Besoin d’une motivation pour revoir Star Wars : Le Réveil de la Force ? BB-8 est là

Mickaël Bazoge |

La mise en rayon de Star Wars : Le Réveil de la Force sous forme de galettes (Blu-ray, DVD, collector) aura lieu le 16 avril en France. Ce sera l’occasion de ressortir de son placard le BB-8 fabriqué par Sphero, qui a réutilisé sa boule motorisée et télécommandée pour reproduire l’amusant petit robot du remake éhonté de Star Wars IV film.

Une mise à jour de l’application va permettre à certains de supporter un peu mieux la nouvelle vision du blockbuster (qui n’a pas que des qualités) : le petit robot va en effet réagir en direct aux événements du film ! Il suffira de le poser sur son socle et de lancer la fonction Watch with Me disponible dans l’app.

BB-8 fera des petits bruits, il bougera sur place, en bref il exprimera des émotions de joie, de peur ou de colère tandis que le film déroule son action. Il sera même possible d’accélérer durant les moments gênants certaines séquences, BB-8 suivra votre rythme de vision.

Et puisqu’on en est là, rappelons que Disney a mis en ligne hier la première bande-annonce de Star Wars : Rogue One, qui sortira en décembre dans les salles.


avatar webHAL1 | 

Ah ah, un grand merci à MacG pour cet article plein d'esprit, qui résume bien ce que j'ai moi-même pensé du film. Voici d'ailleurs la critique que j'avais postée sur le site cine.ch, après lui avoir attribué la note de 2 sur 6 :

(1/3)
Ce film est une déception, non pas comme ont pu l'être les Épisodes I, II et III (qui ne se reposaient quasiment que sur leurs effets spéciaux, et dont on aurait dit que le seul objectif était la surenchère), mais en raison d'une absence totale d'originalité et d'innombrables incohérences dans le scénario et par rapport à l'univers de Star Wars. Voici quelques éléments qui participent à ce ratage (attention, cela révèle en partie l'intrigue) :
- L'histoire est une copie quasi-conforme de l'Épisode IV, avec certains aspects des Épisodes V et VI. On ne peut pas s'empêcher d'avoir le sentiment désagréable que Jeffrey Jacob Abrams a voulu faire un remake, alors que c'est une suite qui nous a été promise. Il y a tant de scènes qui sont identiques à celles des films précédents qu'il ne s'agit plus d'un hommage ou de clins d'oeil, mais simplement d'un copier-coller.
- Absolument aucune information n'est donnée sur ce qui s'est passé durant les 30 dernières années... On a aucunement l'impression que les gentils ont gagné à la fin de l'Épisode VI et que la paix a été restaurée dans la galaxie. Le Premier Ordre semble disposer de moyens colossaux, alors que la Résistance se bat avec deux-trois malheureux X-Wings.
- Han Solo et Chewbacca trouvent le Faucon Millenium et le capturent dans l'espace en 3 minutes, alors qu'il était simplement dans une décharge, pouvant être démarré par n'importe qui.
- Rey connaît mieux le Faucon Millenium qu'Han Solo, même si elle ne l'a jamais vu (et, pour autant qu'on le sache, n'a jamais piloté de vaisseau), et se révèle être un pilote hors-pair, simplement afin que son personnage soit cool.

avatar webHAL1 | 

(2/3)
- Rey trouve le sabre-laser perdu de Luke parce que - coup de bol ! - il était dans le bar où Han Solo va chercher de l'aide. Jolie coïncidence.
- Finn et Rey maîtrisent le sabre-laser sans n'avoir jamais eu aucune formation, et tiennent tête à un Sith ayant été entraîné pendant des années, d'abord par Luke et ensuite Snoke (et même finissent vainqueurs du duel).
- Finn est un stormtrooper, formé dès sa naissance pour être un soldat parfait et surentraîné. Sans aucune explication, il se met à développer une conscience, à se dire qu'il est dans le mauvais camp, et à vouloir fuir le plus loin possible. Comment se fait-il qu'il devienne comme cela, alors que des centaines de milliers d'autres filent droit ?!
- Starkiller peut être détruit exactement de la même façon que les Étoiles de la Mort... c'est ballot.
- Starkiller draine l'énergie d'un soleil pour pouvoir faire feu... combien de soleils y a-t-il exactement autour de cette planète ? Car ça me semble un peu crétin d'avoir construit une arme aussi destructrice et pouvoir tirer que quelques fois...
- On assiste à la destruction de plusieurs planètes par le Premier Ordre, mais cela semble totalement inutile et secondaire. C'est d'ailleurs expédié rapidement dans le film, et les protagonistes eux-mêmes ne semblent pas s'en émouvoir beaucoup. Difficile de demander au spectateur de ressentir quelque chose.
- Des informations ultra-confidentielles sont placées dans un droïde... qui les divulge à n'importe qui du moment qu'on lui dit être avec la Résistance.
- R2-D2 se réveille sans aucune raison, et possède exactement la carte qui va bien et qui complète celle de BB-8 (c'est drôlement pratique).

avatar webHAL1 | 

(3/3)
- Tout le monde recherche Luke... sans que le scénario ne précise vraiment pourquoi.
- Aucune information n'est donnée sur Snoke (son historique, ses motivations, ...) ; quant à son apparence, j'ai lu une description de lui sur Internet que je trouve pertinente : "c'est comme si Voldemort et Gollum avait eu un bébé et avait ensuite essayé de le tuer à coups de hache".
- Kylo Ren est très méchant et très puissant au début, et presque handicapé à la fin. Alors qu'il maîtrise la Force au point de pouvoir arrêter des tirs laser, il perd un duel face à une pilleuse d'épave qui n'a jamais combattu au sabre laser. Autant on peut aimer son personnage durant les 30 premières minutes, autant il devient ridicule dans la suite du film.
- On a aucune idée pourquoi Kylo Ren est passé du côté obscure... simplement parce qu'il a été déçu par son papa ? Ni pourquoi il porte un masque qui déforme sa voix (pour rendre hommage à son grand-père qu'il n'a jamais connu ?).
- Les chasseurs TIE sont attachés avec une grosse laisse dans leur hangar, sans doute au cas où ils seraient somnambules pendant la nuit.

D'un point de vue plus subjectifs, les aspects suivants m'ont également dérangé :
- Il n'y a aucune profondeur ni aucun développement dans les personnages et les relations entre eux. Par exemple, Poe et Finn deviennent les meilleurs amis du monde alors qu'ils ont passé 10 minutes ensemble. Rey s'attache à Finn bien qu'elle ne le connaisse pas du tout et que son objectif principal dans toutes les scènes soit de fuir.
- La relation entre Leia et Han est très peu crédible ; on a l'impression qu'ils se forcent à ressentir quelque chose qui n'a jamais existé.
- C'est triste à constater, mais Carrie Fischer ne joue vraiment pas bien. On ne peut que regretter avec nostalgie son personnage énergique et plein d'esprit de la première trilogie.

avatar webHAL1 | 

Conclusion :
Bref, si ça n'avait pas été Star Wars j'aurais peut-être mis un trois ou un quatre, mais j'attendais nettement plus que cet espèce de long-métrage pour adolescents, qui met scénario, cohérence et personnages totalement au second plan. Reste le côté distrayant, les effets spéciaux à la hauteur de ce qu'on peut attendre en 2015, et le plaisir de revoir certains personnages comme Han Solo et Chewbacca. Ça fait bien peu !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR