Fragmentation : Apple publie son graphique pour mieux attaquer Android

Stéphane Moussie |

La méthode est la même, la représentation aussi, mais le résultat est bien différent. Apple a ajouté sur son site développeur un graphique de la fragmentation d'iOS.

À l'instar de Google avec Android, Apple prend en compte les connexions à sa boutique d'applications pendant une période de 14 jours se terminant le 3 juin.

La différence entre les graphiques est criante. D'un côté, le camembert d'Apple est quasiment homogène en raison du taux d'adoption d'iOS 6 très élevé, 93 %. Ce chiffre n'est pas nouveau, Tim Cook l'avait communiqué à la WWDC. iOS 5 représente 6 % des terminaux iOS qui se sont connectés dernièrement à l'App Store. Les versions précédentes représentent seulement 1 %.

De l'autre côté, le graphique de Google est plus éclaté, avec Jelly Bean (Android 4.1 et 4.2), Ice Cream Sandwich (4.0) et Gingerbread (2.3) qui se partagent quasiment un tiers du gâteau chacun. La dernière version du système, Jelly Bean, représente 33 % et est en passe de doubler Gingerbread qui date de fin 2010.

Tim Cook avait déjà confronté ces graphiques lors du keynote de la WWDC, devant un parterre de développeurs. La comparaison tourne bien évidemment en faveur d'iOS qui a une fragmentation beaucoup plus faible que son concurrent. Cette présentation visait on ne peut plus clairement à s'attacher la fidélité des développeurs en attaquant Android — dont la part de marché va crescendo — sur son point faible.

Reste à voir si Apple mettra à jour son graphique chaque mois comme le fait Google.

Sur le même sujet :
- Android 5.0, Key Lime Pie, sortirait en octobre

[Via Apple Insider]

avatar Ronaldm | 
Graphique boomerang quand iOS 7 sortira et que les 3G/3GS resteront en 6...
avatar selenien | 
@patogaz1 : Le 3g est resté en 4.2.1 ;)
avatar eipem | 
@hautelfe : C'est pas de la faute d'Apple si Google a fait une différenciation entre ICS et JB. Par ailleurs, il n'y a pas de nouvelles API entre les versions d'iOS6, et dans la mesure où ce graphique s'adresse aux développeurs c'est parfaitement cohérent Par contre, il y a bien des Api différentes pour chaque version d'Android du camembert. Au lieu de chercher des arguments marketting sans fondement (comparer des numérotations d'OS qui ne signifient pas la même chose des 2 côtés) je t'invite à pousser un peu ton raisonnement.
avatar eipem | 
@joneskind : Je vois que je ne suis pas le premier à révéler ta totale ignorance du sujet. Ma réponse était donc inutile.
avatar eipem | 
@hautelfe : C'est bien normal puisque tu utilises des Api de niveau inférieur. Une App iOS 4 fonctionnera aussi sur iOS7. Si tu développes une app pour JB, elle ne sera pas compatible avec Gingerbread, et c'est bien ça le problème des développeurs. Je te poses la question. À quoi ça sert de faire des Majs système avec des Apis plus performantes si les devs ne peuvent pas les utiliser afin d'assurer la compatibilité avec les anciens OS ? Tu le vois le problème de la fragmentation maintenant ?
avatar -oldmac- | 
@hautelfe : 'Inutile de rappeler aussi qu'Android 2, c'est surtout sur les appareils d'entrée de gamme, là où Apple n'a rien à proposer. :D' Tous les Android sont de l'entrée de gamme. Faire croire aux gens le contraire ça devrait être punissable par la loi :)
avatar eipem | 
Le taux d'adoption d'iOS 7 sera nécessairement inférieur dans la mesure où le 3GS n'y aura pas droit et qu'il s'est bien plus vendu que l'iPad 1 et sur une plus longue période. En plus iOS7 ne fait pas l'unanimité d'après ce que je peux lire ici donc on peut penser qu'un nombre substantiel de bidules va rester sous iOS 6. Quoi qu'il en soit ce taux d'adoption reste impressionnant.
avatar sonyc | 
Vu les réactions face à iOS 7, je pense que ce graphique risque de fortement évoluer, voire supprimé :) Sinon, étant dev android, je tiens juste à affirmer que la fragmentation n'est vraiment pas un problème... Pourquoi ? Car les évolutions les plus importantes de la plateforme sont pour la plupart ajoutées à la librairie de support par google (un .jar qu'il suffit donc d'embarquer dans l'application). S'il ne le fait pas, alors la communauté créera rapidement un équivalent (par exemple l'actionbar, avec ActionBarSherlock). Donc, OUI, la plateforme est fragmentée, NON, ça ne pose pas de problème particulier. Par contre, si Apple était honnête, on aurait le détail de iOS 6.1, 6.2 etc; comme ils l'ont fait avec android...
avatar Florian1293 | 
@pauland : Ouais sauf que sur iOS les révisions en .X sont des révisions mineures, et pas aussi importantes que celle d'Android, qui ont chacune droit à un nom de friandise!
avatar YanDerS | 
"Bon, en même temps ils ont bien arrivé à faire croire que 3,5 pouces c'était le maximum utile pour un smartphone, etc.." ah, quand ça?
avatar sblochet | 
Les trolls n'ont toujours pas vu que les 3GS va rester sur iOS 6.x.y tandis que tout ce qui >=4 auront 7.x.y Donc le parc sera constitué de iOs 6 et iOs 7. Il est à noter qu'iOS 4.3 permet déjà de profiter un nombre impressionnant d'app. De l'autre côté, les trolls ont rapidement oublié qu'Android 4.1 est sorti il y a plus d'un an et dont la majorité des Android phone sorti à la même date ne le bénéficie toujours pas. Pas besoin de jouer aux médiums, la fragmentation d'Android n'est pas prête de disparaître.
avatar sblochet | 
@hautlfe c'est marrant d'avoir remarqué que le graphique réalisé par Apple mentionne les 2.2 et 2.3 n'est-ce pas ? Eh bien, la réponse est assez simple en fait, parce qu'un HTC hero par exemple livré en 1.5 ne bénéficie pas de maj vers 1.6, puis un autre HTC livré en 2 ne passera pas en 2.3 parce que HTC a décidé d'arrêter le support à 2.2 Donc c'est marrant que personne vienne demander des comptes à Google et HTC dans ce cas.
avatar eipem | 
@hautelfe : Ah ouais ? Et laquelle je te prie ?
avatar sblochet | 
