Test de l’enceinte Bluetooth Beats Pill+

Nicolas Furno |

Passée sous le contrôle de Cupertino, Beats a sorti quelques produits qui marquent leur différence avec la gamme précédente. Parfois, ce n’est qu’au niveau de la qualité sonore qu’on pouvait distinguer les deux gammes — c’est le cas de la nouvelle génération du Solo2 —, mais dans le cas de l’enceinte Bluetooth de l’entreprise, le changement est aussi visible. Nouveau design moins tape-à-l’œil, recharge en Lightning et promesse d’un son meilleur… cette enceinte à tout pour plaire sur le papier.

Avec un prix de vente de 260 €, c’est aussi un produit résolument haut de gamme. Est-ce justifié ? Réponse dans notre test !

Une enceinte rondouillarde, mais solide

Même si la Pill+ adopte un nouveau design largement épuré, l’enceinte reste sur l’idée d’une forme ronde proche, dans l’esprit d’une pilule — d’où son nom ! Cette nouvelle version est néanmoins moins ronde que la Pill 2.0 qu’elle remplace. Elle est composée de deux grilles plus fines qu’auparavant, pour un rendu plus minimaliste (on ne devine pas les haut-parleurs derrière), et d’une bande de caoutchouc qui fait le tour.

Sur le dessus, trois boutons : un pour allumer et éteindre l’appareil, le logo au milieu qui s’allume quand l’enceinte est allumée et qui sert aussi à contrôler la lecture et deux boutons de volume. À l’exception du logo Beats, les boutons sont inclus dans la masse et ils ne craignent pas les projections d’eau. Ils sont aussi solides et très agréables à utiliser. Malheureusement, le bouton central fait que la Pill+ n’est pas étanche, pas même résistante aux projections d’eau.

C’est bien dommage, car cette enceinte est, par ailleurs, l’une des mieux construites que l’on ait utilisé. Elle est largement au niveau des UE Boom, ces dernières gardant l’avantage de l’étanchéité, et le poids assez élevé de la Pill+ joue en sa faveur dans le domaine. Avec ses 745 g sur la balance, l’appareil est plus lourd que tous ses concurrents, y compris le SoundLink Mini de Bose. Cela peut être un inconvénient pour le transport, mais la qualité de fabrication est indéniablement un point fort.

À l’arrière, une trappe protège les différents ports de l’enceinte, si bien qu’on a à l’arrivée un design vraiment minimal et qui respire la solidité. Un très bon point, qui compense largement, à nos yeux, le poids supérieur à la moyenne. Précisons qu’une housse est fournie, mais la protection est si fine qu’elle ne servira pas à grand-chose en cas de choc.

Un son de bonne qualité… à un volume raisonnable

La nouvelle Pill est quasiment de la même longueur que l’ancienne (environ 20 cm), mais son diamètre a augmenté assez nettement (6,3 cm contre 4,5 cm). Le poids multiplié par plus de deux fois est aussi un autre indice : Beats a largement revu sa copie et les composants à l’intérieur de son produit. De fait, le son a été nettement amélioré et l’enceinte fait désormais partie des meilleures dans la catégorie.

Sans atteindre le niveau de la Bose SoundLink Mini qui reste, à notre avis, la meilleure enceinte Bluetooth dans ce format (lire : Test de l’enceinte Bluetooth SoundLink Mini de Bose), la Pill+ se débrouille très bien sur la qualité sonore. On reproche traditionnellement aux produits Beats d’être trop porté sur les basses, mais c’est en général l’inverse avec ces petites enceintes portables. La Pill 2.0 manquait justement de basses et le constructeur a manifestement travaillé ce point.

La Pill+ ne manque pas de basses, c’est indéniable et on pourrait même lui reprocher d’en faire un petit peu trop en la matière. Le son pourrait être un petit peu plus clair, la scène plus ouverte… mais pour la catégorie, ce n’est pas si mal. Ajoutons que, comme avec l’enceinte de Bose, le placement fait toute la différence, d’autant que les haut-parleurs ne sont logés que sur l’avant. Il est préférable de disposer l’appareil face à soi pour en profiter au mieux, même si l’enceinte est parfaitement capable de remplir une pièce.

Le volume sonore maximal est très correct, mais ce n’est pas le point fort de l’enceinte. Ses concurrents font mieux, non pas tant pour le volume atteint, que par la maîtrise de la distorsion quand on pousse l’enceinte. Sur ce point, Beats n’a pas encore atteint le niveau des produits Bose ou UE, mais dans l’ensemble, le résultat est satisfaisant. Néanmoins, la concurrence est systématiquement moins chère et si la qualité sonore est le critère le plus important à vos oreilles, la Pill+ ne sera probablement pas le meilleur choix.

Ajoutons que Beats a prévu la possibilité d’associer plusieurs enceintes, soit pour créer un système stéréo avec deux exemplaires, soit pour augmenter le volume sonore total. Tout se fait avec l’application Beats Pill⁺ et on dispose aussi d’une fonction « DJ » qui permet de connecter deux sources Bluetooth à une seule enceinte, et de passer facilement de l’une à l’autre.

Les trois fonctions ajoutées par l’application : de gauche à droite, le mode DJ, la stéréo et l’amplification. Cliquer pour agrandir

Une enceinte parfaitement intégrée à l’écosystème iOS

Même si la Pill+ n’est pas la meilleure du marché plan sonore, elle se rattrape par son côté pratique. Apple oblige, l’enceinte de Beats se recharge non plus en micro-USB comme l’écrasante majorité des autres modèles similaires, mais en Lightning. Un câble (et un chargeur, fait trop rare pour ne pas être signalé) est fourni, mais vous pourrez très bien utiliser celui qui est livré avec votre appareil iOS.

À l’arrière, derrière la trappe, trois ports : une sortie USB capable de recharger un smartphone, une entrée ligne si on veut utiliser l’enceinte sans Bluetooth et un connecteur Lightning pour charger l’enceinte.
À l’arrière, derrière la trappe, trois ports : une sortie USB capable de recharger un smartphone, une entrée ligne si on veut utilise l’enceinte sans Bluetooth et un connecteur Lightning pour charger l’enceinte.

Cela n’a l’air de rien, mais la présence de ce connecteur Lightning apporte un confort indéniable si on utilise la Pill+ avec des appareils iOS. On a déjà les câbles et on a déjà les chargeurs : l’appareil trouve tout naturellement sa place au quotidien. Et puis la sortie USB intégrée permet aussi de recharger un iPhone avec le même câble, une souplesse intéressante.

La batterie a certainement profité de l’augmentation de taille d’une génération à l’autre, et peut-être de l’expertise d’Apple. Quoi qu’il en soit, on passe d’un maigre 7 heures annoncées à 12 heures sur une seule charge, ce qui n’est pas aussi bien que l’UE Boom 2, pour prendre un bon élève. À l’usage, nous avons tenu sans problème 10 heures et c’est déjà très bien, d’autant qu’on la rechargera plus facilement entre deux écoutes, en utilisant le même cable Lightning.

Le bouton d’allumage permet aussi de connaître l’état de la batterie à n’importe quel moment. Il suffit de le presser une fois pour allumer l’indicateur.
Le bouton d’allumage permet aussi de connaître l’état de la batterie à n’importe quel moment. Il suffit de le presser une fois pour allumer l’indicateur.

Comme la majorité des produits Bluetooth modernes, l’enceinte de Beats est parfaitement intégrée à iOS, en particulier pour suivre l’autonomie. Une icône est affichée dans la barre des statuts, à gauche de celle dédiée à la batterie de l’appareil. Et dans le Centre de notifications d’iOS 9, le widget dédié aux batteries contient aussi le niveau de la Pill+, avec un statut de recharge le cas échéant.

L’enceinte s’intègre parfaitement à iOS pour suivre son autonomie, un bon point. Cliquer pour agrandir

Pour conclure

La Pill+ est une amélioration notable du précédent modèle, et cette nouvelle enceinte Bluetooth permet à Beats de revenir dans la course. Avec cet appareil, le constructeur qui appartient désormais à Apple propose une alternative tout à fait envisageable face aux ténors du marché. La qualité sonore est très correcte sans atteindre le meilleur de ce qui se fait aujourd’hui, et le Lightning est un gros avantage quand on utilise déjà les produits Apple.

Pour autant, reste la question du prix : à 260 €, la Pill+ est nettement plus chère que tous ses concurrents directs. Bose vend la SoundLink Mini à 200 € et la UE Boom 2 s’achète à 150 € seulement en ce moment ! Même si on apprécie l’apport du Lightning, on peut difficilement justifier le surcoût demandé, d’autant que cette enceinte Bluetooth n’est pas vraiment meilleure sur les autres points.

À l’heure des bilans, la Pill+ apparaît comme un bon produit, mais qui est probablement vendu trop cher. Si Beats s’alignait sur ses concurrents, il aurait un meilleur argument à faire valoir. En l’état, l’intégration exemplaire à l’écosystème iOS est chère payée.


259 €

Achat recommandé

Les plus :

  • Enceinte très bien conçue
  • Recharge en Lightning
  • Intégration parfaite à iOS
  • Qualité sonore très correcte

Les moins :

  • Poids élevé
  • Prix
avatar spece92 | 

C'est vrai elle est trop chère pour le son qu'elle délivre à ce prix là je veux pas d'un son juste "correct"…

avatar appache | 

Pour le prix il y a la JBL Xtreme

avatar Rigat0n | 

On en vient à être contents de l'adoption d'une prise propriétaire pour une enceinte parce c'est la même prise propriétaire que sur l'iPhone. On est quand même de bons clients, y'a pas à chier :)

avatar crispr | 

@Rigat0n :
+10

avatar MacGyver | 

et puis on peux aussi s'en servir pour charger sa magic mouse ou bien pour ranger son iPencil voire faire des combinaisons rigolotes comme recharger cette enceinte via le lightning par un cable qui est connecté sur son port USB.

par contre pas d'usb-c pour recharger depusi son macbook (ou inversement)

avatar False | 

Attention, le testeur se trompe sur un point important.
La Beats Pill+ ne remplace, ni n'est une mise à jour de la Pill 2.0 ; Elle remplace la Beats Pill XL!

Il fallait donc comparer le son (et tout le reste) par rapport à la défunte XL, qui elle, était plus grande et plus lourde que la Pill+.

avatar crispr | 

@scanmb :
D'accord pour le gros mot, Flute ou Zut, c'est mieux...ventre-saint-gris c'est un peu désuet ...

avatar 0MiguelAnge0 | 

@crispr :
Bordel de nouilles, on peut?! ;)

avatar Boud | 

C'est moi où ils ont enfin réussi à faire une enceinte particulièrement moche? On dirait un croisement entre un doliprane et les grilles de mon balcon (oui les grilles avec les petits trous)

avatar p@t72 | 

"Néanmoins, la concurrence est systématiquement moins chère et si la qualité sonore est le critère le plus important à vos oreilles, la Pill+ ne sera probablement pas le meilleur choix."

euhhh.....next!

avatar jmg600 | 

7,5 pour une enceintes plus chère que la concurrence, avec une qualité sonore moins bonne que la concurrence.
Alors que la fire 7" obtient 6, pour une tablettes de meilleure qualité qu'une tablette Boulanger a plus de 100€ ?

Comprend pas.

avatar Boud | 

On ne note pas de la même manière une tablette et une enceinte ! Cela dit le 7,5 me semble également généreux. Mais rien à voir avec la tablette.

Moi je trouve que vu la tête de l'enceinte, à moins d'avoir un son irréprochable, on essaye au moins de faire un truc élégant.

avatar Amapepro | 

Mais où est la remplaçante de la Beats XL !!! Qui pour moi était la meilleure enceinte BT du marché !!!

avatar crispr | 

J'ai un grillage comme ça sur un affreux radiant pas cher...de fait, je pense que le fournisseur doit être le même ...pour le prix, peut être qu'il peut servir de chaufferette ???

avatar expertpack | 

Vole bas...

CONNEXION UTILISATEUR