Test du Nexus Player : que vaut l’Apple TV de Google ?

Mickaël Bazoge |

En matière de télévision, Google a largement réduit ses ambitions. Google TV, trop complexe, trop fouillis et en même temps pas assez complet, a complètement échoué à installer les services du moteur de recherche dans la pièce la plus importante de la maison (celle où trône en majesté la télévision). Retour à la case départ avec Android TV, une plateforme développée à partir de Lollipop et qui a vocation à se déployer sur de multiples box.

Cliquer pour agrandir

Free a ainsi succombé aux charmes d’Android TV dans sa nouvelle Freebox Mini 4K (qui rencontre des problèmes de fiabilité et de stabilité, d’après les premiers retours), tandis que la Bbox Miami de Bouygues Telecom, actuellement sous Android 4.2.2, devrait passer sous Android TV d’ici quelques semaines. Histoire de mettre le pied à l’étrier, Google a mis au point le Nexus Player, un petit boîtier aux faux airs de palet de hockey censé donner le la aux constructeurs partenaires.

Faire jeu égal avec l’Apple TV

L’appareil est discret, avec sa petite taille et sa robe noire, il fait immanquablement penser à l’Apple TV, même si le Nexus Player est en fait plus ramassé que le pavé d’Apple (il est en revanche plus large). Niveau finition, le produit de Google est de bonne qualité, même si un cran en dessous de celui d’Apple. On n’y retrouve pas la conception unibody typique d’Apple, et la surface rugueuse retient un peu trop facilement la poussière. Question design, le Nexus Player (fabriqué et produit par Asus) n’a cependant pas grand chose à envier à son concurrent.

Cliquer pour agrandir

Là ou l’Apple TV se distingue clairement du Nexus Player, c’est au niveau de la connectique. Chez Google, il faudra se contenter d’une sortie HDMI, d’un port microUSB et évidemment, d’un port secteur. L’Apple TV offre en plus un port Ethernet et une sortie optique audio, deux éléments d’importance pour bon nombre d’utilisateurs. De fait, il faudra disposer d’une solide connexion Wi-Fi si l’on souhaite consulter des films en 1080p sur le Nexus Player.

Le boîtier de Google embarque un processeur Atom quatre cœurs cadencé à 1,8 Ghz, 1 Go de RAM et 8 Go de stockage (5,8 Go réellement disponibles). Cet espace permet d’installer les applications que l’on télécharge sur le Play Store dédié. Du côté de l’Apple TV, la dernière révision A (lancée en janvier 2013) se contente d’un processeur A5 à un cœur et 512 Mo de RAM, mais cette puissance suffit pour utiliser l’appareil de manière fluide. Quant aux 8 Go de stockage, on ignore toujours à quoi ils peuvent bien servir…

Cliquer pour agrandir

La télécommande fournie par Google est d’une bien piètre qualité. Tout en plastique alors qu’Apple a fait le choix de l’aluminium, le périphérique est en revanche aussi sobre que son homologue. Un certain air de famille se dégage d’ailleurs, avec une roue de navigation à quatre points, un bouton de validation central, une touche lecture/pause et une deuxième qui fait office de retour. Google a tout de même ajouté un troisième bouton pour revenir à l’écran d’accueil d’Android TV, ainsi qu’une touche pour activer la reconnaissance vocale.

Malgré une finition pas folichonne, la prise en main n’est pas mauvaise : l’épaisseur du périphérique et son revêtement granuleux font finalement mieux que la toute fine et lisse télécommande d’Apple (celle-ci ayant parfois tendance à glisser entre les doigts). Bon point par ailleurs : le support du Bluetooth permet d’utiliser la télécommande Android TV sans avoir besoin de pointer le boîtier (celle de l’Apple TV est infrarouge).

Cliquer pour agrandir

Android TV accroche l’œil

Une fois le Nexus Player dument branché, la télécommande jumelée et les quelques écrans de connexion franchis (un processus qui rappelle logiquement celui que l’on connaît lorsque l’on démarre un nouveau produit Android), Android TV affiche son interface. Material Design, le langage de design de Google depuis Lollipop, fait aussi des merveilles sur grand écran. Là où on peut trouver l’interface de l’Apple TV un peu tristounette, Android TV joue à plein les aplats de couleur et les animations, certes discrètes, mais qui donnent du dynamisme à l’interface. On est loin des monstruosités habituelles que l’on doit subir avec les box des FAI, ce qui est un changement bienvenu.

Cliquer pour agrandir

L’écran d’accueil affiche les recommandations de contenus en lien avec la bibliothèque de films, musique, applications et/ou jeux que l’on s’est déjà constituée sur le Play Store ou via d’autres services de Google (comme le casier numérique Play Musique). Sous cette ligne, on trouve les accès vers les différentes boutiques de Google, ainsi que les icônes des applications téléchargées.

Car c’est là la grande différence entre Android TV et l’Apple TV. On pourra certes aller piocher dans le catalogue du Play Store qui, niveau films ou musique vaut bien celui d’iTunes. Mais surtout, on a accès aux applications Android optimisées pour la plateforme. Cela ne signifie pas que toutes les apps Android pourront fonctionner sur Android TV malheureusement — même s’il est possible de connecter le Nexus Player à un PC pour avoir un accès direct à ses entrailles, permettant ainsi d’y installer n’importe quelle APK.

Cliquer pour agrandir

Dans l'absolu, pouvoir installer n'importe quelle app ou jeu de la boutique Android est une perspective plutôt enthousiasmante. Mais dans les faits, et si on ne souhaite pas en passer par une bidouille contraignante, l'échoppe d'Android TV ressemble plus à une supérette de quartier qu'au supermarché de banlieue. On y trouve une grosse vingtaine d'applications classiques (Dailymotion, Vivo, VLC, Netflix…) et une petite sélection de jeux.

Les utilisateurs de Plex seront aux anges : le logiciel fonctionne parfaitement. Si on en veut plus, il faut en passer par une recherche et croiser les doigts pour qu'Android TV propose bien l'app désirée. Le Play Store d'Android TV n'est rien d'autre qu'une vitrine aux rayons peu nombreux et pas très fournis. Il faut aller dans la réserve pour dénicher un peu plus de logiciels… mais la récolte n'aura cependant rien de particulièrement impressionnant.

En dehors des vidéos YouTube, la sélection de chaînes de télévision et de services de télévision de rattrapage est assez pauvre. On y trouve MyTF1 VOD, Tfou Max, les Zouzous ou FranceTV Info, mais pas de Pluzz ou de CanalPlay. On pourra toujours objecter que c’est toujours mieux que l’Apple TV (où le choix de services de VOD pour la France se réduit à CanalPlay, grosso modo), mais enfin on part de très bas.

En dehors de ce magasin d’applications, le Nexus Player dispose d’une autre caractéristique qui le distingue clairement de l’Apple TV : la reconnaissance vocale. Alors qu’Apple possède avec Siri un atout de taille dans ce domaine, le constructeur de Cupertino a laissé passer sa chance d’être le premier fabricant de box TV à piloter à la voix (même Amazon est passé devant avec son Fire TV, c’est dire).

Cette fonction de reconnaissance vocale s’active en appuyant sur le bouton idoine de la télécommande. On peut demander tout ce qui passe par la tête, un nom d’acteur, de réalisateur, un jeu, une application… Le Nexus Player retournera les contenus du Play Store en lien avec la requête, ainsi que les résultats issus de YouTube. Hélas, on a eu beau essayer, ce moteur de recherche n’est pas universel : demander « Daredevil » en espérant que le Player propose la série de Netflix n’occasionnera que déception — à la place, Google propose de louer Daredevil, la panouille avec Ben Affleck de sinistre mémoire. Merci, mais non merci.

