Les box peut-être taxées, mais pas les tablettes et smartphones

Florian Innocente |

Une taxation des box internet au travers de leur intégration à la redevance sur l'audiovisuel est à l'étude au gouvernement, mais elle n'est pour l'heure qu'une « option sur la table ». Fleur Pellerin, la ministre de la Culture, a pris soin aujourd'hui de souligner qu'un arbitrage serait réalisé in fine par l'Elysée et Matignon dans les tout prochains jours.

Et la ministre d'écarter, dans la foulée, toute perspective d'une taxe sur les smartphones et tablettes, alors que leurs clients acquittent déjà la rémunération pour la copie privée. Il s'agit d'un côté de trouver un financement supplémentaire pour le budget de France Télévision et de sa nouvelle présidente et, d'un autre côté, de ne pas mettre à mal le message déroulé cet été d'un assouplissement de la pression fiscale l'année prochaine.

D'après les Echos, les calculs réalisés par le ministère de la Culture, montrent qu'une telle décision n'aurait guère d'impact sur les ménages à faibles revenus. Ceux-ci sont exemptés de la taxe d'habitation et donc exonérés de la redevance.

En mettant les box dans l’assiette de la redevance, on ajouterait à la population taxée principalement des ménages urbains et plutôt aisés ne possédant pas de téléviseur. En effet, les jeunes restent très souvent rattachés au foyer fiscal de leurs parents – c’est « l’effet Tanguy ». Or il n’y a qu’une redevance par foyer fiscal et elle est déjà payée par ces derniers.

En revanche il faut tenir compte des électeurs "Seniors" sensibles à ces questions. L'autre analyse faite par les services de Fleur Pellerin est que les modes de consommation des contenus audiovisuels ont foncièrement évolué. Ce qui passait par l'antenne de la télé est aujourd'hui envoyé par les box, leur intégration à la redevance aurait au moins une logique technique.

À Bercy on privilégierait plutôt une augmentation et une réforme de fond dans un second temps. Les 136 euros (86 euros Outre-mer) prélevés aujourd'hui pourraient augmenter de 3 à 4 euros (la hausse cumulée a été de 11 euros ces trois dernières années). Cela reste inférieur à d'autres pays comme l'Allemagne et le Royaume-Uni (200 euros environ) et 232 euros en Suède, mais l'Italie est nettement plus bas avec ses 113 €, rappelle l'AFP.

Tags
avatar ziedjo | 

Bah voyons. J'ai pas de décodeur TV, je ne regarde JAMAIS leurs émissions, même en replay. Et je pense qu'on est nombreux dans ce cas. Qu'ils fassent plutôt des abonnements, comme Canal ou autres, ça serait plus juste.

avatar frankm | 

Idem, exactement. Pas de Tv, pas de redevance, je m'offre Netflix :-)

avatar C1rc3@0rc | 

@ ziedjo
Le gros probleme dans cette histoire c'est la définition même de ce prélèvement.
-Soit l'Etat décide qu'il s'agit d'un prélèvement d'usage, donc il s'agit d'une taxe, et elle doit concerner uniquement les usagers d'un service particulier.
-Soit l'Etat décide qu'il s'agit d'un prélèvement pour financer un service global, donc il s'agit d'un impôt, et ça doit toucher tous les contribuables imposables.

Le problème en fait se trouve au niveau des devoirs de l'Etat envers le peuple (oui c'est le principe de la démocratie, c'est pas le peuple au service de l'Etat, c'est bon de le rappeler)

L'Etat a un devoir d'information et d’éducation envers les citoyens. Cela implique un accès garanti (sans condition de ressource donc) a ces services pour tous les citoyens et cela implique un financement par impôt, non par taxe.
Un financement par taxe n'est possible que si le service concerne une partie de la population. Donc ce serait anticonstitutionnel dans le cas du service d'information et d’éducation.

Maintenant il faut aussi réussir a démontrer que France Television est un service d'information et d’éducation... Bon courage Mme Pellerin.

