Déjà un million d’abonnés pour Iliad en Italie

Mickaël Bazoge |

Ça, c’est fait. Iliad vient d’annoncer avoir franchi le cap du million d’abonnés mobiles en Italie. La maison-mère de Free, qui opère sous son nom propre de l’autre côté des Alpes, s’était lancée à l’assaut du pays il y a 50 jours avec une offre canon : 30 Go de 4G à 5,99 € par mois. Une « rivoluzione » largement embrassée par les consommateurs italiens.

En plus de la généreuse enveloppe de données, la formule d’Iliad intègre des services qui sont généralement facturés à part par les opérateurs concurrents et qui, en bout de course, pèsent lourd dans le prix vraiment payé. Ce prix de lancement à 5,99 € concernait le premier million d’abonnés. Iliad a cependant décidé d’étendre cette offre aux 200 000 prochains clients... avant, peut-être, de la généraliser pour toujours.

Pour aller plus loin :
Tags
avatar bigwiz | 

« Iliad a cependant décidé d’étendre cette offre aux 200 000 prochains clients... » cela rappelle 2012 quand Free avait dit que l’offre était réservée aux x milles premiers abonnés et que cela n’à jamais changé depuis

avatar fousfous | 

Et pendant ce temps la Free oublie la France en faisant augmenter sensiblement les prix en faisant passer pour une baisse...

avatar joregarvit | 

C'est clair
On peut dire aussi qu'Iliad diversifie ses investissements !

avatar Sir Rendal | 

🤣 les pigeons !!!

avatar armandgz123 | 

@Sir Rendal

Si j’étais en Italie, je prendrais un forfait juste pour les soutenir face aux voleurs en face (qui ont une couverture de merde au passage)
C’est grâce à ça que, en France, je paye mon abonnement Orange 50GO à seulement 9,99€

avatar n2g | 

Et là ils se disent Putain on aurait pu mettre 6, 7 ou 9€...vla le bénéfice!

avatar pim | 

Ils frappent plus fort en Italie qu’en France. La France n’a été qu’un brouillon... Et surtout un échec, car on peut supposer que la stratégie, c’est piquer suffisamment de client aux autres pour ensuite pouvoir racheter un concurrent et son réseau complet à vil prix.

En France, rien ne s’est passé comme prévu, entre SFR qui s’est mis à grossir comme la grenouille qui veut être plus grosse que le bœuf, et Bouygues qui n’a jamais lâché l’affaire.

Résultat, Free doit maintenant construire son réseau tout seul, et sans disposer des milliards d’euros que l’on a versé chaque mois à ses concurrents avant son arrivée sur le marché (je me souviens encore du forfait iPhone à 65 € par mois... maintenant j’ai dix fois plus pour 0,99 € par mois !).

avatar bigwiz | 

@pim

Erreur en Italie Iliad possède son propre réseau récupérer de la fusion des deux opérateurs !

avatar pim | 

@bigwiz

Donc il n’y a qu’en France où on est condamnés à la soupe à la grimace avec Free...

avatar bigwiz | 

@pim

Bah non ils vont continuer de déployer leur propre réseau

avatar armandgz123 | 

@pim

A mon avis il faut attendre la 5G, mais d’ici là Free sera encore intéressant ?

avatar voyageur | 

@pim

Analyse très pertinente ! Aujourd'hui en France Free n'est plus le trublion qu'il a été, aussi bien dans le mobile que dans le fixe d'ailleurs (où il a perdu presque 20 000 clients au 1er trimestre !). Non seulement les concurrents ne sont pas morts mais en plus ils ont réagi à la manière de Free, avec des promos et des offres agressives, le tout en continuant à développer un réseau étendu et performant ce que Free a bien du mal à proposé malgré ses efforts certains. Même Sfr, un temps moribond, a retrouvé des couleurs au dernier trimestre et Bouygues se fait plus conquérant que jamais avec un réseau 4G remarquable. Pendant ce temps là, Free est toujours le dernier des quatre pour l'activation d'antennes en juin (alors qu'il devrait être, de part son retard, le premier chaque mois), et le fossé a tendance même à se creuser avec les autres (plus de 4500 antennes 4G de différence avec Bouygues par exemple, le moins bon des trois autres !), la 3 G en itinérance est souvent inutilisable et les promos qui se succèdent à gogo ne font même plus envie et sont loin d'assurer désormais de nouveaux recrutements massifs. Quand les copains proposent une promo à 5 € par mois à vie pour 20 Go avec en plus une couverture 4G digne de ce nom, quel intérêt d'aller chez Free ou pire, d'y rester ! Finalement aujourd'hui, Free n'est plus un précurseur mais un suiveur, suiveur qui à du mal à suivre ! C'est peut-être la raison pour laquelle X. Niel défend ouvertement le retour à un marché à trois opérateurs, hein ! Sinon......

avatar headoverheel | 

@voyageur

L’équation est simple : si tu casses les prix et que tu dois payer Orange pour utiliser son réseau, cela limite les capacités d’investissement.

avatar voyageur | 

@headoverheel

Et si tu arrêtes l'itinérance trop rapidement, tu fais certes des économies mais tu as du coup encore un moins bon réseau (le temps de développer le tien avec cet argent gagné...) et donc tu fais fuir par là-même plus d'abonnés, nouveaux ou anciens, alors t'es encore obligé de faire des promos à prix cassés, qui rapporte pas grand chose, etc, etc.... ! Le problème de Free est qu'au début il était forcément obligé de faire des "prix" pour attirer les clients, une sorte d'écran de fumée pour faire oublier son manque de réseau, les gens s'en sont contentés alors, c'était pas top top mais au moins on payait pas cher par rapport à tous ces "voleurs" d'en face qui nous avaient arnaqués pendant des années ! Aujourd'hui, tout a changé, les usages se sont intensifiés et les clients veulent à la fois des prix certes mais pas pour une couverture mobile au rabais et sur ce dernier point Free n'est pas encore à la hauteur et va avoir beaucoup de mal à rivaliser avec les meilleurs (sauf si bien entendu l'on revient à trois opérateurs....). Pour l'instant, les pigeons de 2012 sont peut-être devenus 6 ans plus tard ceux de Free !

avatar LeSuisse | 

Avec un peu plus de 7 mios de chiffre d’affaires par mois et au vu du coût de licences, infrastructures et autres on verra combien de temps ils vont tenir.

Ah, c’est vrai, le groupe est reconnu pour son service client exécrable - donc les frais de personnel au plus bas. A moins qu’il réduise la qualité des services.

Certainement les deux comme avec Salt en Suisse. Déjà Orange (Suisse) était mauvais, je ne vous parle pas de Salt. Ça a fait en tout cas le beurre de Sunrise et un peu de Swisscom.

avatar Rifilou | 

Le seul avantage du forfait de Free à 20€ est, je trouve, la couverture de 25Go à l’étranger

avatar narugi | 

Ceux qui disent que Bouygues a un réseau de qualité. Laissez moi rire...
C’est de la poudre aux yeux. C’est l’opérateur avec les débits les moins importants en 4G... Moi je pense que ça va être très compliqué à l’heure de la 5G pour Bouygues. Car la mascarade est finie. Le recyclage de bande qu’ils avaient fait ne fonctionnera pas de nouveau.

avatar KNZ | 

@narugi

C’est vrai que les débits de Bouygues en 4G chez moi sont ridicule.
Je viens de faire un speed test avec 2 barres en 4G
Down 7,91 Mpbs
Up 5,97 Mpbs

avatar JackOne | 

Donc 5m ht de chiffre d’affaires par mois
60m€ à l’année
J’espère pour eux qu’ils ont d’autres offres et du cash pour tenir

CONNEXION UTILISATEUR