Test de Assassin's Creed : Altaïr's Chronicles

fbruchez |

Proposé depuis plusieurs mois sur l'App Store, Assassin's Creed ne décolle pas des meilleures ventes et les utilisateurs ne cessent de lui attribuer de bonnes évaluations, mais que vaut-il vraiment ? GameLoft aurait réussi un portage parfait de ce titre phare des consoles hautes-définitions ?

L'histoire

Assassin's Creed : Altaïr's Chronicles se déroule sur la Terre Sainte en 1190, lors de la troisième croisade. Altaïr, tout juste revenu d'un pénible voyage, se voit confier la mission de rechercher et de rapporter le Calice, un objet sacré convoité par les templiers présents dans la région. Jugé extrêmement dangereux, le Calice aurait le pouvoir de mettre fin à la guerre et d'offrir la victoire au premier camp le trouvant.

Cette version iPhone d'Assassin's Creed est un portage du scénario de la version Nintendo DS. Celui-ci se révèle très efficace et rempli de rebondissements. Nécessitant de nombreuses heures de jeu pour arriver au bout de l'histoire, les chroniques d'Altaïr se présentent comme l'un des titres les plus longs de ce type disponible pour iPhone. Le scénario, que vous le suiviez ou non, représente une très bonne ligne rouge tout le long des niveaux et devrait combler les addicts de la version console.

La technique de jeu

Utilisant l'incontournable moteur développé par GameLoft, les utilisateurs aimeront ou détesteront. Contrairement à des jeux comme Doom Resurrection, celui-ci n'utilise pas vraiment les technologies propres à l'iPhone, mais se contente de placer un stick et des boutons virtuels sur l'écran. Le problème principal de cette technique réside dans son manque de précision. Dans un jeu en 3D intégral, la prise en main est souvent compliquée au travers de l'écran tactile et les déplacements en profondeur sont parfois très durs à gérer. Le personnage prend facilement une mauvaise direction de par l'imprécision des contrôles tactiles : très ennuyeux lors de sauts entre plusieurs plates-formes. Ce petit défaut couplé à la difficulté du jeu fait qu'Assassin's Creed est l'application pour iPhone où nous avons le plus souvent perdu la vie !

Une fois ces difficultés apprivoisées, les Chroniques d'Altaïr sont très agréables, le moteur même du jeu est très bien adapté à l'iPhone et fluide. Les combats à l'épée ainsi que les quelques armes proposées sont largement suffisants pour maintenir un bon rythme, et ce, malgré la difficulté croissante tout le long des niveaux.

Vous suivant comme votre ombre, l'épée vous permettra d'exécuter des combos. Comme dans un jeu de combat classique, il vous sera possible d'enchaîner des coups particuliers couplés à des déplacements pour qu'Altaïr exécute de violentes acrobaties souvent fatales pour vos ennemis. L'intégration des combos est pour beaucoup dans la qualité du jeu, ceux-ci permettent d'évoluer tout en découvrant de nouvelles manières d'arriver à bout de tous les templiers.

D'autres armes sont bien évidemment proposées, mais celles-ci ne sont pas indispensables et uniquement demandées lors de la conduite de certaines missions spécifiques. Ainsi, il vous sera possible d'utiliser la petite lame rétractable pour assassiner vos victimes ou de les exécuter à distance avec l'arbalète. Dans certains cas, il sera nécessaire d'utiliser des bombes fumigènes pour vous décoincer face à de trop nombreux ennemis simultanément, ou des bombes explosives pour libérer des passages.

Plusieurs minis-jeux sont disponibles au fil des missions, ceux-ci se révèlent très basiques, mais ils ajoutent un petit quelque chose. Ainsi, il faudra dans certains cas torturer son adversaire avec une clé de bras pour réussir à lui faire cracher quelques informations confidentielles ou dans une autre situation se faufiler discrètement derrière un ennemi pour lui faire les poches. Ces deux actions donnent accès à des minis-jeux très simples. Dans un cas, il suffit de toucher au bon moment des cercles situés sur des points censés être douloureux et dans l'autre cas, déplacer une clé à l'intérieur d'une poche sans toucher les objets l'entourant. 

Il est important de noter qu'Assassin's Creed possède de nombreuses séquences ou la technique de déplacement, limite casse-tête, est mise en avant au détriment des combats. Il faudra ainsi sauter de plate-forme en plate-forme sans chuter ni se faire transpercer par des pièges cherchant à vous ralentir. Aidant à diversifier le jeu, ces séquences se révèlent parfois très compliquées et c'est souvent dans ce genre de cas qu'il faut reprendre le niveau à plusieurs reprises avant de réussir la mission.

Les graphismes

Graphiquement, Assassin's Creed ne se refuse pas grand-chose. Il saura montrer de bonnes images en 3D et très fluides. Un mélange jeu et cinématique en temps réel est aussi utilisé quelques fois, pas grand-chose à redire de ce côté-ci. Les Chroniques d'Altaïr utilisent pleinement le potentiel d'affichage vidéo de l'iPhone et nous ne pouvons qu'apprécier.

Il arrive néanmoins que certains bugs liés à l'environnement 3D apparaissent, mais dans la majorité des cas un tout petit déplacement suffit à les faire disparaître. Les textures ne souffrent pas de problèmes de compression, par contre l'éclairage est minimaliste, un peu plus d'effets de lumière aurait été bienvenu.

L'ambiance sonore

Fidèle aux titres disponibles sur les consoles, le jeu n'embarque pas énormément de musique, mais plutôt une ambiance sonore minimaliste, cherchant à exprimer le lieu où vous vous trouvez. Pour conserver un maximum l'atmosphère, les sons utilisés sont complets, mais pas extraordinaires. Il n'est surtout pas facile de remplacer un bruit d'épée par autre chose qu'un autre bruit d'épée, l'audio étant limitée par les actions exécutées. Lors des combats ou lorsque votre couverture est mise à mal, une musique belliqueuse sera diffusée le temps de l'action, puis s'effacera pour laisser les bruits de fond reprendre leur place.

La conclusion

Assassin's Creed est vraiment très divertissant et permet presque d'oublier que le jeu s'exécute depuis un téléphone mobile. Jouant dans la cour des grands, il est certain que sa place permanente dans les meilleures ventes de l'App Store est largement méritée, d'autant plus que son prix est très intéressant. Toute la technique du jeu et ses graphismes font de lui un très bon produit, malgré ses petits défauts liés aux manques de boutons physiques sur l'iPhone.

Bien évidemment, il ne conviendra pas à tout le monde, les personnes recherchant des jeux simples ou des boîtes à pets trouveront qu'Assassin's Creed est trop compliqué. D'un autre côté, les passionnés de jeux vidéo devraient retrouver dans cet opus un bon moment de détente malgré un certain niveau de difficulté quand même.

 


avatar fiatlux | 
Qu'en est-il de la fluidité du jeu sur un 3G ? Ce serait intéressant de le préciser.
avatar aCMe60 | 
Sur le 3G j'ai pas essayé, mais je l'ai sur mon iTouch 1ere generation et il est fluide, aucun problème de ce côté.
avatar jibu | 
Pour l'essayer, il existe une version Lite.
avatar Theodoub | 
Pas facile à utiliser au début... encore maintenant, je perds la vie... en tout cas c'est passionnant, et côté graphique c'est réussi… pour un format et un système comme l'iPhone OS... C'est bizarre, j'ai l'impression que Killzone pour iPhone/iPod arrive bientôt, Mme Irma me l'a dit (rires) et God of War... ce n'est pas que j'aime essentiellement les jeux de ce type, mais... j'aime bien Kratos...

CONNEXION UTILISATEUR