Remade, le spécialiste du reconditionné, en situation délicate

Florian Innocente |

Remade, un spécialiste français du reconditionnement de smartphones ― 800 salariés sur l'ensemble de ses sites ― est dans une mauvaise passe.

L'entreprise d'origine normande, créée en 2013, s'est tournée cette semaine vers le Comité interministériel de restructuration industrielle. En croissance régulière, Remade a marqué le pas en 2018 avec un chiffre d'affaires de 80 millions d'euros, contre 130 millions d'euros l'année précédente.

Sur ses deux sites de la Manche, le groupe a annoncé aux 400 salariés qu'ils ne percevraient pas leur salaire de septembre, rapporte Les Echos, qui ajoute que la direction a communiqué sur « des pertes de 130 millions et des millions d'impayés ».

Le quotidien rappelle les 125 millions investis il y a un an par LGT European Capital pour « financer sa croissance et de refinancer son endettement » et 50 millions supplémentaires, que les autres investisseurs n'auront finalement pas versé en totalité.

À cela s'est ajouté un jeu de chaises musicales à la tête du groupe, avec le départ du patron fondateur, l'arrivée éphémère d'un remplaçant, lui même remplacé par un nouveau dirigeant. En manque de trésorerie pour financer l'achat de smartphones à reconditionner, le groupe a tourné au ralenti entre mars et juin.


Tags
avatar toto_tutute | 

Ah enfin ! Merci iGen d'en parler. ;-)

avatar rikki finefleur | 

80 Me de CA pour 130 Me de perte.. ! Pas grand choses d'autres a dire.

avatar Louisgaga | 

@rikki finefleur

Effectivement!

avatar John Kay | 

Je pense aux salariés pour qui la situation est vraiment merdique avec leur salaire impayé :(

avatar Ducletho | 

Est ce l’impact de l’accord Amazon Apple, cette baisse du CA ?

avatar raoolito | 

@Ducletho

Nan, le reconditionné est moins cher que le neuf, meme chez Amazon ( on ne compte pas celui d'apple tres cher)
D'autres boites tournent bien, ca sent un soucis de management

avatar Ducletho | 

@raoolito

Ok merci pour les précisions !

avatar byte_order | 

@Ducletho
> Est ce l’impact de l’accord Amazon Apple, cette baisse du CA ?

Je dirais plutôt l'arrivée massive de smartphones neufs vendus à prix sacrifiés. Huawei, Xiaomi.
Difficile de faire une marge quand le prix d'un iPhone recyclé est presque celui d'un produit concurrent neuf, par ailleurs plus performant.

Si les iphones neufs subissent cette réalité, je vois mal comment les iphones d'occasions n'en seraient pas encore plus victimes...

avatar Ducletho | 

@byte_order

Je trouve dommage de voir une entreprise en difficultés sur un marché « du recyclage »

avatar byte_order | 

@Ducletho

On peut trouver aussi dommage que les gens préfèrent du neuf que du recyclé, à produit identique.

Hors, la source du problème, c'est bien le consommateur, et les choix qu'il fait.

avatar Wobani | 

@raoolito

Déjà 800 salariés pour 80m€...
Des marges minimes avec des problèmes de SAV probables...
Bref pas trop de solution à part automatiser la chaîne de production pour augmenter les marges et limiter la masse salariale... ou reconditionner a l’étranger et là bonjour les dégâts écologiques.

avatar zoubi2 | 

@Wobani

Apparemment c'est 400 salariés plutôt que 800 mais même... Ça paraît effectivement beaucoup trop :-(

PS. Ah oui, en relisant, on trouve les deux nombres... ==> ?

avatar raoolito | 

@Wobani

Je me demande si reconditionner en roumanie ou en pologne ce soit moins écologique que recycler ici
Mais sur le fond je comprends

avatar toto_tutute | 

Ils ont eu les yeux plus gros que le vente, ils ont grossi trop vite !

Et l'arrivée de Xiaomi a fait mal au niveau des prix + pression de Huawei.

Je pense que les iPhone X et XS, beaucoup plus complexes à reconditionner ont fait du tort à la boîte. Au bout d'un moment, le public veut tourner la page des iPhone pré - iPhone X.

avatar ckermo80Dqy | 

@toto_tutute

Merci pour tes super analyses au doigt mouillé toto ! Tu n’en loupes pas une 👍🏻

avatar toto_tutute | 

@ ckermo80Dqy

Lol, je ne fais que reprendre les informations glanées dans des articles lus dans Les Échos et Sud Ouest. 😉

En même temps, elles sont plutôt pleines de bon sens non ?

avatar anonx | 

Idée de génie d’investir dans le reconditionné quand on connaît la chute vertigineuse des ventes de smartphones et la volonté des gens de garder leur équipement le plus longtemps possible

Genius 👏🏼

avatar byte_order | 

Oh, faut pas s'inquiéter pour ceux qui ont eu cette idée. Ils ont déjà quitté le navire.

avatar anonx | 

@byte_order

Oh oui et j’imagine que c’était leur tactique dès le début 😋

avatar byte_order | 

@anonx

Pas forcément, mais ce qui est clair c'est que comme ils ont les alertes en premier (et que souvent ils font de la rétention d'information aux employés), ils savent partir à temps, et ils le font trop souvent sans fracas, c.a.d. sans expliquer pourquoi ils pensent qu'ils doivent partir.

A la place, on a souvent du "je pars vers de nouvelles aventures, je remercie toutes les personnes formidables qui m'ont aidé à construire cette entreprise dont elles peuvent être très fières et bla bla bla", tout en pensant intérieurement "si vous saviez, cela ne va pas durer très longtemps maintenant, fuyez pauvres fous".

Et pauvres, assurément, ceux tenus dans l'ignorance le seront pour beaucoup un peu plus après.

avatar anonx | 

@byte_order

Oui c’est ce que je pense aussi 😄

avatar marenostrum | 

les autres sont des salariés qui vont toucher du chômage. rien de grave donc. ils vont trouver autres chose ailleurs et ne vont pas perdre grande chose. ceux qui perdent le plus sont les actionnaires si la boite est en bourse.

et les plus malins ne sont pas eux qui partent avant tout le monde, mais eux qui vendent (comme les gars de Surcouf) leur business à un plus gros qu'eux.

avatar tempest | 

@marenostrum

C’est vrai que toucher le chômage c’est pas grave !!!
Tandis que les actionnaires eux c’est sûrement leur seul moyen de subsistance… je ne parle même pas des investisseurs qui a cause de la peau de saucisson devant leurs yeux n’ont rien vu venir et vont être bien ennuyés au moment de renouveler leur Bentley !!!

avatar xDave | 

@marenostrum

Qu’est-ce qu’il ne faut pas lire.
Le chômage c’est mieux qu’un parachute doré maintenant.

avatar marc_os | 

@marenostrum

C’est vrai, les chômeurs ne perdent pas grand chose.
Et bien tu sais quoi ?
Je te souhaite qu’il t’arrive la même chose : que ton patron cesse de payer ton salaire alors qu’il ne t’a même pas encore mis au chômage. Passer deux ou trois mois sans salaire, sans être au chômage. Puis être viré et te retrouver au chômage. Tu verras comme c’est cool, surtout si tu as bouffé toutes tes économies pour survivre, payer ton loyer, nourrir ta famille, etc.

Quant aux actionnaires, ne justifient -ils pas leurs gains éhontés, de facto taxes sur les salaires, par leur prise de risques ?
Et bien qu’ils assument pour une fois !!

avatar marenostrum | 

je le vois pas moralement le problème comme toi. si t'es un spécialiste et tu sais travailler tu vas en trouver ailleurs facilement si la boite ferme, et même si tu pars en cherchant un meilleur salaire.

la fermeture d'une boite ne dépend souvent pas des gens qui y travaillent. mais au moins ils sont protégés, ils vont toucher même les salaires impayés. ils seront payé sans travailler. c'est pas le cas du patron d'ailleurs.

vous qui voyez le problème que moralement, vous êtes surement des fonctionnaires qui touchez le salaire sans rien faire. pour ça que vus avez peur le chômage ou un changement quelconque. vous touchez plus ce que vous donnez. et la peur de ne plus trouver le même poste vous domine.

avatar marc_os | 

@marenostrum

J’ai eu affaire à un patron voyou, et je te souhaite que ça t’arrive aussi. 4 ans et demie avant le jugement final aux prud’hommes !
Mais j’ai qd même eu la chance de passer avant le changement imposé par Macron qui limite les dédommagements, une vraie incitation au crime de sa part.
Alors que par ailleurs lui comme ses prédécesseurs fait tout pour débouter les chômeurs en les présumant coupables de ne pas chercher.
Et permets moi de t’apprendre qu’être ingénieur ou qu’avoir fait de longues études, ce n’est pas une garantie face au chômage si tu es spécialisé dans le mauvais domaine, un domaine qui N’EST PLUS à la mode ou si tu as plus de 40 ans et que les patrons préfèrent des jeunes ingénieurs sortis d’école qui « coûtent moins cher ».

avatar marc_os | 

@anonx

C’est la stratégie de beaucoup de patrons de startups : Promettre monts et merveilles, croître rapidement, puis vendre en engrangeant un max. Même pas besoin de faire de bénéfices si le domaine est prometteur. Après celui qui a acheté doit se débrouiller ou vite revendre !
Et les salariés ?
On s’en tape, ils ne sont que les outils de l’enrichissement de quelques-uns.

avatar marc_os | 

« En croissance régulière, Remade a marqué le pas en 2018 »

Ont-ils jamais fait des bénéfices ?
S’ils n’en ont jamais fait... que dire. Deux poids, deux mesures de la part des banques et investisseurs ?
S’ils en ont fait un jour, cela montre encore une fois que compter sur une croissance infinie est vain et voué à l’échec. Comme le capitalisme destructeur de planète.

CONNEXION UTILISATEUR