Suisse : soupçons d'entente entre banques contre Apple Pay et Samsung Pay

Florian Innocente |

Le développement en Suisse d'Apple Pay et de Samsung Pay a-t-il été sciemment freiné par les principaux instituts financiers du pays ? Apple Pay fonctionne en Suisse mais les partenaires de la Pomme sont de moindre importance.

C'est nourrie de ces soupçons que la Commission de la concurrence de la Confédération suisse a annoncé avoir ouvert une enquête et mené des perquisitions auprès d'Aduno Holding AG, de Credit Suisse (Schweiz) AG, PostFinance AG, Swisscard AECS GmbH et UBS Switzerland AG.

La Comco veut déterminer si « plusieurs instituts financiers suisses se sont entendus pour ne pas soutenir les solutions de paiement mobile d’offreurs étrangers comme Apple Pay et Samsung Pay ».

Leur objectif aurait été d'empêcher, de manière concertée, que les cartes de crédit des uns et des autres soient compatibles avec ces solutions de paiements étrangères, au profit du système suisse Twint, qu'elles soutiennent toutes.

Le quotidien Le Temps signale une étude qui montre que chaque mois, sur les 1,75 million de transactions réalisées depuis un smartphone, Twint pèse pour 1,02 million d'entre elles. Le reste se partage entre Apple, Samsung et Revolut ou PayPal.

Twint a réagi, pour s'étonner d'être visé par cette enquête et d'avoir eu ses locaux perquisitionnés avant-hier :

L'enquête s'appuie sur des allégations à l'encontre de banques concernant leur comportement à l'égard d'autres systèmes de paiement mobile, par exemple, Apple Pay. Aucune accusation n'a été portée contre TWINT par la Commission de la concurrence, et TWINT est d'autant plus surprise de son action ».

Twint se pose aussi en victime d'un « comportement discriminatoire » d'Apple qui refuse d'intégrer pleinement son app avec ses terminaux iOS.

La situation est la même que celle qu'a connue Orange Cash à ses débuts. L'utilisation de Twint est beaucoup moins commode que ce que propose Apple Pay où il suffit de tendre son téléphone vers un TPE pour payer.

Avec Twint on est loin de la simplicité permise par une exploitation de la puce NFC des iPhone : il faut déverrouiller son téléphone, ouvrir l'app et pointer un code barre sur un terminal de paiement, un parcmètre ou une page web par exemple.


Tags
avatar Weldon | 

L’énorme différence et c’est celle qui fait toute la différence est que twint débite directement du compte courant pas exemple (c’est à choix).

avatar jvakr | 

Je suis très content de cette nouvelle ! Merci COMCO !

Je reprend: “Twint se pose aussi en victime d'un « comportement discriminatoire » d'Apple qui refuse d'intégrer pleinement son app avec ses terminaux iOS.” - les gars, crée une carte de paiement compatible “Apple Pay” et le tour est jouer !

J’espère que ces perquisitions vont être réussi et que Apple Pay puisse enfin venir en Suisse comme il se doit!

Je suis été très étonner, par exemple, que Swiss Card - émetteur des cartes de crédit Crédit Suisse ET cartes “miles & more” - ne prennent pas en charge Apple Pay pour les carte de CS mais que celle de Miles&More soit pleinement compatible ApplePay... CQFD: Il “doit” bien y avoir un “boycot” d’Apple Pay au profit de Twint par nos banques suisse.

/A noter que nous payons nos compte en banque quelque 15CHF/mois, prestation qui inclu les... cartes de crédit... /

avatar SyMich | 

Peut-être que Twint qui a développé son système de paiement n'a pas envie d'engraisser Apple...
Si Twint n'était pas bloqué par Apple qui ne leur donne pas accès au NFc des iPhones, peut-être que les propriétaires Suisses d'iPhones seraient contents de pouvoir utiliser un autre moyen de paiement tout aussi pratique qu'ApplePay.

Cette enquête des autorités de la concurrence suisses est intéressante aussi bien par rapport aux éventuelles entêtes illicites des banques pour barrer la route à Apple et Google que pour rapport au verrou qu'Apple met à l'usage de la puce NFC pour barrer la route à d'autres moyens de paiement.
A suivre!

avatar jvakr | 

@SyMich

C’est un très juste point de vue. Cependant, se qui me dérange fondamentalement, c’est pas le fait que Apple bloque la puce - je trouve même ceci très bien - sachant se qu’est le NFC et la sécurité qui en découle.

Se qui me rend fou, c’est de savoir que les banques suisse soutiennent une solution avec... notre argent.

avatar SyMich | 

La sécurité c'est touchID ou faceID qui la garantit, pas la puce NFC.
Apple permet de sécuriser l'accès à l'app de notre banque par touchID alors que ça permet potentiellement de vider son compte bancaire en faisant un virement vers un IBAN quelconque, et elle ne permettrait pas d'utiliser la puce NFC pour nous éviter de se faire pirater de quelques centaines d'euro (en fonction du plafond de sa carte)?
Cet argument de sécurité n'est pas très crédible... ce qu'Apple veut protéger c'est la rente que lui assure ApplePay, seul moyen de paiement autorisé sur iPhone!

avatar jvakr | 

@SyMich

Du coup l’argument ne tient pas non plus face à la non acceptation de GooglePay ou Samsung Pay.

Quand je parle de sécurité c’est au delà de la puce en elle même mais aussi les moyens possible de la contourner si elle est ouverte... bref, le débats n’est pas sur ce point, mais je doute très très fort que c’est une question de “commission”. C’est surtout lié au donnée faite et que Apple protège au maximum avec ApplePay et ça, c’est pas cool pour les banques voilà se que j’entends par “sécurité”

avatar huexley | 

Tu payes pas ton iPhone ?

avatar freestef | 

J'ai une carte Cornercard qui accepte Apple Pay. C'est d'ailleurs pour ça que je l'ai prise. TWINT a l'air d'un sacré business pour les banques puisqu'il semble que les commerces qui l'acceptent doivent avoir un terminal spécial (un truc vert bizarre).

avatar letofzurichois | 

@freestef

Idem. J’ai quitté Viseca à l’annonce de l’arrivée d’Apple Pay en Suisse pour CornèrCard donc zéro souci de compatibilité.

Et que dire de Twint ...

Les cartes Maestros ne sont toujours pas compatibles avec Apple Pay, alors que dans d’autres pays, oui.

S’il y a blocage ? Assurément ! Regardez le nombre d’établissement de carte de crédit qui prennent en charge Apple Pay : 5 ! Bloquer le consommateur alors que la part de marché d’Apple en Suisse est importante. J’avoue que ça m’échappe et que personne n’exige des banques que tous les modes de paiements soient acceptés sans exception, et c’est à nous, client de choisir celle qui nous convient le mieux. Mais non, on finance avec nos frais bancaires cette usine à gaz qu’est Twint !

avatar huexley | 

Non une mise ajout du tpe classique offre teint via QRCode

avatar feketesas | 

soupçons? ?

avatar rikki finefleur | 

Le rôle premier d'une banque est de protéger ton argent et ton compte.
Si comme beaucoup disent, qu'une banque devrait accepter tous les modes de paiement, cela serait autant de trous de sécurité apte a vider vos comptes.
Bref cela serait de l'open bar.
Déjà que la CB n'arrive même pas a sécuriser sa carte, alors si on devait accepter tout et n’importe quoi comme accès a nos comptes , cela serait Tango + Charlie. dans les bermudes.

avatar Bigdidou | 

@rikki finefleur

« Bref cela serait de l'open bar. »

Ça l’est déjà, tu le dis toi même.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR