Iliad veut grossir en Italie, avec une offre pour Vodafone, qui dit non 🆕

Mickaël Bazoge |

Mise à jour le 11 février — La réponse de Vodafone ne s'est pas faite attendre, c'est non. Iliad « prend acte » de cette décision et « poursuivra sa stratégie stand-alone » sur le marché. L'opérateur compte 8,5 millions d'abonnés en Italie.


Article original publié le 7 février — Si les positions semblent figées en France (en attendant la prochaine vague de consolidation ?), Iliad a des opportunités de croissance externe en Europe. Et singulièrement en Italie, où l'opérateur mobile s'est offert une seconde casquette fin janvier, celle de fournisseur d'accès à internet avec l'Iliadbox.

Iliad aurait ainsi fait une offre pour acheter la filiale italienne de Vodafone, selon Bloomberg. La proposition du groupe français serait tombée la semaine dernière. Et si jamais Vodafone la rejetait, Iliad pourrait jeter son dévolu sur un autre concurrent, au cas où des opportunités apparaitraient.

Vodafone cherche des partenaires et des repreneurs pour ses différentes activités au Royaume-uni, en Espagne, au Portugal et donc en Italie, où le marché de la téléphonie est un des plus concurrentiels au monde. Iliad, qui a allumé la guerre des prix lors de son entrée en 2018, bataille contre Wind Tre (groupe CK Hutchinson), Vodafone et Telecom Italia, qui a d'ailleurs accumulé les avertissements sur résultats (trois l'an dernier !).


Tags
avatar YetOneOtherGit | 

“Si les positions semblent figées en France (en attendant la prochaine vague de consolidation ?)”

La situation absolument atypique en France de sur-concurrence artificielle n’est que le fruit d’une volonté gouvernementale réitérée.

Et le pire c’est que certains se plaignent de tarifs d’accès au téléphone et au net incroyablement bas.

avatar MarcMame | 

@YetOneOtherGit

"Et le pire c’est que certains se plaignent de tarifs d’accès au téléphone et au net incroyablement bas."
—-
Certains en appellent même à une hausse significative en s’imaginant une répercussion directe sur la rapidité de déploiement, la qualité de service et les investissements.
Mouhahaha….

avatar Soner | 

@MarcMame

Les deux attitudes restent critiquables.

avatar YetOneOtherGit | 

@MarcMame

"Certains en appellent même à une hausse significative en s’imaginant une répercussion directe sur la rapidité de déploiement, la qualité de service et les investissements. "

Après la situation atypique fait que les opérateurs Français sont au niveau mondial de relativement petits acteurs ayant du mal à participer à la consolidation.

On a sacrifié la possibilité de faire naître un acteur de taille mondiale pour faire plaisir aux électeurs de façon assez populiste 😎

avatar MGA | 

@YetOneOtherGit

« On a sacrifié la possibilité de faire naître un acteur de taille mondiale pour faire plaisir aux électeurs de façon assez populiste 😎 » si c’était réellement la cause de l’incapacité des acteurs Français à devenir des géants Européens puis mondiaux… la baisse des tarifs est un assez bon bouc émissaire 👍

avatar YetOneOtherGit | 

@MGA

"si c’était réellement la cause de l’incapacité des acteurs Français à devenir des géants Européens puis mondiaux… la baisse des tarifs est un assez bon bouc émissaire 👍"

Il y a évidemment un rien de provocation dans mes propos mes ce n’est pas pour autant qu’ils sont dénués de sens : nos opérateurs ont la plus petite marge opérationnelle des pays développés et de loin.

Ce n’est pas négligeable quant à une capacité de conquête.

Et pour le reste ne sombrons pas dans le french bashing facile.

Des leaders mondiaux la France en a.

avatar MGA | 

@YetOneOtherGit

Il y a eu des périodes avec des marges nettement plus importantes mais sans réelle volonté d’expansion. Et encore aujourd’hui le monde des Telecom est très régional et pas seulement en France.

avatar YetOneOtherGit | 

@MGA

"Il y a eu des périodes avec des marges nettement plus importantes mais sans réelle volonté d’expansion."

Tu oublies les grandes manœuvres de France Telecom qui justement les ont fait devenir Orange par exemple?

FT a eu d’ambitieuses stratégies de conquête et est un acteur marginalisé dans la nouvelle période de consolidation qui s’ouvre actuellement 😉

avatar MGA | 

@YetOneOtherGit

France Telecom a dû affronter dans la douleur le changement de culture, ça a été long… très long et ce n’était pas encore terminé au début d’Orange. Je ne me suis pas intéressé à la situation actuelle d’Orange, mais je doute vraiment que la croissance internationale était un objectif prioritaire depuis un bon moment.

avatar YetOneOtherGit | 

@MGA

"mais je doute vraiment que la croissance internationale était un objectif prioritaire depuis un bon moment"

Et pourtant Grow or Perish ça reste l’alpha et l’oméga pour un groupe de ce type. France Telcom a perdu petit à petit sa place enviable parmi les grands acteurs internationaux.

