Citymapper cherche un repreneur, Apple serait sur le coup

Mickaël Bazoge |

Apple va améliorer les cartes de Plans pour l'Europe dans les prochains mois, c'est une bonne chose mais il ne suffit pas d'ajouter de la verdure et des bâtiments : il faut aussi en faire bien davantage pour les transports en commun afin de creuser l'écart avec le grand rival Google Maps. Une opportunité se présente justement : Citymapper cherche à se vendre.

Créée en 2011 par Azmat Yusuf, la start-up britannique aurait mandaté un cabinet d'avocats pour trouver un repreneur. Car les choses vont mal : une trentaine d'employés ont démissionné depuis un an, soit la moitié des effectifs de l'entreprise. L'application ne parvient pas à dégager de revenus, selon une source de la chaîne Sky. Seule solution : le rachat.

Et bien sûr, plusieurs grands noms du secteur se seraient signalés, à commencer par Apple, mais aussi Microsoft et Google. Le moteur de recherche est bien connu du fondateur de Citymapper, puisqu'il y a fait une partie de sa carrière. En général dans ces affaires là, ce n'est pas le cœur qui parle mais les gros sous, du coup tout le monde a sa chance. Les services de VTC, notamment Uber et Lyft, ont eux aussi de quoi être intéressés, ce d'autant que Citymapper est une « affaire » : le dernier tour de table de la jeune pousse, en 2016, l'a valorisé à hauteur de 325 millions de dollars.

Citymapper offre le calcul d'itinéraires dans 41 grandes villes dans le monde. Des itinéraires multimodaux comme à Paris, où l'app prend en compte les trottinettes et vélos en libre service, ainsi que les VTC. On imagine assez facilement le bénéfice que pourrait en tirer une application comme Plans.

avatar ArnaudBnt | 

Plans a surtout besoin de plus de POI

Pages

CONNEXION UTILISATEUR