1,36 kg pour l’iPad Pro 12,9 pouces et son Magic Keyboard

Nicolas Furno |

Un utilisateur des forums de MacRumors a reçu son Magic Keyboard pour iPad Pro version 12,9 pouces et il a sorti une balance pour le peser. Le clavier avec trackpad intégré pèse 710 g seul, ajoutez un iPad Pro et ses 640 g1, et vous obtenez un total à 1,36 kg sur la balance.

À titre de comparaison, c’est plus que le MacBook Air qui est affiché à 1,29 kg et c’est équivalent au MacBook Pro 13 pouces qu’Apple donne pour 1,37 kg. C’est aussi nettement plus lourd que le même iPad Pro 12,9 pouces placé dans le Smart Keyboard Folio sans trackpad, sans clavier rétro-éclairé et sans un angle de vue ajustable : il faut alors compter 1,06 kg environ.

Si l’on compare ce clavier avec d’autres concurrents, on tombe sur presque exactement le même poids que le clavier Slim Folio Pro de Logitech. La différence étant que le Magic Keyboard permet de retirer facilement la tablette, c’est d’ailleurs sans doute pour cela qu’il est assez lourd, alors que le clavier de Logitech était un étui permanent. Le Brydge Pro+ intègre lui aussi un trackpad et il pèse 690 g, un petit peu moins donc, mais il n’est pas aussi facile à séparer de la tablette.

Pour rappel, l’accessoire taillé pour les 11 pouces pèse 600 g, ce qui amène le total à 1,07 kg environ. Ce nouveau clavier n’est clairement pas léger, reste à savoir si ce surpoids est compensé par les bénéfices qu’il apporte. Notre exemplaire devrait arriver dans la journée, nous nous empresserons de tester le Magic Keyboard dans les jours qui viennent.


  1. Pour être précis, 641 g pour la version Wi-Fi et 643 g pour le modèle cellulaire  ↩


avatar iMotep | 

Le poids de ces claviers est nécessaire. Il permet à l’iPad de ne pas basculer en arrière.
Contrepoids quoi 😶

avatar Krysten2001 | 

@iMotep

C’est ce que je me suis dit :) très étonné qu’on puisse le faire basculer en arrière ou en avant sans qu’il tombe ^^

avatar 0MiguelAnge0 | 

@iMotep

En effet. Les lois de la physiques sont les mêmes pour tout le monde...

avatar Malvik2 | 

C'est certain, mais en rajoutant petit à petit les spécificités du Mac à l'iPad, une année un clavier, une autre un trackpad, n'est on pas là en train de perdre l'essence originelle de l'iPad ?
Le prix est identique à un mac avec configuration, et il ne devient quasi pas plus transportable.
Vu ce que l'on perd(macOS), et ce que l'on gagne (le côté liseuse), pour moi le choix est vite vu.

Un iPad doit rester un iPad, il doit s'améliorer certes, mais le travestir en mac année après année ce n'est pas pour moi la meilleure voie à suivre.
Ce n'est que mon avis.

avatar shaba | 

@Malvik2

Plus transportable ? C’est moins lourd qu’une bouteille d’eau :)

avatar eldison | 
avatar joff3333 | 

@Malvik2

Tu as perdu quoi depuis le début ? La base est toujours la même ... mais Apple permet juste d’en faire un objet modulable que tu adaptes en fonction de tes besoins et environnement ce que ne permets pas un mac ...

avatar Lecorbubu | 

@Malvik2

Non. L’iPad restera toujours avant tout un iPad, pour l’heure Apple n’impose pas pas cet accessoire pour profiter pleinement de sa tablette. Tout est question des usages de chacun ici. Si tu veux une tablette puissante mais que tu n’as cure d’avoir un clavier et un trackpad tu peux prendre un iPad Pro + Cover Folio, dès lors l’expérience que tu auras avec sera très proche de ce que Apple a toujours proposée avec produit.