@pauland êtes-vous certain d'être dév. ? Votre question sur les 6.x.y laisse penser que vous ne distinguez pas la différence entre les maj correctives et des mises à jour d'API et de library.
avatar sonyc | 
Il est vrai que sur Android, il y a des updates majeures sur du 2.x, 3.x, 4.x etc.. Je ne disais cela uniquement parce qu'il me semble qu'Apple à connu quelques (rares) updates majeures de la sorte. Après, je ne suis peut-être trompé, n'étant pas expert iOS... Par contre, la gestion de numérotation de version étant propre à chaque entreprise, logiciel/os, je ne vois pas en quoi il vous est permis de remettre en doute mes compétences, sur si peu d'éléments...
avatar alargeau | 
Justement, nombreux sont ceux qui détestent viscéralement le nouveau design. Les designers : http://designerscomplaining.tumblr.com Les développeurs : [url=http://ios7redesign.tumblr.com/tagged/ios-developers]http://ios7redesign.tumblr.com/tagged/ios-developers[/url] Les gens : on verra à l'automne.
avatar fif | 
Je ne connais pas le monde d'en face, cependant il me semblait avoir lu que la multiplicité des boutiques d'App était un problème pour les développeurs Androïd. Est-ce toujours le cas et dans l'affirmative il semblerait intéressant de proposer un graphique de cette autre fragmentation, non ?
avatar fif | 
En fait c'est pour élargir le débat à autre-chose : pour un développeur est-il plus intéressant et efficace/rentable/facile en terme de visibilité et revenus de ne travailler que pour iOS, ou pour moults versions et AppStores côté Androïd ? Bref, la "fragmentations" des DroïdAppStores est-elle préjudiciable au développeur ? Plus que la fragmentation des versions d'OS ?
avatar Lou117 | 
Quid de la véritable fragmentation ? Celle sur les fonctionnalités et non juste le numéro de version... http://support.apple.com/kb/HT5457 Désolé mais iOS est aussi fragmenté d'une certaine façon.
avatar eipem | 
@Lemmings : Non. Toutes les nouvelles API sont accessibles. Seules les contraintes techniques imposent une restriction (si t'as pas de caméra, forcément tu peux pas utiliser l'API de camera) Faut arrêter de tout mélanger. Comme si un PC sans webcam, sans Wifi, sans ethernet ou sans Retina, pouvait être considéré comme fragmentant d'un OS desktop. N'importe quoi.
avatar eipem | 
@Quintus : Tu connais sûrement Nuance Dictation ? Le logiciel de reconnaissance vocale sur iOS ? Il est disponible sur l'appstore. Fais un test. Fais le fonctionner dans un endroit bruyant ou près d'une machine à laver. Tu verras le résultat - pas fameux. Essaye avec un 4S. Le micro du 3GS n'est pas capable d'analyser le bruit ambiant. Siri est censé fonctionner n'importe où. Siri ne peut pas fonctionner correctement sans analyse du bruit. Tu envisagerai d'enregistrer un album en chantant dans un micro de 3GS ? Surement pas. C'est pas parce que t'as un micro qu'il est forcément capable de tout faire.
avatar eipem | 
@joneskind : Erratum: le nom du programme c'est dragon dictate, éditer par Nuance, le moteur de Siri.
avatar eipem | 
@Quintus : Non. La fragmentation ne concerne pas la matériel. Sinon la fragmentation est d'office infinie, parce que tel PC sera assez puissant pour faire ça mais pas tel autre donc il y a fragmentation. Le développeur n'a pas à se soucier du matériel embarqué. Le développeur se soucie des Api disponibles. Par exemple sur Windows il y a différents Framework .Net qui assurent la retrocompatibilité des programmes. C'est le seul souci du développeur. On parle de fragmentation des OS parce que c'est un outil pertinent d'analyse. Si tu généralises la fragmentation au matériel tu rends l'outil inutilisable. Parce que tu dois différencier chaque configuration. Et il y en a beaucoup trop.
avatar eipem | 
@hautelfe : Non. L'iPad 2 n'a pas Siri Oui, l'iPad 2 a une camera en façade donc Facetime puisqu'aucune contrainte technique ne justifie qu'il en soit exclu.
avatar Lou117 | 
@joneskind : ne confond pas tout et cesses de faire l'autruche. Quand je dis qu'il y a fragmentation c'est que d'un appareil à l'autre les possibilités ne sont pas les mêmes, au delà même des fonctions liées au matériel. Que tu le veuilles ou non, c'est une fragmentation. Après, à savoir si c'est une fragmentation plus "grave" ou pas que sur Android c'est un autre débat. De même, je n'ai jamais dit que les API étaient différentes effectivement. Côté développeur pur, oui il y a moins de fragmentation, mais elle existe tout de même un peu. Rien que la résolution d'écran à gérer (iPhone4/4s, iPhone5, iPad, iPadRetina). Ce que je veux dire juste c'est que iOS n'est pas exempt de fragmentation d'une forme ou d'une autre. Bien loin de celle d'Android mais existante tout de même.
avatar eipem | 
@Lemmings : La fragmentation matérielle est dérisoire sur iOS. 3 résolutions à gérer pour les téléphones et 2 pour les iPads. Et le développeur doit prendre en considération que évidemment, s'il utilise le gyroscope ou la camera frontale, son app ne sera pas compatible avec le 3GS. Vu qu'y a pas encore d'intégration de Siri dans les apps, c'est la seule différence matérielle. Au pire la puissance du téléphone peut jouer. Voilà. On a fait le tour de la fragmentation matérielle. Maintenant qu'il a ça en tête, le dev peut développer pour iOS sans se poser de questions. Sur Android c'est loin d'être fini. Il doit choisir son environnement de travail. déterminer si les Apis de bas niveau logiciel sont suffisantes pour son boulot ou s'il va devoir utiliser des apis plus récentes et se priver d'une partie de son marché. Et je ne te parle même pas des dizaines de résolution d'écran à prendre en compte, des spécificités des téléphones et tablettes etc... Donc OK, évidemment la fragmentation matérielle existe aussi sur iOS mais elle ne pose aucun problème. Pour la résolution de l'écran, tu développes pour le Retina et le SDK fait le reste. Et pour le ratio de l'iPhone 5, t'as juste un tout petit peu de travail en plus. Reste la camera frontale et le gyroscope et c'est tout pour le développeur. Tout le reste, que ce soit Siri, FaceTime, Airdrop, c'est le système qui gère. Le dev n'y a pas accès. Je n'en dirais pas autant d'Android.
avatar eipem | 
@hautelfe : Non. Un iPad est capable d'afficher une app iPhone, parce que l'écran le permet. C'est pas une restriction, au contraire. Tu mélanges tout.
avatar napuconcture | 
Un petit article intéressant : http://gamasutra.com/blogs/GreggTavares/20130619/194639/Android_vs_iOS_Game_Myths.php La fragmentation existe : oui C'est un souçis ? non C'est un point à prendre en compte : oui Sinon que dire des boites qui arrivent à faire des jeux multiplate-formes qui tournent sur PC Windows, XP SPx, Windows Vista SPx, Windows 8, OS 10.6.x/0.7.x/0.8.x PS3(multi-firmware) Xbox360(muti-firmware), pour les consoles non connectés ... ?
avatar eipem | 
@lmouillart : 'Sinon que dire des boites qui arrivent à faire des jeux multiplate-formes qui tournent sur PC Windows, XP SPx, Windows Vista SPx, Windows 8, OS 10.6.x/0.7.x/0.8.x PS3(multi-firmware) Xbox360(muti-firmware), pour les consoles non connectés ... ?' C'est pas difficile si elles utilisent des Frameworks anciens. Par contre, un jeu développé autour de directX12 (s'il existe) n'a aucune chance de fonctionner sur un OS qui ne le prend pas en charge. Faire tourner un jeu WinXP sur Win8 c'est pas difficile, c'est l'inverse qui est plus difficile.
avatar napuconcture | 
Je n'ai ni l'impression que les jeux PS3 utilisent DirectX, ni l'impression que la majorité des jeux PC issue de consoles utilisent l'OpenGL. Comme tu le dis, c'est une question d'outils "maison", de toute façon le framework sous jactent dans la majorité des cas n'est pas ou peut utilisé (de manière horizontale).
avatar YanDerS | 
dans les frigos, les sèche-linge, les distributeurs courtois de pq ?
avatar cook64 | 
En même temps les iPhone v1 et 3G ne peuvent plus télécharger sur le store... Et depuis iOS 5 et les MaJ OTA les gens migrent presque sans le vouloir...
avatar pr0de | 
Apple truque un peu son camembert. Pour la seule et bonne raison que les applications mises à jour ne sont plus compatibles avec les anciennes versions d'iOS. En clair, un iTruc sous iOS4 ne peut plus télécharger grand chose sur l'App Store, donc il n'y va plus. Mon iPod touch 2G n'a que des vieilles versions d'applications et il est impossible de récupérer d'anciennes versions. La fragmentation logicielle et matérielle existe, mais plutôt que de parler en pourcentages il faudrait parler en nombre de connexions effectives et le comparer avec le nombre d'appareils vendus.

CONNEXION UTILISATEUR