Un concept d'interface pour iTunes limité à la musique

Florian Innocente |

Des évolutions sont prévues prochainement dans l’interface d’iTunes, mais certainement pas dans les proportions de ce concept réalisé par Thadeu Brandão, un étudiant brésilien en design.

Le jeune homme s’en est tenu à imaginer ce que pourrait être la partie musicale d’iTunes fondue avec celle d’Apple Music. Les sections livres, apps ou encore films sont oubliées, ce qui limite forcément la portée de l’exercice.

Cliquer pour agrandir

Ce qui reste revêt une interface en sandwich. La partie supérieure, dans la barre titre, contient les éléments de navigation et de présentation des contenus (playlists, artistes, genres, grille, listes, etc). Au milieu l’accent est mis sur la représentation de ce contenu audio avec force pochettes. En bas on trouve rassemblés les contrôle de lecture façon Spotify, l’indication du morceau en train d’être écouté et ceux immédiatement à venir.

Zoom sur une artiste en particulier — Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Le curseur de progression dans un morceau, presque invisible… — Cliquer pour agrandir
Liste des morceaux d'un album — Cliquer pour agrandir
Lecture d'un clip vidéo — Cliquer pour agrandir
Source
Tags
avatar pommecroquee | 

Au moins c'est simple…

avatar bpisano | 

Ça fait un peu trop interface "customisée". Ça reprend pas assez les codes d'OS X je trouve. Mais bon clairement, comparée à la version d'iTunes actuelle, j'achète.

avatar otop | 

La version originelle d'iTunes en fait.

avatar MacGyver | 

meme pas un onglet pour gerer ses emails, une pref box pour time machine, un bandeau twitter et une colonne ical? bah c'est pas un vrai itunes alors

avatar fsigal | 

L'interface de Wall Of Music. A télécharger sur l'AppStore iOS

avatar Minileul | 

@fsigal :
Elle a l'air sympa cette application, je vais tester ça :-)

avatar romainB84 | 

Faut pas avoir beaucoup d'album parce que sinon, ça va vite être le bordel pour s'y retrouver ^^

avatar lll | 

Et pas de bandes originales en 4 CD !

avatar bhelden | 

Why not le concept mais personnellement je dois avoir une ou deux images de pochette d'album sur 30 artistes présents dans ma playlist...

De suite des images "blanches" ça rendrait moins bien. Mais après on peut aussi imaginer qu'Apple Music (ou juste iTunes) sache chercher automatiquement les pochettes d'album et les télécharge...

avatar baba1811 | 

@bhelden :
iTunes le fait déjà

avatar bhelden | 

Ah bon ? Il doit y avoir un problème chez moi alors... Parce que je n'ai quasiment aucune pochette Ou peut-être est-ce que parce que j'écoute des groupes qui ne sont pas ultra "connus" et par conséquent iTunes ne trouve rien à télécharger ?

avatar Fabeme | 

Ça ressemble surtout aux premières versions du logiciel Zune sur PC...
Joli mais pas pratique à l'usage, je parle d'expérience, j'ai eu et utilisé.

avatar ibabar | 

Qui écoute encore des albums complets à l'heure des playlists!?
En tout cas il faudra bien un jour qu'Apple porte Apple Music sur OSX: il y a déjà iBooks et le MacApp Store. Ne restera plus ensuite qu'à créer une vraie app qui ne se charge QUE de la synchro pour ceux qui ne sont pas passés à iCloud.
Perso, je déserte les apps Apple sur iOS tant c'est le bordel pour synchroniser par iTunes du contenu qui n'a pas été acheté dans l'écosystème Apple: vidéos, pdf, epub...etc :(
On dirait qu'ils essayent de faire cohabiter 2 modèles: l'actuel à base de cloud et d'apps dédiées et celui d'il y a 20 ans avec un Mac central qui commande tout par le biais d'un iTunes omnipotent...
Je suis surpris que cette (absence d') ergonomie perdure!

avatar patrick86 | 

"Qui écoute encore des albums complets à l'heure des playlists!?"

Moi. Et j'utilise aussi les playlites, la lecture aléatoire de plusieurs albums et même de plusieurs artistes en même temps.

Bref. Pourquoi être binaire ?

avatar ibabar | 

J'en écoute aussi encore mais vraiment de moins en moins. Dans le temps à l'écoute d'un single isolé, j'avais envie de découvrir l'album, alors qu'aujourd'hui j'ai davantage envie de découvrir la playlist associée.
Ce que je voulais mettre en exergue, c'est qu'avec les playlists, cette présentation avec les icônes de chaque album devient caduque: 1 album de 15 titres = 1 icône mais 1 playlist de 15 titres = 15 icônes, donc pas vraiment ergonomique de cliquer sur une pochette pour écouter un morceau "isolé" ;)

avatar CaptainBinouz | 

@ibabar :
Je ne sais pas pour vous mais moi j'ai recommencé à écouter des albums complets car je me suis mis au vinyle, dont le format n'ai pas adapté au zapping. La mécanique de changer de face tous les 5 ou 6 morceau nous oblige à réapprendre à prendre son temps et c'est très agréable. De nombreux artistes conçoivent leurs albums dans leur intégralité et c'est en les écoutant ainsi qu'on comprends le sens de cette logique de création. Écouter un album entier provoque finalement beaucoup plus de plaisir que d'enchaîner les morceaux, ou même des morceaux de morceaux, comme on enfile des perles.
D'ailleurs j'ai moi aussi, longtemps zappé depuis 2001 et l'iPod (j'ai eu le premier). Et j'ai tellement zappé que depuis 6 ou 7 ans, je n'écoutais plus rien.
Aujourd'hui j'ai retrouvé ce plaisir que j'avais avant cette ère !
C'est un discours de vieux sage ou de vieux nostalgique je ne sais pas, mais pas de vieux con :))

avatar gela | 

@CaptainBinouz :
Pareil.
Un album c'est un tout.
Sauf évidement pour la musique prémachée et jetable.

avatar ibabar | 

Je ne suis pas d'accord.
J'en ai discuté pas plus tard qu'aujourd'hui (quel hasard!) avec un vieil ami (au sens âgé) qui me confiait que les vinyles étaient usés majoritairement sur les premières pistes. D'ailleurs corroboré par le fait que souvent les tubes ou plus simplement les morceaux choisis pour être promus en singles (radio et pressés en 45T dans le temps) se trouvent justement dans la plupart des cas dans les premières pistes...
Pour en finir avec le sacro-saint album... si vraiment c'était une oeuvre entière et indissociable: pourquoi les artistes ne respectent-ils pas scrupuleusement l'ordre de l'album en concert? Et pourquoi adjoignent-ils sur scène des morceaux d'anciens albums? Et pourquoi acceptent-ils de participer à des festivals pour noyer un morceau au milieu d'autres artistes de styles parfois diamétralement opposés?
Chacun écoute sa musique comme il l'entend (!). Mais d'aucuns se considèrent souvent comme puristes alors qu'ils ne sont que banalement snobs...

avatar CaptainBinouz | 

@ibabar :
Ce n'est pas une question d'être puriste et je ne me considère pas comme tel. J'ai juste retrouvé grâce au vinyle le plaisir de prendre mon temps d'écouter un album et je voulais en ce sens répondre à ta question : "mais qui écoute encore des albums entiers aujourd'hui ?"
Un concert c'est un peu la même chose, même si la playlist est repensée pour l'évènement dans un ordre différent. C'est le concert qui devient alors une œuvre en son ensemble, comme peut l'être un album. Mais c'est le même plaisir d'écouter un artiste dans la longueur, et en respectant l'ordre des morceaux qu'il a choisit. Aucun snobisme de ma part, et je respecte tout à fait qu'on puisse apprécier la musique en zappant, mais personnellement je n'y arrive pas vraiment.
Bref : oui certains écoutent encore aujourd'hui des albums entiers :))

avatar Link1993 | 

@ibabar :
Ecoute du steven wilson...
Regarde ensuite ses concerts...

Oui, je fais partie de ces gens qui écoutent l'album complet, parce que toujours bien amené. Je précise, je n'écoute pas du Miley Cyrus (ceux qui connaissent Wilson l'auront compris) mais plutôt du prog rock, où un album peut contenir facilement seulement trois (j'exagère, plutôt 5) morceau, sur une durée d'un CD complet.

avatar Doctomac | 

Encore un concept farfelu déconnecté des contraintes et obligations de l'ingénierie logicielle.

avatar tekikou | 

@Doctomac :
Tout est dit.

avatar f-factor | 

@doctomac : au contraire, si iTunes est un tel foutoir aujourd'hui, c'est que "l'ingénierie logicielle" a pris le pas sur le bon sens et la simplicité.
L'ergonomie a bien été sacrifiée à l'autel du business model/technique malheureusement.

Personnellement le concept me plait bien : c'est le retour à une gestion naturelle de ses "disques".
Et pourquoi pas si on pousse le concept, créer une seconde application pour sa bibliothèque sur le même principe ?
...ah oui j'oubliais, ça existe déjà !
ça reste simple et évident...et ça s'appelle iBooks ! :)

avatar Doctomac | 

"si iTunes est un tel foutoir aujourd'hui, c'est que "l'ingénierie logicielle" a pris le pas sur le bon sens et la simplicité.
L'ergonomie a bien été sacrifiée à l'autel du business model/technique malheureusement."

Visiblement vous ne savez pas de quoi vous parlez. L'ingenierie logicielle n'est pas antagonsite à la simplicité ou au bon sens, le terme désigne simplement la discipline qui consiste à développer un logiciel. En l’occurrence, pondre un logiciel en dessinant sur Photoshop ne tient absolument pas compte des réalités et contraintes (comme justement faire un logiciel simple, par exemple) inhérentes au développement d'un soft. En d'autres termes, ces vues d’artistes n’ont absolument aucun intérêt si ce n'est faire parler d'elles.

Par ailleurs, perso je ne considère pas iTunes comme un logiciel foutoir. Il fait beaucoup de choses certes mais les différentes fonctions sont clairement identifiées, facilement manipulables et il n'y règne absolument pas un air de foutoir. Donc je dirais que iTunes est quand même un tour de force d’ingénierie logicielle dans la mesure ou le soft propose beaucoup de fonctions (à tort, à raison, c'est un autre débat) mais que contrairement au mythe d'internet, on s'en sort assez facilement.

CONNEXION UTILISATEUR