L’iPad est pris en étau entre l’iPhone et le MacBook, la question complexe est toujours de savoir de quelle côté doit-il être le plus proche. En 2010, les bases du produit induisait de fait une proximité évidente au smartphone d’Apple, Microsoft, lorsqu’ils ont sorti la Surface, leur produit était à l’évidence beaucoup plus proche de l’univers PC.

Aujourd’hui l’idée qui se dessine à travers la gamme iPad est de pouvoir transformer la tablette en un produit polyvalent, collant à des usages multiples et variés avec comme base commune la tablette tactile. Le travail mené devient assez probant je trouve, chacun fait ce qu’il souhaite de son iPad finalement.
Apple utilise ce produit comme terrain d’expérimentations pour répondre à la complexe équation du statut de l’appareil informatique : tablette, ordinateur, hybride ?

L’iPad permet de tester ces limites et possibilités car finalement les tablettes restent des produits relativement neufs sur le marché, elles n’ont pas l’ancienneté d’un Mac et macOS ou de la base utilisateur solide et massive d’un iPhone et iOS. Pour entreprendre des ajustements sur l’équilibre délicat que représentent la mutualisation interface tactile/pointeur la plateforme iPad OS est toute indiquée.

Je pense que nombreux sont les utilisateurs d’iPad Pro à accueillir ces nouvelles initiatives positivement. Enfin, n’oublions pas que Tim Cook ne cesse de répéter que son iPad Pro est la machine depuis laquelle il gère Apple, est-ce pensable que ce dernier ait pu se contenter d’assurer toutes ces tâches sans un vrai clavier ou même sans pointeur ? J’en doute sérieusement. D’une certaine manière on pourrait presque supposer que le magic Keyboard est le Keynote (l’application) de Tim Cook. Comprendre ici un outil qui aurait pu naître d’un besoin individuel qui se retrouve finalement proposé à tous.

avatar pim | 

@Lecorbubu

Intéressante analyse, merci !

avatar justlikeheaven | 

@Lecorbubu

+1

avatar jazz678 | 

@Malvik2

« Un iPad doit rester un iPad, il doit s'améliorer certes, mais le travestir en mac année après année ce n'est pas pour moi la meilleure voie à suivre. »

Ce keyboard est un accessoire. Je ne vois pas où se situe le problème.

avatar Khrys | 

@Malvik2

"Un iPad doit rester un iPad, il doit s'améliorer certes, mais le travestir en mac année après année ce n'est pas pour moi la meilleure voie à suivre."

Assez d'accord sur ce constat, et curieux de savoir ce qui peut encore attirer certains utilisateurs vers ce type de configuration au lieu d'un MB P/A.

À contrario, Apple travestit macOS en iOS avec Catalyst.

Bref, ça devient compliqué de comprendre la logique d'Appel, si toutefois il y en a une!

avatar pocketalex | 

@Khrys

Mon panier chez Apple est rempli : un iPad Pro 11" celular, un pencil et un magic keyboard

J'ai un iPad depuis l'iPad 2, mon dernier est l'iPad Air 2 et il commence à accuser son age (pour mes usages, il ira à mon fils qui va l'utiliser encore quelques années) et j'ai besoin de le remplacer, et j'ai besoin d'un iPad Pro, j'ai besoin d'une tablette qui offre des solutions créatives complémentaires à mon outil de travail : le Mac

L'idée n'est pas de remplacer mon Mac par une tablette, de toutes façons c'est quasi impossible, mon métier va un peu plus loin que rédiger des textes, annoter des documents et checker 3 emails. L'iPad est à la fois l'ordinateur de la maison (usages consultation à 90%) et à la fois le complément idéal d'un outil de travail (dessin, illustration, croquis, etc)

L'idée enfin, c'est le petit "plus en plus" que permet l'iPad Pro + Magic Keyboard, c'est de pas avoir à me trimballer le Mac tout le temps. C'est de faire ce que je faisais avant avec mon Macbook 12" : prendre mon Mac en commande à distance et bosser dessus depuis un appareil fin, léger (1Kg)

J'en rêve depuis 10 ans, c'est là ... perso je saute dessus. Le prix est élevé, mais c'est le prix de l'amour.

avatar Khrys | 

@pocketalex

Je te rejoins sur l'essentiel, merci pour ton retour.

