Lightroom exploite le téléobjectif de l’iPhone 7 Plus

Nicolas Furno |

Lightroom [2.5.1 – Français – Gratuit – 112 Mo – Adobe] pouvait déjà prendre des photos au format RAW avec les iPhone 6s, SE et 7 et les convertir en JPEG après un traitement complet. L’application d’Adobe a été mise à jour pour mieux prendre en charge les derniers téléphones d’Apple. Ainsi, l’interface de prise de vue ajoute un bouton pour passer du grand angle au téléobjectif de l’iPhone 7 Plus.

Grand angle à gauche et téléobjectif à droite sur l’iPhone 7 Plus. Contrairement à l’appareil photo d’iOS, on choisit ici un seul objectif à la fois et on change en utilisant l’icône encadrée en orange. Cliquer pour agrandir
Grand angle à gauche et téléobjectif à droite sur l’iPhone 7 Plus. Contrairement à l’appareil photo d’iOS, on choisit ici un seul objectif à la fois et on change en utilisant l’icône encadrée en orange. Cliquer pour agrandir

Rappelons que l’appareil photo conçu par Apple exploite systématiquement les deux optiques de l’iPhone 7 Plus pour obtenir le meilleur résultat. En revanche, les apps tierces peuvent choisir l’un des deux et n’utiliser que cet appareil sur le téléphone. Lightroom propose ce choix et vous verrez ainsi uniquement le produit du grand angle, ou bien du téléobjectif.

Dans tous les cas, Lightroom est capable de modifier le fichier RAW et d’exporter une copie JPEG. Parmi toutes les options proposées par l’app, la correction automatique de l’objectif intègre aussi les bonnes données pour les iPhone 7. Par défaut, la correction est appliquée et même si elle ne fait pas une différence énorme, on voit bien que les deux photos ne sont pas similaires. Le changement est surtout sensible sur les lignes, comme sur ce grillage (sans traitement / avec traitement).

Adobe a aussi intégré des profils de couleur et de bruit spécifiques aux nouveaux iPhone, l’idée étant d’obtenir le meilleur traitement de base. Libre à vous ensuite d’ajuster une image différemment, par exemple pour faire davantage ressortir de détails dans les ombres.

Lightroom est gratuit au téléchargement et on peut utiliser ses fonctions de base sans payer. Certaines opérations, comme le traitement sur une partie de l’image seulement, nécessitent d’avoir un abonnement Creative Cloud : comptez 12 € par mois au minimum. Sans payer, vous pouvez toutefois prendre une photo ou en choisir une dans la photothèque et l’exporter après modifications. S’il s’agit d’un RAW à la base, vous ne pourrez exporter qu’un JPEG sans payer.


avatar Yoskiz (non vérifié) | 

Très dommage qu'il n'y ai pas un abonnement juste pour synchroniser (dans les 5€ par exemple).
Et oui ! Je possède une licence perpétuelle de Lightroom 6 et j'aimerais bien récupérer les RAW fait avec mon iPhone 7 pour les traiter sur mon iMac.
Dommage.

avatar awk | 

@Yoskiz

Il faut quand même bien que ceux qui adhère à la CC est quelques avantages exclusifs :-)

avatar Yoskiz (non vérifié) | 

@awk :
Oui c'est vrai

avatar brunitou | 

J'ai une licence avec tout le toutim mais je n'ai pas d'iPhone 7 :D

avatar Chris K | 

Bah pour diffuser des images sur les rézosociaux (genre snapchat) c'est pas indispensable d'avoir un appareil à 36Mpx ou plus. C'est même un défi plutôt sympa de shooter avec son tel parfois. Il me viendra pas à l'idée de faire des développement/retouches sur le LR version Desktop mais sur LR mobile pourquoi pas.

avatar pitchul | 

LOL un 50mm n'est pas vraiment un téléobjectif :)

avatar Nicolas Furno | 
@ pitchul : non, mais Apple le nomme ainsi, donc nous aussi, par souci de clarté.
avatar awk | 

@Moumou92

"Du raw sur un telephone... "

Oui et c'est fort intéressant de pouvoir effectuer le dématriçage à posteriori

"la bouillie de pixels"

C'est cela oui

" sur un écran calibré"

La marque de ceux qui appartiennent à une élite c'est indéniable.

