Apple se félicite du succès du compte épargne associé à l’Apple Card

Nicolas Furno |

Apple a publié un communiqué de presse pour célébrer Apple Cards Savings. Ce compte d’épargne lancé au printemps dernier a dépassé les 10 milliards de dollars collectés, ce qui valait bien une communication officielle. C’est indéniablement une belle réussite pour ce service additionnel qui rémunère les utilisateurs à hauteur de 4,15 % et qui bénéficie surtout d’une intégration poussée, à la fois dans l’interface de gestion conçue par Apple et dans le service lui-même.

Apple Cards Savings est parfaitement intégré à l’interface de gestion de la carte de crédit, un élément clé dans son succès.

D’ailleurs, 97 % des clients Apple Card qui ont ouvert un compte d’épargne ont activé l’option qui permet de reverser automatiquement les gains générés lors de chaque transaction. Ces clients peuvent ainsi gonfler leur épargne automatiquement et sans penser à verser de l’argent régulièrement. Même si les sommes ne sont pas élevées à chaque fois, le volume de transactions et de clients est sans doute suffisant pour atteindre les milliards annoncés.

Ce communiqué de presse tombe après de nombreuses rumeurs moins réjouissantes pour le service, du moins du point de vue du partenaire bancaire d’Apple. Goldman Sachs peinerait à trouver la rentabilité avec l’Apple Card, au point que la banque d’affaires chercherait à se retirer de ce marché finalement pas aussi intéressant qu’escompté.

Goldman Sachs voudrait se débarrasser de l

Goldman Sachs voudrait se débarrasser de l'Apple Card

Apple Card : Goldman Sachs aurait mal négocié et mal anticipé les difficultés

Apple Card : Goldman Sachs aurait mal négocié et mal anticipé les difficultés

Il n’est évidemment pas question d’aborder directement le sujet, mais on peut noter que c’est surtout Apple qui se félicite de son service, qui a transformé l’expérience des cartes de crédit, éliminé les frais et encouragé les clients à limiter les intérêts payés à la banque. De son côté, la responsable des partenariats avec les entreprises de chez Goldman Sachs est plus mesurée, en saluant timidement le succès de l’offre d’épargne. Voilà qui ressemble à un bon résumé des relations entre les deux firmes…

avatar Paquito06 | 

@Sillage

“Et la date d’écriture est correcte, au moment où c’est arrivé. Mais l’argent n’est pas disponible avant 5 jours. C’est ce délai que je ne pige “

J’ai pareil avec apple savings. Surement une limitation/protection supplementaire au dela du transfert ach de 3 business days. Y a aussi des banques qui offrent des transferts ach sous 24h (qu’elles font payer, certes).

avatar Sillage | 

@Paquito06

“J’ai pareil avec apple savings. Surement une limitation/protection supplementaire au dela du transfert ach de 3 business days. Y a aussi des banques qui offrent des transferts ach sous 24h (qu’elles font payer, certes).”

C’est clair que le temps du transfert ACH, l’argent travaille quelque part. Le fait qu’ils peuvent accélérer ça moyennant paiement. Enfin, les détails techniques m’échappent.
Cependant, en Europe, avec le IBAN, les transferts sont quasi instantanés. Bien différent.

Quant à ces 5 jours supplémentaires, je n’ai vu ça que sur des savings. Pour des checking, il n’y a rien. C’est disponible de suite.

Peut-être une réglementation quant aux savings pour éviter d’utiliser des savings comme comptes de transit ?! 🤷‍♂️

avatar Sillage | 

4,15%, ca semblait pas trop mal à son ouverture alors que l’on trouvait plus.

Ces autres comptes ont augmenté leur taux, Apple (GS), eux, n’ont rien fait.

Quand les taux redescendront, si ils redescendront un jour, est-ce que Apple va bloquer ce taux ? Ça m’étonnerait.

Ils suivent le marché à leur avantage.

Un saving que j’ai a maintenant atteint 5%.

Le savings de apple, juste bin pour le cash back. C’est tout.
Il y a mieux.

Seul intérêt est l’intégration dans le smartphone et la récupération du cash back. Cela dit, je n’utilise pas beaucoup l’Apple Card.

avatar Paquito06 | 

@Sillage

“4,15%, ca semblait pas trop mal à son ouverture alors que l’on trouvait plus.
Ces autres comptes ont augmenté leur taux, Apple (GS), eux, n’ont rien fait.
Quand les taux redescendront, si ils redescendront un jour, est-ce que Apple va bloquer ce taux ? Ça m’étonnerait.”

4.15% au lancement c’etait elevé comparativement parlant, pour attirer du client. Pas de releve malgre les hausses de la fed, c’est que GS augmente sa marge, surement pour renflouer tous les couts liés a l’apple card qui l’ont mis dedans. Quand ca baissera, apple ne pourra pas grand chose, c’est GS qui gere ca, sauf mettre la main a la poche pour maintenir artificiellement un taux elevé, mais meme pour apple, ca peut commencer a chiffrer lol

avatar Sillage | 

@Paquito06

Oui. Ça a du sens. C’est tout à fait possible que GS veuille se rattraper.

En effet, 4.15% était assez élevé pour le lancement.

Et oui, GS qui gère. C’est eux qui définissent le taux. Je ne verrais pas pour quelle raison Apple lâcherait quelques sous pour des intérêts. Ils avaient l’Apple Cash (qu’ils ont toujours), pour stocker des sous sans rendement.

avatar Paquito06 | 

@Sillage

“Ils avaient l’Apple Cash (qu’ils ont toujours), pour stocker des sous sans rendement.”

Mais apple n’a pas de licence bancaire, donc pas de deposit, et ne peut rien faire avec apple cash. Aucune idee de ce que ca peut representer en volume.

avatar fte | 

C’est bien, il faut s’autoféliciter de temps en temps. A compter sur les autres, on est parfois déçu.

avatar oomu | 

yurk

avatar fte | 

@oomu

"yurk"

TU NE PEUX PAS DIRE yurk AU GRAND CAPITALISME !

avatar TDBI | 

🙂

avatar airmac | 

Déjà que les commentaires niveau tech c’est nullisime mais en business c’est pire.

avatar Paquito06 | 

@airmac

“Déjà que les commentaires niveau tech c’est nullisime mais en business c’est pire.”

Alors eclaire nous de ton savoir 🥸

Pages

CONNEXION UTILISATEUR