"L'idée n'est pas de remplacer mon Mac par une tablette"

Mon commentaire concernait en fait les utilisateurs qui remplaçaient complètement leur Mac par un iPad et un Magic Keyboard (+ tous les câbles et/ou accessoires qui vont avec).

avatar pocketalex | 

@Khrys

Effectivement, je parle de mon cas perso, moi, ma gueule

Mais en vrai, ce que propose Apple avec le Magic Keyboard ouvre lentement mais surement la porte au futur de l'informatique personnelle dans un premier temps, professionnelle dans un second temps (peut-être ... et pas pour tous les pros)

On parle du Mac "Arm", mais en fait il est déjà sorti, et il s'appelle l'iPad Pro 2018/2020 + Magic Keyboard

iPadOS est pour le moment une resucées d'iOS, mais maintenant, là, tout fraichement, une porte s'est ouverte, une nouvelle voie se trace, et il n'est pas impossible que demain iPadOs évolue vers quelquechose plus proche de MacOS, tout en restant iOS dans ses fondamentaux

Il n'est pas impossible de bientôt, avec un iPad + Magic Keyboard, les étudiants, les familles, les mainstream, tous ceux qui ont une utilisation "light" de l'informatique soient tout autant comblés par un iPad que par un Mac

C'est ce que j'appelle le "futur de l'informatique personnelle"

Et pour les pros, au vu des configs nécessaires pour certains métiers, dont le mien, avec le besoin impératif d'un ou deux grand écrans, d'un CPU qui déboite, d'un bon GPU, de gavé de RAM, ce n'est pas gagné que l'iPad remplace la station de travail, mais il pourra surement prendre des places sur des postes pro plus modestes (office, graphisme, illustration, retouche photo, etc) et petit à petit s'implanter dans le monde pro en tant que machine principale, et non machine secondaire .... qui sait ?

avatar pocketalex | 

@Malvik2

C'est aussi ce que je me suis dit, mais il faut prendre du recul : l'iPad est et reste une tablette tactile, et ce Magic Keyboard lui permet de s'approcher de la productivité d'un laptop, et en un gest, hop, tu le saisis, et tu as une tablette, rien qu'une tablette, fine et légère comme une tablette

La surface Pro, c'est un PC sous Windows, et si tu enlèves le clavier, tu as ... un PC sous Windows sans clavier/souris (malgré ce que d'autres ici contestent, j'en ai une a dispo régulièrement ... je confirme, c'est pas un iPad. Sans la cover tu galères vraiment à l'utilisation, et même avec la cover c'est pas aussi plaisant qu'un vrai bon laptop)

Il me semble qu'Apple a fait évoluer l'iPad dans un sens extrêmement intéressant. Et tout en conservant scrupuleusement les fondamentaux. L'iPad est et reste une tablette tactile

avatar Paul Position | 

@Malvik2
De même que le stylet, ce clavier est un accessoire. Il est donc réservé à un usage spécifique, et si tu n'y vois pas un intérêt, c'est qu'il ne t'est tout simplement pas utile !

L'iPad restera donc pour toi ce que tu en attends. Pas la peine de généraliser en expliquant que la tablette de Cupertino est en train de dévier de voie.
Je pense, qu'elle s'adapte à de plus en plus d'usages...

avatar pat3 | 

@Malvik2

"Un iPad doit rester un iPad, il doit s'améliorer certes, mais le travestir en mac année après année ce n'est pas pour moi la meilleure voie à suivre."

Rien n’oblige à ajouter un Magic Trackpad à l’iPad. Rien. Si tu VEUX l’ajouter, tu PEUX le faire. Ça ajoute quelque chose aux autres, ça ne t’enlève rien.

avatar pabple | 

Ben non, la force de l’iPad est justement, selon l’usage que tu vas en faire, tu prends ton clavier ou non... puis franchement 1,36 kg... vous trouvez ça lourd... l’iPad avec clavier s’utilise sur un support, pas à bout de bras...

avatar taxtax | 

@pabple

Par rapport à un Macbook 12 Retina qui pèse 920g, clavier + trackpad compris, oui, c'est lourd...

avatar risenful | 

Oui et non l'iPad reste différent d'un Macbook surtout au niveau de la qualité de l'écran. Entre la def et le 120Hz l'iPad est bien au dessus je trouve. Après j'avoue que ce clavier me laisse perplexe. Il a l'air agréable mais le trackpad semble petit. Le poids aussi me fait un peu peur puis le prix. Il me donne envie même si j'attends les tests mais la raison fait que 400€ dans un clavier c'est un peu abusé. Je me tâte davantage sur le Pencil et je trouve le clavier du Smart Keyboard plutôt bon pour mon usage

avatar xandros | 

@risenful

Je suis exactement comme toi !

avatar justlikeheaven | 

@risenful

Pareil .
Après bien sûr ça dépend de tjrs des usages et objectifs de chacun ( et finances aussi 😬)

Je dirais sur le Pencil est pour moi l’accessoire phare de l’iPad et le transforme dans ses usages et ce même si on est pas forcément dessinateur ou créa , rien que pour la gestion de documents , prendre des notes , etc, c’est le top ..

avatar PierreBondurant | 

@risenful

Ne te tâte plus: prends le pencil sans hésiter.
Pour les logiciels qui ont des menus / icônes de petites tailles ou qui nécessitent de la précision - retouche photo et édition vidéo - le pencil est indispensable amha.
Par exemple avec LumaFusion (logiciel d’édition vidéo) le pencil te permet d’arriver très vite à un résultat clean qui te prendrait 10 fois plus de temps au doigter.

avatar ludmer67 | 

L’iPad reste l’iPad du moment que l’on peut encore l’utiliser sans aucun accessoire. Apple ne fait que multiplier les façons d’utiliser la tablette. Le jour où il faudrait nécessairement un clavier, un trackpad, une souris, un Pencil ou n’importe quel autre accessoire, alors l’iPad sera diminué.

Depuis 10 ans, l’iPad a évolué pour replacer petit à petit l’ordinateur classique. C’était d’abord le clavier, dès le premier modèle, puis le Pencil et le support du pointeur. N’oublions pas les supports externes et les hubs !

Un jour, les écrans externes seront mieux supportés et on pourra utiliser son iPad avec plusieurs écrans. Et la puissance sera telle qu’un Photoshop sera vraiment à la hauteur d’une version macOS.

avatar armandgz123 | 

@ludmer67

Les accessoires ne sont juste là que pour combler des manques selon moi...
Pas de béquille ou de charnière pour le faire tenir debout : une coque origami.
Impossible d’utiliser correctement un tableau ou un traitement de texte, ou d’écrire de longs mails sans se fatiguer : un clavier à 400 balles.

avatar ludmer67 | 

@armandgz123

« Les accessoires ne sont juste là que pour combler des manques selon moi...
Pas de béquille ou de charnière pour le faire tenir debout : une coque origami.
Impossible d’utiliser correctement un tableau ou un traitement de texte, ou d’écrire de longs mails sans se fatiguer : un clavier à 400 balles. »

Des manques selon votre utilisation. Apple vend une tablette, au client d’en faire ce qu’il veut. Un dessinateur peut avoir besoin d’un Pencil, quand un écrivain va prendre un clavier et un support pour poser l’iPad (ce que j’ai depuis un an). Un musicien n’a besoin qu’un Hub pour brancher ses instruments, voire d’une cover basique pour légèrement surélever sa tablette.

Et pas besoin du dernier clavier hors de prix pour taper de longs textes, un simple clavier suffit (j’ai pu écrire une cinquantaine de pages en trois jours avec un clavier Apple d’occasion à 40 balles). Si on veut une souris, une merdouille à 10 balles fait l’affaire. Le clavier à 400 balles, c’est comme vouloir une Mercedes quand une Dacia peut faire l’affaire. Il faut savoir définir ses besoins, pas les adapter à l’offre.

avatar pim | 

@ludmer67

+1

avatar iPeter | 

@armandgz123

Un clavier à 60 balles plutôt. Car vous semblez oublier qu’Apple n’est pas le seul à vendre des claviers pour iPad. Logitech fait des produits bien moins chers et qui conviennent autant à l’iPad.

Selon moi les usages que vous citez ne sont pas ceux de l’iPad en son sens originel, ils n’en sont que le prolongement : à la base vous n’achetez pas un iPad pour faire de la bureautique mais pour du divertissement. Et de l’engouement vers l’utilisation du tactile, l’iPad a trouvé un succès énorme entre 2010 et 2013.

Le public pour qui l’iPad suffisait l’a pris comme son ordinateur dès cette vague de succès. En effet, pour des personnes âgées, l’iPad remplaçait déjà l’ordinateur.

Puis Apple a compris que pour le commun des mortels, un clavier bien géré était nécessaire pour satisfaire des besoins plus complexes tels que vous les avez cité. Le clavier est un accessoire, il n’est nécessaire qu’en cas de besoin de taper souvent.

En 2015, avec l’iPad Pro, ils ont voulu montrer la dimension professionnelle que pouvait avoir l’iPad et ont proposé un nouvel accessoire : le stylet. Le stylet permet une précision que nous ne pouvons avoir avec le doigt. Le stylet est un accessoire, il n’est nécessaire qu’en cas de besoin d‘être précis.

Enfin, cette année, l’iPad s’est vu offrir une gestion des trackpads et souris. Elle n’a selon moi que pour véritable but de permettre à terme une meilleure gestion des écrans externes. La souris est un accessoire, elle n’est nécessaire qu’en cas de besoin d’utiliser une surface d’affichage plus grande.

Pour moi ces trois ajouts ne viennent pas de « manques » de l’iPad, mais d’une volonté personnelle des individus d’en faire davantage avec leur iPad.

avatar ArnaudBnt | 

@iPeter

Exactement. Ça permet à chacun de « customiser » son iPad selon les usages et envies. Je trouve ça top ! 👍🏼

avatar armandgz123 | 

@iPeter

Apple est très fermé, et actuellement, il n’ont à pas de bon clavier avec trackpad pour ipad à 60€...
Je voulais juste faire d d’la prise de note à la base, j’ai quand même pris un iPad Pro 4G, mais sans clavier ni trackpad, quel bordel...

Je suis vraiment déçu du produit qui malgré ses promesses ne répond pas à des besoins ultrabasique... et la prise de note est un argument d’Apple pour son iPad.

avatar iPop | 

@ludmer67

Je crois que Photoshop Mac sera la même version que iOS. Photoshop réécrit oblige. Je pense que Adobe fait évoluer ses logiciels.

avatar Hugualliaz | 

Je suis très dubitatif sur ces claviers !

Je pense que le mieux reste d’avoir un clavier / trackpad / souris externe sinon tout l’intérêt de la légèreté et de la transportabilité de l’iPad disparaît ! On ne va pas déclipser l’iPad sans cesse...

Effectivement avec cette coque pour le prix mieux vaudrait un Air...

avatar pim | 

@Hugualliaz

Il faut effectivement comparer ça avec un support inclinable, et un clavier Bluetooth rétro éclairé avec trackpad. C’est juste impossible à trouver ! Pourtant, l’ensemble s’impose par sa cohérence et son utilité.

Ou alors il faut aller vers une Microsoft Surface. Depuis 2012 et la toute première Surface, Microsoft a trouvé la solution la plus naturelle et la mieux exécutée. On ne peut rien lui reprocher, c’est un produit parfait. En revanche, il ne faut pas l’allumer, faut la laisser éteinte, parce que ce beau matériel, amélioré années après années, au clavier sublime, détachable, au grand trackpad, au pied inclinable à n’importe quel angle, à l’écran Retina assez correct et d’un intéressant format 3/2, est gâché par un logiciel indigent, d’un autre âge : Windows, sans la moindre petite adaptation.

