Fermer le menu
Nos tests de l'iPhone 6, de  l'iPhone 6 Plus et de l'iPad Air 2 sont en ligne !

Un premier trimestre au goût de figue et de raisin pour iOS

Mickaël Bazoge | | 08:08 |  55

Malgré des ventes d'iPhone au-delà de toutes les attentes durant le premier trimestre de l'année (lire : Résultats Apple T2 2014 : un trimestre ennuyeux, mais pas sans surprises), iOS laisse toujours filer les pourcentages sur les principaux marchés. Les derniers chiffres de Kantar Worldpanel ComTech creusent l'écart entre la plateforme dominante et son dauphin.

Au premier trimestre, la plateforme de Google détient 57,6% du marché américain (+8,3 points), 80% du marché chinois (+8,1 points) et 70,7% du marché européen (soit +1,5 point pour les cinq principales économies du vieux continent). Ces progressions se réalisent largement au détriment d'iOS qui capte 35,9% aux États-Unis (-7,8 points), 17,9% en Chine (-5,4 points) et 19,2% en Europe (+0,1 point).

Grâce aux nouveaux iPhone et en particulier au 5s, Apple résiste un peu mieux en Europe (il a doublé sa part en Espagne qui le boude habituellement, avec 7,6%), mais aussi en Australie (+2 points à 33,1%) et surtout au Japon. Dans ce dernier pays, iOS est la plateforme dominante et de loin : 57,6% (+8,6 points), alors qu'Android chute de 4,5 points à 41,5%. L'iPhone représente 42% des ventes chez NTT DoCoMo, 59% chez KDDI et 81% (!) chez Softbank. En France, iOS progresse de 2,2% sur un an avec une part de 23,4%.

Cliquer pour agrandir

Apple pourra se consoler en regardant le sort peu enviable de Windows Phone. L'OS de Microsoft se contente de 5,3% aux États-Unis (-0,3 point), 1% en Chine (-0,9 point) et 8,1% en Europe (+1,6 point). C'est donc sur le vieux continent que la plateforme de Microsoft détient la plus large part de marché, un rang qui s'explique en grande partie par le positionnement tarifaire de certains modèles de Lumia comme le 520, ainsi, bien évidemment, que par le statut de régional de l'étape de Nokia.

Mais Microsoft Mobile -le nom de la nouvelle branche créée par l'achat des activités mobiles de Nokia- va avoir affaire à forte partie maintenant que l'éditeur est devenu un fabricant de smartphones suite à l'acquisition des activités mobiles de Nokia (lire : Microsoft devient officiellement fabricant de smartphones) : non seulement les smartphones Android d'entrée de gamme deviennent de plus en plus séduisants (le Moto G sans abonnement à partir de 149 euros, par exemple), mais surtout la vague asiatique s'annonce et avec elle, des modèles performants à prix cassés (lire : Xiaomi, OnePlus : les constructeurs chinois à la conquête du monde).

Particularité locale, en Chine, les phablettes emportent tout sur leur passage. Les smartphones de 5 pouces et plus ont ainsi représenté 40% des ventes en mars, une statistique qui doit intéresser au plus haut point du côté de Cupertino, où un iPhone 6 de 5,5 pouces serait en préparation.

[Via : TechCrunch]

Catégorie : 

Les derniers dossiers sur iGen

55 Commentaires

avatar nessbeal 28/04/2014 - 09:03via iGeneration pour iPad

@julien76

Quand Apple te sort un iPhone 5C tout est possible. Le message marketing est déjà dans les tiroirs pour nous vendre ces téléphones plus grand. Ne t'inquiètes pas.

avatar ElGringo13 28/04/2014 - 09:06via iGeneration pour iPhone

@julien76 :
bah si la majorité avait raison ca ce saurais. c est pas parce que les client android veulent des écrans toujours plus grand pour épater la galerie ou soit disant que c est mieux ( mais après tu les vois portable a la main en permanence car il peuvent pas le mettre dans leur poche)qu ils ont raisons. Apple va faire un écran plus grand car elle n a pas le choix car c est ce que veulent les gens a tort ou a raison.

avatar neochti 28/04/2014 - 09:07via iGeneration pour iPhone

@arthurprchy :
Je partage ton avis.

Et je complèterai par l'idée qu'encore une fois ces stats comparent des choux et des carottes... Mercedes non plus ne pèse rien si au lieu de le comparer à ses concurrents on le compare au marché automobile mondial...

avatar gamac 28/04/2014 - 15:10via iGeneration pour iPad

@Akerloof

Une bonne analogie serait que les voitures ont tous un type d'essence spécifique et mercedes roule au i2000 alors que ses concurrents roulent à 80% au And2000. Si la ventes de Mercedes baissent les pompistes vont privilégier le And2000, ceux ayant un budget limité vont peut être même abandonner le i2000 ce qui aura pour effet de diminuer l'attractivité des mercedes et donc de faire baisser ses ventes (cercles négatif auto-entretenue). Une solution pour Mercedes serait de subventionner les pompistes ou de alors de devenir eux-même pompiste pour soutenir les ventes.

tout à fait, et c'est ce qu'à fait appel en créant son réseau de magasin, avec le succès qu'on connaît.

Maintenant, Apple pourrait décider de s'auto-cannibaliser momentanément en proposant un produit d'entrée de gamme moins chère, qui ferait entrer toute une catégorie de gens dans leur écosystème. Je pensais, à tort, que ce serait le cas pour l'iPhone 5C (et j'étais prêt à l'acheter), mais ils l'ont fait pour l'iPad avec l'iPad mini. Et rien ne dit qu'ils ne le fassent pas à la rentrée, pour masquer le reflux des ventes sur l'iPhone stagnant, au moment où ils investiraient leur force dans un "nouveau produit".
En gros, un iPhone entrée de gamme à 500€ du type 5C "amélioré" (avec Touch ID), un iPhone 4,7 pouces à 600€, et un 5.5" à 700€ (autre variante: le 5c tel quel à 500€ et seulement en 16Go, le 5s 16Go à 600€, 32 à 700€, le 4,7 pouces à 700€ les 16Go, 800 le 32 et 900 le 64, et plus tard un 5,5 pouces à 750€/16go, 850€/32go, 950€/64go et 1050€/128go pour les plus fous) .
Dans tous les cas, l'entrée de gamme à 500€ boostera les ventes en volume, et masquera les ratages du 5,5" (voulu par au final très peu de geeks, et pas à ce prix), et comme Apple ne distingue plus les ventes par modèle, la courbe sera quand même ascendante,

Là Apple en aura pour deux ans avec les problèmes de stock et autres, et pourra se concentrer sur la maturation de son nouveau produit sur un marché qu'elle essaiera de truster à fond en laissant faire la "publicité naturelle" sur son marché smartphone.

Après cette exercice de marketing fiction, je vous laisse, j'ai un rendez-vous, y en a qui bossent ;-)

avatar Abudah237 28/04/2014 - 08:30via iGeneration pour iPad

Il faudrait déjà sur ces chiffres de doit disant experts soient dignes de foi...

avatar Abudah237 28/04/2014 - 08:30via iGeneration pour iPad

Il faudrait déjà que ces chiffres d'analystes soient dignes de foi...

avatar ElGringo13 28/04/2014 - 09:07via iGeneration pour iPhone

@julien76 :
bah si la majorité avait raison ca ce saurais. c est pas parce que les client android veulent des écrans toujours plus grand pour épater la galerie ou soit disant que c est mieux ( mais après tu les vois portable a la main en permanence car il peuvent pas le mettre dans leur poche)qu ils ont raisons. Apple va faire un écran plus grand car elle n a pas le choix car c est ce que veulent les gens a tort ou a raison.

avatar napuconcture 28/04/2014 - 09:31

L’accélération de la chute des parts de marché est logique et nécessaire de par le positionnement premium d'Apple.

Ce petit téléphone de luxe reste un atout important pour qui souhaite "briller" en société.

Les utilisateurs préférant les superphones afin de s'en servir comme d'une minitablette/ordinateur se tournent eux faire des machines plus adaptés et vers un système fait pour depuis ses débuts.

Même à 20% de PDM c'est toujours 20 fois plus que ce qui était prévu par Steve Jobs, c'est donc énorme. La chute est structurelle est s'accentue d'année en année, d'ici quelques années la PDM sera similaire à celle que l'on peut avoir sur le desktop, mais on sera alors toujours dans une configuration où cette PDM sera largement supérieure aux objectifs initiaux de l'iPhone, ce n’est donc pas si mal.

Espéreront que Microsoft se consolide rapidement en tant que N°2, afin de garder un environnement concurrentiel dynamique.

avatar an3k 28/04/2014 - 09:40

La part de marché d'iOS reste conséquente pour un seul constructeur. C'est quand même assez énorme. Et la part de marché d'Android est normale eu égard à la qualité de l'OS.

avatar napuconcture 28/04/2014 - 11:08

C'est indiqué dans le tableau, pour les personnes qui prennent le temps de lire.
Ensuite la valeur n’intéresse qu'Apple et ses actionnaires, à la limite l'acheteur qui se dit qu'il se fait bien enfler.

Pourquoi le volume est intéressant ? Car c'est lui qui définit l'écosystème que les utilisateurs ont à disposition.
Apple n'étant que peu interopérable cela aurait été fâcheux, si Google n'avait pas eu la bonté de porter ses applications leaders sur la seconde plateforme du marché, dont la croissance se tasse de manière très impressionnante.

avatar napuconcture 28/04/2014 - 11:13

[doublon]

avatar Yenlui 28/04/2014 - 10:29

"Apple pourra se consoler en regardant le sort peu enviable de Windows Phone."

Pas certain, qu'ils aient besoin de "se consoler" de quoi que ce soit... Quand on voit leur retour sur investissement...

avatar agerber 28/04/2014 - 11:11

@melaure
On le droit au même post.
Bref tout est normal ;)

avatar verlenefraynertjbu 28/04/2014 - 14:09via iGeneration pour iPhone

Quand arrêterez vous de comparer une plate-forme aux milliers de téléphone et une autre avec 3?
Vous devriez plutôt parler du mensonge délire sur le supposé "flop" de l'iPhone 5C. Appleinsider a un article génial et très bien documenté sur le sujet! ;)

avatar an3k 28/04/2014 - 14:22

Tout simplement parce qu'au final, ces articles opposent les stratégies industrielles d'Apple d'un côté et de Google de l'autre. Soit deux des plus gros succès industriels de ces dix dernières années.

avatar gamac 28/04/2014 - 15:12via iGeneration pour iPad

Cet exercice

avatar verlenefraynertjbu 28/04/2014 - 20:23

Ce genre de titre "mi-figue, mi-raisin" ça participe à toute cette désinformation sur Apple, c'est décevant. Pourquoi on voit ces articles et pas des beaucoup plus intéressant sur les parts de marché des MODÈLES de téléphones...

Connexion utilisateur