Etrangement sur nos Color Edge Eizo CG277W ce n'est pas si mal que ça

Encore un qui crois que faire de la photo c'est une histoire de boulons/rondelles et qui se croit supérieur grâce à son matériel

Pendant ce temps il y a des photographes qui font des photographies

avatar nomatechapl | 

Quelque chose m'échappe dans le fonctionnement de l'iPhone 7/Plus : si les images sont enregistrés en DMG comment fait-on pour les retrouver sur le Mac ou le PC ?
Photo sur Mac ne les récupère pas avec la synchronisation iCloud ou filaire ???

avatar awk | 

@Chris K

"Il me viendra pas à l'idée de faire des développement/retouches sur le LR version Desktop"

Tu devrais essayer

avatar Chris K | 

Oh mais j'ai fait une tentative.. et puis finalement non merci, la version mobile de LR avec l'iPhone me suffit largement.

avatar nomatechapl | 

En relisant le post ... c'est bien le format DMG... ou RAW dont je parle

avatar nomatechapl | 

DNG !!! Je réécris avec la même faute

avatar awk | 

@Moumou92

"Discours tres tendance... mais promis, je proposerai à mes prochains clients un shooting à l'iPhone pour voir si ça leur va...

Tu as une vision trés monolithique du marché de la photographie professionnelle, mais tu n'ignores sans doute pas ses souffrances.

Tu sais qu'on peux lire le même genre de propos dédaigneux à l'arrivé du 24x26 de la part de professionnelles établis qui y voyaient un jouet diaboliques pour faux photographes ?

"On est d'accord que le photographe est bien plus important que le materiel, mais sérieusement un iPhone..."

Oui même à l'iPhone de fort belle choses de valeur peuvent être produite et même monétisées

La trop grande rigidité est souvent un piège pour un professionnel tout comme l'aversion au changement.

Je présume que tu connais quelques collègues qui ont perdu gros lors de la transition argentiqu/numérique faute d'avoir été suffisamment ouvert d'esprit ;-)

avatar awk | 

@Moumou92

Merci pour ce retour "sensible" ;-)

Un petit bémol :

"ais c'est dans les conditions plus compliqués, a mon avis, que le photographe s'exprime vraiment et réussi à dépasser les limitations de la technologie pour essayer de susciter quelque chose à celui qui regarde l'image..."

C'est très respectable mais c'est très personnel ... c'est ta pratique et ta vison ... mais bien des grands photographes de l'histoire du médium se sont exprimé dans d'autre contextes ;

A titre personnel je ne crois pas trop que la transcendance des imitations de la technologie soit un enjeu majeur.

Je suis en train de regarder du Saul Leiter ;-)

"je trouve ça dommage car cela limite la part de créativité..."

Ta part de créativité, de belles et grandes choses ont été produite en point and shoot, comme avec quasiment tout ce que la photographie a proposer comme appareil de la chambre au polaroid

avatar Armaniac | 

Ouais enfin restons sérieux deux petites minutes s'il vous plaît : force est de reconnaître que l'étendue des possibilités qu'on a sur un Reflex, meme sans parler d'un boîtier à 2000€ et une optique qui en vaut le double, est infiniment plus grande que sur un téléphone (iPhone ou pas). Essayez de prendre des photos de la Voie lactée, de faire de la macro-photographie, ou meme des portraits a très faible profondeur de champ avec un iPhone 7, et on en reparle ensuite.

Bien sûr tout le monde n'a pas besoin de ca, me direz-vous. Et c'est vrai. Mais par contre à vous lire on a l'impression qu'on ne perd quasiment rien en passant d'un Reflex à un iPhone, et qu'à ce titre notre méfiance est assimilable à de la resistance au changement... nous on est là aujourd'hui pour vous dire que c'est faux, et que l'apparition du RAW et de Lightroom sur iOS ne changera rien à cela.

Peut être que dans 15 ans, on arrivera à faire des téléphones qui feront tout cela, a l'instar du passage de l'argentique au numérique d'il y a maintenant quelques années. Mais c'est encore loin d'être le cas. Donc aversion au changement : non. Exigence de résultats d'une qualité égale ou supérieure : oui. C'est totalement différent.

Et enfin, n'oubliez pas qu'un autre aspect important entre en jeu : la crédibilité vis-à-vis du client. Évidemment, quand on ne prend que des photos pour soi-même, on s'en fout (encore que...). Mais quand c'est pour un client, et que le projet est un tant soit peu serieux, il est juste impensable de se ramener avec son téléphone au lieu d'un matériel de type Reflex plus performant. Même si c'est pour faire du point and shoot en pleine journée. Point. Et le point de vue du client met toujours du temps à évoluer. Donc je comprends tout à fait le point de vue de Moumou92.

avatar awk | 

@Armaniac

"Ouais enfin restons sérieux deux petites minutes s'il vous plaît "

Je suis on ne peut plus sérieux dans mes propos.

Où diable voyez vous que je considère que le champ des possibles d'un smartphone est du même acabit que celui d'autre approche de l'APN ?

"Donc aversion au changement : non"

C'est pourtant bien le cas, on retrouve dans vos propos les même ressorts que ceux que l'on a connu lors de la transition de l'argentique au numérique ou même lors de l'apparition du 24x36.

C'est d'une grande banalité que de faire un procès en légitimité aux nouvelles approches bouleversant la donne.

"Exigence de résultats d'une qualité égale ou supérieure : oui. C'est totalement différent."

Les critères d'exigence qualitatif sont bien moins absolus, rigides, objectifs et inébranlable que ceux dans lesquels vous vous enfermez visiblement.

" la crédibilité vis-à-vis du client. "

Là encore, une vision monolithique et rigide du marché qui lui aussi change très vite au dépend d'ailleurs de bien des photographes professionnelles qui souffre terriblement faute d'être capable d'adapter leur offre à la nouvelle donne.

Mais nul ne prétend, il me semble que le smartphone a vocation à se substituer à tous les usages et toutes les propositions matériel.

Personne ne conteste qu'il n'est pas omnipotent, comme d'ailleurs aucun système ne l'ai

Il adresse un champ d'usages et en créait de nouveaux

Tout comme l'on fait beaucoup de technologie dans l'histoire de la photographie en fait.

Vous êtes clairement sur la défensive et enfermé dans une rigidité qui est stérile et terriblement banal dans l'histoire.

Vous devriez être heureux d'avoir une telle étendue d'outils permettant l'acte photographique, du smartphone, au MF, du Reflex au Compact, du Télémétrique à la Chambre ...

avatar awk | 

Au passage, je suis toujours surpris du peu de culture historique de la technique, du langage, de l'esthétique, des mouvements, des usages ... qui ont fait la photographie chez nombre de photographes professionnels qui s'enferme dans des dogmes stérile

Et étrangement ce n'est, en général, pas le cas des grands du médium qui sont curieux et ouvert.

avatar awk | 

Il y a quand même bien plus de techniciens de la prise de vue que de photographes en fait.

avatar awk | 

Pour compléter le jugement mis en avant précédemment, il est d'ailleurs intéressant de constater que sur tout un pan des activité commerciale le photographe est ravalé au rang d'opérateur de prise de vue au service de la DA.

avatar nomatechapl | 

Personne ne m'a répondu sur la manière de récupérer les photos sur desktop au format RAW faites avec l'iPhone 7…
Autre chose il semble nécessaire d'avoir une application autre que celle d'origine pour faire les photos au format RAW ???

avatar awk | 

@nomatechapl

Puisque ceux qui savent te disent que ça ne sert à rien le RAW sur un smartphone, pourquoi insister ?

Blague à part, sauf erreur et omissions :

- La possibilité de shooter en RAW n'est pas propre à l'iPhone 7, c'est le fruit d'une API d'iOS 10 donnât accès à cela.

- Des app tierces commencent à utiliser cette API dont LR Mobile

- Chaque app a son mode de récupération propre des RAW

Les outils d'Apple ne me semble pas pour l'instant gérer les RAW des iPhone que ce soit pour la PdV ou le traitement, cela devrait venir.

A compléter s'il y a des erreurs ou des omissions ;-)

avatar nomatechapl | 

@awk
Merci !!!
Quant aux "photographes" qui ne voient pas l'intérêt du RAW... no comment

CONNEXION UTILISATEUR