Il faudrait citer le système suisse qui a ete reformé il y a pas longtemps. Pour une fois c'est encore plus antidémocratique que la France, puisque le contrôle est confié a une société privée (en monopole en plus) Billag!
Et il faut aussi souligner qu'autant l'Allemagne, l'Angleterre que la Suède citées produisent véritablement des contenus éducatifs eux...

avatar kril1n | 

@C1rc3@0rc :
Tes au chômage dans ta vie ou quoi ? Ça fait 2 heures tu poste tout seul.

avatar C1rc3@0rc | 

Pour une fois que la Suisse est un modele antidémocratique, autant enfoncer le clou. Tout ce qui suit est tiré du site de Billag:

«
En Suisse, il existe une obligation légale de payer les redevances de radio et de télévision. En payant les redevances, vous contribuez au service public de radio et de télévision.
»

«
Les redevances de radio et de télévision constituent la base du service public de radio et de télévision en Suisse. Votre contribution permet d’assurer la diffusion quotidienne de programmes suisses dans toutes les régions linguistiques du pays. Grâce aux redevances, de nombreuses stations de radio et de télévision peuvent proposer un programme indépendant. Il incombe à la Confédération de décider qui touchera des redevances et quel en sera le montant exact.
»

«
Les personnes qui possèdent un appareil permettant d’écouter la radio ou de regarder la télévision sont tenues de s'inscrire et de s'acquitter des redevances. Peu importe le nombre de personnes qui écoutent ou regardent les émissions dans un ménage. Le type d’appareil et le mode de diffusion (câble, réseau téléphonique, satellite) n’ont pas d’importance non plus.

À noter: votre appartement de vacances est inclus dans les redevances, pour autant que vous l'utilisiez personnellement et qu'il ne soit pas mis en location.
»

Rappelons qu'un services public fonctionne avec de l'argent public (sinon c'est le delit de détournement de bien publics, spécialité française avec la «taxe de copie privé»), des fonctionnaires et des organismes publics. La perception d'un impot ou une taxe ne peut etre effectué que par le service des impots (fonction publique)...

PS: ce serait bien d'autoriser les balises "<"quote">" et "<"u">"

avatar stephs30 | 

Et encore,des taxes, des impôts, des prélèvements, des augmentations,etc....etc.....
Décidément on a bien un gouvernement d'incompétents....

avatar Androshit | 

@stephs30 :
C'est vrai que pendant les 12 ans de règne du Nabot Megalo et sa clique de bagnards, rien de tout ça n'a augmenté...

avatar stephs30 | 

@Androshit

déjà pas 12 mais 5 pour le nabot ... et pour le fromage de Hollande çà fait déjà 3 reste plu que 2 ....
En espérant que les gens ne nous en remettrons pas pour 5 de plus <;;;; lesFrançais sont tellement boeux ........

avatar C1rc3@0rc | 

@stephs30
Juste, c'est 5 ans de règne pour le fiston du noblio de Sárköz (un bourbier en Hongrie)...
D'un autre coté en 5 ans il a fait plus de mal a la Nation et a l'Europe que n'importe quel autre en 10 ou 14 ans (le mandat est de 5 ou 7 ans en France). Après on peut aussi compter les années ou il a sévit sous Mitterrand et Chirac.

Si les taxes n'ont pas ete touchées sous son régne c'est surtout parce que l'Etat était plus en situation de paralysie légale et a devoir financer le système bancaire américain que par une volonté de ne rien faire... D'ailleurs la discussion sur la reforme de cette taxe était en cours.

Et que faire si le Sárköz échappe a la justice et qu'il se retrouve en face du Gouda a la prochaine élection? Faut il maudire le nom du "prince" Mitterrand d'avoir privé l’électeur de son droit de contestation en confondant le bulletin blanc et le bulletin invalide?

Toujours est il que la taxe de financement de l'audio-visuel public reste une anomalie et qu'a force de violer la Constitution et enterrer la démocratie au profit d’intérêts privés (in finé, ce qui touche a l'audio visuel fini par alimenter les fonds de pension américains...) on risque bien de revoir les https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacquerie jacqueries et autres revoltes revenir au gout du jour...

avatar samshit | 

C'est du pire au même.

avatar oomu | 

la question de la redevance dépasse largement les clivages politiques. La même proposition était déjà en discussion sous Sarkoze.

-
hormis l'éventuelle augmentation de la redevance (et ça, faut apprendre à en faire son deuil, il n'y a qu'une seule certitude Cosmique : les taxes augmentent, c'est inéluctable), le fait que la redevance englobe aussi les box ne devraient vous concerner QUE si vous ne la payez pas déjà pour une télévision.

-
en ce qui me concerne, j'estime l'actuelle "france télévision", les chaines publiques comme un concept obsolète. Je les supprimerais, redevance comprise.

ou alors, que ça soit exclusivement et uniquement des chaines que le marché privé ne peut/veut pas faire. (chaine parlementaire donc, une chaine d'information brute, chaînes locales). Ainsi, tel que je le vois, France 2 qui est très proche de ce qu'est un TF1/M6 serait supprimée.

avatar jb18v | 

p*tain 136€.. c'était 116€ en 2007, on se mange des augmentations pas possible de tous les côtés ><'

avatar oomu | 

vous êtes jeune

quand vous aurez 60 ans, vous regardez derrière vous et vous rirez de toutes les augmentations incessantes que vous aurez subis (et des prochaines qui arriveront, mais à 60 ans, vous serez blasé, vous vous moquerez des jeunes étonnés sur les Holo-forums)

avatar jb18v | 

ah certes, mais pour un service qu'on n'utilise pas, c'est quand même rageant :)
ce n'est rien comparé aux autres taxes et impôts...

Cela dit, quand elle dit "box", c'est avec décodeur tv/tuner ou une box peu importe ? Car j'ai pu changer de FAI et ne pas prendre la partie TV (toujours 5€ de moins), comme techniquement je peux pas regarder les chaines publiques et autres bouquets, je ne devrai pas y avoir "droit". M'enfin comme on va nous dire qu'on peut aussi consulter France Télévisions depuis le web, je pense qu'ils feront pas de distinction.

avatar oomu | 

"ah certes, mais pour un service qu'on n'utilise pas, c'est quand même rageant :)"

rageant.. rageant.. vous en voulez une bonne ? je ne regarde AUCUNE émission de "télé" (ni privée, ni bfmtv, ni publique, ni parlementaire, ni de replay m6, ni en youbedailymotion ni en RIEN).

Mais j'ai acheté une télévision (la nouvelle chair est faible.. snirf) pour une console de jeu, donc PAF. Après j'aurais pu faire plein de démarches etc... orf la flemme.

-
"M'enfin comme on va nous dire qu'on peut aussi consulter France Télévisions depuis le web, je pense qu'ils feront pas de distinction."

c'est exactement ça

et c'est vrai que ça se tient. désolé, mais je suis techniquement d'accord : puisque tout ces appareils peuvent recevoir, y a aucun raison que seule la télé justifie la redevance. Les politiciens tournent autour de ça depuis au moins 2007.

Ou alors, à l'aune de l'explosion de l'offre privée et des usages différents, peut être que l'idée de chaines publiques est lui même obsolète et à supprimer. Peut être une nouvelle approche où l'état finance ce que le Marché n'arrive pas à pondre, et le fait vivre sur divers canaux.

Pas encore de recul pour réellement révolutionner, et se pose la question du développement sans fin de Youtube et ses conséquences.

avatar C1rc3@0rc | 

«Ou alors, à l'aune de l'explosion de l'offre privée et des usages différents, peut être que l'idée de chaines publiques est lui même obsolète et à supprimer. Peut être une nouvelle approche où l'état finance ce que le Marché n'arrive pas à pondre, et le fait vivre sur divers canaux.»

Non, l'Etat a un devoir d'information et d’éducation qui doit être accessible par tous les media de masse.
Ce devoir ne peut pas être assuré par des sociétés privées et il doit obligatoirement passer par l’équipement et la fonction publics ou alors il faut changer la Constitution en profondeur.

En plus on est sur un probleme majeur de contenu: le contenu est orienté sur l'interet commercial, (et avec le systeme de financement publicitaire, dans l'interet des annonceurs..) Donc on arrive au niveau de ce qui ce passe avec le déchiquetage de la culture et l'art par l'industrie du divertissement.
Et il se trouve que l'Etat a aussi un devoir de conservation, développement et diffusion de la culture nationale, puisque cela fait partie de l'identité nationale...

Apres on peut dire qu'on peut se passer de la democratie, de l'art, de la culture, du savoir, et ne plus considérer qu'un système de consommation basé sur l'industrie du divertissement. Mais c'est la un débat de société. Et dans ce cadre, la notion d'Etat, de service public et de Nation n'a plus de raison d’être, donc on peut éliminer tout le secteur de gestion politique et social.

avatar oomu | 

hmm, je voulais plutôt dire l'inverse.

"Non, l'Etat a un devoir d'information et d’éducation qui doit être accessible par tous les media de masse."

supprimer: pas les missions de l'Etat, mais de cesser de faire des "chaines de télévision" avec son flot de programmes linéaires. Je ne suis pas fermé par principe à cela.

Mais je penche plutôt pour faire ce que ne fait PAS le privé, justement: information (débarrassée de l'audimat ou pub ou angoisse du google rank), éducation (évidemment, je ne comprends pas où j'ai pu sous-entendre le contraire).

quand je dis "supprimer les chaînes public", cela ne signifie pas dans ma tête "anéantissons TOUT ce qui est public et vendons notre âme à uBER HAHA", heu non. Mais plutôt continuer dans une idée plus profonde que la notion même de "télévision" est à mes yeux un anachronisme, obsolète.

"Et il se trouve que l'Etat a aussi un devoir de conservation, développement et diffusion de la culture nationale, puisque cela fait partie de l'identité nationale..."

le patrimoine et sa défense est typiquement un rôle parfait pour une chaîne public. Ici le marché privé est incapable de faire une telle mission.

"Apres on peut dire qu'on peut se passer de la democratie, de l'art, de la culture, du savoir, et ne plus considérer qu'un système de consommation basé sur l'industrie du divertissement. "

on peut le dire, mais JE ne le dis jamais. Mon propos n'est PAS cela. Je suis l'opposé de cela.

-
"Et dans ce cadre, la notion d'Etat, de service public et de Nation n'a plus de raison d’être, donc on peut éliminer tout le secteur de gestion politique et social."

puisque j'ai manifestement laissé un doute, balayons le : pour en arriver à ce que vous dites, il faudra m'écraser.

Mon propos se cantonne uniquement au sujet du jour "les chaînes de télévision" et n'est en aucun cas une amorce ou une ouverture vers un délire néo-libéral débridé sauvage de malade mental bollorééen.

avatar Ali Baba | 

Je n'ai toujours pas compris pourquoi on ne finançait pas ça tout simplement par l'impôt. Ça éviterait de se casser la tête sur l'assiette et ça serait plus juste car proportionnel au revenu.

avatar enzo0511 | 

@Ali Baba :
Ah bon ? En quoi taxer la redevance télé de façon proportionnel au revenu serait plus juste ?
Je serai plutôt d'avis à ce que les chaînes publiques soient payantes à la demande et qu'on ne paie une redevance que si on les regarde
Quand je vois ce qu'on finance comme merdes sur FT depuis des décennies... pour un bon programme culturel il y a 10 merdes
Tout ça pour nourrir des mecs dont on a promis des postes à vie...

Au final je paie des bouquets et ne regarde plus la télé publique

avatar macinoe | 

La situation initiale était plus claire. Les chaines n'étaient que publique et posseder une télévision entrainait automatiquement le paiement d'une redevance.

Le plus logique et le plus juste maintenant serait de faire un bouquet de chaines publiques payant et d'oublier la redevance.

Ce n'est pas parce que l'on possède une box ou une télé que l'on regarde les chaine publique ou tout autre chaine. Ca n'a rien de logique de payer pour un service que l'on utilise pas.

avatar Vanton | 

@macinoe :
Sauf que c'est comme ça... L'éducation est un des principaux postes de dépense de l'état, et les couples sans enfants ne payent pas moins d'impôts pour autant.

Qui dit service public dit participation collective à la hauteur de ses revenus, qu'on utilise le service ou pas.

avatar oomu | 

parce qu'à l'origine il s'agissait de faire contribuer que ceux ayant la _possibilité_ de recevoir la télé.

De nos jours, il est difficile de justifier qu'on ne peut ABSOLUMENT pas voir/obtenir les chaines publiques donc bon... mais voilà, c'est historique et perso on a autre chose à foutre que de révolutionner ça.

Il s'agit d'un service publique, donc financé par ceux pouvant s'en servir (c'est déjà bien aimable), on se fiche de savoir si vous l'utilisez ou pas (exemple, je n'utilise pas le TGV, donc je demande la suppression de toute subvention d'état et de région à sa maintenance et que cet argent soit viré sur mon compte personnel mon CCP, merci. Bien entendu il est notoire que je me fous de vos usages et vies.)

La redevance est déjà associée à la taxe d'habitation, donc vous voyez qu'on sait faire évoluer et vous le fondre dans l'impôt :)

avatar enzo0511 | 

La droite avait supprime la pub sur FT après 20h

La gauche va nous taxer plus et remettre la pub

Merci pour ce moment

avatar reborn | 

supprimer la pub après 20h c’était une connerie, c'est a partir de là que france television est vraiment partit en couille. Il y avait aussi la concurrence de la tnt

avatar C1rc3@0rc | 

Non c'etait un problème legal incontournable, ils n'avaient pas le choix.
Un service public ne peut être financé que par des fonds publics, sinon il y a subordination et détournement de biens publics.

Faut etre logique: les équipements sont publics, les employé sont des fonctionnaires. La pub c'est l’exploitation d'un bien public et de fonctionnaires aux bénéfices d’intérêts privés: c'est illégal!

France television est devenu ce que c'est devenu pour les même causes que pour le reste des derives de l'Etat:
- intrusion du secteur privé (et des interets privés) dans le public
- incompétence des responsables politiques
- sous évaluation volontaire du budget de l'Etat.

Alors on peut considérer que les responsables politiques sont soit malhonnêtes, soit incompétent, mais que dans tous les cas ils sont corrompus.

Personne ne s’étonne qu'aucun budget ne soit a l'equilibre depuis des dizaines d'annees?
Un budget c'est une prévision des dépenses annuelles.
Les dépenses de l'Etat varient très peu, et sont indépendantes des conditions du marché (normalement). Donc a part des cataclysmes et des guerres, tout le reste est prévisible et relève d'une comptabilité simple! Meme dans le cas d'un crack économique externe (interieur c'est la banqueroute, specialite americaine) un budget annuel n'est que peu touché.

Or systématiquement l'Etat Français a un budget déficitaire, uses et abuse de la péréquation et autres formes d'emprunts!
Et lorsque l'on table sur la croissance pour rembourser les emprunts compensant le deficit du budget, c'est que l'on a atteint de fond de l’incompétence.

avatar YAZombie | 

La droite sarkozyste a fait ici comme ailleurs ce qu'elle sait le mieux faire: foutre la merde sans se soucier des conséquences, avec systématiquement en toile de fond cette volonté nocive de diviser pour mieux régner. Enfin pardon, plutôt si: elle se soucie des conséquences positives pour les copains. Quant aux autres? Qu'ils se démerdent.

avatar samshit | 

Ah parce que vous différenciez encore la droite de la gôche?

avatar YAZombie | 

La droite sarkozyste? Certainement oui.

avatar oomu | 

perso, je suis pour toute suppression de pub et la transformation en conséquences des chaines publiques (cesser d'imiter les privées)

mais historiquement, alors que Sarkoze était attendu sur d'autres sujets (l'économie, La Crise qui Gangrénait la France en ce Temps Là, ce genre de conneries) devant les journalistes, subitement il annonça une réforme de la télévision publique avec la suppression de la pub. Peu de gens étaient informés d'un tel projet.

De fait, France Télévision était en difficulté pour trouver des revenus pour continuer ses programmes, l'Etat Sarkozy (et donc un gvt Droitien, puis le gouvernement Gauchien de Hollandy, et ça sera pareil pour celui en 2017 par conséquence) comblent le manque à gagner.

logique.

Tout cela se trouve dans les archives, Sarkoze fut même filmé en couleur, et à cette époque là on publiait des informations textuelles sur des tranches de cadavres d'arbres très fines, appelées "journaux".

avatar C1rc3@0rc | 

La notion de droite et de gauche sont fallacieuses et basée sur un clanisme ayant cours a la Revolution et totalement obsolète depuis... houla trop longtemps.

Ce qu'on appelle la droite comprend les conservateurs capitalistes, les liberaux sociaux, les nationalistes non sociaux, les socio-nationalistes, les travaillistes capitalistes, les souverainistes, les monarchistes, les républicains chrétiens et un certaine frange des anarchistes a tendance ultralibérale capitaliste.

