AmazonFresh : l'épicerie au bout du lecteur de codes barre, à Paris dès cette année ?

Mickaël Bazoge |

Amazon propose toutes sortes de produits, de l'électronique aux livres en passant par les CD. Mais le géant de la distribution a également mis au point son propre service de livraison d'épicerie. AmazonFresh n'est actuellement proposé que dans trois zones géographiques aux États-Unis, à savoir le sud de la Californie, San Francisco et Seattle.

AmazonFresh a ceci d'intéressant qu'il livre les courses au lendemain de leur commande. Il n'est pas spécialement bon marché : passée la période d'essai gratuite de trente jours, il faudra en effet débourser 299$ par an pour en profiter ! Petite consolation, les bénéfices du forfait Amazon Prime sont compris dans ce prix.

Clic pour agrandir

Amazon mise visiblement beaucoup sur ce service. L'annonce début décembre par Jeff Bezos du développement de drones livreurs (en moins de 30 minutes selon la proximité avec l'entrepôt Amazon) va comme un gant à ce type de service (lire : Amazon Prime Air : livraison en 30 minutes par des drones). En attendant les autorisations pour ce transport par les airs, qui pourront prendre cinq ans et plus, le constructeur a lancé un lecteur de codes barre baptisé Amazon Dash.

L'objet, qui ressemble à un gros stylet et qui est connecté en wi-fi, lit les codes barre des produits de tous les jours qui commencent à manquer à la maison. Et si on a besoin de quelque chose de plus, il suffit de l'énoncer de vive voix : le périphérique intègre ce qui ressemble beaucoup au système de reconnaissance vocale du Fire TV. Une fois tous les items scannés et enregistrés, il est nécessaire de valider la commande via le site web ou l'application mobile. Amazon espère que cette solution plaira aux enfants, premiers prescripteurs d'achat dans les familles.

Amazon aurait l'intention d'ouvrir son service Fresh à d'autres villes dans le monde, parmi lesquels Londres, Berlin et Paris, et ce dès le second semestre de l'année, annonce Jérôme Stahl de Vonguru qui semble bien informé. Pour ce qui concerne la France, l'implantation d'AmazonFresh risque d'être difficile : au pays de la grande distribution, les Drive ont poussé comme des champignons et plusieurs enseignes ont déjà lancé des services de livraison similaires. Amazon compte sur son catalogue (en plus de l'épicerie, Amazon peut livrer aussi dès le lendemain plus de 500 000 références provenant de ses rayons non-alimentaires), et proposer également une offre « artisanale » composée de produits hyper-locaux.

Comment AmazonFresh s'organise pour la livraison de produits locaux - Clic pour agrandir

De fait, Amazon est sans doute déjà en train de discuter avec des commerçants locaux et des producteurs du terroir afin de pouvoir distribuer leurs produits en ligne - ce qui au passage, fera d'Amazon un concurrent à la grande distribution, même si celle-ci a la puissance d'offrir des prix moins chers que l'entreprise américaine pour les produits du quotidien. Le Dash est une pierre technologique supplémentaire à ce nouveau métier d'Amazon.


Tags
avatar tigre2010 | 
2914 Amazon sort sa Tv. 2015 google ressort sa Tv 2016 Apple sort sa Tv. 2018 google sort sa voiture. 2019 Apple sort sa voiture 2020 Amazon construit sa première ville, Jeff Bezos, gouverneur. 2021 Google rachète Dallas Et toute la côte Est. Bienvenue à Google land. ... ... Suis fatigué.
avatar agerber | 
il manque un truc dans leur dessin, celui du circuit financier qui passe via des sauts vers différents paradis fiscaux. Bizarre ils ont du l'oublier.. :p La rentrée d'argent c'est par là , la sortie c'est par là..

CONNEXION UTILISATEUR