Microsoft se range du côté d'Epic pour empêcher Apple de bloquer l'Unreal Engine

Mickaël Bazoge |

C'est demain lundi que la justice californienne s'exprimera sur la demande d'Epic qui cherche à obtenir une injonction contre Apple et sa décision de supprimer son compte développeur le 28 août. En attendant, l'éditeur de Fortnite a ajouté à son dossier juridique une nouvelle déclaration selon laquelle cette suspension, qui l'empêcherait aussi bien de continuer à développer ses jeux qu'à mettre à jour l'Unreal Engine, est « une punition inutile ». En particulier vis à vis des nombreux studios tiers dont les jeux reposent sur le moteur de rendu d'Epic, et qui n'ont pas à devenir des victimes collatérales de la bataille de prétoires avec Apple.

Extrait de la parodie du spot « 1984 » d'Epic.

Epic peut au moins compter sur un allié : Microsoft. L'éditeur lui apporte en effet officiellement son soutien, par le biais d'une déclaration ajoutée au dossier envoyé à la justice californienne. Kevin Gammill, le directeur général Gaming Developer Experiences, explique que le moteur Unreal est une technologie critique, « un des moteurs de jeux tiers les plus populaires disponibles pour les créateurs de jeux », y compris sur la plateforme iOS. Microsoft s'en sert d'ailleurs pour la version iOS de Forza Street (il y a aussi plusieurs jeux Apple Arcade qui l'utilisent).

« Si le moteur Unreal ne peut pas prendre en charge les jeux iOS et macOS, Microsoft serait obligé de choisir entre l'abandon de ses consommateurs et de ses futurs consommateurs sur les plateformes iOS et macOS, ou de développer ses jeux avec un moteur différent (…) En empêchant Epic de développer et de prendre en charge l'Unreal Engine pour iOS et macOS, Apple nuit aux créateurs de jeux et aux joueurs ».


avatar Rage68 | 

@Bounty23

Pour info la commission passe à 15% au bout d’un an donc il n’y a aucune pas raisons de ce plaindre et epic ce cache bien d’en parler

avatar YetOneOtherGit | 

@Rage68

"Pour info la commission passe à 15% au bout d’un an"

Nope ça c’est pour les abonnements à des services 😉

avatar byte_order | 

@Rage68
Epic ne se cache pas d'en parler, s'ils n'en parlent pas c'est qu'il n'y a pas d'abonnement à Fortnite mais des achats ponctuels uniquement.

Et ceux là sont bien à 30% à chaque fois, même si vous le faites régulièrement depuis des années.
Cela serait donc bien que vous ne fassiez pas ce que vous reprochiez à tord à d'autre : vous cacher d'avoir dit quelque chose d’erroné : Epic ne voit pas les 30% descendrent à 15% dès la deuxième année d'utilisation de Fortnite, non.

avatar klouk1 | 

@Bounty23

C’est ton commentaire qui est consternant. Je ne vois pas pourquoi la diminution du montant de la commission serait répercutée sur le prix d’achat. Ça voudrait dire que même à 30% l’éditeur ferait son beurre ?
Je ne me sens nullement concerné par cette question, les applications étant généralement très bon marche sur l’AppStore (l’application Isem coûte une dizaine d’euros en version iOS contre 150 en version desktop).

avatar gwen | 

@Bounty23

"Si demain la commission d’Apple passe de 30 à 15%, tous les développeurs et les utilisateurs seront content car les prix vont baissés de 15%."

Toi, tu crois encore au père Noël. Les prix ne changeront pas, les pertes des développeur seront juste moindre.

Quand la TVA a baissé pour la restauration, le but n’était pas de baisser l’addition pour le client, mais aider les restaurateurs à embaucher.

Il y aura peut être certains développeurs qui voudront baisser les prix. Mais comme entre temps Apple aura sûrement augmenté drastiquement le tarif de l’abonnement annuel des développeurs, ils ne pourront finalement pas :-)

avatar House M.D. | 

@Bounty23

« Les prix vont baisser »

😂😂😂 Franchement, vous pensez sérieusement que les prix baisseront??? Peut-être pour les plus consciencieux des devs, mais il ne vont pas être nombreux... les autres profiteront du bonus pour se le mettre royalement dans la poche, comme les pétroliers quand le pétrole brut baisse !

avatar persi | 

C'est pas faux dans l'absolu, mais tu notera quand meme que le prix du pétrole a la pompe varie quand meme en fonction du cours

avatar Brice21 | 

@Bounty23

"Si demain la commission d’Apple passe de 30 à 15%, tous les développeurs et les utilisateurs seront content car les prix vont baissés de 15%."

Si demain la justice se mêle de déterminer le modèle commercial d’entreprises privées, elle ne pourrait pas faire une exception pour Apple. Donc Steam, Sony, Nintendo, Microsoft, et tous les autres verraient leur commissions réduite à 15%.

Ce qui est négligeable pour Apple ou Microsoft, ca serait la mort pour Sony, Steam ou Nintendo, qui verraient leur revenus divisé par deux.

avatar byte_order | 

@Brice21
> Si demain la justice se mêle de déterminer le modèle commercial d’entreprises privées,

Vous avez l'air de dire ça comme si le modèle commercial d'entreprises privées était au dessus des lois ou je me trompe ?

avatar Brice21 | 

@byte_order

"le modèle commercial d'entreprises privées était au dessus des lois"

Mieux, dans chaque pays des lois (ex. décret d’Allarde) garantissent la liberté de déterminer le modèle commercial de son choix : « Le décret d'Allarde consacre la liberté d'exercer une activité professionnelle et implique la faculté d'organiser une activité commerciale avec les moyens et suivant les méthodes de son choix. »

Source: https://www.senate.be/www/?MIval=/Registers/ViewReg&COLL=S&POS=1&PUID=67109167&TID=67109204&LANG=fr

Je te conseille la lecture de https://fr.wikipedia.org/wiki/Libert%C3%A9_du_commerce_et_de_l'industrie?wprov=sfti1

avatar fousfous | 

Par contre y a un truc qui n'est pas clair, pourquoi les jeux utilisants l'UE seraient gênés si le compte dev de Epic est supprimé.
Les jeux sont pourtant mis en ligne sur l'app store par le compte dev de ceux qui ont fait le jeu, pas Epic.

Mai sinon on dirait qu'il y a une tentative de "mourir" en martyr inutilement pour s'attirer de la sympathie.

avatar marenostrum | 

parce que si Apple gagne l'Epic va abandonner le développement pour iOS. par conséquent y aura plus d'évolution pour tout le monde. eux aussi ils doivent passer à d'autres solutions ou abandonner la plateforme.

avatar fousfous | 

@marenostrum

Mais qu'est-ce qui les empêcheraient de continuer le développement d'UE?
C'est juste une décision à eux, mais techniquement rien n'empêche de continuer le développement on est d'accord?

avatar marenostrum | 

c'est pas le moteur que sur les autres plateformes. iOS n'étant pas pareil que Windows, ou Android.

avatar Bigdidou | 

@fousfous

« Mais qu'est-ce qui les empêcheraient de continuer le développement d'UE? »

Pour en faire quoi, sans certificat développeur ?
Tu a lu le lien donné plus haut ?

avatar Cactaceae | 

@Bigdidou

Très simple : Epic crée un compte dev a part. Rien ne les empêche de le faire. Ah si un truc : L’HYPOCRISIE

avatar Bigdidou | 

@Cactaceae

« Très simple : Epic crée un compte dev a part. Rien ne les empêche de le faire. »

C’est déjà le cas.
Mais l’intention d’Apple est de fermer tous compte (d’eux, donc) liés à Epic, malgré le fait, d’ailleurs, qu’ils s’agissant d’entités juridique différentes.

C’est très bien décrit dans l’article mis en lien par YOOG (et ça évite de parler d’hypocrisie là où il existe une action que j’ai comprise contestables juridiquement d’Apple ;)).

avatar Cactaceae | 

@Bigdidou

"C’est très bien décrit dans l’article mis en lien par YOOG (et ça évite de parler d’hypocrisie là où il existe une action que j’ai comprise contestables juridiquement d’Apple ;))."

Okayyy Hypocrisie c’était peut-être fort, mais n’oubliez pas toute la gesticulation orchestrée par Epic pour leur comm’

avatar YetOneOtherGit | 

@Cactaceae

"mais n’oubliez pas toute la gesticulation orchestrée par Epic pour leur comm"

Ce n’est pas de la gesticulation de mon point de vue, c’est de la com de bonne guerre 😎

avatar lmouillart | 

Tu fais comment pour bosser sur un truc si on te retire tes outils et le support ?

avatar fousfous | 

@lmouillart

A ce que je sache il est possible de développer avec juste un compte gratuit voir même sans les outils que fourni Apple.

avatar marenostrum | 

non. tu dois payer 99€ par an, et même notariser ton app depuis peu.

avatar Bigdidou | 

@fousfous

« A ce que je sache il est possible de développer avec juste un compte gratuit voir même sans les outils que fourni Apple. »

Mais qu’est-ce que tu veux que des développeurs tiers fassent d’un truc non signé ?

avatar fousfous | 

@Bigdidou

C'est au développeur qui publie l'app qui doit la signer, et à ce que je sache les devs qui utiliser l'UE publient sur l'app store en leur nom propre. C'est pas Epic qui oublie sur le store.

avatar bugman | 

@fousfous

Epic ne pourra plus proposer ses mises à jour d’UE sur la plateforme Apple.
Est ce que les développeurs actuels pourraient continuer le développement sur PC puis passer ensuite sur Mac, après compilation, pour proposer l’application sur le store ? Je ne sais pas.
Quoi qu’il en soit, il va être difficile pour Epic de continuer à supporter UE sans outils de debug et d’optimisation. Sans oublier qu’en plus de cela, Apple passe à l’ARM.
Est ce que les devs seront prêt à développer sur PC plutôt que sur leurs Mac ? je ne sais pas non plus.

avatar dams229 | 

Je suis du même avis que toi @fousfous, techniquement je ne vois pas ce qui les empêcheraient de continuer à proposer leur moteur. Si quelqu'un sait pourquoi, je suis preneur.
Et je ne vois pas Apple, bloquer toutes les apps qui utiliseraient l'UE, sauf à se tirer une balle dans le pied et donner raison à Epic.

avatar bugman | 

@dams229

Non, ils ne bloqueront pas les applications des développeurs. Mais Epic ne pourra plus maintenir son moteur sur la plateforme.

avatar dams229 | 

@bugman

Ne pourra ou ne voudra pas ? Rien n’empêche Epic de continuer à utiliser XCode, juste de publier ses app

avatar bugman | 

@dams229

Cela me semble vrai. 🤔

avatar raphta | 

@fousfous

Epic ne partage le code source de son moteur UE.
Il partage un framework compilé et signé par son compte.
Un jeu soumis utilisant le moteur a besoin que la signature de Epic soit valide pour soumettre son App.

avatar bugman | 

@raphta

Il est donc déjà pré-signé ? (On pourrait penser que c’était un tout (code du dev + librairies externes) qui serait signé après analyse d’Apple, pour l’application à valider)
Si c’est le cas, effectivement...

avatar Yohmi | 

Je ne vois pas comment Apple (ou n’importe quel écosystème qui propose des jeux vidéo) peut se passer d’Epic, c’est l’Unreal Engine qui mène la danse, et autant dire qu’avec la prochaine itération du moteur (et la générosité d’Epic qui offre moteur et modèles aux développeurs jusqu’à un niveau élevé de revenus), leur rôle ne sera que plus important encore.

Je pense que tout ça, c’est pour essayer de faire pression, que les développeurs demandent à Epic de rentrer dans le rang sinon tout le monde est perdant. Mais j’ai aussi l’impression que tout le monde considère que c’est à Apple de faire des efforts et non à Epic. Les negotiations doivent aller bon train.

avatar armandgz123 | 

@Yohmi

Les développeurs préfèrent sûrement qu’Apple baisse sa commission, plutôt qu’Epic se calme !

avatar Aladdin | 

@Yohmi

Si c’est gratuit alors c’est vous le produit.
Écrit par Siri

avatar Yohmi | 

@Aladdin
Ce n’est pas une gratuité inconditionnelle. En l’occurrence, la gratuité de l’Unreal Engine permet de répandre le moteur (et donc les tutoriels et autres resources) donc c’est un cercle vertueux. Omniprésent et donc indispensable. Le jeu vidéo est une industrie très coûteuse, et qui dans certains cas peut rapporter gros (et dans la plupart rien du tout). Quand tu te dis que Nintendo utilise désormais l’Unreal Engine, tu comprends mieux pourquoi Epic préfère offrir son moteur à ceux qui en ont besoin et le vendre à ceux qui peuvent se le payer.

avatar DarKOrange | 

Qu’Apple rachète Epic et le problème est résolu

avatar gwen | 

@DarKOrange

"Qu’Apple rachète Epic et le problème est résolu"

Lol, au moins ça serai plus simple.

avatar House M.D. | 

@DarKOrange

Malheureusement je ne pense pas que Tencent aie la moindre envie de laisser partir ses parts de blocage...

avatar madmak | 

Alors si Microsoft s’en mêle, on commence à avoir du GAFAM contre GAFAM. Miam ! Le petit Epic vient de marquer son premier point. Facebook a eu un frémissement, mais n’a pas osez affronter Apple. Google en a aussi gros contre Apple avec Stadia, mais comme ils font pareil... Amazon a conclut un pacte avec Apple. Il ne restait donc que Microsoft, qui la très mauvaise avec le blocage de Xcloud. Apple va bien devoir finir par lâcher sur le monopole de l’App Store. Ils risquent déjà de perdre la Chine si les chinois ferment l’App Store en Chine.

avatar YetOneOtherGit | 

@madmak

"Le petit Epic"

C’est quoi pour toi la définition de petit ?

EPIC est la plus belle machine à cash de l’industrie et son actionnaire de référence est un nain de jardin Chinois : Tencent 🤑

avatar madmak | 

@YetOneOtherGit

Epic < 20 milliards $
Apple > 2000 milliards $
Epic/Apple < 1/100

Pour le moment, ce n’est pas un combat Apple contre Tencent. On verra pour la suite.

avatar YetOneOtherGit | 

@madmak

Je connais les chiffres mais pas mal présentent le “petit” EPIC comme une chose fragile et sans grade, ce qui est évidemment faux

avatar madmak | 

@YetOneOtherGit

Et d’autres présentent Epic comme de taille comparable à Apple... Epic est bien tout petit face à Apple, ce qui fait qu’il ne peut gagner seul. Les régulateurs pourraient, s’ils le décidaient, faire plier Apple. Mais peut-être qu’eux-mêmes ne font pas le poids face à ces monstres que sont les GAFAM.

avatar YetOneOtherGit | 

@madmak

"Epic est bien tout petit face à Apple, ce qui fait qu’il ne peut gagner seul."

En justice?

Il en a largement les moyens techniques et financiers.

Non ce n’est nullement un tout petit face à un géant pour la procédure, les deux structures ont les moyens de mettre des moyens financiers équivalents dans les procédures.

Après ce n’est pas sa qui fait la justesse de ses arguments.

avatar YetOneOtherGit | 

@madmak

"Les régulateurs pourraient, s’ils le décidaient, faire plier Apple."

Légalement ils en ont largement le pouvoir.

Mais encore faut-ils qu’ils considèrent que ces là la juste interprétation du droit.

C’est tout le débat et visiblement les experts des considérations anti-trust aux US ont de gros doutes.

avatar madmak | 

@YetOneOtherGit

En effet, je n’ai pas beaucoup d’espoir du côté des EUA qui défendront leur fleuron Apple. Mais si c’est un combat entre Apple et Microsoft, alors un petit espoir existe pour les consommateurs. Du côté de l’Europe, la commission pourrait donner raison à Spotify, ce qui reviendrait au même pour l’AppStore. Enfin en Chine, l’AppStore va probablement être interdit et on verra si Apple accepte d’y vendre des iPhone fournis en app par un magasin tiers ou bien renonce à ce marcher. Sur les trois plus gros marchés d’Apple, la fermeture de l’AppStore est contesté. Dans cette histoire, Epic de n’est qu’un épisode.

avatar YetOneOtherGit | 

@madmak

"Mais si c’est un combat entre Apple et Microsoft, alors un petit espoir existe pour les consommateurs. "

Pas d’emballement et comment vois-tu la forme de cet hypothétique combat?

Là nous en sommes loin avec ce simple apport au TRO d’EPIC 😎

avatar madmak | 

@YetOneOtherGit

Microsoft n’attaquera pas directement Apple. Il préférait un accord avec Apple pour Xcloud. Mais si c’est impossible, ils utiliseront peut-être leur lobbying pour aider ceux qui attaquent Apple. Contrairement à vous, je ne crois pas qu’Epic à les moyens de s’opposer à Apple aux EUA. La décision ne sera pas judiciaire mais politique. Après, ce n’est que mon avis.

avatar YetOneOtherGit | 

@madmak

"La décision ne sera pas judiciaire mais politique."

Une évolution du droit avec un Sherman Act du numérique est un fantasme de l’aile gauche du parti démocrate mais il y a fort peu de chance que même en cas de victoire à la présidentielle et de prise de contrôle des deux chambres cette évolution règlementaire advienne rapidement.

La puissance des GAFAM est un élément de la puissance des USA.

avatar occam | 

@YetOneOtherGit

"La puissance des GAFAM est un élément de la puissance des USA."

Disons plutôt que des USA résiduellement fonctionnels constituent un avantage compétitif non-négligeable pour les GAFAM.

Reste à voir ce qu’il en sera si le dysfonctionnement politique, institutionnel, juridique et culturel se perpétue, se généralise et commence à empiéter plus sérieusement sur l’économique.

Dans de telles conditions, dystopiques mais point improbables, un affrontement judiciaire entre des GAFAM et un acteur dont l’actionnaire de référence serait Tencent pourrait aisément prendre une autre coloration. Et le match se jouerait simultanément sur plusieurs théâtres, dont une partie seulement aux États-Unis (ou, tels qu’ils pourraient être, Confédérés).

Pages

CONNEXION UTILISATEUR