La gauche comprend les socio-démocrates, les democrates chretiens, les travaillistes non nationalistes (socialistes, marxistes et communistes), eco-gestionnaires sociaux (notamment les écologistes), les libéraux socialistes,...

Si on prend l'UMP, c'est le plus gros amalgame et le plus gros foutoir imaginable: y a de tout et surtout de l’incompatible. Un conservateur capitaliste est incompatible avec un socio-nationaliste, Un souverainiste est incompatible avec un ultraliberale capitaliste...

La "gauche" c'est pas mieux: les globalistes sociaux sont idéologiquement ennemis des travaillistes.

Le summum de l'inconvenance ce sont les partis catholiques (en attendant les partis islamiques, protestants ou autres): la France est laique, aucune organisation basee sur une doctrine religieuse n'a le droit constitutionnellement d’être politiquement représentées, c'est la garantie de la liberté de culte et de l’égalité démocratique... et pourtant!

Et le cas le plus bizarre c'est le Front National. Ce sont des ultra souverainistes sociaux, donc des socio-nationalistes, avec une doctrine intrinsèquement incohérente puisqu'ils sont a la fois capitalistes, travailliste et socialiste et sont arc bouté sur l'identité nationale (donc conservateurs)...

Un exemple d’incohérence de regroupement c'est les socialistes: ils sont meilleurs connaisseurs de l'identité nationale et des doctrines politiques que la majorité des conservateurs et souverainistes UMP...

avatar C1rc3@0rc | 

Un exemple typique d’anti-nationaliste c'est justement l'ancien locataire de l'Elysée. Plutôt a tendance ultra-libérale, anti-social, anti souverainiste, et profondément inculte.
A l'inverse l'actuel c'est un conservateur pur jus, plutôt a tendance souverainiste mais plus financier que travailliste.

Donc si on devait les placer dans hémicycle en realite, Le Francois ce serait a droite (meme pas le centre) et le Nikolas se serait l'extreme droite.. mais en fait non, il ne pourrait pas siéger étant pro-americain, sa place c'est en fait le noyaux le plus dur des Républicains américains (un comble pour l’aristocrate qu'il est).

avatar oomu | 

ou comme on dit en France, un "atlantiste" :)
(profondément inculte.. et quand je pense qu'il en faisait une fierté)

-
Je ne vais pas continuer la discussion politique sur igen (on a fait un énorme hors sujet quand même :) ), par ailleurs bien plus sérieuse et intéressante que je n'aurais cru ici.
Je vais en rester à dire qu'hormis des détails par ci par là, je n'ai pas grand chose à contredire. Vous avez un regard lucide (qui semble dépassionné) des partis tels qu'ils sont aujourd'hui.

Juste que je ne considère pas "gauche" et "droite" comme des concepts fallacieux. Du moins, l'histoire et idéaux que ces deux courants purs portent.
Mais je vous rejoins sur ce qu'on appelle gauche et droite de nos jours quand il s'agit de cataloguer les formations politiques avec lesquels on nous serine en boucle.

avatar florian1003 | 

Encore un impôt .....

avatar YAZombie | 

Non, extension potentielle de l'assiette d'une redevance.
Il faudrait peut-être aller voir aux US les résultats de cette rengaine anti-impôts systématiques: une infrastructure qui tombe en ruines de partout.
Ces cris d'orfraie dans un pays où 50% des foyers fiscaux ne payent pas l'impôt sur le revenu, c'est non seulement exaspérant, mais indécent.

avatar oomu | 

non, pas "encore", toujours notre bonne vielle redevance, simplement étendue à plus d'appareils que la télé. Vous la payez déjà parce que télé ? ben rien ne change pour vous.

avatar Doctomac | 

On se souvient de notre Sarko qui avait promis qu'il n'y aurait pas d'augmentation de la redevance avec la suppression de la pub (réforme sortie du chapeau pour remercier ses amis de TF1)....et je pense que ce type ose se représenter. Le gouvernement actuel perpétue le matraquage en augmentant régulièrement les tarifs afin de garder hors de l'eau la tête de l'agonisant groupe France Télévision. Bien sûr, dans la logique ubiquitaire du prélèvement de l'impôt en France, c'est toujours les mêmes qui vont déguster.

avatar reborn | 

c'est du grand n'importe quoi, plus de 11€/mois pour de la merde à l'etat pure. Autant s'abonner a un bouquet privé à ce prix là..

avatar oomu | 

dois je comprendre que vous n'aimez pas France 4 ? :)

avatar postman94801 | 

Quand on compare les montants il faut aussi comparer la qualité des émissions proposées je veux bien payer 200€ pour l'équivalent de la BBC…
Et faire des économies du côté de France TV? A mon humble avis la nouvelle PDG devrait faire un audit je suis sûr qu' on trouverait de quoi éviter de nouvelles taxes mais par contre contre faudrait détruire les baronnies existantes enfin réformer alors là grève en perpective. On préfère saigner à blanc les classes moyennes…

avatar thebarty | 

@postman94801:

"...je veux bien payer 200€ pour l'équivalent de la BBC…"

100 % d'accord. Le jour où ce que produit FT se hisse au niveau de ce que fait la BBC, je suis prêt à allonger les biffetons. Mais l'effort serait titanesque...

avatar oomu | 

Sauf que la BBC c'est tout un système :

tout d'abord, la BBC est régulièrement à l'agonie (menace de la tuer, de supprimer un des couloirs de Doctor Who etc) et elle a une grosse activité commerciale à l'étranger (jeux vidéo, bouteille en forme de Tardis, etc)

Ensuite, le Royaume-Unis n'est pas la France, certaines choses y sont mieux développées, d'autres nettement moins bien: pas le même équilibre. Peut être qu'un BBC à la française serait possible mais je ne sais pas.
Dans les déclarations de Sarkozazou à l'époque, monsieur voulait un BBC à la française, bien sur rien de concret ne fut mis sur la table ni le financement adéquat ni l'industrie en amont pour permettre cela et ni la compréhension de ce qu'est la BBC.

Déjà, qu'on cesse de singer le privé avec le public, ça serait une bonne justification à une redevance. Ca paierait des trucs pas forcément populaire mais utile au pays.

avatar C1rc3@0rc | 

+1
Il faut aussi ajouter que la BBC a un role culturel dans le CommonWealth et que pour la Couronne Britannique (j'en profite pour utiliser ce terme très galvaudé avec la tocante d'Apple) c'est un outil de diffusion de la langue et de la culture britannique.
La ou la France produit des jeux TV avec des analphabètes et laisse des animateurs/présentateurs au français des plus approximatifs, la BBC se veut le parangon et le conservatoire de la langue britannique.
Le fait est que l'anglais est la langue international et que la culture francophone disparait de plus en plus vite, a commencer sur l'Internet.

Mais bon a la vitesse ou vont les choses dans 10 ans, la langue internationale sera l'espagnol (une bonne chose en soi) suivie par le chinois...

avatar Ast2001 | 

Le système de télévision à la Française avec sa redevance va devenir archaïque. Pour financer les structures d'émission et de réception, c'est normal mais pour une télé publique, cela va devenir une anomaile.

Les nouvelles méthodes de consommation changent toute la donne. Me deux enfants de 13 et 11 ans ne regardent plus du tout la télé publique. C'est plutôt Youtube leur média de prédilection. Je ne dis pas que c'est top mais il faudra un jour en tenir compte.

avatar oomu | 

si on met les chaines publiques sur youtube, il suffit d'avoir un ordi pour justifier de payer la redevance, problème résolu : les bambins peuvent regarder youtube.

avatar Lonesome Boy | 

Génial, on me prend de force 136€ pour financer des chaînes aux ordres du pouvoir en place, que de surcroît je ne regarde jamais car je les trouve m***iques...

Mais peut-être que si je mets à sac tel ou tel bâtiment public, que je tabasse des présentateurs télé ou que je bloque une autoroute, j'obtiendrai gain de cause? Ça l'air de fonctionner pour un paquet de monde, alors pourquoi pas moi?

Vive la Fraônce!

avatar heret | 

Depuis la grotte d'Ouvéa, c'est effectivement l'ultra violence qui fonctionne en France. Liberté, égalité, fraternité !

avatar phoenixback | 

@Lonesome Boy :
+1

avatar oomu | 

vous ne payez pas la redevance dans votre taxe d'habitation ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR