Xiaomi vend des smartphones sans rien gagner dessus

Mickaël Bazoge |

On se doutait bien que les constructeurs chinois vendaient leurs smartphones sans gagner grand chose dessus, mais Hugo Barra, le vice-président de Xiaomi, l’a confirmé une bonne fois pour toutes. À Reuters qui s’interroge sur la bonne santé financière du fabricant alors que ses smartphones rencontrent de moins en moins de succès, le transfuge de Google répond : « Grosso modo, nous vous donnons ces appareils sans gagner d’argent dessus (…) Nous pourrions vendre 10 milliards de smartphones, nous ne ferions aucun bénéfice dessus ».

Le Mi Mix presque sans bordures.

Xiaomi était pourtant une étoile montante dans le classement des constructeurs de smartphones. En 2014, le constructeur était tout simplement numéro un du marché chinois et après un tour de table, l’entreprise était valorisée à hauteur de 46 milliards de dollars — la start-up la mieux valorisée au monde, à l’époque. Mais voilà, les choses ne sont pas allées comme elles auraient dû : en 2015, l’objectif des ventes de smartphones a raté sa cible de 12%, et au troisième trimestre, le fabricant a vu ses ventes en Chine reculer de 45%.

Le cuiseur à riz, best-seller de Xiaomi — Cliquer pour agrandir

Mais pas de panique. Xiaomi a d’autres cordes à son arc, notamment sur le marché… du petit électro-ménager. Le constructeur se refait la cerise avec ses cuiseurs à riz, ses purificateurs d’air et d’eau. Le catalogue se complète de routeurs, d’un clone de Segway, de téléviseurs… Ces appareils pour la maison au sens large devraient représenter un chiffre d’affaires de 1,5 milliard de dollars pour cette année, le double de l’an dernier.

Cette activité n’empêche pas le constructeur de poursuivre sur sa lancée au rayon des smartphones. Xiaomi a été loué pour l’audace de son smartphone sans bordures ou presque le Mi Mix, et l’entreprise se prépare à une offensive américaine avec une présence programmée au CES début janvier.

Tags
avatar xx-os | 

@Ze_misanthrope
Tu es vraiment d'une mauvaise fois stratosphérique... et ta position devient intenable et limite grotesque... une société qui vend sans marge et sans bénéfices est vouer à sa perte... Tu as beau gesticuler, c'est ainsi ! Et les marges d'Apple sont loin d'être aberrantes... et beaucoup d'entreprises margent largement plus... ne serait-ce que MS dont la marge est de 80%, bien sûr, c'est des logiciels... mais c'est ainsi... Et apple c'est aussi du logiciel et du hardware... normal qu'ils margent plus que les pousse-cartons et les fabricants pur et dur... Quant à l'ego soi-disant démesuré d'occam, parlons-en, du tien qui attend des summum...

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

Tu n'as pas vraiment lu l'article on dirait... Xiami fait plein de marge et d'argent sur d'autre ssecteurs, ici, on parle d'un téléphone!

Pour info, Xiaomi vit tres bien depuis presque 7 ans et se développe bien!

C'est marrant qu'un lecteur d'iGen soit plus malin que toute la direction d'une énorme entreprise chinoise!

avatar Makes | 

@Ze_misanthrope

C'est amusant des personnes comme Ze_misanthrope qui veulent ridiculiser quelqu'un qui justement a enfin un minimum de raisonnement pour parler d'un sujet.
C'est le monde à l'envers.

Et ca fait son Calimero ensuite. Visiblement tu dis donc de toi même que tu vois pas l'intérêt d'apporter une réflexion pour comprendre les choses de ce monde : c'est beau ?

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

C'est ta répons eque je trouve amusante. Qu'y a t il de mal à dire que Xiami est une companie bien portante et avec un bon SAV malgré le fait que ses marges sur les smartphones ne sont pas au top? Il font de l'argent en masse sur leur éléctro ménager...

Je suis curieux.

avatar Wolf | 

@Ze_misanthrope Une marge normal c'est 35/40%. En dessous c'est super risqué et ça ne permet pas d'investir durablement.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@occam
Plaisir de te retrouver avec une analyse précise et des éléments insuffisamment débattus.
merci

avatar occam | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

?
Il est intéressant de voir que Xiaomi met Hugo Barra sur le devant de la scène dans cette histoire. Barra, ex de Google, ex lieutenant d'Andy Rubin quand il était le patron d'Android, a été débauché par Xiaomi en 2013.
Il y aurait des gens plus hauts en profile chez Xiaomi :
— Lin Bin, autre ex de Google, le "cerveau"
— Robin Chan,l'investisseur
— Lei Jun, le patron à côté de qui Ballmer fait figure de moine zen.
Les nommés, et quelques autres, seraient plus habilités que Barra à parler de questions de fric.
Est-ce que Xiaomi a envie d'escamoter certaines questions et de se donner un visage moins chinois ?

avatar 0lf | 

@occam : "S'agissant d'un mastodonte de la taille de Xiaomi : que fait-il sur ce marché s'il ne gagne pas d'argent ?"
Question légitime, et que je me pose à chaque fois que je lis un article sur la répartition des bénéfices dans ce secteur d'activité et pour à peu près l'ensemble des acteurs.

avatar en ballade | 

@occam

Fais appel aux neurones de ta mémoire. Appl€ t à reversē une partie de ses énormes bénéfices sur ses produits, toi le consommateur eclairē?

Bref faut pas prendre une société chinoise qui prend chaque année des pdm pour des débutants.

avatar en ballade | 

@occam

"serveurs en Chine"

Ne t'inquiète pas les serveurs US fonctionnent à plein, même la loi antidémocratique patriot act les autorise. Naïveté?

avatar béber1 | 

en ballade
"Macge, a moins d'une tribune pour Les Échos.fr, en quoi cela nous intéresse la sante financière de l'entreprise?"

oulà, quelle question !?
À moins que macg et igen ne soient plus des sites infos concernant les développements de la Micro-informatique autour d'Apple et ses produits (dont la Micro-mobile fait pleinement partie), donc des entreprises concurrentes ainsi que leurs produits, leurs projets, leurs options stratégiques et patata…

quelle serait la raison majeure qui les empêcherait de parler de Xiaomi ?
ou de Huawei, de Lenovo, de HP, MS, HTC, Archos (l'existe encore cuilà?) etc.???

parce que si l'on parle de "santé financière" d'une entreprise, il faut absolument avoir le tampon "site spécialisé infos financières" ?

Encore plus s'il y a concurrence directe entre les 2 sociétés, et que l'une s'est expressément référée à l'autre par le passé ?
http://www.phonandroid.com/pour-hugo-barra-xiaomi-copie-plus-apple-depui...

Occam a raison de remettre en perspective les problématiques incluses dans la news reprise par igen
"— S'agissant d'un mastodonte de la taille de Xiaomi : que fait-il sur ce marché s'il ne gagne pas d'argent ?

— Est-ce qu'il poursuit une stratégie analogue à celle d'Amazon ?
Est-il là pour occuper de l'espace ?

Quelle est l'attente des propriétaires de son capital ?
Et surtout, sachant que c'est une grande entreprise chinoise, quelle est la mission stratégique dont elle est investie par l'état chinois ?"

oui, ce sont des questions que l'on peut logiquement et légitimement se poser à la suite des déclarations d'Hugo Barra, le vice-président de Xiaomi.
Est-ce que certaines entreprises chinoises vendent sans profit ou à perte pour siphonner le marché à leurs avantages pour le futur ?
Est-ce quel cela participe d'une stratégie de l'industrie chinoise sur le long terme ?
etc.

avatar en ballade | 

@béber1

Je fais référence aux innombrables commentaires sur les marges de Appl€ mis en avant par les fans. Si la société était française ou européenne, cela pourrait m'intéresser. Mais la américaine et en plus, parasite car ne paie pas ses impôts. Alors si une société chinoise fait du dumping, ça ne me gêne pas au contraire.

avatar béber1 | 

sauf que si leurs comportements commerciaux , aussi bien pour l'une que pour l'autre, sont critiquables, on ne peut les placer sur le même plan ou faire des équivalences rapides sans que ce soit démagogique.

Apple utilise des failles du système fiscal à d'échelle de l'UE, avec la complicité de certains états.
Ce qui met en lumière les laisser-faires, les dérives, les manques qui se sont accumulées avec le temps, ce qui est de la responsabilité 1ere des pays membres-de l'UE, autant du Conseil que de la Commission qui auraient dû tirer depuis longtemps le signal d'alarme (ce qu'elle fait maintenant)

Ce probleme devra toutefois être traité à part et non pas amalgamé avec d'autre à l'emporte pièce.
Apple devra payer ses impôts indûs, et l'Irlande devra cesser son dumping fiscal en faisant varier à la baisse ses taux d'imposition.

Et les divers pays de l'UE devront se mettre d'accord pour créer de nouvelles règles fiscales moins permissives au niveau des optimisations fiscales des sociétés & multinationales (car il n'y a pas que des sociétés US qui sont concernées, il y a aussi des société européennes comme Total, BNP, etc. Le problème est bien plus large, même si celui d'Apple devra absolument être réglé).

Le cas de Xiaomi est différent et de toute autre nature.
Il sagit de dumping commercial, peut-être aidé par le gouvernement chinois -à vérifier, mais dans ce cas ce serait grave- qui peut être préjudiciable, non pas pour Apple, mais pour d'autres marques d'Androidophone.
Car il s'agirait d'une stratégie pour siphonner des marches pour en avoir ensuite le contrôle et la primauté.
J'espère que non.

avatar en ballade | 

@béber1

"responsabilité"

Et Appl€ parle souvent d'éthique à travers sa com. Quelle est sa responsabilité? Et nous clients?

avatar béber1 | 

est-ce que tu viens poster ici pour mener une croisade éthique? pour rappeler les clients Apple à leurs valeurs morales ou éthiques?
Pour combattre une entreprise qui serait le symbole à elle toute seule de tout ce qui est commercialement détestable sur Terre?

Es-tu toi-même entièrement cohérent et fidèle aux principes éthiques que tu évoques et semble réclamer ici?
Moi non

Est-ce que je n'achèterai plus de ciment Lafarge parce qu'ils ont traité avec Daesh?
Ça m'arrivera
est que je ne m'arrête plus à une stationTotal parce qu'ils auraient traité avec des dictatures dans le monde?
Je continue à faire le plein chez eux lorsque j'y suis obligé.
Est-ce que je n'achète plus de produit éthiquable, genre Max Havelaard, etc. malgré les ambiguïtés, voire certaines dérives mercantiles du commerce équitable ? j'en achète s'ils me plaisent
Est-ce que je ne vais plus dans des hyper-marchés malgré les pressions qu'ils mettent sur les agriculteurs, les marques, les fabricants d'habits au Bangladesh, etc.? je continue à y aller.

Devrais-je boycoter Apple, ou Samsung, voire même Xiaomi parce qu'ils ne veillent pas assez aux conditions de travail chez leurs fabricants tiers ?
Boycoter Microsoft, Google, Amazon, Starbuck, Mac Do, Disney, Netflix, IKea, etc… et la plupart des multinationales sous prétexte qu'elles pratiquent quasiment toutes les optimisations fiscales, en visant à payer le moins d'impôts dans le monde ?
On pourrait parler aussi des médocs et des labos

Je surveille mes choix mais je sais que malgré toutes mes bonnes volontés je ne serais pas cohérent, et ce, malgré toutes les coms des entreprises visant à me rassurer sur leurs codes éthiques.
Dans un contexte de capitalisme financier et actionnarial, la majorité des entreprises n'ont d'autres but que de faire des bénéfices, afin d'assurer la pérennité du titre en bourse dans leurs bilans et résultats trimestriels.
C'est aux états et aux représentants élus -par nous- qu'il revient de les encadrer

avatar citrus | 

Cette stratégie de prix est utilisée pour une pénétration importante sur un marché. Et il y a compensation avec le petit électro-ménager. Pas de panique donc...

avatar XiliX | 

@citrus

Si... c'est une stratégie pour tuer les concurrents qui n'ont que de la téléphonie comme activité. Et quand il n'y a plus de concurrents, hop on réajuste le prix pour rattraper les pertes.
C'est ce que faisait Samsung avec la gamme Galaxy. Aujourd'hui ils sont aussi cher qu'un iPhone de la même catégorie.

avatar xx-os | 

Oui... et donc, en final, on voit bien que les prix Apple sont dans la norme, et qu'à terme pour exister, tous ces siphonneurs vont s'aligner ou vont s'aligner... Mais quand cette stratégie ne fonctionne pas... et elle ne pourra pas fonctionner pour tous, il n'y aura qu'un seul voir 2 gagnants... les autres plieront bagages... on le voit bien avec HTC, LG qui ne survivent que maintenus hors de l'eau par Google qui les fait bosser... d'ailleurs, on voit les tarifs de Google...

avatar fousfous | 

Bah c'est pas compliqué à comprendre quand même, vendre au prix le plus bas possible sans faire d'argent pour prendre le marché et une fois que les autres constructeurs ne peuvent plus tenir et ont disparu les prix flambes.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@fousfous

mais non fousfous, tu vois le mal par tout :
xiaomi, c'est le nouveau robin des bois qui généreusement dévalisent les riches pour le plus grands bonheur des cons(omateurs)

;-(

avatar marc_os | 

@ fousfous
Ce que tu décris est un grand classique du capitalisme.
Dans certains domaines, la société a même décidé d'interdire la vente à perte.
Est-ce que le cas Xiaomi rentre dans ce cadre ?
Même pas sûr, car le capitalisme déteste qu'on lui impose des limites et s'arroge toujours des exceptions arrangeantes....

avatar Ducletho | 

@fousfous

Et tu as des exemples d'entreprises hi tech ayant gagné des parts de marché, puis monter drastiquement ses prix pour abuser les clients avec des marges honteuses dans le matériel à 40% ?

avatar reborn | 

@Ducletho

Huawei ?

avatar Ducletho | 

@reborn

Donc ils margent sur le smartphone aujourd'hui car après leur dumping ils peuvent se le permettre c'est ca que tu sous entends ?

avatar reborn | 

@Ducletho

Je sous entend rien, c'est une stratégie de pénétration du marché comme une autre. Ce n'est ni bien ni mal, c'est un constat.

http://www.capital.fr/enquetes/strategie/pour-percer-dans-le-mobile-huaw...

avatar Jean-Jacques Cortes | 

Microsoft n'a pas gagné beaucoup d'argent avec MS-DOS piraté à fond la gamelle mais il s'est imposé sur le marché et a raflé la mise avec Windows.

avatar zoubi2 | 

Yep... Bye-bye CP/M et MP/M que j'aimais bien...

avatar alan1bangkok | 

M'en fout moi du modèle business de Xiaomi , pas mon problème .
Le matos me convient , le prix va bien , adjugé vendu

avatar béber1 | 

alan1bangkok
"M'en fout moi du modèle business de Xiaomi , pas mon problème ."

comme le brevetage du vivant, du moment qu'y a toujours à bouffer...

avatar alan1bangkok | 

@béber1

Simple séquençage ADN ...on ne peut rien faire contre les gros qui nous piquent le rab à la cantine ..
Faut bien s'adapter

avatar xx-os | 

Bon et bien fous-toi du business model d'Apple et laisse nous tranquilles, ça nous fera des vacances...

avatar alan1bangkok | 

mais il mordrait le bougre
rhooo...

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@alan1bangkok "M'en fout moi du modèle business de Xiaomi"

Logique de receleur qui va faire ses courses au marché noir. :-(

avatar alan1bangkok | 

"Logique de receleur qui va faire ses courses au marché noir. :-( "

vol de sucettes et recel de bâtons..

avatar zoubi2 | 

:-(

avatar lanoche | 

Sinon les gars, autre chose que votre nombril vous connaissez ? Y a pas que apple hein.

avatar zoubi2 | 

:-( :-(

Justement !!!!!

avatar marc_os | 

Ce que j'aimerais bien voir, c'est si quelqu'un s'est amusé à calculer le "prix réel" des bidules de Xiaomi comme c'est fait régulièrement pour les iPhone pour "prouver" qu'Apple ferait une marge énôrme. Et donc quel était le supposé prix réel de ces smartphones...

avatar béber1 | 

"c'est si quelqu'un s'est amusé à calculer le "prix réel" des bidules de Xiaomi comme c'est fait régulièrement pour les iPhone pour "prouver" qu'Apple ferait une marge énorme."

c'est la question que je me pose
en tenant en compte tout ce qui concerne l'élaboration (R&D: OS,, SoC, design, etc) et la commercialisation d'un produit (com&pub, packaging, transports&distrib, personnel stores, etc.)

avatar occam | 
avatar yasuo87 | 

Ils ne vendent pas à perte non plus. J'imagine que Xiaomi ne voit les smartphones que comme des télécommandes pour leurs objets connectés. À terme c'est surement avec cet écosystème qu'ils se feront de l'argent.

avatar anonx | 

Me faut justement un cuiseur de riz ? ces spams...

Le reste j'y crois pas du tout et fait vraiment être candide pour le faire ?

avatar enzo0511 | 

Eh oui c'est bien de toujours mettre en avant des constructeurs mais on se rend bien compte que le seul qui peut survivre c'est Apple
Un Samsung doit péniblement marger autour de 5-10% quand un Apple se fait au minimum 40% faute de quoi il ne sort pas le produit
Alors difficile d'imaginer qu'un chinois se fasse autant ou plus qu'un Samsung qui est pourtant une machine lourde

avatar wildtiger | 

Xiaomi a sorti un ricecooker ??? Vendez le moi, j'achète tout de suite :D si en plus il est connecté, cest la geek touch.

avatar rolmeyer | 

Oh putain 81 commentaires.... bon j'ai essayé de les lire mais ça fait saigner les yeux.....

avatar Hazo | 

Donc quand il y une promo sur un smartphone Xiao Mi ça veut dire qu'ils vendent à perte?

avatar Kost91 | 

Moi j'ai une question existentielle.
Quel est le but pour Xiaomi de dire qu'ils ne font pas de marge sur leurs téléphones ?
Et qui a validé le discours de M Barra ? On ne me fera pas croire que ce monsieur peut dévoiler que Xiaomi ne marge pas sur sa seule initiative.
En fait, ça fait 2 questions ;)

avatar en ballade | 

certains ici trouvent des justifications à ce qu une société americaine se fasse des marges de vêtements sur ses produits électroniques. Bref un seul mot bravo Appl$$ et Respect. Paie juste tes impôts en France et accessoirement en Europe. Concernant le dumping commercial, tout le monde le fait et notamment la France, par ses innombrables subventions à l export, pour ses produits agricoles en Afrique. Tuant au passage les producteurs locaux. Non la Chine n a rien inventé.

avatar Lubi974 | 

Je vois mal comment Xiaomi peut augmenter le prix de ses futurs téléphones.

Ah je sais. Ce mea-culpa marketing qui signifie que maintenant qu'on vous a fidélisé... vous pouvez mettre plus d'argent car on aurait jamais pu se lancer sur le marché.

En même temps c'est comme ca que fonctionne l'industrie...

avatar IceWizard | 

@Ducletho
"Et tu as des exemples d'entreprises hi tech ayant gagné des parts de marché, puis monter drastiquement ses prix pour abuser les clients avec des marges honteuses dans le matériel à 40% ?"

Ce n'est pas dans la hi-tech, mais Starbucks est célèbre pour ce genre de pratiques. Ils créent 3 boutiques dans un quartier, avec des prix faibles pour attirer le chaland et assécher la clientèle des autres cafés du coin. Une fois la concurrence morte, ils ferment une boutique et augmentent les tarifs des deux autres.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR