Livres : Amazon devra augmenter ses frais de livraison de 30 000 %

Anthony Nelzin-Santos |

Amazon est vent debout contre la loi du 30 décembre 2021 « visant à conforter l’économie du livre et à renforcer l’équité et la confiance entre ses acteurs ». Et pour cause : elle signe la fin de la livraison des livres à 0,01 €, qui offre un avantage disproportionné au vendeur en ligne, puisque les libraires ne peuvent pas s’aligner. L’Arcep propose que le tarif minimum des expéditions soit désormais fixé « à 3 € TTC par colis ».

Un entrepôt Amazon. Image Amazon.
Un entrepôt Amazon. Image Amazon.

La sénatrice LR à l’initiative du texte, Laure Darcos, accusait Amazon de contourner la loi Lang du 10 aout 1981 sur le prix unique du livre comme la loi du 8 juillet 2014 sur les conditions de vente à distance des livres. Faute de pouvoir continuer à cumuler la remise de 5 % et la gratuité des frais de port, le géant américain avait décidé de manger sa marge sur les expéditions.

La loi prévoyait que le ministère de la Culture et l’Arcep fixe le tarif plancher des expéditions. La Fnac et les grandes enseignes avaient avancé une fourchette de 2 à 3 €, tandis que le Syndicat de la librairie française avait tablé sur 3 à 5 €, pour tenir compte des tarifs postaux. Ce sera finalement 3 € par colis, un chiffre qui pourra évoluer à l’issue d’une consultation publique ouverte jusqu’au 27 mai prochain.

Amazon assure que cette mesure pénalisera « la diffusion des livres sur notre territoire et la lecture en général » et appelle à « l’instauration d’un tarif postal réduit pour les livres ». Il faut dire qu’elle est particulièrement visée par cette loi, qui prévoit aussi une meilleure distinction entre les livres neufs et ceux d’occasion.

Loi « anti-Amazon » : les livres désormais plus chers sur internet

Loi « anti-Amazon » : les livres désormais plus chers sur internet


avatar monsieurg33K | 

Le législateur sait entretenir l’inflation.

avatar bozzo | 

@monsieurg33K
@gwen

Réflexions simplistes. Les lois qui régulent le capitalisme et ses effets excessifs devraient être abrogées selon vous ?
Petite histoire d’un capitalisme insuffisamment régulé aux usa :
Les fournisseurs d’accès internet sont au début nombreux sur un secteur, avec des prix très bas, concurrence oblige.
Avec la guerre de la concurrence non régulée, petit à petit la plupart jettent l’éponge et à la fin il n’en reste qu’un… qui est alors libre de monter ses prix.
Résultat : l’abonnement internet simple coûte souvent autour de 70-80$.
Si c’est vers cela que vous voulez aller…

avatar v1nce29 | 

Je n'ai pas l'impression qu'on essaye de corriger la concurrence injuste entre grandes surfaces et petits commerçants donc pourquoi s'occuper plus de la concurrence e-commerce vs commerces physiques ? Et pourquoi spécialement dans le domaine du livre ?
Qu'on s'occupe plutôt de l'optimisation fiscale.

avatar Ali Baba | 

@v1nce29

J’avoue que ce sont des arguments pertinents

avatar CorbeilleNews | 

@v1nce29

L’un n’empêche pas l’autre, cela ayant déjà commencé des deux côtés, même si je bous l’accorde il y a encore de gros progrès à faire

avatar armandgz123 | 

@bozzo

Internet m’avait choqué aux États Unis en effet, pas le choix dans ma rue, c’était que cet opérateur 💀 là où la liberté et le choix dans la consommation est tellement prôné ^^

avatar marc_os | 

@ armandgz123

Autre sujet qui n'a pas changé depuis 30 ans au moins aux USA, le prix de la communication téléphonique (fixe, je ne parle même pas depuis un mobile) vers l'étranger, par exemple... la France. Le WE dernier ma cousine au Colorado a appelé ma mère. Au bout de 20 ou 30 minutes maxi, ça a coupé. On dû la rappeler. Pourquoi ? Parce que le forfait qu'elle avait payé pour avoir un tarif abordable avait expiré. En effet, en plus de son abonnement normal, elle passe par un service anglais qui propose des tarifs intéressants vers l'Europe.
Et ça a toujours été comme ça, ma famille là bas a toujours été obligée de jongler avec les forfaits, les cartes ou services truc machin.

avatar pat3 | 

@marc_os
Ouais. Essayez d’appeler au Cameroun depuis la France, vous verrez qu’il faut beaucoup jongler pour ne pas payer 40€ les 30mn de conversation.

avatar marc_os | 

@ pat3

9 € par mois pour 5 heures d'appel :
https://boutique.orange.fr/bon-plan-promo/appeler-afrique/

Au delà du forfais, 0,99 € la minute (c'est toujours moins cher que 40€ pour 30 minutes).
https://static.boutique.orange.fr/media-cms/mediatheque/0x0-tarifs-des-services-105345.pdf

Et encore, je n'ai pas cherché plus chez d'autres opérateurs.

avatar pat3 | 

@marc_os

J’ai eu ce forfait, et il n’était pas en promo : faut être chez Orange (tu peux pas prendre le forfait si tu as un abonnement d’un autre opérateur), il coutait 10€ pour 3h, et il fallait que votre correspondant soit aussi chez Orange (autrement dit qu’il paie plus cher son forfait là bas). Mais merci de l’indication de la promo, je vais aller voir de ce pas si je peux réduire les frais. 40€ les 30mn, c’est ce que j’ai payé hier pour appeler quelqu’un en urgence sans forfait dédié.

avatar marc_os | 

@ pat3

Pardon si je vais rappeler une évidence, mais si l'interlocuteur a accès au Wifi et un iPhone, même un vieux modèle, FaceTime à priori c'est gratuit. 😉

PS: Le portables vers l'Allemagne, c'est aussi hors de prix depuis la France si on n'a pas de forfait. Mieux vaut alors utiliser un fixe (c'est dans le forfait Orange, même prix quelque soit l'opérateur du correspondant.)

PS2: De nombreuses personnes utilisent des apps de téléphonie par Wifi sous Android pour appeler le Maghreb. Lors de mon dernier séjour à l'hosto, mon voisin de chambre était dans ce cas et était bien embêté car pas de Wifi dans la chambre. J'ai alors activé le Wifi et le partage de connexion de mon iPhone pour lui permettre d'appeler sa famille en utilisant "mon" Wifi. Et en fait la téléphonie par Wifi ça consomme peu de data, et ça ne m'a rien couté de partager ma connexion. Du coup j'ai sympathisé avec mon voisin de chambre, un monsieur à la retraite qui m'a un peu raconté sa vie...

avatar pat3 | 

@marc_os

"Pardon si je vais rappeler une évidence, mais si l'interlocuteur a accès au Wifi et un iPhone, même un vieux modèle, FaceTime à priori c'est gratuit. 😉"

Et là vous vous retrouvez à faire l’apologie de l’iPhone… contradiction quand tu nous tient.

avatar marc_os | 

@ pat3

> Et là vous vous retrouvez à faire l’apologie de l’iPhone…
Et alors ?

> contradiction quand tu nous tient

Quelle contradiction, d'autant plus que quelque lignes plus bas je fais aussi l'apologie de Android et de ses multiples solutions de tel par Wifi ? 😳
Bref.

avatar pat3 | 

@marc_os

Bref, Amazon c’est de l’hégémonie capitaliste, mais pas Android et Apple, parce que pourquoi pas. La critique d’Amazon est déliée de toute critique envers d’autres grandes entreprises elles aussi capitalistes, elles aussi hégémoniques, et qui menacent elles aussi les services français.
Pour reprendre une de vos phrases: « ça ne suffisait pas d’avoir un moteur de recherche » (Google), ou « ça ne suffisait pas de vendre des macs » (Apple).
Bref.

avatar marc_os | 

@ pat3

> Amazon c’est de l’hégémonie capitaliste, mais pas Android et Apple, parce que pourquoi pas.

1. Que je sache, ici on parle de Amazon pas de Space X ou de Blue Origin ni d'Apple ou de
Google.
2. Je ne parle pas d'hégémonie capitaliste, je décris juste son fonctionnement et certaines de ses conséquences possibles, en me servant de l'exemple de Amazon.

> La critique d’Amazon est déliée de toute critique envers d’autres grandes entreprises elles aussi capitalistes, elles aussi hégémoniques, et qui menacent elles aussi les services français.

Ah bon Apple menace les services français ?
J'aimerais bien que vous m'expliquiez comment.

Vous mélangez tout.
Apple, Amazon et Google n'ont pas le même business model :
- Apple produit, fabrique et vend du matériel et des services associés à ce matériel, dans le but de produire et vendre encore plus de matériel, son cœur de métier.
- Google est parti d'un moteur de recherche qui lui a servi à gagner de l'argent en étant fournisseur de support publicitaire. (Je simplifie, désolé, je n'écris pas une thèse sur le sujet.). Puis ils sont passé à Android, et depuis quelques temps au matériel.
- Amazon est un marchant à la base, il peut vendre des chaussettes, mais depuis quelques temps ils se "diversifient" dans le matériel.

Dans tous les cas ce sont des entreprises capitalistes. Et depuis la mort de Steve Jobs Apple est aussi une entreprise capitaliste comme les autres, elle se doit elle aussi de maximiser les profits de ses actionnaires.
Par contre, ne vous en déplaise, de part son business model et sa position historique d'outsider (qui gagne beaucoup d'argent), Apple est très loin d'être en position hégémonique comme peut l'être Microsoft avec Windows qu'on trouve partout, en entreprises, dans les banques et moult administrations. Et comme souhaite le devenir Amazon en ouvrant des entrepôts partout.
.../...

avatar marc_os | 

.../...
Le "toujours plus" exigé par les actionnaires a des conséquences différentes selon les entreprises.
Mais la conséquence commune est que chaque entreprise se doit de grossir.
Or comme nous vivons dans un monde fini, les marchés sont de taille finie et même si on a tué tous les concurrents, à la fin quand tout le monde à trois smartphones, le marché cesse de croitre, même avec l'obsolescence programmée qui force à renouveler son matériel.
Chacun est obligé de "se diversifier" quand le marché d'origine est saturé. Amazon et Google se mettent à fabriquer des trucs, EDF séparé de GDF parce que comme prétendait Sarkozi, "chacun son métier", commence à vendre du gaz, et GDF de l'électricité, etc, etc.

avatar pat3 | 

@marc_os

"PS2: De nombreuses personnes utilisent des apps de téléphonie par Wifi sous Android pour appeler le Maghreb. Lors de mon dernier séjour à l'hosto, mon voisin de chambre était dans ce cas et était bien embêté car pas de Wifi dans la chambre. J'ai alors activé le Wifi et le partage de connexion de mon iPhone pour lui permettre d'appeler sa famille en utilisant "mon" Wifi."

J’ai bien entendu toutes ces solutions dans ma besace. Mais 1) mon interlocuteur a plus de 80 ans, et ces subtilités techniques lui échappe, 2) parfois, il n’y pas d’internet où il se trouve, 3) parfois, après plusieurs jours de délestage (coupure d’électricité), j’ai besoin de savoir s’il est envie et s’il va bien…

avatar marc_os | 

@ pat3

> coupure d’électricité

Euh... je ne comprends pas où vous voulez en venir.
Cette contingence n'a rien à voir avec le prix des communications.
S'il n'y a plus de courant, il n'y a plus d'antennes relais non plus.
Reste le satellite pour la couverture.
Sinon, il y avait le bon vieux téléphone filaire qui marchait sans alimentation par "EDF" car l'alimentation était fournie par la ligne de téléphone elle même, système autonome. Le central te balançait du 80 Volts dans la ligne pour faire sonner le téléphone, mais la consommation était minime, surtout après avoir décroché.
Après, on peut dire, et si le fil est coupé physiquement ?
Reste à mettre en place un système de signaux de fumée, ou de sémaphores, ou de miroirs entre chez vous et votre interlocuteur.

avatar pat3 | 

@marc_os

"> coupure d’électricité
Euh... je ne comprends pas où vous voulez en venir."

Coupure: pas de communication, internet ou pas. T’attends de savoir si la personne est toujours vivante, en bonne santé.
Non ça n’a rien à voir avec le prix des communications, mais c’est la réalité des communications du pays.

avatar Paquito06 | 

@bozzo

“Avec la guerre de la concurrence non régulée, petit à petit la plupart jettent l’éponge et à la fin il n’en reste qu’un… qui est alors libre de monter ses prix.

Résultat : l’abonnement internet simple coûte souvent autour de 70-80$.

Si c’est vers cela que vous voulez aller…”

La fibre 1Gb symetrique depuis 5 ans, $45/mois 😎

avatar noooty | 

@monsieurg33K

Les prix de vente sont fixés par les éditeurs.
Que tu achètes ton livre chez un libraire, dans un supermarché, ou sur internet, le prix est identique.
La seule variation possible est une remise de 5% max.
Donc aucun rapport avec l’inflation…

avatar monsieurg33K | 

@noooty

Je ne parle pas du prix de vente mais de l’augmentation des frais de livraison sur Amazon en raison d’une décision du législateur.

avatar gwen | 

Bon, on va arrêter de lire, ça devient un luxe quand les frais de port représentent un tier du prix.

avatar ralph4321 | 

@gwen

Bonjour,
Sinon vous avez toujours la possibilité d’aller en librairie et de faire vivre nos commerçants. Cerise sur le gateau, se rendre en librairie indépendante.
Grand avantage : ils pourront vous conseiller des livres moins connus (ce qui fait vivre de petits auteurs) et adaptés à vos goûts, en plus d’avoir un contact humain toujours agréable dans un monde toujours plus numérique.
Bonne journée

avatar r e m y | 

👍
Sans compter qu'après ces 2 années de pandémie et de confinement plus ou moins strict, retrouver le contact humain fait un bien fou!

avatar bozzo | 

@ralph4321
@ r e m y

Merci..

avatar TrollMan06 | 

@ralph4321

Oui et avec le prix doublé 🤦‍♂️

avatar shaba | 

le prix des livres est encadré, tu ne le paieras pas plus cher en librairie que sur amazon.

avatar Seb42 | 

@shaba

Toujours bon de le préciser pour éviter les réflexions erronées.

avatar mateodu13 | 

@shaba

« le prix des livres est encadré, tu ne le paieras pas plus cher en librairie que sur amazon. »

Faux : Amazon applique la réduction de 5% accordée par la Loi Lang, un libraire ne l’applique jamais.

avatar Aquilane | 

@mateodu13

Mon petit libraire de campagne les applique sous la forme d’une carte de fidélité. De mémoire, c’est le cas aussi chez Decitre et d’autres « gros ».

avatar gwen | 

@mateodu13

Je te retourne ton Faux : Amazon comme tous les acteurs du commerce en ligne ne peuvent plus appliquer systématiquement la remise Lang de 5% sur les livres depuis 2014 (loi no 2014-779 du 8 juillet).

avatar Adodane | 

@TrollMan06

🤡

avatar Tao | 

@ralph4321

Personnellement ce sont surtout les ouvrages scientifiques en anglais qui m’intéressent. Pas sûr qu’une librairie indépendante soit d’une grande aide.

Les livres ce n’est pas que des romans et de la fiction.

avatar DP-Britto | 

@Tao

Les librairies peuvent avoir ça. Suffit juste de les appeler, mais bon, je ne dis pas pour vous, mais pour certains c’est trop compliqué.

avatar pilipe | 

@ralph4321

Donc en 2022 on devrait être obligé d’aller en librairie ? Et l’état devrait mettre des bâtons dans les roues d’Amazon car les libraires n’ont pas su prendre le tournant de l’internet ? La France est vraiment un pays d’assisté.

avatar DP-Britto | 

@pilipe

L’assisté c’est vous qui avez besoin de commander sur Internet et recevoir le colis directement dans votre boite aux lettres en donnant encore plus de sous à Amazon donc un GAFAM qui contrôle et régule lui même le ecommerce, au lieu d’aller faire marcher votre commerçant qui paye ses employés plus décemment et paye ses impôts en France. Alors certes, ça nécessite de prendre sa BM double pied pour aller chercher un livre, très compliqué je le conçois.

avatar pilipe | 

@DP-Britto

Vous devez sûrement être un bobo parisien pour croire qu’il y a des librairies partout. De plus, le choix de libre est vraiment minuscule dans une librairie. Combien de librairie ouverte après 19h en semaine ? Et enfin, avoir le choix d’Amazon ou de la librairie c’est une bonne chose non ? Pourquoi mettre des malus à Amazon car il s’en sort mieux que les autres ? Retournais dans votre monde utopique ou tout le monde devrait aller dans une librairie pour acheter un livre. Les librairies doivent se bouger leur cul aussi, trouver des façons d’attirer les gens. Au lieu de ça ils pleurnichent et n’en glandent pas une.

avatar DP-Britto | 

@pilipe

Bien tenté, je n’habite pas à Paris ou autre grosse ville, mais je prends mon vélo parce qu’il n’y a pas de librairie dans mon village… mais avant tout, je les appelle pour savoir s’ils ont le livre et si ce n’est pas le cas, s’ils peuvent le commander. Et si jamais, je passe par un autre libraire.

Pourquoi mettre des bâtons à Amazon, bon déjà concernant le web on a tardé à mettre des lois ET c’est pas comme si Amazon faisait sa loi, ne paye pas ses employés décemment, ne paye pas ses impôts en France, n’accepte pas la syndicalisation etc etc…

Vous pensez que les libraires attendent sagement en se touchant les c******* ? C’est dingue ça, ce genre de pensé.

avatar pilipe | 

@DP-Britto

Ben dites moi ils font quoi à part vendre des livres ou se masturber sur le dernier prix littéraire qui est juste un livre chiant à mourir ? Que font ils pour me donner envie de venir en librairie ? Ben apparemment rien.

avatar DP-Britto | 

@pilipe

Conseils, promotions d’écrivains français, locaux. Roooh les mecs dans votre genre, pas avec vous qu’on va avancer hein… un jour les GAFAM auront le contrôle de tout et vous trouverez ça normal…

avatar pat3 | 

@DP-Britto

"Conseils, promotions d’écrivains français, locaux. "

Mais gars, en quoi le français local est gage de qualité en termes d’ouvrages ? T’es sérieux ? On n’est plus au XIXe siècle, et l’information littéraire et autres (parce que les livres, ce n’est pas seulement la littérature romanesque) est accessible en dehors des conseils de libraires…

avatar DP-Britto | 

@pat3

En rien à part la promotion de notre culture mais j’aurais pu mettre une autre nationalité bien évidemment.

Bien sûr qu’elle l’est mais ne l’est pas forcément sur Amazon car d’ailleurs qui est là pour conseiller ? Personne. Ah si les avis, ça c’est du conseil…

avatar pat3 | 

@DP-Britto

"En rien à part la promotion de notre culture mais j’aurais pu mettre une autre nationalité bien évidemment."
Oui, tu aurais pu. Mais ce n’est pas ce que tu as fait.

"Bien sûr qu’elle l’est mais ne l’est pas forcément sur Amazon car d’ailleurs qui est là pour conseiller ? Personne. Ah si les avis, ça c’est du conseil…"

Qui a dit qu’il fallait se limiter aux avis d’Amazon pour choisir un livre ? Parce qu’on achète sur Amazon, on ne lit et n’écoute d’avis que sur Amazon ?

avatar IceWizard | 

@DP-Britto

« Bien sûr qu’elle l’est mais ne l’est pas forcément sur Amazon car d’ailleurs qui est là pour conseiller ? Personne. Ah si les avis, ça c’est du conseil… »

T’as besoin d’un conseiller pour savoir ce que tu aimes lire ? Alala quel dommage qu’il n’existe aucun forum de lecteurs, ni de sites spécialisés en littérature. Sans même parler d’un truc qui s’appelle les extraits gratuits, sur les plates-formes numériques, pour se faire une opinion par soi-même !

avatar DP-Britto | 

@IceWizard

Non le libraire va me conseiller des livres auxquels je n’aurais pas pensé, va me donner la date de sortie du nouvel ouvrage de l’écrivain dont je viens de terminer le livre, me dire que dans le mm style de livre un nouvel ouvrage est sortie etc… de vrais conseils en somme !

avatar zorglub33 | 

@pilipe

Ne perdez pas votre temps à répondre à des gens qui pensent que leur cas = vérité universelle…
Perso je trouve que vous avez la raison et les élections semblent l’avoir confirmé, oui, la France est en grande partie un pays d’assistés.

avatar marc_os | 

@ zorglub33

> la France est en grande partie un pays d’assistés

Vous parlez des grandes entreprises qui quand elles font des milliards de perte comme Tesla ou Amazon sont soutenues par l'Etat ? De ces patrons qui couinent sans arrêt et veulent que l'Etat diminue les charges sociales ? De ces entreprises qui bénéficient de crédits d'impôts pour la recherche sans jamais faire de recherche (un grand exemple : la majorité des SSII parisiennes, comme j'ai pu le voir de l'intérieur.) ?

avatar Krysten2001 | 

@DP-Britto

Et alors ?

Libre concurrence non ?

avatar DP-Britto | 

@Krysten2001

Libre concurrence en essayant de la tuer en mettant la livraison à 0,01€ et essayer d’avoir un prix encore moins cher ? Sérieusement ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR