Free Mobile, RED by SFR : la révolution du roaming est en marche

Mickaël Bazoge |

Si l’annonce de Free Mobile de ce mardi n’a peut-être pas eu les allures de la « révolution » que beaucoup espéraient, elle n'en a pas moins déclenché un mouvement irréversible (lire : Roaming : la révolution ratée de Free Mobile). Preuve en est la réponse de SFR qui, quelques heures plus tard, enchérissait avec une offre encore plus intéressante ! On peut espérer que Bouygues Telecom, Sosh voire Orange tentent à leur tour de s'aligner dans les prochains jours.

Pour celui qui voyage peu, savoir que les forfaits Free ou RED by SFR offrent du roaming plus ou moins illimité un peu partout en Europe et dans le monde n’est pas spécialement intéressant. Mais pour les autres qui jonglent avec les cartes SIM et les forfaits, ces offres représentent les meilleurs rapports qualité/prix du marché, avec une préférence, une fois n'est pas coutume, pour l'opérateur au carré rouge.

Chez Free, pour 19,99 € par mois (ou 15,99 € si on est abonné Freebox), on conserve évidemment les prestations du forfait habituel, avec en plus : les appels, SMS/MMS illimités, ainsi que 5 Go de données par mois (en 3G) dans 35 pays valide toute l'année : Europe (sauf Suisse), les DOM, Etats-Unis, Afrique du Sud, Australie, Canada, Israël et Nouvelle-Zélande. Cette enveloppe s’ajoute aux 50 Go de 4G en France métropolitaine (ou 20 Go de 3G).

Le forfait Free proposait déjà du roaming à l’étranger, mais on était limité à 3 Go durant 35 jours par pays et sur l’ensemble de l’année, toujours en 3G. Autant dire qu’on fait un bond en avant à ce niveau. Tout le monde aurait préféré que ces 5 Go mensuels puissent être consommés en 4G, et l'annonce de SFR va peut-être pousser le trublion à se mettre au niveau de son concurrent.

Chez RED by SFR, on va encore plus loin avec la formule RED 15 Go 100% Roaming qui, pour 15 € par mois, offre les appels, SMS/MMS illimités et 15 Go de données par mois (en 4G) en Europe (dont la Suisse), États-Unis et Canada. Et là aussi, avec une validité annuelle. Cette formule remplacera le forfait Série RED Europe, qui proposait 5 Go de données uniquement pour l'Europe, à partir du 21 mars et jusqu'au 6 juin.

Sur le papier, l'avantage est du côté de SFR : il manque certes une poignée de pays à la formule RED, mais elle a au moins la décence d'intégrer la Suisse… et pouvoir consommer jusqu'à 15 Go de données en 4G ! L'offre de Free Mobile reste intéressante avec ses 50 Go pour la France métropolitaine, mais même avec une enveloppe somme toute confortable de 5 Go, la 3G va forcément un peu limiter les usages.

Que valent les offres sans engagement de la concurrence ?

Sosh propose dans son plus gros forfait - actuellement en promotion à 9,99 € par mois (24,99 € normalement) - 5 Go de données à consommer en Europe et dans les DOM. Selon les pays et les accords passés entre Orange et les opérateurs locaux, on peut bénéficier de la 4G à l'étranger. Mais cette enveloppe court sur toute l'année alors qu'elle est mensuelle chez Free.

Chez Bouygues Telecom, le forfait B&You à 24,99 € par mois comprend 5 Go de données 3G/4G à consommer en Europe et dans les DOM/TOM… mais durant 15 jours par an seulement. Du côté de SFR (sans RED), le premier forfait sans engagement à ouvrir droit à un usage à l'étranger coûte 37,99 € (27,99 € si on est abonné à la box). Pour ce prix, on peut utiliser les 20 Go de données durant 35 jours par an en Europe et dans les DOM.

Image New York City, CC BY-NC-ND 2.0 — Cliquer pour agrandir

Il va sans dire que les forfaits Free et RED by SFR restent particulièrement bien orientés face à la concurrence, en particulier pour ceux qui voyagent ailleurs qu'en Europe (avec un avantage pour Free qui ajoute l'Australie, la Nouvelle-Zélande et l'Afrique du Sud). Mais pour les voyageurs en Amérique du Nord (États-Unis, Canada), ou ceux qui sont intéressés par l'Europe et les DOM, il n'y a pas photo : la formule RED 15 Go 100% Roaming est clairement plus intéressante avec ses 10 Go en plus, sa 4G… et les 5 € de moins sur la facture.

Le casse-tête européen

Free et SFR peuvent mettre en avant un roaming illimité et leurs Go de données en Europe : les consommateurs des pays de l'Union européenne pourront bientôt utiliser leur forfait téléphonique national partout ailleurs dans les pays de l'UE. Le 15 juin en effet, les frais d'itinérance disparaissent en Europe, et ce quel que soit son opérateur. Mais attention, il existe des garde-fous comme le rappelle NextInpact.

Pour tout ce qui concerne les communications téléphoniques et les messages SMS/MMS, pas de souci en général : on pourra en user partout en Europe comme chez soi, dans la limite d'une utilisation « raisonnable ». Pour la gestion des données, c'est nettement plus compliqué. Le volume de données consommables en itinérance est variable selon le forfait.

Sébastien Bertrand, CC BY 2.0 — Cliquer pour agrandir

Pour les forfaits illimités comme pour les cartes prépayées, des formules mathématiques ont été imaginées pour calculer l'enveloppe de données à consommer en itinérance, sans avoir à payer de frais supplémentaires. Pour un forfait illimité ou avec une grosse enveloppe de données, il faut diviser le prix hors taxe du forfait par le tarif hors taxe de gros (c'est à dire les prix que se facturent les opérateurs entre eux pour acheminer les données), puis multiplier le résultat par deux. Pour les cartes prépayées, il faut diviser le crédit HT restant par le tarif HT de gros.

Pour compliquer encore un peu plus les choses, le tarif de gros va baisser progressivement dans les mois à venir : à partir du 15 juin jusqu'au 31 décembre, il sera de 7,7 € HT du Go ; il ne coûtera plus que 2,5 € au 1er janvier 2022.

Pour prendre un exemple, un forfait illimité à 19,99 € TTC (donc 16,66 € HT) donne droit à (16,66/7,7) x 2 = 4,32 Go de données à consommer en itinérance dans toute l'Union européenne. Plus le forfait est cher, plus l'enveloppe de données sans itinérance est importante. Dans le forfait Free qui nous intéresse, l'opérateur offre 5 Go en itinérance : c'est donc plus que l'enveloppe européenne (4,32 Go) qui sera en vigueur à partir du 15 juin. À partir du 1er janvier 2022, le volume de données à consommer en Europe sera de 13,3 Go au minimum.

Avec un forfait à 15 € TTC, soit 12,5 € HT, SFR en offre illico plus que le niveau de base de l'Union européenne : à partir du 15 juin, il aurait en effet dû proposer 3,24 Go en itinérance sans frais supplémentaires. Or, il en offre derechef 15 Go.

Néanmoins, pas question d'habiter à l'année longue dans un pays tout en profitant du forfait à prix cassé d'un autre pays. Il convient d'avoir des « liens stables » avec le pays où l'offre a été souscrite. C'est d'ailleurs ainsi que Free Mobile se couvre avec son forfait, SFR en fera certainement de même dès que la fiche d'information des offres mobiles aura été mise à jour.

Éviter les effets d’aubaine

Depuis 2012 et le lancement des offres Free Mobile, la concurrence entre les opérateurs a habitué les consommateurs français à des prix bas pour des prestations toujours plus importantes. Un marché à quatre opérateurs aussi actif reste une situation peu commune en Europe et ailleurs dans le monde ; nous avons peut-être tendance à l'oublier, mais les prix pratiqués en France font l'envie de bien des consommateurs.

Il n'est qu'à voir ce que proposent les opérateurs canadiens pour se rendre compte du fossé concurrentiel des deux côtés de l'Atlantique. Il est impossible de trouver un équivalent du forfait Free à 28 $CA (20 €), et encore moins du forfait RED à 21 $CA (15 €). Pour des prestations plus ou moins équivalentes (mais en 4G la plupart du temps), la facture monte à 75 $ chez Rogers (6 Go), 62 $ chez Bell (7 Go), 64,95 $ chez Vidéotron (6 Go). Des prix qui ne comprennent ni les frais annexes (et ils peuvent être nombreux), ni les taxes ce qui peut alourdir la facture du forfait d'un tiers environ. Et évidemment, il ne faut compter sur aucun roaming…

Les petits malins qui se rendent fréquemment (ou qui habitent plusieurs mois) aux États-Unis, au Canada ou dans un des pays hors UE couvert par le forfait Free pourraient être incités à souscrire à l'offre de l'opérateur en utilisant l'adresse française d'un proche. Mais Free a mis en place des limites pour éviter les effets d'aubaine. Dans les petites lignes de la fiche d'information standardisée, on peut en effet lire :

Constituent des cas d'utilisation abusive ou anormale des services :

  • Une consommation ou une présence en itinérance internationale majoritaire par rapport à une consommation ou une présence nationale pendant une période d'observation de 4 mois ;
  • inactivité prolongée d'une SIM donnée, associée à une utilisation en itinérance internationale très fréquente, voire exclusive.

Dans ces cas, Free Mobile se réserve la possibilité de facturer les communications au tarif en vigueur : 0,057 € par Mo depuis l'Europe et les DOM, 0,15 € le Mo depuis les États-Unis, 0,50 € le Mo depuis le Canada et l'Australie, … Un consommateur averti en vaut deux. Reste à voir maintenant si l'opérateur va appliquer la surveillance avec rigueur ou souplesse !


avatar Rodri31 | 

Et la VoLTE ? Les appels wifi ? C'est en marche ? ?

(Chez Free)

avatar Bambinolau | 

Vous êtes pas très règlo l'offre SFR est moins avantageuse en nombre de pays !!! Je pensais que vous seriez plus honnête dans la comparaison !

avatar Mickaël Bazoge | 
Elle est beaucoup plus avantageuse en termes de prix (5 € moins cher), d'enveloppe de données (10 Go de plus) et de réseau (4G au lieu de la 3G). Il y a moins de pays mais sur le papier, cela reste la plus performante je trouve. Après, il faut choisir selon ses besoins c'est sûr : si l'Australie, la NZ ou l'Afrique du Sud c'est important pour vous, vous n'avez pas le choix, ce sera Free.
avatar adrien1987 | 

@Bambinolau

SFR 14€99 pour tout le monde, Free 15€99 ... pour les abonnés.

avatar C1rc3@0rc | 

statistiquement l'offre de SFR est clairement meilleure pour la majorité des gens. SFR couvre mieux les pays ou voyagent les francais. Apres Free offre plus de pays, mais en terme de frequence de destination, pour la France, c'est principalement les regions limitrophes, dont la Suisse, puis l'Amerique du nord.

D'ailleurs je suis surpris en ce qui concerne l'amerique du nord, vu les tarifs et la mediocrité des services proposés par les operateur locaux.

Faut savoir qu'au Canada on paye un droit de connexion au reseau qui ne donne acces a... rien! C'est l'abonnement de base, ensuite tout se paye, meme la réception d'appel. Cela peut se faire en forfait ou a l'acte, mais les couts n'ont rien de commun avec ceux en France.

Aux USA c'est en gros la meme arnaque, meme si les choses sont en train de commencer a bouger.

Ce qui est surprenant c'est que Free ou SFR arrivent a tenir ces tarifs face aux operateurs locaux. Parce qu'au canada, avec les permis PVT qui durent 2 ans, les beneficiaires vont pas hesiter entre un "plan" a $70/mois (juste pour telephoner et un chouilla de data) et garder leur abo Free a 16 euros, sachant que meme sur la colombie britanique par exemple il y aurait plus de 100 000 expat français!
Ça va peser lourd sur les revenus des Rogers/Bell/Telus/Wings et sous marques... et on ne parle meme pas des zones francophones et du Quebec.
Quant aux USA, de Los Angeles a Seattle ce sont des dizaines de milliers de français qui y resident pendant 6 mois a 2,1/2 ans voire plus, et pour beaucoup il s'agit d'etudiants, chercheurs etc, qui ne bénéficient pas de gros salaires et leurs frais ne sont pas pris en charge par une entreprise, comme les sont les expat/travailleurs detachés, et lorsqu'il s'agit d'equiper la famille de telehone la facture devient vite tres lourde dans le budget.

Bref, ces offres des operateurs francais s'averent souvent beaucoup plus interressantes que les offres locales. Comment cela va se passer concretement...

avatar Pilou_Pilou | 

Bonjour

Tenté par l'abonnement roaming 15G 15€ et au vu des conditions (Andorre et Suisse comprises en voix + datas) j'ai pris l'abonnement.
En y regardant de plus près il y a un loup chez RED SFR
En effet les conditions ne sont plus les mêmes car la suisse et Andorre ne sont comprises qu'en Voix!
La data est facturée à prix d'or..
Après un "chat" cela m'a était confirmé.

Je vais donc faire réclamation pour Pub mensongère mais je recherche désespérément une adresse postale
Si vous l'avez je suis preneur
Avec mes remerciements
Pilou

avatar hautelfe | 

Ce n'est pas le nombre qui importe mais la qualité.
Rien que pour la Suisse, pays limitrophe rappelons le, je trouve l'offre de Red plus intéressante.

avatar Pilou_Pilou | 

Bonjour

Tenté par l'abonnement roaming 15G 15€ et au vu des conditions (Andorre et Suisse comprises en voix + datas) j'ai pris l'abonnement.
En y regardant de plus près il y a un loup chez RED SFR
En effet les conditions ne sont plus les mêmes car la suisse et Andorre ne sont comprises qu'en Voix!
La data est facturée à prix d'or..
Après un "chat" cela m'a était confirmé.

Je vais donc faire réclamation pour Pub mensongère mais je recherche désespérément une adresse postale
Si vous l'avez je suis preneur
Avec mes remerciements
Pilou

avatar kouriachicoach | 

Les appels wifi c'est que chez orange

avatar spece92 | 

Le bal des faux-culs plutôt : le roaming est fini est juin. Ils tirent les premiers c'est tout.

avatar r e m y | 

les offres de Free et sfr sont bien plus avantageuses que ce qu'autoriseront les nouvelles règles UE pour ce qui est des datas!

avatar hautelfe | 

Faut lire les règles du roaming de juin. C'est beaucoup moins intéressant qu'on ne le pense.

avatar f3nr1l | 

Et pour moi qui suis à la Martinique, si je prends un forfait free ou sfr, est ce que cela constitue "Une consommation ou une présence en itinérance internationale majoritaire par rapport à une consommation ou une présence nationale"?
Parce que mon percepteur d'impôts m'affirme que je suis sur le territoire national. Et c'est têtu, un percepteur.

avatar jerry75 | 

@f3nr1l

:-)
Oui c'est toute la complexité de notre administration ! Tu es Français mais pas toujours ?

avatar hautelfe | 

Pour moi, oui, tu es bien en France.
Après vérifier la formulation dans les CGU de Free et SFR.

avatar MiniMac | 

Et les appels vers les mobiles européens depuis la France …???
Personne n'y pense ?
Alors que là réside le vrai progrès …!!!

avatar C1rc3@0rc | 

C'est deja inclus dans le forfait chez Free et Orange il me semble.
Ce qui me semble plus problematique c'est les appels des corresponds qui vont payer un max lors d'un appel d'un numero français. C'est la je pense la plus grosse limitation, parce que pour qui reside pendant plus d'un mois a l'etranger, il va recevoir des appels "locaux" qui vont devenir donc internationaux, et la le correspondant, surtout en amerique risque d'exploser son abo. Apres, il est clair qu'avec la 3G et 4G, le probleme est pas mal limité.

avatar ptiboubou | 

Je vois pas où est la révolution puisqu'à partir de juin le roaming est censé disparaître pour tout le monde. C'est juste une astuce des opérateurs pour recruter de nouveaux client avant la fin du dit roaming...Bref on nous prends encore un peu pour des pigeons pour paraphraser Niel !!!

avatar r e m y | 

tu devrais lire le pdf diffusé par l'UE pour expliquer comment seront traitées les datas à compter de juin.
C'est beaucoup plus complexe qu'une simple "suppression" des frais de roaming...

avatar pistache18 | 

@ptiboubou

Comme quoi Niel prend aussi ses clients pour des pigeons !

avatar hautelfe | 

Ce n'est clairement pas la révolution annoncée, mais c'est une avancée.
Le roaming ne disparait pas comme on l'entend en France, en juin.

avatar C1rc3@0rc | 

@ptiboubou

Le projet initial de Kross portait sur la suppression du roaming en 2014 (de memoire). Les operateurs ont fait un lobying incroyable et onereux afin de repousser cette date a juin 2017 et ont reussi a transformer la suppression pure et simple du roaming en une usine a gaz ou chaque cout est issu d'une procedure tortueuse et alambiquée qui vaut largement les meandres des procedure de la CAF.

Bref, on a une si les operateurs ont evidement profité de la date pour se positionner en bon marketing comme initiateurs plutot que comme "subissants" il n'en demeure pas moins que les offres de Free et SFR vont plus loin que les contraintes legales et qu'elles s'appliquent hors EU stricte.
Donc y a bien une initiative bienvenue et on peut esperer que cela va se poursuivre et atteindre les autres pays histoire d'avoir a terme des services de memes qualité a un tarif raisonnable

avatar DarKOrange | 

J'ai l'impression que les rédacteurs de MacG n'ont pas testé la 3G hors du territoire français... il existe des réseaux 3G qui fonctionnent mieux que la 4G. Entre la théorie et le terrain il y a une grosse marge...

avatar DarKOrange | 

Ah et pour info, certains clients Free se sont vu connectés en 4G dans certains pays...

avatar Shew | 

Perso à Québec la 3G me suffit largement. Au sous-sol avec 2 barres /5 j'ai 14Mb/s en download. Je trouve ça largement suffisant pour cramer mon forfait 1Go de données à 46$/mois ?

avatar cheif34 | 

Etrange que Free n'intègre pas la Suisse alors que le réseau Salt est une filiale d'Iliad...

avatar C1rc3@0rc | 

Moais, ou alors Niel a dans l'idee de faire une grosse annonce qui va pas plaire a Swisscom dans les semaines qui viennent...

avatar en ballade | 

Moi La 3G de free à l'étranger me suffit dans l'utilisation de maps et de booking.

avatar kouriachicoach | 

Mieux vaut une bonne 3g qu'une mauvaise 4g

avatar nacho | 

Punaise en belgique on est à des années lumières de vous c'est fou
À titre info : Proximus (plus gros opérateur belge)
40 euros par moi donne droit à 8 GB, appel illimités SMS illimités En belgique bien évidement rien pour l'étranger .... on se fait plumé...

avatar flo3183 | 

Super genial pour ceux qui se sentent humains avant de se sentir français..

avatar Orpioo | 

La 3G en Autriche via Free (je crois que c'est via A1) est au top, meilleure que la 4G que j'ai via SFR ici en France.
Chez Free, quand tu changes de pays et de réseau, tu reçois immédiatement un SMS t'indiquant les conditions tarifaires du pays. Chez Red, tu ne reçois aucune info et tu ne trouves rien sur leur site internet. Tout ce que tu reçois, c'est une facture bien salée si tu ne fais pas gaffe. Heureusement que ça se termine.

avatar hautelfe | 

Il me semble que le SMS est une obligation.

avatar Yttuhej | 

Faut quand même encore une fois dire MERCI à Free qui encore une fois permet de faire baisser les prix. Franchement sans eux mais on se ferais encore pigeonner tous les mois. MERCI FREE

avatar MisteurJ | 

Chez Sosh, les 5 Go en roaming sont... Annuels !

avatar blablablapple | 

Ca faisait longtemps que j'avais plus fait de commentaire.

Ai du réinitialiser mon mot de passe pour le coup, tellement ça date.

Le principe des com/forum c'est d'y lire tout et n'importe quoi, à l'image de doctissimo et aufeminin.

Les mecs qui crient aux scandales, lisez, mais lisez un peu les personnes qui prennent le temps d'apporter un peu plus de lumière sur tel ou tel sujet. Il y eu de très bonnes analyses faites plus haut d'ailleurs.

Free arnaque qui quoi ou? XN a juste mentionné une surprise pour mardi c'est tout.

J'y étais mardi dernier à la présentation auprès des analystes et ensuite celle faite pour les journalistes. Il y a juste eu une petite blague sur la future petite annonce, comme à l'habitude de faire XN en conf. Les journalistes étaient contents en plus du jus d'orange et des pains chocolats, ils avaient de quoi buzzer.

Iliad n'est pas une association loi 1901 pour info.

Pour 2eur ou 19.99eur vous en avez vraiment pour votre argent. Je ne comprends pas comment on en vient à insulter une personne parce qu'on est déçu d'un cadeau.

On vit une très belle époque...

avatar zearnal | 

Free & SFR ne font qu'anticiper une directive Européenne qui met fin au roaming. En la devançant, il se font moussé pour quelque chose qu'ils auraient dû faire de toute manière, mais plus tard.

CONNEXION UTILISATEUR