🤮

avatar byte_order | 

@pim
> est gâché par un logiciel indigent, d’un autre âge : Windows,
> sans la moindre petite adaptation.

Mais ouais, d'ailleurs y'a aucune différence entre le Windows 8 de la première Surface Pro et le Windows 10 d'aujourd'hui... Tsss.

Que Windows 10 ne propose pas une interface full tactile aussi bonne que celle de iOS, ni un catalogue riche d'apps avec une vraie prise en compte des usages full tactile, c'est clair.

Mais dire qu'il n'y a eu *zéro* adaptation de Windows pour prendre en compte la Surface Pro, c'est évidement faux. Que cela ne vous convienne pas, ok, mais cela ne vous autorise pas a affirmer que Windows sur une Surface Pro propose exactement la même expérience que sur un PC classique sans écran tactile, sans clavier détachable, sans stylet, sans aucune mobilité, car là, c'est mensonger.

avatar pim | 

@byte_order

Tout ce que vous citez est d’ordre matériel ! La seule adaptation de Windows à ma connaissance (très limitée sur cette plateforme, notez bien), c’est un mode tablette qui fait... disparaître le bureau ! Il y a bien quelques apps qui traînent et qui sont explicitement conçues pour le tactile, mais elles sont tellement merdiques excusez-moi, il n’y a pas d’autre mot, qu’il vaut mieux les oublier...

avatar byte_order | 

@pim
> Tout ce que vous citez est d’ordre matériel !

Ah bon ?
Donc la gestion d'interaction tactile, macOS peut le faire avec un écran tactile branché sur un mac ? D'un stylet ?
Non. Et pourquoi ? Pas pour des raisons matériels, mais bien parce que macOS ne propose pas d'exploiter ces capacités matérielles, même quand elles sont disponibles.

> c’est un mode tablette qui fait... disparaître le bureau !

Nul besoin de passer en mode tablette pour disposer de la reconnaissance de gestes tactiles multitouches. Le pincer-pour-zoomer, le balayage pour acceder à la liste des apps en cours.
Le stylet est également dispo tout le temps.

> mais elles sont tellement merdiques excusez-moi, il n’y a pas d’autre mot,
> qu’il vaut mieux les oublier...

Très bien, donc OneNote c'est l'app merdique qui permet à ma fille, dys lexique, de prendre des notes au stylet, d'annoter les cartes et autres documents fourni par ses profs et pris en photos avec sa Surface Pro.

Et les mecs sur le chantier qui utilise des surfaces pour annoter des plans, pareil, ils devraient oublier.

Ou p'tet qu'ils n'ont pas oublier qu'ils ont plus besoin d'une comptabilité Windows que d'avoir une expérience 100% parfaite en tactile mais zero retro-compatibilité et une interopérabilité plus limitée.

Que vous n'aimiez pas Windows c'est votre droit. Que vous trouviez qu'il n'évolue pas assez vite, aussi. Que le catalogue d'apps optimisées tactiles est très mince, aussi.

Mais affirmer que Windows n'a pas changer le moins du monde depuis que Microsoft a lancé sa gamme Surface, c'est juste violer la logique. C'est pas assez pour vous, pas assez à votre gout, ok, mais *zero* changement, non, c'est faux.

