iPod vs. iPhone : cette fois, c'est clair

Anthony Nelzin-Santos |

Alors que les ventes d'iPod stagnent, celles d'iPhone s'enflamment, au point qu'elles prennent le relais de celles du petit frère. Rentable, très rentable, et profitable avec l'App Store, l'iPhone fait donc les beaux jours d'Apple. Mis côte à côte, les courbes de vente de l'iPod (iPod touch inclus) depuis sa création et de l'iPhone sont assez révélatrices.

ipod-vs-iphone

Si l'on ignore les trois premières années de l'iPod (12 premiers trimestres), où le marché se construisait avec un iPod uniquement compatible Mac au départ, les courbes se superposent presque, avec un même tendance de très forte progression (le premier trimestre de vente l'iPod était le Q1 2002, le Q3 2007 pour l'iPhone). On retrouve les mêmes pointes pour la saison des fêtes (le premier Noël de l'iPhone fut son cinquième trimestre de vente), de quoi penser que cette année encore, iPod comme iPhone feront un carton. Il semble que le prix combiné de l'iPhone et de son abonnement ne semble pas être un frein à une adoption massive et à un rythme aussi soutenu que l'iPod, dont le prix a sérieusement baissé ces dernières années.

Reste à voir si cette tendance se maintiendra pour l'iPhone, et si Apple saura réinventer son iPod (l'iPod touch est un premier pas) pour assurer sa domination insolente sur ce marché.

Via Fortune

avatar phocean | 
On ne peut tout de même pas zapper les trois premières années de l'iPod. Et l'exclusivité Mac n'a pas duré très longtemps (fin 2002, j'avais déjà un iPod pour Windows). C'est justement d'autant plus intéressant de voir que l'iPhone a commencé plus vite, et a décollé très franchement après cinq semestres seulement.
avatar phocean | 
[double post supprimé]

CONNEXION UTILISATEUR