La nouvelle installation artistique de JR à explorer avec l'iPhone

Mickaël Bazoge |

La dernière installation artistique de JR a eu l’honneur d’un coup de projecteur de Tim Cook — le patron d’Apple et l’artiste français se connaissent, ils s’étaient vus début 2017 lors de la visite du CEO en France. JR a conçu une fresque murale, « The Chronicles of San Francisco », exposée au musée d’art moderne de la ville.

Cette fresque a plusieurs particularités. Chacune des 1 200 personnes qui y sont présentes est en mouvement ; chacune a aussi une histoire à raconter, celle de sa vie, un engagement ou une anecdote. Pour écouter cette histoire, il faut télécharger une application gratuite, JR:murals, puis pointer l’appareil photo de l’iPhone vers une personne présente dans la fresque ou dans le livre accompagnant l’exposition pour en savoir plus sur elle.

Pas besoin d’être sur place pour profiter de cette installation et de l’application : la photo présente sur le site web de l’exposition suffit, voire tout simplement la photo de la fresque ci-dessus.

Le même dispositif a également servi à une couverture du magazine Time en octobre dernier, consacrée au débat sur les armes à feu aux États-Unis. L’application permet de télécharger la fresque qui a servi à l’illustration et d’écouter les propos des 245 intervenants. Sans avoir besoin du magazine devant soi.

Tags
avatar John McClane | 

Fresque intéressante. Après je ne dirais pas que chaque personnage est en mouvement, car certains sont plutôt statiques je trouve. Ainsi le gars assis en bas à droite de la fresque, le regard pensif, l’air abattu, ne me semble pas en mouvement.

avatar Arpee | 

@John McClane

Aïe. C’est moche, ça...

avatar Link1993 | 

@John McClane

Tu parles de la toute dernière image à droite ? Ouaip, lui est y est presque d'être abattu 😇

Édit : j'aurais du zoomer l'image avant de poster... en fait il tient un pistolet déchargé... 🤣

avatar Bigdidou | 

Merci beaucoup pour cet article.
C’est vraiment intéressant, comme démarche.
Je trouve souvent décevante l’intégration des technologies en art contemporain.
Là il y a vraiment du sens, c’est bien pensé, c’est bien réalisé, et c’est une œuvre devant laquelle on ne s’ennuie pas. J’adorerais aller la voir si elle est de passage à Paris.
Ce genre d’œuvre me semble précurseur d’un mouvement qui va s’emparer de la réalité augmentée et faire rentrer l’art contemporain dans quelque chose d’enfin vraiment stimulant.
Ce que font les gens de l’atelier des lumières à Paris, dans un autre genre, donne une idée des choses étonnantes qui se préparent.

CONNEXION UTILISATEUR