iTunes : des revenus en baisse de 13% depuis le début de l'année

Sylvain |

Jusqu’à il y a quelques années, iTunes était vu comme le messie d’une industrie musicale vieillissante, notamment en devenant le premier disquaire aux États-Unis, bien aidé par le succès des produits Apple (iPod en tête). Le phénomène prend du plomb dans l’aile puisque selon le Wall Street Journal, les ventes de musiques au sein du logiciel star d’Apple auraient subi une baisse de 13% depuis le début de l’année. Un constat qui n’est cependant pas aussi inattendu qu’on pourrait le croire puisqu’en 2013, la baisse était alors de 2,1%. La courbe reste donc orientée dans la même direction.

iTunes 12 - Cliquer pour agrandir

Désormais, les consommateurs de musiques utilisent des services de streaming à abonnements, comme Spotify, ou encore Beats Music, qu’Apple a justement racheté un peu plus tôt cette année, et sur lequel il souhaite visiblement miser beaucoup, au point de tenter de casser les prix (lire : Beats Music : Apple voudrait un forfait streaming à 5$ par mois). Néanmoins, la firme de Cupertino espère également voir décoller son initiative iTunes Radio.

Comme on peut le voir sur le graphique de Business Insider, les revenus d’iTunes Music ont subi plusieurs turbulences depuis deux ans, ne dépassant jamais le milliard de dollars.

Cliquer pour agrandir

avatar joneskind | 

Rien d'étonnant avec des offres dématérialisées illimitées.

Une information intéressante aurait été d'avoir la croissance des autres fournisseurs de musique justement.

avatar Pommeduverger | 

Mais qu'attend apple pour sortir sa propre solution de streaming musical en illimité sous le nom iTune ?

Je crois que beaucoup attendent cela. Je crois que Beats music n'est pas suffisant.

avatar mud1007 | 

Et pour le format sans perte et HD il serait grand temps

avatar C1rc3@0rc | 

Sans intérêt.
Apple a deja un format sans perte, un format HD demande des appareils de rendus adéquat et qu'a part le classique et l'electro la majorité de production actuelle n'a pas de quoi fournir. Imagine de la dance ou pire du rap en HD… les types de musiques massivement vendu aujourd'hui nécessite au mieux du MP3 a 256, apres c'est juste de la confiture pour les cochons.

Pour Apple peu importe qu'iTunes gagne ou perde de la croissance, l'important c'est qu'iTunes fonctionne. Faut rappeler qu'iTunes pour Apple c'est juste un service permettant d'augmenter les ventes de devices, Apple n'est pas un éditeur ou un distributeur, c'est un constructeur.

Le problème de la croissance d'iTunes vient de la conversion du marche. L'industrie du divertissement apres avoir tente de rançonner les clients par tous les moyens possible ont fini par comprendre que l'approche d'iTunes était la bonne et les services se sont multiplies. Maintenant on voit le modèle par abonnement se développer, ce que l'industrie du divertissement refusait meme de considérer il y a quelques mois. On est passe du modèle cd/dvd, au modèle achat au morceau, au modèle forfaits pour écouter ce que l'on veut. On ne loue plus on n'achète plus, on consomme de l'instantané et de l'ephemere. C'est plus de la culture ou de l'art c'est du divertissement pur et dans l'instant.

Apple va revenir dans la course avec Beats, mais il ne sera pas leader, parce que le but d'Apple c'est de vendre des Mac et des iBidules, pas de distribuer de la musique ou des films...

avatar mud1007 | 

Il n'y a pas que le mp3 comme format il serait temps que Apple se réveille

avatar pickwick | 

Apple ne travaille pas avec du MP3 ..... avec de l'AAC !

avatar le ratiocineur masqué | 

On voit que les courbes suivent un schéma qui se répète d'année en année. Cela est particulièrement bien prononcé pour les Apps concernant la forme de la courbe. Est-ce lié aux périodes de commercialisation de terminaux iOS ? À des événements spécifiques (ex: fête de Noel) ? Autre chose ?

avatar jackhal | 

oui. le creux correspond à l'été et le pic visible sur les apps à la commercialisation des terminaux iOS.
du reste tout le monde sait bien que c'est cyclique et qu'il est complètement débile de parler de baisse "depuis le début de l'année". ça ne sert qu'à une chose : faire un article avec un titre alarmiste concernant Apple qui attire les clics.
attention à l'article dévastateur en février : "Les ventes de Toys'R'Us s'effondrent" en comparant les ventes de décembre et de janvier.

avatar le ratiocineur masqué | 

En effet, ca fait plus de sens. Comme tu dis, c'est comme sortir un graphique en Mars en disant que la production des lutins du père noel à chuté depuis 3 mois et que si ca continue le vieux bonhomme va se retrouver à nouveau sur les trottoirs à vendre du Coca-Cola.

avatar Pommeduverger | 

Oui en plus Apple ferait bien de revoir son modèle de format et proposer au acheteur de titrer sur l'iTunes Store des formats HD.

avatar gwen | 

La baisse commence le jour où les majors ont demandés une augmentation du prix de base.

Perso, j'achète moins de musiques depuis ce jour. Je réfléchis plus et 9 fois sur 10 je n'achète pas car les morceaux sont à plus de 1€.

Aussi, les utilisateurs d'iPhone achètent de plus en plus d'applications.
Leurs revenus ne sont sûrement pas extensibles.

avatar Mme Michu | 

La courbe n'est pas claire
les crêtes ont baissées tandis que les creux sont ? en progression ? constants ?
Les crêtes correspondent ? à l'achat d'un appareil ? à des période de fête ?
Les creux correspondent à ? le reste de l'année ?
Si l'on veux interpréter cette courbe qui est riche d'informations, il serait nécessaire de comprendre pourquoi la baisse n'est pas linéaire, pourquoi on a affaire à un lissage de la courbe. La concurrence avec les services de streaming elle est linéaire.
Qui a servi cette "information" au Wall Street Journal un informateur indépendant ? ou une personne impliquée dans le marché?

avatar lmouillart | 

Normal, l'achat de musique n'a aucun intérêt économique par rapport au streaming, sauf si l'on achète vraiment très peu de musique et que paradoxalement on a déjà une grosse bibliothèque.

avatar mud1007 | 

Du AAC est un format compresser avec perte donc c'est équivalent d'un mp3 désoler de crever votre bulle

Et pour ceux qui ne crois pas au format non compresser ou HD
Vous n'avez jamais eu le privilège d'écouter c'est format c'est clair

avatar joneskind | 

@mud1007 :

Non.

Le AAC c'est du Lossless.

avatar joneskind | 

@joneskind :

Au temps pour moi.

Le codex Lossless c'est pas AAC mais ALAC

Donc ça revient au même, Apple a déjà son format Lossless

http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Apple_Lossless

avatar XiliX | 

@mud1007 :
H264 est aussi un format de compression avec pertes. Pourtant la restitution en HD voire ultraHD avec H265 est juste...

avatar mud1007 | 

Sur un VRAI système de son bien sûr

Car effectivement sur un système non optimiser on peut en reparler

avatar mud1007 | 

Un peu de lecture pour ceux qui ne comprenne pas bien les format audio

http://hifipcguide.com/2014/08/bien-choisir-le-format-audio-en-2014-2015/

avatar jackhal | 

globalement correct sauf que le AAC n'est pas du tout "le MP3 de chez Apple" mais le successeur du MP3. Android supporte le AAC depuis 4.1., Windows Media depuis la version 12 (Windows 7), VLC depuis je ne sais plus combien de temps.
Les extensions .aac et .mp4 sont utilisées indifféremment. Si tu regardes une fiche produit de comme : http://www.darty.com/nav/achat/audio_mp3_mp4/baladeur_mp3-mp4/baladeur_video_mp3-mp4/sony_nwze384l_cew.html
il n'est pas écrit AAC mais MP4... ça marche quand même. Après il est vrai que sur le site de Darty, le AAC commence à 50€ avec l'iPod et que les produits très bas de gamme ne le supportent pas la plupart du temps. Mais c'est loin d'être un format exotique et réservé au monde Apple.

avatar qj | 

Et une autre référence qui pourra s'avérer bien utile : http://www.bescherelle.com.

avatar softjo | 

Les gens ont compris qu'il faut acheter seulement la musique des label indépendants. Souvent moins chère. Sur iTunes, c'est plutôt 1.60 au lieu de 2.2chf le morceau.
Je privilégie via d'autres plateformes, qui sont a 1.2chf, voire (cdbaby) ou j'ai un album neuf, 15 pistes pour 7chf.

Si Universal ou un autre de ces mafieux est derrière, je trouve un moyen gratuit. Sinon, je paie en général.

avatar Applesoft | 

Le streaming est tellement moins prise de tête ! Et autant de musique que l'on veut pour le même prix.

J'attends de voir ce que va pondre Beats. S'ils arrivent à me déloger de Spotify, alors je dirai un grand bravo à Apple :)

avatar joneskind | 

@Applesoft :

Disons que je suis quand même content de pouvoir télécharger mes albums depuis iTunes Match si je sais que je vais pas avoir de réseau. Et ça m'arrive régulièrement. Et puis c'est quand même dommage de cramer son forfait Data quand t'as une alternative en local.

Par contre, pour du sédentaire c'est sûr c'est top.

avatar lmouillart | 

La très grosse majorité des solutions de streaming ont un mode déconnecté.

avatar Ipader | 

@joneskind :
Désole de te contredire mais tu n'as l'air de pas savoir grand chose sur le sujet alors que tu réponds sur une affirmation.
D'abord sur le lossless puis maintenant sur les solutions en streaming.
Tu peux écouter en déconnecté lorsque tu es abonné et sinon ça prend très peu de data.

avatar Ducletho | 

je confirme pour l'utiliser régulièrement !

avatar mud1007 | 

@qj

:)

avatar Spry | 

L'acte d'achat d'une chanson ou d'un album est devenu obsolète avec le numérique, le dematerialisé, le streaming, le cloud, etc...

Avant, on ne possédait pas seulement de la musique, mais aussi un objet : cassettes, vinyles, CD... La pochette faisait office de carton d'entrée, tout était mis en œuvre pour que l'expérience musicale commence bien avant l'écoute.

Puis donc, on a commencé à nous donner un système de valeur unitaire : peu importe l'artiste, la durée de la chanson, sa qualité, elle ne valait plus que 0.99€ (même si aujourd'hui, des variantes existes). On a ramené la musique à un prix faible, donc à un produit de consommation de base et non plus une œuvre culturelle.

Du coup, aujourd'hui, que la musique se consomme légalement en streaming ou illégalement via des vidéos YouTube avec un coucher de soleil et un diaporama de photos de couple, on continue à lui faire perdre de sa superbe, et donc, l'envie d'acheter ça disparaît.

Si en plus, on rajoute le fait que justement, on nous habitue chaque jour un plus que, numériquement parlant, on est pas vraiment besoin d'être propriétaire d'une œuvre pour l'apprécier, on ne peut pas s'étonner du déclin de ces ventes.

avatar pat3 | 

@Spry :
On a ramené la musique à un prix faible, donc à un produit de consommation de base et non plus une œuvre culturelle.

Parce que comme c'est culturel, ça DOIT coûter plus cher, c'est à ça qu'on le reconnaît. Parce qu'acheter un CD à 20€ au lieu d'un venir a 10-12€, ça a fait du CD un produit plus culturel. Parce que payer 10€ plein pot sa place de cinoche pour aller. Voir Transformers 4, c'est plus culturel.

Hadopi a de beaux jours devant elle.

avatar iRobot 5S | 

Avec la qualité de la musique en 2014 pas étonnant qu'il y ait une baisse.

avatar Malvik2 | 

Le jour ou l'on disparaît aucun de nos proches ne peut bénéficier de notre collection, déjà il faudrait résoudre ce problème la

avatar Ipader | 

Je suis allée à la FNAC hier soir et j'ai voulu me prendre un vinyle de jazz, 50€ les 5 titres, oups j'ai laissé tomber.
Sinon c'est pour moi le VRAI son pour la musique, j'ai ressorti ma platine ITT, sur enceintes JMLab, quel régal !

avatar pat3 | 

@Ipader :
Je suis allée à la FNAC hier soir et j'ai voulu me prendre un vinyle de jazz, 50€ les 5 titres, oups j'ai laissé tomber.
Sinon c'est pour moi le VRAI son pour la musique, j'ai ressorti ma platine ITT, sur enceintes JMLab, quel régal !

Bien sûr : les craquements après la 3ème écoute, c'est sûr que c'est plus chaleureux: on a le son de la cheminée avec…

avatar baptistecanazzi | 

Pour moi, le vrai problème c'est la qualité des fichiers : Il est temps qu'ils passent aux formats looseless en standard et, mieux, aux formats 24Bit en WAV ou AIFF. La dématérialisation ne doit plus être synonyme de pertes.

avatar mud1007 | 

Je sais très bien que le AAC n'est pas pareil comme le mp3

C'est la réponse de Apple au format mp3 mais cela reste un format compresser avec PERTE comme le mp3

Et se format n'a rien à voir avec le ALAC qui lui et un format compresser mais SANS PERTE .

avatar mud1007 | 

Sans rancune pour ceux qui ne font pas la différence :)

Le monde de audio et très très compliqué surtout en musique démétarialiser

avatar KorE | 

C'est simple. Pour ma part: j'écoute gratuitement sur Spotify et si le morceau me plait vraiment je l'achète sur itines

avatar demenla971 | 

Moi j'achète de la musique sur Itunes ou plateformes indépendantes. J'ai pas trop le choix quand même pas mal de ma musique est antillaise. Après quand je m'achète de la Musique de grande classe je vais m'acheter un CD à la Fnac, Soul, Jazz...
Qu'importe le streaming très peu pour moi. Nombreux sont les artistes Jamaïcains Guadeloupéens à proposer de la musique gratuitement, vivant plutôt de leurs concerts, dans ce cas là Youtube est mon ami. Le problème d'Apple provient aussi de la qualité de son offre qui n'évolue plus et de la concurrence du streaming.

avatar Pieromanu | 

Apple arrive un peu tard sur le streaming, si ils arrivent à faire baisser les prix alors peut-être qu-ils remporteront le pompon, mais est-ce que les clients de Deezer et Spotify les rejoindront? Pour ma part j'ai arrêté d'acheter de la musique sur iTunes depuis l'arrivée de Qobuz, pour le même prix avoir une version sans perte c'est quand même mieux. Les prix des cd ayant dégringolé ces dernières années, je rachète des cds lorsque ça me coûte moins cher que le téléchargement. Et puis côté téléchargement il y un grand choix maintenant, Cdbaby, Qobuz, Bandcamp, HDTracks (disponible en Angleterre), plus les sites d'éditeurs comme Linn ou Naim, Bis, B&W...
Le streaming implique un changement complet d'habitude que je commence à peine à envisager. Mais si je télécharge un album pour ne l'écouter que des semaines ou des mois plus tard par manque de temps, ça me pose moins de problème que de payer 10 ou 20€/£ par mois puis de me rendre compte que pendant un mois je n'ai pas utilisé le service.
L'autre problème d'Apple est sa ligne d'iPod vieillissante. il y a encore quelques années l'iPod tirait les gens vers iTunes.

Ce serait intéressant d'avoir des chiffres pour comparer la baisse de vente sur iTunes avec les résultats des autres sites. Je ne serai pas surpris par une baisse de téléchargement de musique 25% l'an prochain sur iTunes.

CONNEXION UTILISATEUR