Phil Schiller explique le retrait temporaire de l'application Telegram

Mickaël Bazoge |

La semaine dernière, l'application Telegram a été supprimée de l'App Store. Si la raison en était bien la présence de « contenu inapproprié », on ignorait jusqu'à présent la nature de ce contenu. Phil Schiller apporte des éclaircissements dans ce dossier.

Le patron des boutiques d'Apple a expliqué la raison du retrait de la messagerie instantanée dans une conversation avec Pavel Durov, le patron de Telegram. Le courriel a été intercepté par 9to5Mac. L'App Store a été alerté de la présence de contenus pédopornographiques, ce qui l'a amené à supprimer Telegram de ses rayons.

« Après vérification de l'existence de contenu illégal », décrit Phil Schiller, « l'équipe a pris la décision de retirer les apps [Telegram et Telegram X] de la boutique, alerté le développeur, et notifié les autorités compétentes dont le NCEMC (National Center for Missing and Exploited Children) ».

Le contenu en question a été supprimé de la messagerie, les utilisateurs bannis. « Ce n'est qu'après avoir vérifié que le développeur avait pris des dispositions et mis en place des contrôles supplémentaires pour empêcher que cette activité illégale n'apparaisse encore que ces applications ont été autorisées de nouveau ».

Bien sûr, Phil Schiller a une position très ferme contre la pédopornographie : « Jamais nous n'autoriserons la distribution de contenu illégal dans les applications de l'App Store, et nous prendrons rapidement les actions qui s'imposent. Par dessus tout, nous avons une tolérance zéro pour les activités mettant les enfants en péril ; la pornographie enfantine est tout en haut de la liste des choses qui ne doivent jamais se produire. C'est mal, illégal et immoral ».

Après avoir modifié les réglages de l'application, Telegram était de retour sur l'App Store.

avatar inumerix | 

Action totalement inutile. Le retrait de l’app store n’empêche pas ceux qui ont déjà l’application de continuer à l’utiliser.
Question :
Comment peuvent-ils savoir que du contenu pedophile a été échangé avec telegram ? Les échanges ne sont-ils pas cryptés ? J’ai raté une étape ?

avatar 666 | 

@inumerix

Je me posais la même question..
Quelqu’un pour nous éclairer ? 🧐

avatar Lu Canneberges | 

@666

Pour vous répondre, si les conversations privées sont chiffrées, il existe également des groupes publics et des chaînes publiques. Ce sont ces canaux de diffusion, chiffrés et anonymes mais pas secrets ni invisibles, qu’utilisent par exemple Daesh ou des distributions de pornographie.
Exemple : 199 bots et chaînes de Daesh ont été supprimés par Telegram le 30 Janvier 2018, 5471 en Janvier. Vous avez un décompte sur la chaîne officielle @isiswatch de Telegram.

Donc oui, un échange privé entre deux usagers reste totalement confidentiel, mais pas une chaîne publique. Et certaines chaînes sont créées pour Daesh ou la pedopornographie par exemple, Telegram réagit très vite pour les premières, ce n’était pas encore parfait apparemment pour les secondes.

avatar Mickaël Bazoge | 
Merci pour ces précisions intéressantes.
avatar 666 | 

@Lu Canneberges

Ah d’accord merci pour l’éclairage
N’étant pas utilisateur de Telegram, je ne savais pas qu’il y avait des chaînes

avatar thebarty | 

@Lu Canneberges

Merci pour ces détails. C’est ce genre de commentaires qui fait l’intérêt d’internet. Clair, factuel et précis, contrairement à tous les avis de pseudo-experts autoproclamés comme on en croise bien trop ici.

avatar Kabrice | 

@inumerix

Comme dit dans l’article Apple a été alerté. Donc probablement par des utilisateurs de Telegram.
C’est bien crypté mais à partir du moment où tu es invité sur un canal de discussion tu as accès

avatar MBagnick | 

N'importe quoi. J'ai reçu des horreurs sur Messenger. L'application n'a pas été supprimée pour autant. C'est de la géopolitique pour punir l'indépendance de la Russie. Continuer à vous foutre de nous…

avatar Kabrice | 

@MBagnick

A la fameuse théorie du complot. Tellement simple et tellement efficace.

avatar reborn | 

@MBagnick

Sauf que l’app et le fondateur est aussi mal vu en Russie.

Donc pour la théorie du complot..

avatar Lu Canneberges | 

D’autant plus ridicule que Telegram n’est pas russe mais fondé par un réfugié russe...

avatar jujuhtst | 

Dans ce cas, il faut bannir aussi toutes les autres appli de communication (dont "Téléphone" et "Messages") et également la fonction appareil photo…

avatar Lu Canneberges | 

@jujuhtst

Non, on parle là de chaînes publiques, rien à voir avec des échanges particuliers. Si sur Facebook il y a un groupe de nazis ou de pedophilie, Facebook a l’obligation d’agir.

avatar fousfous | 

"C'est mal, illégal et immoral"
J'ai du mal avec ce genre phrase, on pourrait retrouver le même genre de phrase il y a 100 ans envers les homosexuels, il faut éviter les jugements de valeurs dans ce genre d'affaires, je ne pense pas que ça aide.

avatar Kabrice | 

@fousfous
le rapport entre homosexualité et pedopornographie?

avatar fousfous | 

@Kabrice

Ce que je veux dire c'est qu'un jugement de valeur n'est pas universel et peut changer suivant les époques. Donc ce n'est pas vraiment valide comme argumentation.
Je notais juste que ce genre de phrase pouvait être replacé facilement dans d'autres contextes et ça peut donner à réfléchir.

avatar Kabrice | 

J'espère ne jamais vivre dans une société qui légitimerait les relations entre un adulte et un enfant. Et perso je ne vois pas en quoi affirmer que la pedopornographie est mal, illégal et immoral pose problème.

avatar fousfous | 

@Kabrice

Ça pose un problème parce que dire que c'est mal et immoral n'est pas un argument.
Il y a des vrais arguments pour le sujet, il faut les utiliser sinon ça n'aide pas ce que tu tentes de défendre.

avatar Bigdidou | 

@fousfous

"Ça pose un problème parce que dire que c'est mal et immoral n'est pas un argument."

Ben si c'est un sacré argument.
Juger si quelque chose est moral ou immoral, on le fait en référence à nos valeurs.
Et la pédophilie est une valeur tout de même assez communément rejetée de par le monde, enfin.

avatar fte | 

@Bigdidou

"Et la pédophilie est une valeur tout de même assez communément rejetée de par le monde, enfin."

Ouai, enfin, l’homosexualité fut assez communément rejetée de par le monde, et l’est encore... La liberté de religion (ou d'athéisme) fut aussi assez communément rejetée. Le vote des femmes. Bref.

Ce n’est pas un argument valable.

Par contre : l’homosexualité, la sexualité tout court, la pornographie, le sado-maso, qu’importe, entre adultes consentants, c’est objectivement très différent qu’entre adulte et enfant pas en âge d’être consentant. Indépendamment de valeurs culturelles.

Après, l’association homosexualité et pédopornographie est franchement maladroite voire de mauvais goût, bien que je comprenne le fond de l’argument.

avatar Bigdidou | 

@fte

"Ce n’est pas un argument valable."
Si c'est ici un argument valable.
Encore une fois tu ne peux pas comparer deux choses qui n'ont rien à voir.
D'un coté des homosexuels qui ont des préférences qui n'engagent qu'eux et sont persécutés pour ça, de l'autre des pratiques à l'origine de dommages graves sur autrui.
Ce n'est parce qu'il existe des gens persécutés pour des préférences sexuelles, religieuses, des croyances, des idéologies, des aspects physiques, qu'il faut rejeter l'argument du caractère assez universel du rejet d'un comportement qui nuit à autrui.
Je pense qu'il y a pas mal de confusion dans tout cela et que vous devriez tous en revenir à ce qu'est la pédophilie et n'est pas la pédophilie.

"Par contre : l’homosexualité, la sexualité tout court, la pornographie, le sado-maso, qu’importe, entre adultes consentants, c’est objectivement très différent qu’entre adulte et enfant pas en âge d’être consentant. Indépendamment de valeurs culturelles."
Et bien alors ?
Il y a un peu de contradiction dans ce que tu écris.

Et de toute façon, peu importe.
Phil Shiller s'exprime de toute façon en utilisant ses référentiels, et globalement nos référentiels de sociétés technologiques où les droits de l'homme et de l'enfant sont des technologies acquises (pas toujours bien maitrisées, on est d'accord). L'universalité ou jon est ici un faut débat. L'aurais-tu avec le cannibalisme ? Ou l'action terroriste ?
Dans son schéma du bien et du mal, qu'il place la pédophilie dans le clan du mal ne me pose aucun problème.

avatar fte | 

@Bigdidou

"Si c'est ici un argument valable."

Si on parle de la même chose, ce dont je ne suis pas absolument certain, non, ce n'est pas valable. Le bien et le mal se définissent selon les cultures et échelles de valeurs, et changent. C'est ce qui disait le contributeur initial. Certains aspects par contre sont objectifs et donc ne dépendent pas de valeurs culturelles, ainsi le consentement. Ce point est valable, et central je pense.

"Encore une fois tu ne peux pas comparer deux choses qui n'ont rien à voir."

C'est ce que je disais, si tu me lis. Les aspects culturels sont comparables, les aspects objectifs rendent la comparaison inappropriée. Mais on peut néanmoins comparer les aspects culturels, en raisonnant rationnellement plutôt que de partir sur des réactions épidermiques.

Mais bref, je le disais, le choix des sujets de comparaison est absolument maladroit, c'était garanti de partir en vrille avec des réactions irrationnelles dans tous les messages, bien que l'idée exposée soit absolument claire, et la comparaison pleine erronée du fait des aspects objectifs de consentement.

Solution : sujets de comparaison mieux réfléchis ET discussions rationnelles. On a ni le premier, ni le second. 10'000 ans de civilisation et on en est encore à des réactions de ce genre...

Après, je ne suis pas du tout certain qu'il y ait des "filtres" en place dans Safari ou Messages d'Apple, ni qu'Apple aurait retiré du Store ces deux applications. Qu'il faudrait commencer par retirer d'iOS...

Je ne suis pas non plus certain que ce soit une bonne chose qu'une entreprise privée prenne ce genre d'initiative hors cadre légal. Dans un cas, décryptage du téléphone d'un présumé terroriste, Apple monte au créneau pour que la loi soit respectée et qu'il n'y ait pas décryptage de complaisance à tous les coins de rue - ça me va -, dans l'autre elle décide de retirer une app sans décision légale aucune - ça me dérange -. Elle fait un peu comme ça l'arrange pour son image, la bonne mémère Apple. Où est la loi ? Où est le comité d'éthique ?

Quant à l'efficacité de la mesure, elle est absolument nulle. Sans désactivation des apps installées sur les terminaux, c'est un pet dans l'eau médiatique. Note au passage, j'espère qu'Apple n'aura jamais l'idée de procéder à de telles désactivations ! Si c'est régional et après décision de justice, OK, mondial et sans décision de justice, wow non !

avatar Bigdidou | 

@fte

"Le bien et le mal se définissent selon les cultures et échelles de valeurs, et changent. C'est ce qui disait le contributeur initial"

Je n'ai pas compris cela, qui est une sorte de truisme.
J'ai compris qu'il contestait la pertinence de se référer au bien et au mal, et donc effectivement à ses valeurs, à un instant donné, sous prétexte qu'elles changent et peuvent ne pas être universelles.
C'est absurde.

avatar webHAL1 | 

@fte
« Après, je ne suis pas du tout certain qu'il y ait des "filtres" en place dans Safari ou Messages d'Apple, ni qu'Apple aurait retiré du Store ces deux applications. Qu'il faudrait commencer par retirer d'iOS... »

C'est ce qui me dérange dans le retrait (temporaire) de Telegram de la boutique d'Apple. Qu'ils filtrent l'installation d'applications en fonction de règles arbitraires qu'ils ont définies, pas de souci, mais qu'ils commencent à prendre des décisions en fonction du contenu ou de l'utilisation des applications, ça me paraît extrêmement problématique.
Je suis à peu près certains que plein de gens utilisent iOS, Safari, Messages, Mail, FaceTime, Plans, etc pour des activités illégales ou "contraires aux valeurs d'Apple". Qu'est-ce que la Pomme fait contre ça ?

Cordialement,

HAL1

avatar Julien Lavergne | 

@fousfous

Apprends à revoir tes exemples la prochaine fois ...

avatar Malouin | 

@fousfous

Quel rapport entre homosexualité et pédopornographie ? Cet amalgame n’est pas tolérable.

avatar totoguile | 

@Malouin

Je pense qu’on approche du point Godwin ...
on va avoir du mal à expliquer le legal de l’interdit etc...

avatar totoguile | 

@fousfous

Tu as du mal, mais c’est factuel.
L’homosexualité n’est pas illégal.
La pedophilie est mal et illégale.

Pour la morale, dans le premier cas c’est fonction des croyances de chacun, dans le second cas je pense pouvoir dire que c’est normal de juger cela immoral.

avatar fousfous | 

@totoguile

Non c'est bien en fonction des cultures, dans certaines cultures ce genre de choses ne posent pas de problèmes (par contre l'homosexualité si).
Assumer que quelque chose est universel est quand même bien prétentieux je trouve.

Mais sinon oui je suis au courant qu'il y a des vrais arguments, mais le "c'est mal et immoral" est vraiment problématique.

avatar Kabrice | 

Tu aurais pu citer les pays qui interdisent la pornographie pour illustré ton propos plutôt que de comparé avec l'homosexualité. L'amalgame homosexualités / pédophilie est malheureusement
bien trop souvent faites. C'est la première qui t'est venu.

avatar Toinewh | 

@fousfous

Il existe bien des valeurs culturelles. Mais le bien et le mal sont des notions universelles. Ce n’est pas parce qu’une culture encourage ou révoque tel ou tel bien (ou mal) que ce dernier fluctue.
Il est pourtant facile d’imaginer toutes sortes de transformations de la morale, mais il y a la vérité immuable que l’imagination peut bien vouloir modifier, elle restera immuable.
Peu importe quelles seront les valeurs morales partagées dans 5 siècles, faire subir un tort à un être humain qui n’a rien fait pour le mériter sera toujours un mal.
Maintenant on pourrait dire : et qu’entend-on par « mériter » ce tort ? Il faut bien se référer à quelque chose qui le définit… et les lois fluctuent, les cultures aussi… ce qui était interdit avant est parfois autorisé aujourd’hui et inversement… comment donc se baser sur ces valeurs ? Non, il faut une morale immuable pour baser la justice, qui de toute façon sera toujours incomplète et influençable. Cette morale repose sur ce qui est naturellement inébranlable. En général véhiculée par la religion, on pourrait essayer de s’en détacher (pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec cela) et parler alors du bien commun (notez qu’il n’existe pas d’autre mot, on parle du bien, un point c’est tout…).
Là aussi : pourquoi bien commun et pas individuel ? Peut-être que la société d’êtres humains ne peut fonctionner que si chacun participe à sa prospérité… ce qui lui permettra de fournir un cadre favorable au développement individuel par la suite. L’inverse n’étant pas valable : l’individu qui ne s’intéresse qu’à lui ne peut qu’accidentellement en faire profiter les autres, qui ne font pas partie de son équation. Bref on pourrait aller loin comme ça…
Et alors le bien et le mal dans tout ça ?
Y a-t-il plusieurs recettes pour faire fonctionner la société ? Sans doute. Mais toutes partagent des points essentiels, et par exemple, préserver l’intégrité de ses membres. Si quelque chose menace cette intégrité, il menace tous les autres. La pédophilie fait partie de ces menaces. Le terroriste aussi. Bref : un crime est un crime.

avatar fte | 

@Toinewh

"Mais le bien et le mal sont des notions universelles."

C’est tellement faux que je n’ai pas de mots pour dire à quel point c’est faux.

avatar byte_order | 

> L’homosexualité n’est pas illégal.

Sans vouloir me faire l'avocat du diable :
1) pas encore dans tout les pays du monde
2) c'était illégal dans une immense majorité de pays y'a encore pas très longtemps...

Je n'aspire évidement pas à ce que la pédophilie suive le même chemin, tout l'inverse au contraire je suis pour le renforcement de la lutte contre la pédophilie, mais on ne peut toutefois pas exclure que dans un futur noir (que j'espère ne pas connaitre, donc), pour des raisons qu'on ne peux envisagé aujourd'hui, cela puisse être le cas.

Le futur n'est pas garanti être forcément meilleur...

avatar Sokö | 

@fousfous

Bon courage !

avatar MisteriousGaga | 

@fousfous

Ouais enfin un gay a de la valeur oui, mais un pedophile excuse moi mais non... je comprend pas ta défense la

avatar Bigdidou | 

@fousfous

"J'ai du mal avec ce genre phrase, on pourrait retrouver le même genre de phrase il y a 100 ans envers les homosexuels"
Coucou, fousfous, on parle de pédopornographie.
Tu nous expliqueras le rapport avec l'homosexualité quand tu seras revenu à un état normal.

" il faut éviter les jugements de valeurs dans ce genre d'affaires"
Ben oui, la pédopornographie, faut pas juger.
Ce qu'il faut, par contre, c'est que tu changes de marque de tisane, c'est urgent.

avatar thebarty | 

@fousfous

« Jugement de valeur » quand on parle de pedopornographie ?
Tu as essayé de réfléchir deux secondes avant d’écrire cela ?
Si tu n’as pas honte d’écrire ça, je suis désolé de te dire que tu as un gros, très, très très gros problème.

avatar Bigdidou | 

@thebarty

C'est fousfous.
Il réfléchit après avoir parlé. Parfois.
Avec une compétence à la survie surement exceptionnelle.

avatar fousfous | 

@thebarty

Comme j'essaie de l'expliquer depuis tout à l'heure ce qui est considéré comme mal change suivant la période et la culture.
Donc rejeter quelque chose juste parce que c'est "mal" n'est pas intelligent, il vaut mieux rejeter quelque chose avec des vrais arguments, pas parce que tout le monde le rejette.
Je prend exemple sur la pedophilie parce que c'est l'exemple typique ou à peu près tout le monde est contre mais ça peut s'appliquer à d'autres pratiques comme la religion ou autre.

avatar Bigdidou | 

@fousfous

"Je prend exemple sur la pedophilie parce que c'est l'exemple typique ou à peu près tout le monde est contre mais ça peut s'appliquer à d'autres pratiques comme la religion ou autre."

Tu te rends compte que tu mets sur le même plan des choses qui n'ont rien à voir ?
C'est surréaliste comme raisonnement.
Tu demandes sérieusement des arguments solides contre le viol et la torture, et en être adepte, ça se met sur le même plan qu'appartenir à une religion ?
Tu sens pas confusément que dans le premier cas tu as un risque non négligeable de nuire gravement à autrui et à ton espèce, alors que dans le second, à moins d'être un fanatique, ça n'engage que toi, ta façon de vive et de voir le monde ?
T'es super grave, quand même.

avatar fousfous | 

@Bigdidou

Alors toi t'as toujours pas compris que je m'attaque aux arguments juste...
Dire que la torture c'est mal c'est aussi un peu juste comme raisonnement, c'est pas comme si il n'existait pas des arguments valides...

avatar Bigdidou | 

@fousfous

"Dire que la torture c'est mal c'est aussi un peu juste comme raisonnement"
C'est pas un raisonnement.
Je sais pas, si tu as des problèmes avec le bien et le mal, relis des trucs sur Spinozza, il parait qu'il est à la mode en ce moment.
Les stoïciens ont dit des choses intéressantes mais complexes sur ce sujet.

avatar thebarty | 

@fousfous

Non, tes propos laissent entendre que la pedophilie pourrait devenir normale dans le futur. Et ça, c’est un NO GO !
C’est soit ignoble, soit irréfléchi. Et aucuns des deux n’est acceptable.

avatar byte_order | 

> Non, tes propos laissent entendre que la pedophilie pourrait devenir normale dans le futur.

Non.

Ses propos laissent entendre que dans *un* futur (que personne *aujourd'hui* ne souhaite, mais cela ne suffit pas forcément pour empêcher *un* futur d'advenir, comme l'histoire des guerres le démontre depuis trop longtemps) ce qui est quasi unanimement condamné aujourd’hui"hui pourrait ne plus l'être par une majorité.

Pour mettre en perspective, être propriétaire d'un humain (y compris mineur, faut-il le souligner ?) était légal y'a encore peu de temps, rapporté à l'échelle de l'Histoire.

Hors celle-ci n'est pas immunisée contre des périodes de régression majeure. Elle en a déjà connue.

Affirmer donc aujourd'hui que jamais certaines choses devenues inacceptables ne pourront le redevenir me semble assez utopiste. C'est comme croire qu'il n'y aura plus jamais de guerre mondiale par exemple...

Le souligner ne signifie pas pour autant qu'on aspire au retour de toutes les pratiques jugées inacceptables actuellement, hein.
Juste qu'on est plus utopiste que naif.

Nuance.

avatar Lu Canneberges | 

Pour vous répondre, si les conversations privées sont chiffrées, il existe également des groupes publics et des chaînes publiques. Ce sont ces canaux de diffusion, chiffrés et anonymes mais pas secrets ni invisibles, qu’utilisent par exemple Daesh ou des distributions de pornographie.
Exemple : 199 bots et chaînes de Daesh ont été supprimés par Telegram le 30 Janvier 2018, 5471 en Janvier. Vous avez un décompte sur la chaîne officielle @isiswatch de Telegram.

Donc oui, un échange privé entre deux usagers reste totalement confidentiel, mais pas une chaîne publique. Et certaines chaînes sont créées pour Daesh ou la pedopornographie par exemple, Telegram réagit très vite pour les premières, ce n’était pas encore parfait apparemment pour les secondes.

avatar jeanCloud | 

« C'est mal, illégal et immoral ». Il aurait pu ajouter sur un ton plus fort « c’est pas bien ! »

avatar zoubi2 | 

@JeanCloud

+1

Plus le temps passe, plus je me dis que tous ces mecs de la  volontiers moralisateurs devraient s'habiller avec une soutane...

Non pas qu'ils aient tort de condamner la pédopornographie, évidemment, mais leur manière de faire la leçon à des petits nenfants des petites nécoles est exaspérante...

Je crois que c'est un peu ce que fousfous avait en tête.

avatar Rodri31 | 

Et on en parle de Twitter et de son contenu interdit aussi ?

avatar madmak | 

Que le PDG d’une grande entreprise hégémonique se croît fondé à agir au nom du bien est du mal est très dangereux. Oui, il faut protéger les enfants. Le meilleur moyen est l’éducation. La censure ne conduit jamais qu’au pire.

avatar thebarty | 

@madmak

La mouche qui pète, tu connais ?

Les enfants ont des potes, ces potes ne sont pas forcément « éduqués » à la méfiance.
Croire que le simple fait d’éduquer ses enfants dans « le respect de ce qui n’est pas immoral » est une hérésie.

J’alerte mes enfants sur tous les dangers du net, mais je sais bien que ce ne sera jamais suffisant. Alors, quand un « diffuseur » ferme les canaux à risque, je ne me permets pas de le traiter de la sorte, qu’il s’appelle Apple, Orange, Google ou autre.

Quant au terme « hégémonique », relis bien la définition.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR