Samsung : comme prévu, un dernier trimestre difficile [màj]

Mickaël Bazoge |

Samsung avait prévenu : l’année 2016 sera difficile. Mais les problèmes n’ont pas commencé au 1er janvier, cela fait plusieurs trimestres que le groupe coréen affiche des chiffres d’affaires et des ventes de smartphones en berne. Nouvelle illustration pour les trois derniers mois de 2015 : les résultats préliminaires de Samsung dessinent une période une fois de plus délicate malgré les fêtes de fin d’année, rapporte Bloomberg.

Les bénéfices avant intérêts et impôts pour le quatrième trimestre vont s’établir aux alentours des 5 milliards de dollars, un chiffre bien en-deçà du consensus des analystes qui s’attendaient à plus de 5,5 milliards. Les ventes vont atteindre les 44 milliards de dollars, un chiffre stable par rapport au même trimestre de 2014. Les chiffres définitifs plus complets seront fournis d’ici quelques jours, mais le tableau n’est donc pas très reluisant pour le numéro 1 mondial du smartphone.

Samsung, tout comme ses concurrents, souffre sur un marché du mobile qui a connu de meilleures années. Sans oublier que les constructeurs chinois ont parfaitement assimilé la recette de Samsung en proposant des appareils tout à fait capables, à des prix moins élevés. Apple est dans une classe à part, mais le créateur de l’iPhone pourrait bien lui aussi souffrir de la baisse de la demande.

Samsung peut néanmoins compter sur sa division composants pour se refaire la cerise ou tout du moins, limiter la casse… même si la demande, qui provient de constructeurs qui vendent moins de smartphones, est là aussi en baisse.

Mise à jour — Samsung a mis en ligne ses résultats préliminaires, qui dessinent un tableau un peu différent de celui peint par Bloomberg. Les projections financières du groupe annoncent des bénéfices de 5,1 milliards de dollars pour le dernier trimestre 2015 pour un chiffre d’affaires de 44 milliards. En 2014, durant la même période, Samsung avait généré des revenus sensiblement identiques pour des bénéfices de 4 milliards. L’entreprise signe ici un deuxième trimestre consécutif de croissance par rapport aux mêmes périodes de 2014.

Tags
avatar Thegoldfinger | 

Ça va, ne faire QUE 20 millards de bénéfice annuel, on est bien loin de la ruine... -___-
Toutes les entreprises françaises aimerais n'avoir que 20 milliards de bénéfices annuels.

Dans ses années fastes, Samsung margeait entre 12 et 17% , là ils sont redescendus à 9%, il n'y a pas mort d'homme.

On est bien loin des constructeurs chinois qui font moins de 1% de marge ou d'Apple et ses 35-40%.

avatar joneskind | 

@Thegoldfinger

C'est vrai qu'il y a pire.

Mais ces propos quelques peu alarmistes viennent directement du service de communication de Samsung. Alors bon, MacGé va pas les contredire.

avatar enzo0511 | 

Enfin bon heureusement que Samsung peut surtout compter sur... Apple !

Qui est un de ses plus gros clients en achat de composants

C'est pour ça qu'ils devraient franchement arrêter leur marketing puéril d'Apple-bashing

C'est compliqué de cracher sur quelqu'un qui achète des milliards en composants

Sûrement qu'apple n'a pas d'autres choix, mais bon, à l'instar d'Intel, Apple voudra sûrement s'affranchir un jour d'un tel fournisseur bien coûteux

avatar lmouillart | 

La pub comparative Samsung vs Apple est faite par Samsung USA. Je ne pense pas qu'Apple achète quoi que ce soit à Samsung USA.

avatar nicolas | 

@lmouillart :
Il me semble que les SoC Ax sont en partie fabriqués à Austin, Texas, aux USA donc.

N'oublions pas que Samsung Mobile et Samsung Semi ou Samsung Display ne sont liés entre eux que par le nom, et pas beaucoup plus.
La structure de conglomérat permet complètement à Samsung Semi de choyer Apple comme client, malgré la concurrence avec Samsung Mobile.

avatar SIMOMAX1512 | 

Je pense que si Apple continu de faire appel massivement à Samsung pour les composants c'est qu'ils doivent pas être si chère que ça comparé à la concurrence.

avatar Hideyasu | 

@SIMOMAX1512 :
C'est surtout qu'ils ont la capacité de production qui suit contrairement à la concurrence. Ça sera différent quand Apple passera à l'oled deja. Beaucoup de fabricant ont annoncé des investissements pour pouvoir en vendre à Apple.
Pour les proc Apple en prend de moins en moins à Samsung. Il y a beaucoup moins de Samsung dans un iPhone aujourd'hui qu'à une époque.
Pour les écrans LG et les puces TSMC, je suis même pas sûr qu'il y ai autre chose de Samsung.

avatar JLG01 | 

@SIMOMAX1512 :
Et surtout avoir la qualité attendue pour la capacité de production.

avatar MerkoRiko | 

Ouais les pauvres chéris, comme Apple d'ailleurs, cette baisse de revenus m'a mis le cul en larmes...

avatar JLG01 | 

Compte tenu du nombre de smartphones en circulation, nous approchons la saturation.
Nous approchons donc le marché de renouvellement, et même si il est plutôt dynamique du fait de l'évolution de la technologie et des services, il y a inévitablement ralentissement.
Apple semble avoir été un des premiers concerné, mais cela ce mesure aussi dans l'évolution de l'activité industrielle en Chine.

CONNEXION UTILISATEUR