Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

Premières prises en main des enceintes Sonos d'IKEA

Florian Innocente

Thursday 04 July 2019 à 22:30 • 52

Accessoires

En précommande depuis quelques jours pour une commercialisation en août, les deux enceintes IKEA conçues avec Sonos ont fait l'objet de premières prises en main au Royaume-uni, en Allemagne et en Suède.

C'est l'occasion de voir qu'on a affaire à des enceintes nettement moins chères que les Sonos d'entrée de gamme (180 € pour les Play:1 et 230 € pour les One) mais visiblement très proches dans les prestations. Pour mémoire, le modèle Symfonisk qui se double d'une fonction de lampe coûte 179 €, celle en forme de parallélépipède est à 99,95 €. Elles existent en noir et en blanc.

Image : feber.se

Le modèle "Lampe" est vendu sans ampoule, on pourra l'équiper d'une classique ou d'une compatible Trådfri pour intégrer l'enceinte dans un environnement HomeKit. Ce ne sera pas forcément possible au lancement mais il est prévu de pouvoir piloter l'éclairage de la lampe et lancement de la musique au sein d'une scène HomeKit. Une télécommande arrivera aussi plus tard.

Les deux produits sont pourvus d'une prise Ethernet et du Wi-Fi mais pas de Bluetooth audio comme les Sonos traditionnelles. Des commandes physiques permettent de contrôler la lecture, on pourra aussi faire rejoindre une de ces enceintes IKEA à des Sonos en pleine lecture, par une pression longue sur le bouton Play.

Image : Pocket-lint
Image : feber.se

Outre leur capacité à se fondre dans un écosystème Sonos déjà installé (c'est aussi la même app qui peut les piloter), les Symfonisk peuvent fonctionner en stéréo et sont compatibles AirPlay 2.

En termes de capacités sonores, la première impression est positive. Un des médias a jugé le modèle lampe plus puissant et fort en basses, il serait au niveau d'une Sonos One ou Play:1. Le modèle format étagères serait un cran en dessous. L'autre publication a jugé les deux Symfonisk au niveau d'une One. Ces appréciations ont été faites après une démo organisée par Sonos.

Image : feber.se

A priori, le pari de proposer aux amateurs de produits Sonos des enceintes plus abordables, sans sacrifier sur les fonctions et performances semble bien engagé. Le seul véritable absent sur ces cousines suédoises est le microphone intégré et, par conséquent, la possibilité d'utiliser Alexa ou Google Assistant.

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner