Musique et contenus : première écoute de la nouvelle offre payante de YouTube

Mickaël Bazoge |

En matière de streaming musical, Google a longtemps tâtonné sans trouver la bonne formule. Le moteur de recherche a pourtant de gros atouts dans sa manche, en particulier YouTube et ses millions de vidéos musicales. Restait à mettre en place un modèle économique engageant, ce qui représentait jusqu'à présent une difficulté apparemment insurmontable pour le géant d'internet.

En lançant ses deux nouvelles formules d'abonnement en France, Google retente sa chance contre Spotify, Apple Music, Deezer et les autres, tout en posant des jalons pour l'avenir. À première vue, cette offre demeure encore compliquée à comprendre avec des services qui se recoupent mais pas tout à fait. Tentons d'y voir plus clair.

Google propose donc deux formules. La première est baptisée YouTube Music Premium, elle est facturée 9,99 € par mois et elle s'adresse principalement aux amateurs de musique. La seconde, YouTube Premium (ex-YouTube Red), coûte 2 € de plus (11,99 € donc1) et elle ajoute en plus de la musique toutes les vidéos YouTube sans réclame et d'autres avantages. Chaque forfait offre trois mois d'essai gratuits, il est possible de se désabonner en tout temps.

Pour s'y retrouver dans les différences entre les deux services, Google fournit un tableau récapitulatif pas inutile :

Si YouTube Music Premium nécessite le téléchargement d'une application spécifique (un lecteur web est aussi disponible), les services de YouTube Premium sont inclus dans le client standard.

YouTube Music Premium

Commençons par la nouvelle offre musique, que l'on peut utiliser tout à fait gratuitement en échange de publicité et de fonctions manquantes (sinon il faut payer 9,99 €). Le service ressemble beaucoup à ce qu'un Apple Music ou un Spotify peuvent offrir : on commence par donner quelques unes de ses préférences musicales, puis YouTube Music propose des albums, listes de lecture et suggestions d'écoute. Des collections sont aussi proposées pour faire « le plein d'énergie » ou obtenir une « concentration maximale ».

Le lecteur musical ressemble beaucoup au lecteur vidéo mobile de YouTube, il suffit de le glisser vers le bas pour revenir à l'écran précédent. La lecture d'une playlist permet de réarranger les titres comme on le souhaite (en touchant le signe « = » en regard du morceau), et bien sûr on a la possibilité de répéter la lecture d'un morceau ou de lancer une lecture aléatoire — dans ce dernier cas, les titres se réarrangeront automatiquement dans la liste.

Les pages dédiées aux artistes permettent d'en savoir un peu plus sur le groupe, le chanteur ou la chanteuse, avec la possibilité de lancer une lecture aléatoire de leurs morceaux, de créer une radio composée de chansons du groupe et apparentés, et d'obtenir une liste des albums et singles bien évidemment.

YouTube Music ajoute au lot des listes de lecture dans lesquelles le groupe est présent, des artistes que l'on pourrait aimer, ainsi que des vidéos (on y reviendra).

Les options liées à un morceau spécifique ne dépayseront pas tous ceux qui se sont déjà frottés à un service de streaming. Ils y retrouveront les options de partage (c'est un lien vers le lecteur web de YouTube Music), d'ajouter le titre à une playlist, de l'ajouter à la file d'attente ou de l'écouter après la chanson en cours, d'accéder à l'album, ou de créer une radio en fonction du morceau.

L'autre option intéressante ici, c'est le téléchargement. Évidemment, il s'agit de pouvoir écouter une chanson, un album ou une liste de lecture hors connexion. Tout cela se retrouve dans l'onglet Bibliothèque de l'application, dans lequel se trouvent le contenu téléchargé, ainsi que les playlists et les favoris (les titres marqués « J'aime »).

Le menu Téléchargements propose notamment de récupérer automatiquement un certain nombre de morceaux (jusqu'à 100) d'un mix contenant des chansons que l'on apprécie tout particulièrement. Une option pratique quand on se retrouve sans connexion et qu'on a oublié de se garder des morceaux sous le coude : l'app se charge du strict vital.

L'onglet Hotlist retourne une sélection de clips vidéo issus de YouTube, à écouter à volonté sans réclames. Ces vidéos musicales, on les retrouve aussi dans la section principale du service et un peu partout sur les pages des artistes. C'est très efficace, on comprend mieux pourquoi Apple Music a récemment mis l'emphase sur les clips également.

On peut décider de n'écouter que le son d'un clip : un bouton est disponible en haut à droite des vidéos.

Les chansons des clips peuvent être sauvegardées pour une écoute hors réseau, mais uniquement les chansons : pour apprécier les vidéos, il faudra impérativement être connecté, d'après ce qu'on a pu en voir. On regrettera aussi que l'onglet Hotlist se contente des clips les plus populaires, et qu'il ne s'agisse pas d'une sélection de morceaux que l'on est susceptible d'aimer. Peut-être que la sélection s'affinera avec le temps.

Google oblige, la recherche est plutôt efficace, y compris avec des bouts de parole de chansons (Apple Music doit également offrir cette possibilité). Une recherche qui débute avec « I see a little » propose des résultats qui tente de se rapprocher de la chanson voulue (ici, Bohemian Rhapsody de Queen) :

Cela fonctionne aussi avec des paroles en français.

Si la recherche dans les paroles est bien fichue, étrangement les paroles en elles-même n'apparaissent nulle part pendant la lecture d'un morceau. On peut tenter aussi des recherches plus ésotériques : en tapant « abricot », un des résultats de la recherche propose « Les Nuits d'une demoiselle » de la fort coquine Colette Renard, ce qui était exactement le titre recherché (que je vous conseille, attention NSFW).

La grande affaire de cette offre premium, c'est la lecture en tâche de fond. On peut ainsi écouter ses morceaux préférés en faisant tout à fait autre chose sur son iPhone. Le pilotage de la musique provenant de l'app s'effectue depuis le lecteur d'iOS, qu'il s'agisse de l'écran verrouillé ou du centre de contrôle.

Deux chansons de YouTube Music lues depuis iOS.

YouTube Music peut être utilisé gratuitement, ce qui met un immense catalogue à la portée du plus grand nombre. Bien sûr, toutes les fonctions ne sont pas disponibles : pas de téléchargement des titres, pas de musique en arrière-plan, et de la pub assez souvent. De plus, l'application se charge fréquemment de vous rappeler l'existence de la formule à 9,99 €. C'est de bonne guerre.

N'oubliez pas de vous abonner !

YouTube Premium

C'est l'autre grosse nouveauté chez Google : un forfait Premium à 11,99 € qui permet de profiter de services supplémentaires dans l'application YouTube et de l'ensemble des fonctions de YouTube Music.

Cette formule pourrait séduire les réfractaires à la publicité, puisqu'elle supprime la réclame devant les vidéos. De quoi profiter sans contraintes du contenu disponible sur YouTube, ce d'autant que s'y ajoute la lecture en arrière-plan pour toutes les vidéos (pas uniquement les clips musicaux) : utile pour les amateurs des TED Talks qui n'ont pas forcément besoin de voir les présentateurs.

YouTube Premium apporte aussi les téléchargements de contenus. Un bouton est disponible sous chaque vidéo, et on les retrouve dans l'onglet Bibliothèque de l'application, à consommer comme on veut même sans connexion à un réseau. Attention, il faudra toutefois se reconnecter à internet tous les 30 jours pour continuer à en profiter.

L'offre Premium comprend aussi l'accès au catalogue YouTube Originals : des séries TV, des documentaires et des films exclusifs intrigants. Il y a par exemple cet étrange remake/reboot/suite de Karaté Kid ou encore Impulse, une série produite par Doug Liman le réalisateur de The Bourne Identity.

L'offre Premium enrichit indéniablement l'utilisation de YouTube en débloquant des fonctions attendues depuis belle lurette (l'écoute en arrière-plan, les téléchargements). On pourra tiquer devant l'interface des deux applications, qui reproduit celle sur Android sans vraiment respecter les canons esthétiques d'iOS.

Il est aussi un peu dommage de devoir payer autant pour avoir accès aux nouveaux services et fonctions de YouTube. Certes, on gagne au passage un service de streaming de musique au complet, mais ce ne sera pas forcément intéressant pour ceux qui ont déjà un abonnement chez quelqu'un d'autre. Néanmoins, on comprend la logique commerciale.

Quoi qu'il en soit, YouTube Music et son offre gratuite pourraient bien satisfaire tous ceux qui n'ont aucune envie de payer pour de la musique, quitte à se passer de fonctions importantes comme la lecture en tâche de fond et hors connexion. En ce sens, cette nouvelle formule représente plus une concurrence à Spotify et son offre d'écoute gratuite, qu'à Apple Music qui bénéficie d'une intégration collée-serrée avec l'écosystème de la Pomme (bibliothèque iCloud, Siri…).


  1. Une formule « famille » à 17,99 € par mois est aussi disponible. Elle permet de partager l'abonnement avec cinq membres de sa famille. ↩︎

avatar captainBDO | 

Qu’en est-il des propriétaires de vidéos? Vont ils voir leurs rémunérations augmenter également ?

avatar roccoyop | 

Quelle est la qualité de compression des musiques ? Si c’est le mp3 des vidéos, bof bof.

avatar Desseaux | 

@roccoyop

Même question

avatar adixya | 

Du coup même si on paye, nos datas sont quand même exploitées j’imagine.

avatar MarcMame | 

@adixya

Mieux que ça ! Elles ne seront même plus anonymisées !
Tout benef !

avatar rua negundo | 

@adixya

C’est ce que je me suis dit aussi. Même s’il n’y a pas de pub dans la version payante, les données personnelles peuvent être collectées pour affiner le profil. En contrepartie, ce service devrait être légèrement moins cher que ceux qui ne collectent pas de données à des fins commerciales. Ces données ont une valeur marchande, si on ajoute cette valeur aux 9,99 euros, c’est l’offre de musique payante la plus chère du marché

avatar freestef | 

« Si YouTube Music Premium nécessite le téléchargement d'une application spécifique (...), les services de YouTube Music Premium sont inclus dans le client standard. » voilà une phrase sur laquelle on va méditer longuement 😉

avatar Mickaël Bazoge | 

@freestef

J’ai corrigé. J’avoue que je continue de m’emmêler un peu dans les noms !

avatar Laurent S from Nancy | 

Je ne crois pas à la viabilité de ce truc : Google a mis trop de temps à se positionner sur le marché du streaming payant. De plus l'offre (ou l'ensemble d'offres) me semble assez complexe et sans réelle plus value par rapport à la concurrence pour décourager les plus téméraires d'y mettre quelques deniers.

avatar Ast2001 | 

Sur le streaming musical, il y a longtemps que Google propose Play Music (c'est l'offre dont je dispose depuis quelques années). Ils ne sont pas du tout de nouveaux arrivants sur ce marché ;-)

avatar daxr1der | 

un peu chère quand même, 2,99 euros par mois et pas plus

avatar Spinaker | 

Et quant est il du catalogue ? 30 millions de titres comme les autres ?

avatar alan1bangkok | 

trop d’offres à l’identique pour rien de plus
je reste sur Spotify ( totale satisfaction )

avatar baklawa | 

Quelle différence entre YouTube Music et Google Play Music ?

avatar apotheker | 

Pas de réglage des EQ?!

avatar BetterCallTim | 

Pour ceux qui sont intéressés, ne vous abonnez pas en passant par l’App Store car les prix sont 4€ plus chers ! Abonnez vous via YouTube sur internet !

avatar seb751 | 

Il y a 3 mois gratuit si on s’abonne pour la
Première fois
Ça permet de découvrir

avatar Bigdidou | 

"pour apprécier les vidéos, il faudra impérativement être connecté, d'après ce qu'on a pu en voir"

Non, non. On peut bien télécharger les vidéos (si on est abonné, bien sur) (appui long sur le nom de la vidéo, télécharger dans le menu contextuel, ou alors les trois petits point verticaux à droite du titre de la vidéo).
Edit : à la réflection, c'est peut-être parce que j'ai pris Youtube premium.

avatar jopaone | 

Oasis, excellent favori 😎👍

avatar kermit974 | 

Comme d'habitude dommage que les départements d'outre mer ne soient français que dans les encyclopédies. Google n'a toujours pas compris...

avatar Malvik2 | 

Abonné pour les 3 mois gratuit mais bizarre, ça me parle ensuite de 15,99€/mois ensuite

avatar glxprod | 

Est-ce que c'est compatible (version gratuite ou payante) avec les Google Home ?
Quelqu'un a testé ?

avatar en ballade | 

@glxprod

Vu la qualités des software Google, ça ne m’étonnerait pas.

avatar bluerat | 

@glxprod

Je te confirme que YouTube Music est bien compatible avec Google Home, sélectionnable dans l’onglet Musique des paramètres.

avatar IPICH | 

J'ai hâte d'avoir le YouTube music premium, de chercher une musique en vidéo, de me rendre compte qu'elle n'a pas été considéré officiellement comme une musique, et du coup ne pas pouvoir écouter ma musique en vidéo en tache de fond alors que j'aurais un abonnement à 10 balles.

avatar IPICH | 

Si on veux de la musique il y a iTunes, deezer, Spotify, Apple Music, SoundCloud, ou youtube gratuit.
Les gens ne vont pas encore repasser à la caisse.

avatar AhRiMaN | 

J'imagine qu'ils esperent que les clients se désabonnent de leur service actuel pour celui ci.
Perso pour l'instant meme si je trouve ça pas mal , il n'y a pas de quoi non plus quitter mon service de streaming actuel pour tout refaire chez eux.

avatar Laurent S from Nancy | 

Par contre l'abonnement de trois mois offert, c'est malin ça permettra de se rendre compte objectivement si le service vaut vraiment le coup.

avatar A884126 | 

A première bien vue seul Google Play Music est disponible sur Sonos.

CONNEXION UTILISATEUR