avatar MGA | 

@YetOneOtherGit

J’ai l’impression qu’Orange s’est perdue dans d’autres projets, objets connectés, banque en ligne…. au lieu de rester sur son marché et de grossir.
Mais il ne faut pas négliger les contraintes qui pèsent sur les rachats de gros opérateurs (souveraineté….)

avatar MarcMame | 

@YetOneOtherGit

"Tu oublies les grandes manœuvres de France Telecom qui justement les ont fait devenir Orange par exemple? "
——-
Je n’ai pas encore ni oublié, ni vraiment digéré les grandes manœuvres concertées entres les 3 acteurs de l’époque.

avatar YetOneOtherGit | 

@MarcMame

"Je n’ai pas encore ni oublié, ni vraiment digéré les grandes manœuvres concertées entres les 3 acteurs de l’époque."

ça c’est absolument autre chose 😎

là je te parle de stratégie de développement à l’international et entre autre du rachat du britannique Orange qui finira par donner son nom à l’entreprise.

avatar MarcMame | 

@YetOneOtherGit

"ça c’est absolument autre chose"

Pas d’accord.
C’est une brique de cette chose. Pas "absolument" autre chose.

avatar YetOneOtherGit | 

@MarcMame

"C’est une brique de cette chose. Pas "absolument" autre chose."

Tu as une vision vengeresse de l’histoire qui ne correspond pas aux réalités.

avatar MarcMame | 

@YetOneOtherGit

"On a sacrifié la possibilité de faire naître un acteur de taille mondiale"

C’est ton opinion. Que je ne partage pas.

avatar YetOneOtherGit | 

@MarcMame

"C’est ton opinion. Que je ne partage pas."

Ce n’est pas particulièrement mon opinion et ce n’est pas un jugement de valeur.

Mais il est difficile de nier que la sous-exploitation du potentiel économique du marché français n’est pas sans conséquences pour les acteurs de ce marché par rapport à la concurrence internationale qui tire un ARPU bien plus conséquent de ses clients.

avatar Bigdidou | 

@YetOneOtherGit

“la concurrence internationale qui tire un ARPU”

Ça fait mal ?
J’espère qu’il y a des permis d’ARPU et que tout le monde ne peut pas en tirer comme ça, à tort et à travers.

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

"Ça fait mal ?"

🥲

avatar Krysten2001 | 

@YetOneOtherGit

La libre concurrence n’a pas que des avantages😉

avatar YetOneOtherGit | 

@Krysten2001

"La libre concurrence n’a pas que des avantages😉"

Mais là elle n’est évidemment pas libre mais absolument artificiellement créée et entretenue.

avatar MarcMame | 

@YetOneOtherGit

"Mais là elle n’est évidemment pas libre mais absolument artificiellement créée et entretenue."

Elle a été créé par l’absence flagrante de cette libre concurrence qu’elle a parfaitement restaurée.
Aujourd’hui la concurrence est libre et auto entretenue.

avatar YetOneOtherGit | 

@MarcMame

"Elle a été créé par l’absence flagrante de cette libre concurrence qu’elle a parfaitement restaurée.
Aujourd’hui la concurrence est libre et auto entretenue."

C’est romantique mais très loin des réalités plus prosaïques : un choix politique symbolique et populiste pour donner à bon compte une image de défenseur du pouvoir d’achat 😎

avatar MarcMame | 

@YetOneOtherGit

"un choix politique symbolique et populiste pour donner à bon compte une image de défenseur du pouvoir d’achat 😎"

————
Donner l’image de quelque chose suppose que l’on serait face à une illusion.
L’arrivée du 4eme opérateur, forcée ou non, symbole politique ou non ne change rien à la réalité : la concurrence n’existait pas, elle a été restaurée et le pouvoir d’achat dans ce domaine n’a rien d’une illusion.

avatar YetOneOtherGit | 

@MarcMame

"Donner l’image de quelque chose suppose que l’on serait face à une illusion. "

L’image des politiques sur des enjeux de pouvoir d’achat redorée à moindre frais 😎

Une image en com n’est en rien une illusion juste une projection.

avatar MarcMame | 

@YetOneOtherGit

Tu éludes….

avatar YetOneOtherGit | 

@MarcMame

"Tu éludes…."

Nope vraiment ce n’est pas l’objectif.

Tu semble considérer que la démarche gouvernementale est une punition pour le quasi cartel et n’est que justice.

Je considère au contraire que c’était une opportunité facile pour le gouvernement à l’époque de part les leviers de pression sur les acteurs du secteur (assez atypique d’ailleurs avec une ancienne entreprise publique où l’état est encore actionnaire, une entreprise dont le business dépend énormément des commendes publiques et une autre alors encore dans la sphère de l’héritage capitalistique de la générale des eaux) pour faire à bon compte une opération d’image sur le pouvoir d’achat n’ayant strictement aucune logique économique : 4 acteurs conséquents sur le marché français c’est aberrant.

Tu as une forme de détestation des acteurs du marché qui biaise ton jugement 😉

avatar MarcMame | 

@YetOneOtherGit

"Tu semble considérer que la démarche gouvernementale est une punition pour le quasi cartel et n’est que justice."

Absolument pas.
La démarche était de remettre de la régulation compétitive dans un système dysfonctionnel et corrompu.

avatar YetOneOtherGit | 

@MarcMame

"La démarche était de remettre de la régulation compétitive dans un système dysfonctionnel et corrompu."

Ce n’était nullement de la régulation et ce n’est d’ailleurs pas une décideur des régulateurs qui étaient d’ailleurs plutôt opposés à cette initiative politique pure.

Étrange que tu ne veuilles pas voir que c’est là une pure mesure politique.

Un régulateur régule la concurrence, il ne fait pas exister un concurrent 😉

avatar MarcMame | 

@YetOneOtherGit

"Étrange que tu ne veuilles pas voir que c’est là une pure mesure politique."

Étrange que tu n’écoutes pas ce que je dis.
Je ne remet absolument pas en question l’origine.
Je défend le fait que c’était nécessaire.

avatar YetOneOtherGit | 

@MarcMame

"Je défend le fait que c’était nécessaire."

Ça c’est totalement autre chose et c’est forcément assez partial.

Nécessaire pourquoi ?
Nécessaire pour qui ?
Comment donc font tous ces pays où cette « nécessité » n’a pas été adressée et où il n’y a pas d’opérateur artificiellement surnuméraire ?

C’est « nécessaire » parce que cela sert tes intérêts, rien de plus 😉

Et moi même en tant que consommateur je suis ravi de cette aberration atypique au possible 🤑

avatar MarcMame | 

@YetOneOtherGit

"Comment donc font tous ces pays où cette « nécessité » n’a pas été adressée et où il n’y a pas d’opérateur artificiellement surnuméraire ?"

Ils font comme nous faisions avant : ils tondent gentillement leur clients.

avatar YetOneOtherGit | 

@MarcMame

"Ils font comme nous faisions avant : ils tondent gentillement leur clients."

Et tu vois donc que ton argument de « nécessité » n’en est pas un 😉

Ce n’est pas une nécessité c’est une étrangeté.

avatar MarcMame | 

@YetOneOtherGit

"Et tu vois donc que ton argument de « nécessité » n’en est pas un 😉"

Ça dépend de quel côté on se place

avatar Krysten2001 | 

@YetOneOtherGit

En Belgique, on n’est pas mort car on a des abonnements à tarif plus élevé 😜😉

avatar YetOneOtherGit | 

@Krysten2001

"En Belgique, on n’est pas mort car on a des abonnements à tarif plus élevé 😜😉"

Comme le reste du monde 😉

avatar Amaczing | 

@Krysten2001

"@YetOneOtherGit
En Belgique, on n’est pas mort car on a des abonnements à tarif plus élevé 😜😉"

Ça existe encore la belgique 🍟 ? Toujours pas annexée par Le Luxembourg ?!

avatar MarcMame | 

@YetOneOtherGit

"Je considère au contraire que c’était une opportunité facile pour le gouvernement à l’époque"

Très certainement.
Mais l’un n’empêche pas l’autre.

avatar YetOneOtherGit | 

@MarcMame

"Mais l’un n’empêche pas l’autre."

Sur l’effet évidemment mais pas sur la cause.

Et même si c’est bénéfique au consommateur, c’est ici clairement une aberration économique issue d’un encadrement étatique fort peu orthodoxe. (S’il n’y avait le poids des relations avec l’état des acteurs du marché une plainte devant l’UE pour une entrave étatique à la concurrence en aidant artificiellement un acteur eux été plus que recevable)

L’état Français à clairement violé les règles de la libre concurrence en avantageant un acteur : Free.

Rien que les accords avec Orange pour suppléer à l’absence de réseau de Free étaient absolument inimaginable dans des conditions de marché non biaisées par l’action de l’état.

avatar Steve Molle | 

Certes

avatar Bigdidou | 

“Iliad veut grossir en Italie,”

Ouiiii ! Rocco président !!!

Désolé. Quand je vois un truc qui grossit en Italie, je pense à Rocco.
J’ignore pourquoi 😕

avatar Christophe Laporte | 

Essai

avatar Cédric | 

@cl97

Test

avatar Darlito | 

@Cédric

Test 2 (on sait jamais)

avatar DamienLT | 

@Darlito

Test 42 ?

avatar marc_os | 

Ah que c'est beau la capitalisme... 😜

Du temps de Georges Marchais, quand il passait à la TV, le fils de mon voisin appelait son père et disait : "papa, il y a ton dessin animé à la télé !".
Ces belles news récurrentes me font le même effet.

avatar onclebobby | 

Pas grave, les vautours auront les restes de Vodafone quand Iliad aura mangé la concurrence en Italie ;)!

CONNEXION UTILISATEUR