Intel poursuit sa route dans le mobile avec Merrifield et Moorefield

Stéphane Moussie |

Intel continue son petit bonhomme de chemin dans les puces pour terminaux mobiles. Le fondeur, toujours en position d'outsider sur un marché ultra dominé par les solutions d'ARM, a lancé ses systèmes sur puce (SoC) Merrifield gravés en 22 nm au MWC.

Merrifield est une déclinaison de l'architecture Atom Silvermont avec seulement deux cœurs et un GPU PowerVR G6400. Contrairement aux produits de Qualcomm ou MediaTek, les SoC d'Intel n'embarquent pas de modem. Le fondeur propose des modems sous la forme de puces séparées qui ne sont pas fabriquées par lui-même, mais par TSMC.

Deux SoC Merrifield sont dès à présent disponibles : le Z3460 et Z3480 qui fonctionnent à respectivement 1,6 GHz et 2,13 GHz en mode turbo. Ces puces gèrent toutes les deux le 64 bits et pourront donc faire tourner la version 64 bits d'Android x86 finalisée par Intel il y a un mois. Les smartphones équipés de puces Merrifield devraient arriver au prochain trimestre.

Intel a également annoncé Moorefield, une déclinaison quatre cœurs de Merrifield qui est attendue au second semestre. Les SoC Moorefield seront équipés d'un GPU PowerVR G6430, le même que celui de l'Apple A7.

Sur le même sujet :

[Via HardWare.fr]


avatar Florian1293 | 
C'est quand même très intéressant de voir qu'Intel arrive à rester techniquement dans la course, ça maintient un peu de concurrence. Par contre, je lis souvent que l'architecture ARM est supérieure au l'archi x86, mais en quoi exactement? Si ARM est intrinsèquement meilleur que le x86, combien de temps Intel va-t-elle pouvoir résister?
avatar YanDerS | 
ben bon courage

CONNEXION UTILISATEUR