L’ancien président de LG France jette un regard critique sur le constructeur

Sylvain |

Les méthodes de LG font l’objet d’un livre aux éditions Calmann-Lévy. Baptisé « Ils sont fous ces Coréens ! », il est écrit par Eric Surdej, ancien président de la filiale française de LG, mis à la porte par son ancien employeur en 2012 lors d’une restructuration à l’échelle européenne.

L’ancien patron a également travaillé pour plusieurs grands noms de l’industrie, dont Sony et Philips. Dans ce livre qui retrace une grande partie de sa carrière en compagnie de l’un des fleurons coréens, il émet un regard critique sur les techniques de management de LG, comme l’indique Le Point qui publie plusieurs passages jugés « comiques » par nos confrères.

Deux pauses de 40 minutes pour 10 à 12h de travail

Du côté des horaires, l’entreprise coréenne se distingue de plusieurs de ses concurrents. Elle fait travailler ses employés (en France comme ailleurs) le samedi, au sein de journées de dix à douze heures par jour. Dans cette longue journée, on y trouve deux pauses de 40 minutes. Ce qui est étonnant, c’est la rigueur quasi militaire des fameux temps de repos : le premier doit être pris à midi pile, le second à 18h. Les consignes sont également strictes : il n’est pas possible de parler d’autre chose que du travail, et si vous veniez à vous éloigner de votre entreprise, la conversation devrait forcément être de nature négative envers par exemple les faits et gestes d’un concurrent.

Selon son ancien président, ces techniques auraient plusieurs fois été épinglées par l’inspection du travail, mais à chaque fois, LG aurait préféré payer les amendes plutôt que de se conformer au droit du travail français.

Une feuille de route imposée

Eric Surdej explique également que chaque mois, les différents employés, qu’ils soient cadres ou non, reçoivent une feuille de route dans laquelle sont énoncés une dizaine d’objectifs qu’il faut atteindre. Une fois une période de référence terminée, le salarié sera noté en fonction de son taux de réussite. Si celui-ci tombe sous les 95% il est alors dans le rouge, contre vert pour le 100%, et jaune entre 95 et 99%. Deux couleurs négatives engendrant selon l’ancien dirigeant « un stress permanent ».

Loin de se demander comment il a pu accepter de telles règles pour ses employés pendant ses dix ans chez LG, Eric Surdej dresse d’abord un tableau très critique de la société coréenne, et de la Corée d'une manière plus globale. Il donne en exemple la réunion annuelle des cadres de l'entreprise où ils étaient invités à littéralement crier leur fidélité envers LG. Il est toujours malaisé de réduire un pays et sa diversité dans un florilège d’anecdotes, et la vision de l’ex-patron poussé vers la sortie est peut-être un rien biaisée. Elle permet cependant d'avoir une vision un peu différente du pays du matin… calme.


avatar Trillot | 

C'est comme Trierwieller, on accepte tout pendant des années et après on crache dans la soupe. Pour l'un comme pour l'autre ce que l'on reproche, on l'a bien accepté lorsqu'on pouvait en tirer des avantages...
Honte....

avatar apache | 

@Trillot :
Tu t'es jamais séparé d'une meuf pour dire ça

avatar Biking Dutch Man | 

@Trillot :
Absolument, faites le taire un négrier qui se plaint d'avoir été traité comme un nègre

avatar SIMOMAX1512 | 

En gros LG ne s'adapte pas à la culture du pays dans lequel ils implantent des bureaux mais impose la façon de faire a la coréenne du sud, j'espère il paie bien au moins. Remarque qu'après avoir vu le reportage de CASH chez page jaune c'est pas drôle non plus la dedans et pourtant société avec des dirigeants français.

avatar Sylvain | 
LG France avait un dirigeant français (cf, l'auteur du livre), mais les méthodes elles, sont coréennes. PagesJaunes, c'est pareil : dirigeants certes français, mais c'est une boite américaine.
avatar pat3 | 

Ça fait un peu "le péril jaune, le retour", ce bouquin. Trois secondes d'intérêt, on a autre chose à faire…

avatar Patrick75 | 

Faut être fou pour accepter de bosser dans une societe pareille ! Tiens je vais boycotter systématiquement leurs produits à l'avenir ... Et vous ?

Une telle société va a l'encontre du progrès Aves ses salariés, elle ne devrait pas survivre dans les économies modernes et démocratiques...

avatar Gladjessca | 

@Patrick75 :
Tout à fait d'accord, il faut pointer du doigt ce genre de pratiques dans notre pays. Beaucoup de nos entreprises sont aussi rachetées par des groupes étrangers et leurs employés se retrouvent à vivre des situations terribles...

Même si ce monsieur crache dans la soupe comme certains ici le pensent, ce n'est pas une raison pour fermer les yeux.

En Corée ils font ce qu'ils veulent, ce n'est pas un secret que les employés vivent et travaillent dans des conditions spéciales... Mais en France il y a des lois que beaucoup oublient.

Vous imaginez si votre entreprise est rachetée par le Qatar...

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@Patrick75 & @ Gladjessca
merci :-)

avatar GoldenPomme | 

@Patrick75

Comme avec Samsung, va falloir boycotter aussi les produits apple pour y arriver. apple étant client de LG...

Mais connaissant les fanboy, tant qu'ya pas marquer LG directement et très visiblement sur le produit ça pose pas de problème là...

avatar Fego-007 | 

Après avoi ramasse le fric il critique pour amasser du fric .

Si les gens acceptent de telles dispositions Cest leur problème .

Ca me fait doucement rire des cadres dans l'industrie des nouvelles technologies accepter Ca alors que des milliers de poste sont q pourvoir ( ce n'est pas comme si Ca venait d'une filière avec peu de débouchés )-> bref au lieu de vouloir s'écraser sur quelque chose qui nous plait pas mieux vaut aller voir ailleurs ( sauf si le but Cest d'amasser du fric mais dans ce cas on se plains pas )

avatar YAZombie | 

"alors que des milliers de poste sont à pourvoir"
Heu… tu rigoles là? Dis-nous que tu rigoles…

avatar belrock | 

Voici la preuve que la culture du Zen est nécessaire pour compenser l'agression du monde du travail, cqfd...

avatar Thegoldfinger | 

Il crache vraiment dans la soupe, d'un ex-employé lambdas je peux encore le comprendre, mais là c'est un ex-président du groupe ...

avatar CNNN | 

Ça ferait pas de mal à certain !

avatar YAZombie | 

Non, mais ça fait mal à tout le monde.
Et quand même… quelle prétention…

avatar Mark Twang | 

Ne parlons surtout pas des conditions de travail. Les gens n'ont aucune importance, seule compte la sainte entreprise.

CONNEXION UTILISATEUR