Le gendarme du commerce US interroge les concurrents d'Apple Music

Florian Innocente |

L'intérêt que porte la Federal Trade Commission à Apple Music s'est nettement accentué, a appris The Verge. Le gendarme du commerce US a formellement ouvert une enquête et envoyé des injonctions à différents services de streaming pour recueillir davantage d'informations sur ce dossier.

Le nœud du problème réside dans les 30% que les concurrents d'Apple doivent lui concéder lorsque des abonnements à leurs services sont réalisés depuis leurs apps iOS. Un Spotify pourrait faire payer 9,99 $ à ses clients, et s'aligner ainsi sur Apple Music, mais il devra laisser 3 $ à Apple. Dès lors, il fait porter la charge sur les clients et facture sa formule Premium 12,99 $ ce qui la rend mécaniquement bien moins intéressante. Ce déséquilibre peut être considéré comme une distorsion de la concurrence et un avantage indu que s'octroie Apple.

C'est cela qui a poussé Spotify à faire un peu de pédagogie auprès de ses clients iOS pour les inciter à s'abonner directement chez lui, depuis son site.

Via Digital Music News

Car les enquêteurs s'intéressent aussi à l'interdiction posée par Apple à toute possibilité de s'abonner directement à un service, depuis une app iOS, sans utiliser son système d'achats In-App. Google a une clause qui autorise à contourner son système de paiement pour certains « contenus numériques qui peuvent être utilisés en dehors de l'application elle-même (par exemple, l'achat de titres musicaux pouvant être lus sur d'autres lecteurs de musique). »

Il est aussi interdit, comme le précisent les règles de présence sur l'App Store, d'avoir une app qui propose une période d'essai. Ce dont Musique ne se prive pas avec ses trois mois gratuits d'Apple Music.

Qu'Apple contrevienne à ses propres règles sur l'App Store n'est pas nouveau mais cette fois les conséquences sont potentiellement d'une toute autre importance. Son nouveau service est intégré par défaut sur des centaines de millions d'appareils iOS, ce qui peut changer l'équilibre de la compétition entre les différents protagonistes du streaming sur la plateforme iOS.


avatar mhausherr | 

"Il est aussi interdit, comme le précisent les règles de présence sur l'App Store, d'avoir une app qui propose une période d'essai."

C'est faux pour les achats de type "Auto-Renewable Subscription". C'est le cas d'Apple Music. Le mécanisme est même proposé et sécurisé par Apple himself. Je l'ai mis en place sur plusieurs de mes applications.

https://developer.apple.com/library/ios/documentation/LanguagesUtilities/Conceptual/iTunesConnectInAppPurchase_Guide/Chapters/CreatingInAppPurchaseProducts.html#//apple_ref/doc/uid/TP40013727-CH3-SW1

Offer a Free Trial
An amount of time where the content is provided at no cost after which users are automatically renewed for the subscription, unless users turn off auto-renewal. The free trial begins when the user subscribes. You can set the duration of the incentive to be a subset of this subscription duration.

avatar Xap | 

Oui, Linkedin a également ce mécanisme en place.

avatar iDidier | 

La facture et la justice américaine sont anti Apple. Apple est arrivé dans le livre numérique pour concurrencer Amazon et casser son monopole, Apple s'est faite condamnée. Apple arrive sur le streaming et, comme par hasard, la justice américaine enquête…

avatar en ballade | 

@iDidier :
Arrête tu vas nous faire pleurer comme si Apple était le perdant dans cette concurrence déloyale. Tu plaisantes?

avatar iDidier | 

La FTC et pas la facture !!!

avatar Puff32 | 

La justice tape toujours sur Apple, mais Amazon et autres ne sont pas mal aussi, mais on entend peu d' actions contre eux. S,i Microsoft en ses temps de gloire. Après Apple héberge les applications sur ses serveurs, normal qu'ils se rémunèrent. En tout cas, étant donné que j'ai tout chez Apple, musiques, films, livres, séries, abonnements Netflix, streaming qui manquait pour boucler la boucle, ce n'est pas Spotify et leurs infos apporté aux clients, (je ne suis pas non plus à 3€ près), qui me feront quitter Apple. Chacun est libre de ces choix

avatar robrob | 

@Puff32 lis d'autres sites que ceux dedies a Apple alors.
Il y a des actions contre Amazon et Google.

avatar en ballade | 

@Puff32 :
Tu as raison en période de crise d aider une multinationale américaine plutôt qu'européenne et mettre tes œufs dans le même panier.

avatar Chanteloux | 

Si Apple, cette entreprise monopolistique sans honneur pouvait se faire pincer pour vrai.. Une Cie qui ne pense qu'à son cash, utilise sans vergogne toutes les lois disponibles, les paradis fiscaux etc... Ce n'est pas seulement la qualité (bien réelle) des produits qui fait la fortune d'Apple, c'est aussi son manque d'éthique, son abus systématique de position dominante et son usage abusif du droit. Sans oublier tous les dessous de cartes qu'on ne connaît pas... Pas encore du moins.

avatar en ballade | 

Apple doit être observé et jugé comme Microsoft en son temps

avatar garba50 | 

Franchement, je pense que c'est un avantage pour Spotify que garder eux même les données bancaires de leurs clients plutôt que de passer par Apple. Pour moi je ne vois pas le problème

avatar MacTHEgenius | 

Pour la période d'essai, il est loin d'avoir une interdiction. Rdio propose une période d'essai de 1 mois gratuit de son service, Apple a entièrement le droit de faire de même, il n'y a pas de problème...

CONNEXION UTILISATEUR