Acer



Acer présente un iPad mini Android à 169 €

Acer a dévoilé trois nouvelles tablettes au CES 2014. « Notre objectif fondamental en créant l’Iconia A1-830 fut de fournir aux consommateurs une tablette Android optimisée qui se démarque des autres produits », explique Jerry Kao, un dirigeant de l'entreprise, dans le communiqué de presse. L’Iconia A1-830 se démarque peut-être des autres tablettes Android (et encore...), mais difficile de ne pas penser à l'iPad mini en la voyant.

Iconia A1-830 - Photos Engadget

Même format 7,9", même ratio 4/3, même dos en métal et même bande de plastique à l'arrière que l'iPad Wi-Fi + Cellular. Les ressemblances s'arrêtent toutefois à l'aspect extérieur du produit. La petite tablette d'Acer fonctionne avec une puce Intel Atom double cœur 1,6 GHz, dispose d'un écran affichant 1024 x 768 pixels et fait tourner Android (Jelly Bean 4.2). Elle est par ailleurs équipée d'1 Go de RAM, de 16 Go de stockage, d'un lecteur de carte micro SD et de caméras 5 et 2 mégapixels. L’Iconia A1-830 sera disponible à 169 € au cours du premier trimestre.

Deuxième tablette présentée, l'Iconia B1-720. Celle-ci vise le marché de l'entrée de gamme avec un tarif de 129 € seulement. À ce prix-là, les principaux composants sont datés : écran 1024 x 600 et processeur double cœur cadencé à 1,3 GHz.

Iconia B1-720

Dernier produit, l'Iconia W4, une tablette 8,1" fonctionnant sous Windows 8.1. Elle dispose d'un écran 1280 x 800 pixels, d'un processeur Intel Atom double cœur à 1,8 GHz, de 32 Go de stockage et d'un lecteur de carte micro SD. Elle embarque Microsoft Office Famille et Étudiant 2013. L'Iconia W4 sera disponible au milieu du mois à 299 €.

Iconia W4



Acer présente le Liquid S2 capable de filmer en 4K

Acer, qui mise de plus en plus sur Android pour ne pas sombrer avec le marché du PC, a dévoilé aujourd'hui son nouveau smartphone haut de gamme, le Liquid S2. La caractéristique la plus étonnante est la possibilité de filmer en 4K. Les écrans 4K sont encore très loin d'être démocratisés à l'heure actuelle.

On peut aussi choisir de prendre des vidéos en Full HD à 60 images par seconde avec le Liquid S2. La partie photo et vidéo du téléphone dispose de nombreuses fonctions et modes automatiques.

Le reste du smartphone est tout aussi démesuré : écran 6" Full HD (368 ppp), processeur quad core 2,2 GHz, Wi-Fi 802.11ac, 4G et NFC. Le Liquid S2 ne dispose en revanche que de 16 Go de stockage, mais il est possible d'étendre la capacité avec une carte microSD. Il sera disponible fin octobre. Le prix n'a pas été communiqué.



Acer ne parie pas sur Windows Phone pour le moment

Avec l'Iconia W3, première tablette Windows 8 sous les 10", Acer fait preuve de confiance dans le dernier système d'exploitation de Microsoft. Mais le constructeur taiwanais ne compte pas pour autant s'aventurer de nouveau sur Windows Phone, a expliqué son vice-président EMEA à Pocket-lint.


Acer Allegro

« En tant qu'entreprise qui est en train de prendre de l'ampleur dans l'industrie, nous devons prendre des paris et actuellement nous savons que ça marche avec Android. Pour nous, prendre un pari sur Windows Phone n'est pas la bonne décision à prendre cette année », a déclaré Allen Burnes. Acer a pourtant tenté l'expérience avec l'Allegro, un Windows Phone sorti début 2012. Un essai visiblement non concluant.

Allen Burnes justifie cette distance vis-à-vis de la plateforme de Microsoft par son volume de ventes qui est encore trop faible. Google use d'ailleurs du même argument pour ne pas développer d'apps sur cet OS. « C'est simplement une question d'audience », a expliqué récemment Sundar Pichai, le patron d'Android, pour qui Windows Phone ne dispose pas d'« une masse critique d'utilisateurs ».

Le vice-président EMEA d'Acer estime aussi que la firme de Redmond ne communique pas assez. « Microsoft, nous ne pouvons pas construire votre marque pour vous », sermonne-t-il. À propos de Nokia, seul fabricant a faire feu de tout bois sur Windows Phone — car il est aussi le seul à travailler exclusivement dessus —, Allen Burnes juge qu'il est face à un problème : « Nokia doit construire son image de marque, mais aussi celle de Microsoft. »

Les ventes de Windows Phone progressent trimestre après trimestre, portées par les Lumia de Nokia, mais restent malgré tout très faibles comparées aux champions Apple et Samsung (lire : Les investisseurs de Nokia s'impatientent). Samsung, qui s'est toujours montré discret sur Windows Phone, pourrait dévoiler un nouveau terminal le 20 juin. Huawei préparerait également un nouveau produit, l'Ascend W2. Quant à HTC, qui avait lié un partenariat étroit avec Microsoft sur les premiers Windows Phone 8, il est dans une mauvaise passe, et mise tout sur le One, un smartphone Android, pour retrouver des forces.



Windows 8 : apparition d'une tablette 8" signée Acer

Acer prépare une tablette 8" tournant sous Windows 8 Pro 32 bits pour mi-août, révèle MiniMachines.net — qui a dû retirer ses informations à la demande du constructeur. L'Acer Iconia W3, c'est son nom, est équipé d'un processeur Intel Atom Z2760 double cœur cadencé à 1.8 GHz et 2 Go de RAM.

MiniMachines.net dit ne pas connaitre la définition de l'écran, mais parie plutôt sur du 1 280 x 800 pixels. Cette définition pourrait néanmoins être moindre, Microsoft ayant récemment donné l'autorisation de faire des tablettes équipées en écran 1 024 x 768 au lieu de 1 366 x 7 68 minimum (lire : Windows 8 : la route est ouverte aux petites tablettes). Le but de la firme de Redmond est de permettre aux constructeurs de sortir des produits plus compacts que ceux disponibles actuellement, mais aussi moins chers.

L'Acer Iconia W3 est ainsi la première tablette Windows 8 8" à être révélée. Son prix n'est pas encore connu.



Acer Iconia B1 : une tablette Jelly Bean à 119 €

Le Wall Street Journal évoquait il y a quelques jours le projet d'Acer de sortir une tablette au prix très agressif de 99 $. Le constructeur taïwanais a présenté officiellement aujourd'hui cette tablette, baptisée Iconia B1, qui est finalement vendue un peu plus chère qu'attendu, tout en restant très bon marché.

L'Iconia B1, qui fonctionne sous Android Jelly Bean (4.1), sera disponible mi-janvier en Europe à 119 € — à noter que le fabricant est moins précis quant au prix en dollars, indiquant seulement « moins de 150 $ ». La manœuvre opérée par Acer est simple : être encore meilleur marché que la Nexus 7 de Google/Asus et que le Kindle Fire d'Amazon, vendus respectivement 199 et 159 €, pour se faire une place.

Pour 119 €, l'Iconia B1 embarque un processeur Mediatek MTK8317 1.2GHz dual-core, 512 Mo de RAM, 8 Go de stockage, un lecteur de carte MicroSD, un port Micro USB 2.0 (USB Host), une webcam et une batterie 3300 mAh. L'écran de 7" a une définition de 1024 x 600 pixels, soit la même que le Kindle Fire. La tablette d'Acer fait 389 grammes, contre 400 grammes pour l'ardoise d'Amazon.

Acer a par ailleurs annoncé la compatibilité multiplateforme (Windows, Android et iOS — OS X n'est pas évoqué) d'AcerCloud, sa solution de partage de fichiers. Contrairement à tous les services de stockage dans le nuage (Dropbox, SkyDrive, SugarSync...), AcerCloud n'héberge pas les fichiers sur des serveurs distants, « il utilise l’espace libre du disque dur du PC pour en faire un espace de stockage ‘cloud’. » « Si votre PC est en mode veille, pas de soucis, AcerCloud le réveillera pour vous », indique le site du fabricant. Par contre s'il est éteint, les fichiers ne sont plus accessibles...



Acer : bientôt des tablettes Android et Windows 8 pas chères

99$, c'est le prix qu'Acer envisage pour une prochaine tablette Android. Un tarif agressif est également prévu pour une tablette sous Windows 8, écrit le Wall Street Journal.

Surnomée Iconia B1, cette tablette 7" n'aura qu'un écran en 1024x600. C'est précisément ce que propose Amazon avec sa Kindle Fire, si ce n'est qu'elle est vendue 159$ (autant en euros). Le prix sera ajusté en fonction des pays et il est possible qu'Acer la réserve à des marchés émergents.

Ce projet a été décidé cet automne, explique la source du WSJ, en réaction aux évolutions du marché des tablettes qui ont vu des modèles arriver à moins de 400$ (comme la Nexus 10 de Google). Il s'agirait aussi pour Acer de ne pas laisser son concurrent Asus se positionner seul sur ce marché des tablettes très peu chères. Quant au design de cette tablette, le WSJ renvoie vers une image parue sur un forum et dont les lignes montrées seraient effectivement les bonnes.

ATT00001

Une tablette Windows 8 abordable est aussi dans les cartons, Acer estimant que l'offre actuelle avec cet OS est beaucoup trop onéreuse. Sa propre Iconia Tab sur l'OS de Microsoft démarre à 600€.

La tablette version Android est attendue au tout début 2013, elle a déjà été soumise pour validation auprès de la FCC américaine, avec des schémas assez identiques à cette image.

Tags:


Acer reconsidère l'opportunité d'une tablette Windows RT

Acer va s'accorder un délai de réflexion avant de lancer éventuellement sa tablette basée sur Windows RT. Hier, DigiTimes faisait part de soutiens disparates des grands fabricants pour cette version de Windows destinée aux tablettes et portables sur puces ARM (lire Windows RT ne croule pas sous les tablettes).

Acer s'ajoute à ceux - dont Sony, HP, Toshiba et Nokia - qui se montrent circonspects devant cette plate-forme incapable de faire tourner les applications x86 et où Microsoft se pose en concurrent surprise.

Acer met d'ailleurs en avant l'obstacle que représente Surface pour justifier en partie son attentisme. « Initialement nous avions un plan très offensif de lancement au tout début de l'année prochaine, mais à cause de Surface… nous sommes plus prudents », a déclaré à Reuters, le président d'Acer, Jim Wong.

Les premiers tests assez tièdes à propos de Surface, ou plus spécialement de sa pauvreté en logiciels, n'incitent pas non plus à l'optimisme (lire Surface : premiers avis mitigés sur la tablette de Microsoft).

Acer constate également que les partenaires de Microsoft avaient misé sur des tablettes Windows RT à partir de 599$, avant que Redmond ne leur coupe en quelque sorte l'herbe sous les pieds en démarrant à 499$ (ou 489€ en France).

Plutôt que le prochain trimestre, Acer attendra donc au moins le deuxième trimestre 2013 avant de peut-être se lancer dans la mêlée. D'ici là, Surface en version x86 devrait aussi avoir vu le jour.



Le fondateur d'Acer invite Microsoft à ne pas rester fabricant de tablettes

Stan Shih, le fondateur d'Acer (mais qui n'en exerce plus la direction opérationnelle) s'est à nouveau exprimé sur l'arrivée de Microsoft en tant que fabricant de tablettes. Il voit toujours dans cette initiative une volonté de pousser à l'adoption de Windows 8 sur ces appareils auprès d'autres fabricants, lesquels profiteraient du marketing déployé autour de Surface et de son OS.

Une position qu'il avait déjà tenue fin juin après l'annonce de Surface (lire Surface : une conception entourée de secrets). À l'époque aussi il prédisait que Microsoft se retirerait de ce marché une fois cet objectif de visibilité et de catalyseur réalisé.

« Je pense que l'implication de Microsoft dans le matériel est destinée à promouvoir son système Windows 8. Mais je leur recommande sincèrement de sortir de ce marché une fois qu'ils auront obtenu ce qu'ils veulent. » a déclaré Stan Shih, repris par Want ChinaTimes. Il a ajouté que Microsoft ne doit pas entrer en concurrence avec des fabricants qui sont aussi ses partenaires « Je pense qu'ils vont examiner et décider de la meilleure solution pour eux-mêmes ».

Si l'on en croit les propos de Bill Gates, tenus le 2 juillet, Microsoft entend au contraire tenter sa chance sur les deux tableaux : être à la fois partenaire et concurrent. En début de semaine, des échos de mécontentement chez les partenaires de Microsoft étaient relayés par SemiAccurate. Notamment au vu d'un déséquilibre sur les coûts de licences du système (lire Tablettes : HP plaquerait Microsoft pour Google).

Sur le même sujet :
- Acer et Asus annoncent leurs premiers produits sous Windows 8 et RT



Microsoft Surface : Acer serre les dents

Pour Stan Shih, le fondateur d'Acer, les fabricants de tablettes devraient se réjouir de l'arrivée de Microsoft sur ce marché. Selon lui, la firme de Redmond ne fait qu'attirer l'attention sur Windows 8. Une vision que ne partage apparemment pas Oliver Ahrens, président de la zone EMEA d'Acer.

« Au lieu de renforcer l'expérience utilisateur de Windows 8 [...] ils ouvrent un nouveau champ de bataille », estime M. Ahrens dans des propos rapportés par Reuters. « Je crains que cela déconcentre Microsoft en interne, et cela nous serait préjudiciable puisque nous travaillons avec leurs produits. »

« Je ne pense pas que cela [les tablettes Surface, ndr] sera un succès car vous ne pouvez pas être un acteur matériel avec deux produits », explique le dirigeant dans un exercice de méthode Coué. Et d'expliquer pourquoi Apple peut réussir avec très peu de produits, mais pas l'entreprise de Redmond : « Microsoft travaille avec deux douzaines de vendeurs de PC à travers le monde [...] alors qu'Apple est seule, elle peut faire plus ou moins ce qu'elle veut. »

Acer Iconia Tab W500, une tablette sous Windows 7

M. Ahrens s'est également laissé aller à une déclaration qui pourra être interprétée de diverses manières : « Microsoft est un composant d'un système PC. Un composant très important, mais il reste un composant. » Autrement dit, le dirigeant laisse entendre que Microsoft, certes très important, n'est pas non plus indispensable. Est-ce à dire qu'Acer pourrait s'éloigner de la firme américaine si celle-ci se montrait trop ambitieuse sur le plan matériel ?



Acer et Asus annoncent leurs premiers produits sous Windows 8 et RT

Les constructeurs taïwanais Acer et Asus ont profité du Computex qui a lieu en ce moment pour dévoiler leurs futurs produits fonctionnant sous Windows. Les deux fabricants misent sur des produits hybrides, mêlant tablette et netbook, ou dotés d'accessoires pour attirer la clientèle.

L'Acer Iconia W510 est une tablette/netbook de 10,1" qui reprend en partie le concept de l'Asus Transformer. La tablette peut être connectée à un dock clavier, la transformant ainsi en un netbook. Acer se démarque de la solution proposée par son concurrent en faisant également du dock clavier un simple support — le clavier est alors face à la table.

Acer Iconia W510


Acer indique une autonomie de 18 heures avec le dock clavier de l'Iconia W510 qui contient lui aussi une batterie. En revanche on ne connait pas encore la configuration matérielle de ce produit — le choix d'une puce Intel ou ARM ayant son importance puisqu'elle impose un OS (Windows 8 ou Windows RT). L'Acer Iconia W510 sera proposée dans des versions allant de 599 à 799 $. La date de disponibilité n'a pas été encore indiquée.

Toujours chez Acer, l'Icona W700 est une tablette 11,6" Full HD. Pas de doute ici, il s'agit d'un produit fonctionnant avec une puce Intel. Il s'agit d'un processeur Ivy Bridge et la tablette est dotée d'un port Thunderbolt, d'un Mini HDMI et de trois USB 3.0.

Particularité de cette tablette, son dock qui permet de la positionner à la verticale comme à l'horizontale avec plusieurs inclinaisons.

Acer Icona W700


Asus n'est pas en reste et a dévoilé les pendants Windows 8 et Windows RT de ses tablettes Android Transformer. L'Asus Tablet 600 est équipée d'un écran 10,1" 1366 x 768 pixels, de 2 Go de RAM et peut donc être accompagnée par un dock clavier. C'est une puce Nvidia Tegra 3 qui l'a fait tourner sous Windows RT. Le prix n'a pas été annoncé.

Asus Tablet 600

Enfin, le Transformer Book embarque une puce Intel Ivy Bridge Core i7 avec 4 GO de RAM, un SSD ou un disque dur et un écran 11,6", 13" ou 14". Le concept de dock clavier est toujours de la partie. Les prix n'ont pas été dévoilés.

Asus Transformer Book

[Via The Verge]