Première vidéo de "Planet of the Apps", le "The Voice" d'Apple

Florian Innocente |

Durant la Code Conference, Eddy Cue a levé le voile sur l'émission Planet of the Apps (jeu de mots) à laquelle Apple a largement participé. Elle sera diffusée sur Apple Music exclusivement. Le principe est calqué sur celui de programmes comme The Voice, avec des développeurs en lieu et place des chanteurs.

Les membres du jury sont les actrices Jessica Alba, Gwyneth Paltrow, le chanteur Will.i.am et Gary Vaynerchuk qui a investi dans nombre de startups devenues grandes, telles que Snapchat, Uber, Facebook, et Twitter. Quant aux trois autres, ils ont tous une activité d'entrepreneurs en parallèle à leur profession artistique principale. Zane Lowe, le patron des animateurs sur Beats Radio sera le maître de cérémonie.

Comme dans les radio crochets télévisés, des candidats ont défendu leur idée d'application devant ce jury. Ils le font le temps d'une descente sur un escalator et, à l'arrivée, les quatre tuteurs les accueillent en votant sur leur iPad. Un geste d'un coté pour valider l'idée, de l'autre côté pour la rejeter. Les heureux élus sont alors pris en charge par l'une des personnalités.

Suit une période pendant laquelle ils peuvent développer leur idée, l'améliorer et la concrétiser avec le renfort de professionnels du milieu, jusqu'à obtenir un financement de la part de Lightspeed Venture Partners. Le ou la gagnante recevra un soutien de 10 millions de dollars et une place de choix sur l'App Store.

Planet of the Apps sera diffusé à partir du printemps prochain, à raison d'une émission par semaine. Une app dédiée l'accompagnera, pour la regarder et donner accès à des contenus vidéo supplémentaires si l'on veut suivre de plus près certains candidats.

Cette émission n'aura pas de publicité, a expliqué Eddy Cue. Ce ne sera pas forcément le cas pour d'autres productions à venir. Cue a observé qu'il ne connaissait finalement pas beaucoup de monde qui voyait les pubs à la télé, soit parce qu'ils regardent des programmes depuis des services de streaming, soit parce qu'ils louent ou achètent des films sur iTunes.

Initialement cette émission devait être diffusée par une chaîne de télévision classique, a raconté son producteur Ben Silverman, plusieurs étaient intéressées à l'en croire. Mais Will.i.am en a parlé à Jimmy Iovine et l'idée a fait son chemin chez Apple. Au final, Silverman et son équipe ont réorienté leurs discussion en direction d'Apple et tenté le coup d'une diffusion uniquement via Apple Music.

Cue a expliqué par ailleurs qu'Apple Music n'était pas nécessairement tenue de diffuser des contenu relatifs à la musique. Il s'agit avant tout de proposer des choses différentes « Personne ne fait ce que nous faisons. Si nous voulions faire comme tout le monde, nous ferions mieux d'acheter des contenus ou autre. ». Et de citer l'exemple de la programmation sur MTV qui n'est pas exclusivement dévolue à la musique.

Il faut s'attendre à voir d'autres contenus originaux arriver sur Apple Music, c'est une volonté forte exprimée par Eddy Cue. Il ne s'agit pas pour autant de se borner à acheter des contenus. Apple veut participer à des programmes uniques par leur nature et « créer une culture » au travers d'Apple Music.

avatar xavier25 | 

Et dans 1 an Apple Music devient Apple Channel : une sorte de Netflix avec programmes originaux, vieux catalogue de films et séries et des émissions comme celle ci + l'accès aux clips et morceaux de musique. Ou Apple Cast

avatar gwen | 

Ou dans un an Apple revient à la musique exclusivement avec ses déclaration forte comme celle d'aujourd'hui suite au succès très limité de cette émission. Apple c'est comme la politique, on essais de distordre la réalité et manipuler le public. N'est pas Steve Jobs qui veut. Quand on distort la réalité il faut des idées fortes et fédératrices derrière.

Apple ne peut plus innover ? Mon Q ! Quoique c'est de plus en plus vrais depuis cette phrase.

avatar C1rc3@0rc | 

Autant je comprend le principes de ces radio-crochets pour des activités artistiques commerciales - c'est tout benef pour l'industrie du divertissement qui vend ainsi plusieurs fois un meme produit qui lui coute rien en fabrication et promotion - autant pour de l'application, surtout avec des artistes pour juges et conseillers, ça me parait sur-realiste.

Encore les juges seraient des prof d'ecoles de commerces et des marketeux de grosses boites, ça pourrait encore avoir un sens, mais la... des fois les decideurs d'Apple ont l'air totalement cinglés.

avatar Florian Innocente | 
Sauf que si les jurés c'est Monsieur Dupond et Madame Durand, ce sera peut-être un chouillat moins vendeur.
avatar C1rc3@0rc | 

EN effet, on remplace alors l'efficacité et la compétence par du grand n'importe quoi qui n'a aucune légitimité et qui n'a d'ailleurs pas le moindre sens.

Est ce que l'on peut considerer cela comme une tromperie, une arnaque, de la desinformation, ou juste comme de l'incompetence ou une "oeuvre" de fiction.
Dans le dernier cas, cela devrait donc etra au moins classé dans le divertissement de fiction, non ?

Cela pose aussi un probleme sur la reconnaissance mediatique.
Pourquoi un acteur, qui rappelons le a pour qualité d'etre le meilleur menteur possible, capable de travestir sa personnalité et ses emotions de maniere insoupçonnable, detient donc une telle reconnaissance et accorde-t-on autant d'attention a ses opinions? C'est un menteur professionnel, qui s'affiche en tant que tel!

Pourquoi a l'inverse la personne ultra-competente elle reste dans l'ombre de son métier et n'a pas droit de visibilité hors des faits divers ou d'occasion anecdotique et comme faire valoir?
Certes il y a quelques pirates geniaux qui arrivent a hacker le systeme pour donner une vraie information, je pense par exemple a Cedric Villani, mais ils ne sont que des exceptions et ils ont un merite extraordinnaire a le faire.

On parle ces temps de desinformation, en evoquant le marketing, la fachophere et autres politiques, la haute finance ou les empires mediatiques,... mais la premiere desinformation commence par taire l'expression des gens competents et poser des questions a des personnes qui n'ont nulle legitimité pour y repondre.
Pourquoi demanderait on a un acteur de poser un diagnostic médical? Pourtant c'est ce que les media font tous les jours!

avatar Doctomac | 

Sinon le développement du nouveau MacPro, ça avance ?

avatar John McClane | 

Rien que pour Jessica Alba ça vaut le coup.

avatar C1rc3@0rc | 

Pour son décolleté ou son opinion?

avatar lamainfroide | 

Son opinion, bien sûr.
De haut en bas., un bel opinion que voilà.

avatar en ballade | 

Appl€ se met à la TV réalité

avatar cactus1007 | 

Oui c'est une sorte de version moderne de Dragons Den qui passe sur la BBC, moi j'aime bcp perso

avatar BigMonster | 

Faire la promotion de cette soupe fétide de rap et de hip-hop sur leur service de musique,
aller faire les guignols dans des défilés de mode hantés par d'immondes squelettes,
faire passer le design de l'autre i(v)diot avant les fonctionnalités et l'ergonomie,
vendre leur matos à un prix devenu carrément insultant,
et maintenant verser dans ce qu'il y a de pire en émissions de TV,
décidément, cette boîte se complaît de plus en plus dans la médiocrité et l'indigence…

avatar NerdForever | 

Il n'y a que moi qui ai pensé à la planète des singes??

avatar MarcMame | 

@NerdForever

Bravo !!!

avatar en ballade | 

@NerdForever

Ç est leur jeu de mots.....apes ç est recherché !!?

avatar Mike Mac | 

@BigMonster

On sent que cette "Planet of the apps" te fout vraiment les "Boulle" !

avatar BigMonster | 

Arff, en effet !

Qu'ajouter ? Kwaï kwaï kwaï…

avatar Mickaël Bazoge | 

@Mike Mac

Elle est belle !

avatar harisson | 

J'aime bien le casting, j'aime bien le jeu de mots sur le titre mais la télé-réalité tue la télé et la réalité ^_^

avatar falemaster | 

C'est moi ou le teaser spoil toute la saison !!

CONNEXION UTILISATEUR