La Commission européenne enquête sur les assistants connectés

Mickaël Bazoge |

Malgré le revers spectaculaire du redressement fiscal d'Apple finalement annulé par la Cour de justice de l'UE, la Commission européenne et sa vice-présidente en charge de la concurrence, Margrethe Vestager, ont décidé de s'attaquer aux assistants connectés. Siri, Alexa, Google Assistant et plus largement l'internet des objets vont faire l'objet d'une enquête sectorielle sur d'éventuelles pratiques anticoncurrentielles.

« L'accès à de grandes quantités de données des utilisateurs semble être la clé de la réussite de ce secteur », explique Margrethe Vestager. « Aussi, nous devons faire en sorte que les acteurs du marché n'utilisent pas le contrôle qu'ils exercent sur ces données pour fausser la concurrence ou fermer ces marchés aux concurrents ». Il s'agit pour l'exécutif européen de « mieux comprendre la nature et les effets possibles des problèmes de concurrence susceptibles de se poser dans ce secteur ».

Certaines pratiques d'entreprises pourraient fausser « structurellement » la concurrence, estime la Commission européenne, parmi lesquelles la restriction de l'accès aux données et à l'interopérabilité de ces données, ainsi que « certaines formes d'autofavoritisme et de pratiques liées à l'utilisation de normes propriétaires ». Il s'agit pour les services à la concurrence d'obtenir des informations sur le marché pour mieux en comprendre la nature et les effets, afin de les évaluer à la lumière des règles de la concurrence au sein de l'Union.

L'enquête portera sur les montres intelligentes, les bracelets de suivi de la santé et du sport, la domotique (frigos et machines à laver connectés, entre autres), les téléviseurs intelligents, haut-parleurs, systèmes d'éclairage, etc. La Commission souhaite aussi en savoir davantage sur « services disponibles au moyen de dispositifs intelligents, comme les services de diffusion de musique et de vidéo en continu, et sur les assistants vocaux utilisés pour y accéder ».

Un vaste programme qui pourrait déboucher sur des enquêtes plus ciblées, si jamais des problèmes de concurrence spécifiques devaient apparaitre. Un rapport préliminaire sur les réponses obtenues auprès des acteurs du secteur sera publié au printemps 2021, avec un rapport final attendu durant l'été 2022.

avatar dperetti | 

Affligeant.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@dperetti "Affligeant"
Ah ?

avatar BubuKey | 

Elle ne s’arrête vraiment jamais. Limite je respecte son « abnégation »

avatar Sindanárië | 

💭... ça me rappelle l’époque quand j’étais gamin, de l’autre côté du rideau de fer !
... peut-être qu’il faut mettre des étoiles rouges à la place des jaunes sur le drapeau européen...

avatar Lu Canneberges | 

@Sindanárië

N’importe quoi...

avatar Sindanárië | 

💭... ah... une endive au jambon ... je savais pas que ça pouvait écrire

avatar reborn | 

Lol, le vrai problème c’est aucun de ces acteurs n’est européen.

avatar dodomu | 

@reborn

Mais ils vendent des produits dans l’Union européenne, et possèdent des succursales qui y sont également, donc sont soumis à sa loi.

avatar doudee | 

@reborn

On a pourtant la french tech en France... Dommage ...

avatar Sindanárië | 

💭 ... moi aussi la science fiction j’adore... 🤪

avatar iNicolas1721 | 

Arf... Elle a perdu une fois... Une défaite ne suffit pas... C’est quand même fou.

avatar Lu Canneberges | 

@iNicolas1721

Mais il n’y a aucun rapport entre les deux...

avatar Sindanárië | 

💭 ... les croyances, ça berce bien...

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

Je n'arrive pas à me faire une opinion :
"Les gros nuls", c'est la commission européenne ? ou les réactions pavloviennes de ceux qui réagissent ici sans avoir suffisamment d'informations pour se faire une opinion éclairée ?

avatar Derw | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

Je vote pour l’option 2.

avatar claupatr | 

@Derw

Pareil

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ claupatr + @ Derw
Option 2 Majoritaire... @ postman94801 est le gagnant.
:-)

avatar macfredx | 

@claupatr

+1

avatar postman94801 | 

Il faut qu’elle se calme la vieille frustrée. Peut être changer de conjoint ou conjointe...

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ postman94801
Grossier... hors jeu !
:-)

avatar tytram | 

Je trouve plutôt sain que la Commission fasse ces enquêtes. Que ça aboutisse ou pas à des sanctions, ça permet de fixer des limites qui protègent les citoyens-consommateurs européens et de montrer que l'Europe vérifie si ces limites sont bien respectées.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ tytram
Evident : Merci :-)

avatar marenostrum | 

elle fait son taf on va dire. elle est payé pour ça. mais ça ne va rien changer. l'Europe joue désormais en deuxième division.

avatar anonx | 

Pour mettre des amendes de 13 milliards puis l’enlever après une bonne malette de corruption de la part de ces voleurs de GAFAM???

Ne perdez pas votre temps et surtout notre argent... Nous sommes consentants pour nous faire violer à moindre frais 🙃

avatar Sindanárië | 

💭 ...une mafia avec un drapeau...

avatar gmart | 

Les citoyens-consommateurs européens regardent les trains passer, et les trains vont trop vite... Certains cherchent à les ralentir....

avatar marenostrum | 

qui va piano va sano e lontano. bref pas besoin de courir derrière le train.

avatar Adodane | 

Des assistants qui sont pratiquement offerts ... c’est sûr qu’il y a une arnaque quelque part ...

CONNEXION UTILISATEUR