Qui acheterait des PC hybrides aujourd'hui si Windows était toujours incapable de gérer les interactions tactiles ni un stylet !?
Pourtant, c'est le segment du marché des PC qui ne s'effondre pas.

avatar tamu | 

@pim

D’accord pour le bon matériel qui est les Surface ! Pour le système, on peux critiquer Windows, mais actuellement on peux quasi tout faire (dont développé : Visual Studio Code), malheureusement sur iPad OS il y a largement pas eu assez de progrès (on peux pas faire tourner Xcode, etc) et malgré que la gestion des fichier c’est amélioré, c’est encore trop galère !

avatar Norandy | 

@tamu

Je suis d’accord, j’ai essayé ce week-end de faire une tache simple: trier mes photos en copiant des images sur OnDrive en split view via l’app Fichiers. Résultat: Fichiers plante et les photos n’étaient pas visibles dans OneDrive. J’ai du passer par MacOS. C’est tout bête mais c’est ce genre de situation qui me fait peur de basculer totalement sur iPad OS en déplacement.

avatar pat3 | 

@pim

" faut effectivement comparer ça avec un support inclinable, et un clavier Bluetooth rétro éclairé avec trackpad. C’est juste impossible à trouver ! "

J’ai ça pourtant. Il fallait chercher, mais ça se trouvait, et je pense que ça se trouve encore aujourd’hui. Même en payant cher le support, on doit trouver le combo pour moins de 100€.

avatar grut | 

Bonjour, le test sera réservé aux abonnés? Merci

avatar Nicolas Furno | 

@grut

Oui.

avatar Perceval | 

@nicolasf

No comment...

avatar Nicolas Furno | 

@Perceval

Ah ben si, manifestement… 🙃

avatar Perceval | 

@nicolasf

Faire payer les lecteurs pour des dossiers ou des analyses, ça a complètement du sens. Mais pour des tests de produits Apple, vous touchez le fond les mecs... :(

avatar Nicolas Furno | 

@Perceval

Ben on le touche depuis un moment alors… 🤷‍♂️

C'est ce qu'on fait depuis le lancement « officiel » du club fin 2019. On a prévenu et prévenu encore, mais certains semblent toujours découvrir l'info.

Et en passant, en quoi un test n'est pas un dossier ou une analyse ? Vous savez le nombre d'heures que nous prenons sur chaque test ? Si nous faisons payer pour nos articles de fond, je ne vois pas en quoi les tests seraient exclus, franchement. 🤔

Bref, désolé, mais tous nos tests seront en premium désormais.

avatar Perceval | 

@nicolasf

C’est vrai qu’il y a du travail, comme tout journalisme un peu sérieux j’ai envie de dire. Mais il ne faut pas oublier l’offre qui est proposée sur le web et la qualité de celui-ci. Selon mon point de vue, déterminer que quelque chose doit-être payant car il a demandé du temps est peut-être un peu trop simpliste pour une stratégie à long-terme.

Bref, tant que ça marche pour vous, c’est tout ce que je vous souhaite et vous le méritez après toutes ces années.

avatar Nicolas Furno | 

@Perceval

Ce qui est bien avec internet aussi, c’est que vous avez le choix. Si vous trouvez que nos tests ne valent pas mieux qu’un autre trouvé ailleurs, pas de souci avec ça, lisez cet autre test plutôt que le nôtre.

En effet, à l’heure des bilans, ce seront nos abonnés payants qui jugeront. S’ils trouvent tous que notre abonnement est trop cher pour ce que l’on offre, ils ne renouvelleront pas leur abonnement et nous devrons changer de stratégie. Si au contraire nos abonnés sont contents, c’est que notre offre de contenus premium se tient.

L’avenir le dira, mais en attendant, c’est comme ça : tous nos articles qui demandent du temps et du travail — et donc aussi nos tests — sont réservés aux abonnés payants.

avatar BLM | 

@Perceval
«Faire payer […] pour des tests de produits Apple, vous touchez le fond»
Pourquoi ? Faire un test ne demande pas de travail ?
Et puis, si vous voulez un «test» vidéo avec ma-bobine-partout gratuit, qu’est-ce qui vous empêche d’aller sur Mac 4 Ever ?

avatar ludmer67 | 

@Perceval

— Et votre baguette, vous la vendez ?
— Bah... Oui.
— No comment…

— Pour les 40 heures hebdomadaires de travail pour moi, j’imagine que vous voulez un salaire ?
— Oui.
— No comment…

Pages

CONNEXION UTILISATEUR