Les résultats d'une recherche vocale sur Jean Dujardin — Cliquer pour agrandir

Mais quoi qu’il en soit, cette fonction n’en reste pas moins très efficace (si on cherche du contenu Play Store ou YouTube), et on n’a qu’une hâte : qu’elle fasse son apparition sur l’Apple TV.

Same player shoot again

Le Nexus Player n’est pas une console de jeux, loin s’en faut, mais au moins est-il possible de jouer sur ce boîtier avec des jeux « natifs ». La sélection est là aussi assez maigre, mais elle a le mérite d’exister et on y trouvera quelques classiques comme DespicableMe, Asphalt 8, Beach Buggy Racing, Crossy Road ou Sky Force. Rien de bien transcendant certes, mais ces titres ont été optimisés pour les écrans de télévision ; mieux encore, certains sont jouables directement avec la télécommande fournie.

Les Minions sur grand écran — Cliquer pour agrandir

Bon, l’expérience ne satisfera en aucun cas les accros de la Xbox ou de la PlayStation (il s’agit de jeux d’abord conçus pour des smartphones, rappelons-le), et le périphérique n’est pas particulièrement adapté aux usages vidéo-ludiques. Cela s’arrange néanmoins si l’on possède une manette Bluetooth. Notre Steel Series, bien que développée pour les terminaux iOS, a été reconnue par le Nexus Player et la plupart des jeux que nous avons téléchargés l’ont prise en charge… avec plus ou moins de bonheur : certains titres se sont montrés rétifs même s’ils reconnaissaient l’appareil. Google commercialise séparément sa propre manette, vendue 49 €.

Le Nexus Player fait également office de Chromecast et de fait, on pourra « caster » le contenu des applications compatibles avec l’appareil. Chromecast sait se montrer efficace, même si la fonction ne permet pas d’afficher iOS en recopie vidéo (c’est en revanche le cas avec les terminaux sous Android Lollipop).

Pour conclure

Le Nexus Player n’est pas le mauvais bougre. Le boîtier est clairement l’équivalent de l’Apple TV pour les utilisateurs investis dans l’écosystème Android, même si l’intégration aurait pu être plus poussée encore (les photos de Drive pourraient ainsi apparaître automatiquement pour y être diffusées en diaporama, par exemple). On peut aussi estimer que Google aurait pu proposer un port Ethernet et une sortie audio optique. La reconnaissance vocale et la possibilité d’installer des apps et des jeux équilibrent la balance.

Cliquer pour agrandir

Ceci étant posé, on voit difficilement comment recommander ce Nexus Player à un utilisateur d’iPhone ou d’iPad : proposée à 99 euros, soit 20 euros plus cher que l’Apple TV, cette box n’aura finalement qu’un intérêt très limité. Le Nexus Player donne néanmoins une idée de ce à quoi pourrait ressembler une prochaine génération d’Apple TV, si d’aventure la Pomme voulait y intégrer la reconnaissance vocale et une boutique d’applications — c’est d’ailleurs ce que la rumeur murmure depuis des mois.


99 €

Achat recommandé

Les plus :

  • Reconnaissance vocale
  • Boutique d’applications
  • Penchant pour le jeu

Les moins :

  • Plus cher que l’Apple TV
  • Peu d’intérêt pour l’utilisateur d’iOS
  • Maigre sélection d’apps
avatar iPoivre | 

Petit oubli: l'Apple TV propose aussi Netflix, pratique pour regarder Daredevil, la série cette fois ci :)

avatar Apollo11 | 

@iPoivre :
Je sais pas en France, mais Android TV au Canada propose plus d'applications que ce qui est mentionné dans l'article, qui plus est des applications pas disponibles sur l'Apple TV, comme Songza, TuneIn Radio, entre autres. Bref, je crois que le but de l'article était de tenter de dévaluer le produit...

avatar MiRouF | 

Dommage qu'elle soit aussi chère. Je cherche une solution simple et pas trop chère pour que ma soeur puisse avoir plex chez elle en utilisant mon compte. Je lui aurai bien pris une chromecast mais elle n'a pas de smartphone pour le piloter.
Si quelqu'un a une autre idée je suis preneur !

avatar iPoivre | 

@MiRouF :
Avec un hack (sans jailbreak) l'Apple TV peut gérer Plex, sinon si tu es bidouilleur je sais que pas mal de personnes utilisent un Raspberry Pi comme client Plex.

avatar hautelfe | 

Chromecast + un smartphone.

On trouve des smartphones à 40€ neuf, comme les Ice Phone Twist.
C'est un smartphone d'entrée de gamme, mais comme télécommande, c'est parfait.

avatar lmouillart | 

" proposée à 99 euros, soit 20 euros plus cher que l’Apple TV, cette box n’aura finalement qu’un intérêt très limité. ", c'est aussi quasiment 3 fois plus cher que le Chromecast, pour en fait pas beaucoup de fonctions en plus.

Quand on met dans la balance le fait que ByTel, Free (en France), Philips, Sony, proposent des produits Android TV, je vois vraiment pas à qui s'adresse ce produit.

avatar jackhal | 

À tous ceux qui sont intéressés par Android TV et qui n'ont pas envie de changer de FAI ni de racheter une télé, peut-être ?

avatar feefee | 

@lmouillart

"Quand on met dans la balance le fait que ByTel, Free (en France), Philips, Sony, proposent des produits Android TV, je vois vraiment pas à qui s'adresse ce produit."

Oui et applaudissons tous ce nouveau monopole qui s'annonce (Merci Free pour intier le mouvement d'ailleurs)
Bientôt , plus de choix, quand on achètera un TV ou une Box , on sera obligé d'avoir de l'Android au cul, même si on veut pas. Miaaaam !

Quelle autre alternative ?
Ha oui ! le Mal , la TV d'Apple, oui on sait : Qui coutera une blinde :-)

Sauf que quand on achète Apple on sait, ya du Apple dedans
Quand on achètera n'importe quelle TV , on choisira plus, c'est du Android Monsieur sinon rien.

Hoooo tudieu !!!

avatar iPoivre | 

@feefee :
J'ai une vieille TV à écran cathodique, un fax et un Minitel à vendre, intéressé ?

avatar feefee | 

@iPoivre

"J'ai une vieille TV à écran cathodique, un fax et un Minitel à vendre, intéressé ?"

Ha ? Donc pour toi le modernisme passe par Android ou ne passe pas ?

Bon, sinon je peux te faire une TV Cathodique sous Android ..
Intéressé ? Ho oui Surement :-)

avatar lmouillart | 

Android étant un logiciel libre produit par un consortium plutôt assez large, c'est finalement une bonne chose.

avatar feefee | 

@lmouillart

"Android étant un logiciel libre"

Oui le mot magique qui fait tout passer .
On connait la chanson.

avatar robrob | 

@feefee
En dehors de ta haine evidente pour Google/Android, tu n'expliques pas en quoi c'est un probleme.

avatar Exaoctet | 

+1

avatar feefee | 

@robrob

Pas de haine la dedans .

Juste une question de non-choix.

Donc , Android à toutes les sauces , TV, frigos, chaine HIFI, WC, que sais je , NON.

Que j'aime ou pas , peu importe.

Et qu'on ne me fasse pas croire que les TV sous Android ne vont pas servir à faire de nouvelles stats sur nos habitudes par nos amis de Google.
Alors oui les stats sont surement déjà faites chez Orange, Free, etc, mais elles sont pour eux uniquement.

Mais je me trompe surement. Un accès d'angoisse irrépressible.
Je vois le mal partout, un peu comme ceux qui le voit aussi systématiquement chez la pomme. Que veux tu ..

Je ne demande qu'à être rassuré . je peux compter sur toi ?

avatar Xav852 | 

@feefee :
Comme dit plus haut, Google propose sa solution aux constructeurs. Ainsi ils peuvent s'affranchir du développement de leur software.

Ce n'est pas la faute de Google d'être le seul à proposer une telle solution.

Peut être est ce la faute d'Apple de tout verrouiller ?
Peut être est ce la faute des concurrents de ne pas proposer de solution comparable ?

avatar robrob | 

@feefee
Pourquoi veux-tu que je te rassure? Apple collecte aussi des donnees avec iAd quand j'utilise mon iPhone et mes iPads et perso j'en fais pas une maladie.
Si ca te rend malade je peux rien pour toi.
En revanche je ne vois pas la difference entre Google qui collecte ces donnees ou Free.
Ton probleme c'est la collecte des donnees ou ce qui en est fait?
Et si c'est ce qui en est fait qu'est ce qui est different chez Google qui t'angoisse tant que ca et pas chez Apple ou autres?

avatar feefee | 

@ robrob

La TV c'est 99% des foyers : de Jeff le Geek à mémé Gertrude .

Si voir Android et donc Google mettre la main sur tous les moyens de communications à grande échelle ça ne vous fait rien , ben très bien.

Et le problème n'est pas que les autres fassent pareil le problème est que cela va, dans ce cas précis, et à plus ou moins long terme, toucher la MAJORITE des foyers, sans exception .

Mais c'est toujours amusant de voir que la permissivité de certains est beaucoup plus souple envers Google qu'envers Apple alors que les parts de marché ne sont pas du tout les mêmes.

avatar robrob | 

@feefee
Mais Apple est tout a fait libre d'aller contrer Google sur ces TVs.
Il lui suffit d'ouvrir sa plateforme et de l'offrir a d'autres constructeurs. C'est pas le truc d'Apple. Soit mais je ne vois pas comment on peut reprocher a Google de prendre le marche.
Et je comprends que les constructeurs se tournent vers la solution de Google. J'ai une TV Samsung qui est tres bien mais l'interface Smart TV est super lente. Je suis sur que ce serait mieux avec le logiciel Google et au moins les constructeurs peuvent se concentrer sur ce qu'ils savent faire.

Et pour la plupart des gens Apple n'est pas une alternative vu qu'ils ne sont pas equipes en tout Apple. Et meme pour ceux equipes en tout Apple comme moi il y a tellement de limitation sur les modeles supportes (mon Mac et un de mes iPads sont trop vieux) que ce n'est pas forcement une solution non plus.
Bref Apple n'est pas le mal dans ce cas, il n'est juste presque pas sur le marche et c'est son choix.

avatar Maître Folace | 

@feefee
"Alors oui les stats sont surement déjà faites chez Orange, Free, etc, mais elles sont pour eux uniquement."

Vraiment ? Vous le croyez vraiment ?

avatar robrob | 

@feefee
Tu sais c'est pas la faute de Google si Apple ne veut pas ouvrir sa plateforme.
Google fournit un logiciel tout fait, pourquoi les autres societes se priveraient-elles de l'utiliser?

avatar LoossSS | 

@feefee
"Bientôt , plus de choix, quand on achètera un TV ou une Box , on sera obligé d'avoir de l'Android au cul, même si on veut pas. Miaaaam !"

Depuis toujours tu es soumis aux choix de ton FAI. Il n'y a rien de nouveau. Et très honnêtement je préfère avoir une box sous Android plutôt que leurs interfaces maisons moisies...

Si tu n'es pas content : tu changes de FAI ou alors tu t'achètes ce qui te ferait plaisir à TOI (Apple TV ou autre).

avatar feefee | 

@LoossSS

"Depuis toujours tu es soumis aux choix de ton FAI. Il n'y a rien de nouveau. Et très honnêtement "je préfère avoir une box sous Android plutôt que leurs interfaces maisons moisies..."

Et après toi le déluge ?

"Si tu n'es pas content : tu changes de FAI ou alors tu t'achètes ce qui te ferait plaisir à TOI (Apple TV ou autre)."

Tu ne m'a donc pas compris.
J'ai dit qu'à plus ou moins long terme je n'aurai plus du tout de choix.
Mais vu que toi ça te convient tout est bien :-)

avatar LoossSS | 

Pas compris le rapport avec le déluge...

Sinon je t'ai très bien compris, tu ne veux pas d'Android sur ta TV, tu veux avoir le choix. Et bien comme je t'ai dit, tu as le choix... Achète toi un Apple TV, Roku, Raspberry Pi, NAS (syno par exemple ils sont très bien) et branche le à ta TV.... Tu as un choix énorme mais tes œillères ont l'air de ne voir qu'Android partout :(

avatar feefee | 

@LoossSS :

"Pas compris le rapport avec le déluge..."

C'est une expression : "après moi le déluge"
Ben tiens , regarde sur Google :-)

"Tu as un choix énorme mais tes œillères ont l'air de ne voir qu'Android partout :("

Relis encore une fois .
Mon inquiétude n'est pas le présent mais a plus ou moins long terme

avatar LoossSS | 

Mais pourquoi les autres acteurs disparaîtraient-ils ? Non décidément je ne comprends pas...

avatar byte_order | 

je vois pas ce qui interdit de brancher un boitier Apple TV à une TV sous Android. Ya toujours une entrée HDMI, que je sache...

Par ailleurs, c'est écrit dessus que y'a du Android dedans la TV sur une Android TV.

avatar feefee | 

@lmouillart

" c'est aussi quasiment 3 fois plus cher que le Chromecast, pour en fait pas beaucoup de fonctions en plus."

C'est sur , si on ne veux pas profiter de l’écosystème Apple, effectivement il y aura pas grand chose de plus avec l'ATV

Mais sinon , et c'est le but, ça na plus rien à voir ....

avatar PiRMeZuR | 

À part la recopie vidéo, je ne vois pas trop quels sont les manques lorsqu'on a un iPhone. En revanche, ça peut probablement être un média center très intéressant combiné à un disque dur ou un NAS, avec Plex ou XBMC, ce qui est pour moi l'intérêt principal de ce genre de boîtier. Les applications, à par celles pour la VOD ou autres services multimédia, est à voir comme un bonus.

avatar dolbyEX | 

Y a t'il des options d'accessibilité comme talkback ?

avatar himad | 

Le test omet bizarrement d'évoquer Kodi (le nouveau nom d'XBMC), qui est, comme l'explique PIRMeZuR, le principal intérêt (avec Netflix) de ce type de device. Là où il faut jailbreaker l'Apple TV 2 pour en profiter, le Nexus Player permet une installation assez facile. Perso, j'ai lâché mon ATV 2 pour un Amazon Fire TV, qui est très largement supérieur au Nexus : meilleure connectique (quelle folie de ne pas mettre d'Ethernet sur le Nexus !), meilleure télécommande (la reconnaissance vocale est assez bluffante), meilleur matos (2 gigas de RAM). Kodi et Plex roulent comme sur des roulettes sur l'AFTV. Ce n'est dispo ni en Belgique, ni en France, mais bien en Allemagne et en Angleterre. C'est de loin la meilleure box de salon. Seul petit bémol : la recopie vidéo (sur OSX/iOS) n'est pas parfaite : les vidéos avec DRM ne passent pas. Tout le reste oui. Faut donc encore un peu attendre pour profiter de HBO Now (avec un DNS, bien sur :)

avatar shadoxas | 

J'aime bien les titres chez igen...es ce pareil pour apple? Que vaut l'apple watch le galaxy gear d'apple

avatar Sylvain | 
Je ne vois pas quel est le souci du titre : là où l'Apple TV parle à tous nos lecteurs, c'est beaucoup moins le cas du Nexus Player, et que dire du Chromecast...
avatar thebarty | 

Effectivement, j'ai une TV Samsung 3D blablabla qui intègre presque tout. J'ai ajouté une AppleTV uniquement pour AirPlay et iTunes (films loués/achetés visibles par toute la famille, sur tous les supports avec le partage familial).

Commandes vocales: je me suis amusé une soirée avec. Depuis, plus jamais. Il ne faut pas oublier que, dans le salon, l'on est pas forcément seul devant la télé. Ca peut vite devenir très chiant.

Boutique: Samsung propose une bonne centaine d'applis au moins. Sympa pour certaines, mais c'est sur la télé, l'écran principal que tout le monde regarde. Avoir des notifs, des vignettes ou tout autre élèment perturbateur sur cet écran devient très vite chiant.

La télé intégrant pas mal de service (VOD, YouTube, Météo, traffic,...) comme presque toutes les TV connectées, je ne vois pas trop l'intérêt. A part pour les ancêtres...

avatar robrob | 

@iBook 68
C'est pas pour surfer le cote smart. C'est pour acceder a des services type Netflix ou replay (je sais pas comment ca s'appelle en France).
Perso c'est pour BBC iPlayer ou 4OD et c'est vraiment pratique.

avatar harisson | 

Je trouve l'interface d'Android TV fouilli (via Freebox4K), c'est un peu pénible à l'usage.

avatar broc_058 | 

Je suis étonné par certaines réponses.
Android n est pas open source. Google fixe des règles d exploitations qui vont a l encontre de la châtre. Aussi, les plateformes TV sont affectées autant qu Android aux virus. La différence, je doute qu il existe un monde de réinstall de votre téléviseur.
Jamais, je connecterai ma Tv sur le net et direct. Je viens d acheter un nouveau Tv. J apprécie beaucoup mon appleTV. Il attend son remplacement avec impatience. Facile à utiliser. La plus grande frustration est la limite du mpeg4 ou mv4 au niveau des sous titrage. La boutique apple est vaste mais il existe des manques. Je connais certains qui utilisent Plex pour utiliser le conteneur mkv. Je suis surtout cinéphile. Les jeux ne passionnent pas sauf ceux de stratégie. J ai toujours été déçu par la différence entre les animations et le jeu lui même. Hé dois être trop cartésien. Je pense du apple devrait ouvrir son appleTV sur les formats supportés.

avatar Henri_MTL | 

@broc_058: Avec l'app Air Video installée sur un iPad ou autre iDevice, j'envoie tous les formats de film (mkv compris) sur mon Apple TV 2eme generation via Air Play (les films sont sur un PC), ça marche terriblement bien et sans aucun jailbreak.

avatar brunitou2 | 

Est-ce qu'on sait installer Popcorn time sur ce bidule?
Je cherche un petit truc pas cher qui le ferait (je ne peux plus sur l'Apple TV car elle a été mise à jour en version 7 ou je-sais-plus-trop-bien). Et mon Dune HD est trop vieux pour ça. Chromecast ?

avatar SirDeck | 

Le port S/PDIF n'a plus de sens. Il est remplacé par le HDMI :p
Pourquoi pas une Peritel tant que vous y êtes :D

avatar Stanley Lubrik | 

Pour ceux qui déplorent Android triomphant sur les futures générations de TV connectées, on peut quand même se désoler de voir que ni Microsoft, ni Apple, n'aient été en mesure de proposer une version gratuite et allégée de leur 0S mobile aux fabricants de téléviseurs et box. Les services annexes payants auraient largement compensé cet investissement en plus d'une belle visibilité.

Avec une émulation de clavier et souris sans fil, cet Apple OS TV aurait apporté Plans et ses liens commerciaux, Safari TV et une régie de pub dédiée, plus Pages, Numbers, Keynote et Photos... au service des familles. La vente de jeux et films VOD aurait amené d'autres revenus...

La collaboration spécifique iPhone / iPad / aWatch restant le plus des possesseurs de matériels Apple, aurait maintenu une interaction supérieure.

Ces deux là - Apple et Microsoft - ont franchement loupé coche et laissé le "loup" s'installer durablement dans la bergerie.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR