Bientôt une app pour détecter si vous avez la COVID-19 ? 🆕

Christophe Laporte |

Et si le smartphone jouait un rôle dans la détection de la Covid-19. Beaucoup plus intéressante que les apps dites de contact tracing, dont l'efficacité n’a toujours pas été démontrée, une app en gestation du côté du MIT (Massachusetts Institute of Technology) pourrait changer la donne.

« Tousse dans mon micro et je te dirai si tu es porteur du virus ». C’est tout bête, mais c’est comme cela que les chercheurs du MIT ont mis au point un algorithme capable de déterminer si vous êtes atteint du COVID-19. Le plus intéressant, dans cette histoire, c’est que la détection fonctionnerait chez les personnes dites asymptomatiques.

Lorsque vous êtes atteint du COVID-19, vous toussez différemment. C’est imperceptible à l’oreille, mais l’intelligence artificielle mise au point par les équipes du MIT n'est pas dupe elle. Après avoir été entrainée, celle-ci a reconnu avec exactitude 98,5 % des personnes qui par la suite ont été testées positives au Coronavirus. Mieux encore, parmi les personnes identifiées, elle affiche un taux de réussite de 100 % chez les sujets asymptomatiques.

D’où vient l’idée d’analyser la toux ? Initialement, des groupes de chercheurs avaient eu une idée similaire, mais pour détecter d’autres maladies telles que l’asthme ou la pneumonie. Une équipe du MIT, pour sa part, cherchait à détecter des signes d’Alzheimer à partir de la toux. Ils avaient mis au point plusieurs réseaux neuronaux pour y parvenir. En avril, le travail des chercheurs a été réorienté pour tenter de détecter la COVID-19. De manière surprenante d’ailleurs, ils ont trouvé des similarités sur l’impact d'Alzheimer et de la COVID sur notre toux.

La plupart des 70 000 tests ont été menés à partir d’un terminal (pas forcément un smartphone) doté d’un navigateur web. Les chercheurs travaillent actuellement sur deux chantiers différents. En partenariat avec des hôpitaux, ils essaient de capturer le plus d'échantillons de toux possible pour rendre leur système le plus performant possible. D’autre part, ils sont en train de développer une app gratuite permettant à tout un chacun de se tester, application qui devrait être validée par les autorités compétentes comme la FDA aux États-Unis.

Si cette initiative va jusqu’au bout, cela pourrait révolutionner le travail de détection du COVID-19. Votre smartphone pourrait vous surveiller au quotidien et pourrait dans le doute vous envoyer faire un test en bonne et due forme. Les chercheurs envisagent même que l'app soit capable de vous écouter en permanence de manière à tester votre toux 24 heures sur 24. Enfin, comme le note Engadget, cela risque encore de poser des questions de vie privée.

A noter que des travaux similaires sont menés en Suisse à l’EPFL (École polytechnique fédérale de Lausanne) depuis le mois d’avril. Fruit de ses recherches, CoughVid est une application également basée sur une intelligence artificielle, qui a pour ambition de détecter si vous souffrez du COVID-19.

L’application, qui prend la forme d’une web-app, avait en aout dernier déjà recueilli plus de 19 000 enregistrements audios. Vous pouvez d’ailleurs aider la recherche en y enregistrant votre toux, la web app se limitant à cela pour le moment. En avril dernier, les chercheurs de ce projet espéraient obtenir un taux de précision de 70 % une fois le projet mature.

Il est à noter que les chercheurs ont d’ores et déjà commencé à publier une partie de leurs travaux. Il est possible de récupérer le code et d’avoir accès à la base de données servant à entrainer l’intelligence artificielle.


Tags
avatar cecile_aelita | 

@apaisant

urinez sur l’iPhone :
- une barre apparaît sur l’écran : vous n’êtes pas enceinte
- deux barres apparaissent : vous êtes enceinte
- l’écran ne s’allume plus : vous avez trop urinez sur l’iPhone 😂😂

avatar ysengrain | 

@romainB84

L’alcool n’est pas éliminée par les urines

avatar Ielvin | 

@ysengrain

Par ? Ça c’est sûr :)

Dedans ? On n’en retrouve pas de trace ?

avatar lemarlou | 

Ce serait extraordinaire de faire un diagnostic en toussant dans son téléphone , et je pèse mes maux!
Plus que disruptif...

avatar frankm | 

@lemarlou

Un abonnement à 5€49/semaine pour un essai par jour

avatar fap76 | 

Il existe déjà la même chose développé en Suisse, à l’EPFL : https://actu.epfl.ch/news/une-application-qui-detecte-le-coronavirus/

avatar tamu | 

@fap76

J’allais le dire 😊 ! Merci pour le lien !

avatar occam | 

@fap76

« « L'application vise à atteindre un taux de précision de 70% lorsque suffisamment de données seront collectées et utilisées pour les tests. »

Même taux que pour la détection précoce du Parkinson par analyse vocale. Ce qui paraissait réaliste, puisqu’il s’agit à la base du même framework. (Je m’intéresse à la détection précoce du Parkinson par analyse vocale pour des raisons familiales, et j’ai participé à une étude en tant que cobaye.)

C’est pourquoi j’ai remarqué plus haut qu’une sensitivité à 100% me laissait perplexe (et, franchement, un tout petit peu dubitatif).

avatar fap76 | 

@occam

En effet...

avatar Bigdidou | 

@occam

“C’est pourquoi j’ai remarqué plus haut qu’une sensitivité à 100% me laissait perplexe (et, franchement, un tout petit peu dubitatif).”

C’est complètement irréaliste.

avatar Alpy74CH | 

@fap76

Je l’avais vu aussi 👍

avatar fousfous | 

Avec ça si on arrive pas à stopper l'épidémie c'est qu'on le fait exprès!
Mais sachant que le virus attaque les poumons et le système nerveux ça a du sens le système. A voir les essais à grande échelle.

avatar vsi | 

C’est extraordinaire.

avatar alan1bangkok | 

si c'est hautement recommandé par les chercheurs de MacG et fait par  je prends direct

avatar IceWizard | 

@alan1bangkok

« si c'est hautement recommandé par les chercheurs de MacG et fait par  je prends direct »

Apple a racheté le MIT, et on ne m’avais rien dit ? 😡

avatar CGe0h | 

Alors là, c’est la pire des conneries qu’on ait jamais entendu 😄😄😄. Mais comme disait l’autre « plus c’est gros plus ça passe » !😅😅😅

avatar frankm | 

@CGe0h

Apres, un enfant qui fait une bronchiolite a une toux particulière. Mais ça peut être un gros fake, c’est clair

avatar CGe0h | 

@frankm

Euh.... on pense vraiment que la qualité du microphone de l’iPhone est capable d’atteindre ce genre de précision ???

Cela dit, si le taux d’erreur est à 99,9999%, perso, j’y crois !

avatar Alpy74CH | 

Et pour différencier de la grippe saisonnière? Elle dit quoi IA?

Après faut penser à décontaminer son smartphone 😅 ok je sors 🚪

avatar vsi | 

@Alpy74CH

Ben elle dit que chaque virus provoque une toux différente, comme expliqué dans l’article. Et comme le COVID n’est pas la grippe saisonnière, CQFD.

avatar fanchperon | 

Il y a un truc que je ne comprends pas : si on tousse, c’est bien qu’on n’est pas asymptomatique ? Donc comment peut on tester la toux de gens qui ne toussent pas, puisque s’ils toussent , c’est un symptôme de Covid ?

avatar pim | 

@fanchperon

Je pense que l’on dit asymptomatique pour ne pas parler de déni.

🤒🤥😷

avatar J_r_m | 

@fanchperon

Je pense que tu n’es pas obligé de tousser naturellement. A mon avis tu dois pouvoir te forcer.

avatar frankm | 

@J_r_m

Oui comme quand le médecin te demande de tousser pour écouter ta toux

avatar John McClane | 

@frankm

"Oui comme quand le médecin te demande de tousser pour écouter ta toux"

Ou comme quand on te demande de tousser à ton arrivée en prison, pour pouvoir jeter un œil dans ton coffre arrière 😬

avatar Sindanárië | 

@John McClane

😅😂

avatar Freitag | 

@fanchperon

On peut prendre sa toux pour un simple encombrement, un rhume...
Le son est analysé. L’oreille humaine ne sait pas faire la différence.

avatar fanchperon | 

@Freitag

Oui mais donc, dans ce cas, on tousse : même si on pense que c’est juste un rhume, ça reste un symptôme....
🤔🙃

avatar cosmoboy34 | 

@fanchperon

T’as jamais toussé chez le docteur alors que tu n’avais pas envie de tousser ? Bah c’est pareil. Quand l’appli te dis de tousser tu tousse que tu aie naturellement envie ou pas. Faut arrêter de chercher la petite bête partout

avatar kinon | 

@Freitag

En fait d'après le lien donné plus haut ce qui est pris en compte c'est le type de toux. Une toux grasse est typique d'un rhume alors qu'une toux sèche est plus suspecte de covid. Ceci étant une toux sèche est aussi un symptôme d'autre chose que de covid...

avatar vsi | 

@kinon

Non mais si on parle de 10.000 test on peut raisonnablement imaginer que toutes les toux sèches ne sont pas équivalentes. Sinon le projet serait mort né.

avatar fxfxfx | 

@fanchperon

Bien non c’est comme chez le docteur il vous demande de tousser lorsqu’il vous examine ça ne veut pas dire qu’on tousse spontanément

avatar Jeamy | 

Tousse dans mon micro, que je ne casse pas la chaîne de contamination.
Vais faire le test à tous mes contacts
Bon, les ricains ne sont plus à cela près

avatar SNIDE38 | 

Cela me semble peut crédible !!!

avatar ys320 | 

Prochaines idées d’app, enregistre ta femme l’IA te dira si elle simule😂 Enregistre tes pets et l’IA te dira combien tu dois commander de rouleaux de papier. Enregistre ton chien, l’IA te dira si il préfère les croquettes ou les boites etc

avatar Cactaceae | 

@ys320

Mais pourquoi pas 😏

Mais ça vous ferait peur… votre femme simule 😏

avatar NicolasBordeaux | 

Je ne comprends pas les commentaires qui rigolent ou ne voit pas l’utilité d’une telle application

Si les résultats sont aussi fiables que le dit l’article, c’est révolutionnaire ! Vous imaginez les économies sur les tests PCR ??
Et on peut se tester en permanence et donc s’isoler très rapidement

C’est une avancée immense dans la lutte contre le virus

avatar frankm | 

@NicolasBordeaux

Ah non mais non, pas d’économie sur les PCR. Les labos qui vivent de l’argent public offert par nos dirigeants vont être ruinés. Non non non

avatar freestef | 

L’article est mal rédigé faisant dès le premier paragraphe entre les porteurs du virus SrasCov-2 et ceux malades qui ont chopé la Covid-19. Etre déclaré positif ne signifie pas être malade. Il faut se mettre ça dans le crâne. Et si on est asymptômatique ça veut dire dire, probablement, qu’on est pas malade.

avatar vsi | 

@freestef

Asymptomatique ne veut pas dire qu’on est pas malade. Ça veut juste dire qu’on a pas de symptôme. Et on peut aussi contaminer d’autres personnes

avatar freestef | 

@vsi

"Asymptomatique ne veut pas dire qu’on est pas malade. Ça veut juste dire qu’on a pas de symptôme. Et on peut aussi contaminer d’autres personnes"

Oui et comment détermine-t-on qu’on est contagieux ? Il faut avoir une certaine charge virale. La sensibilité des test PCR, en France jusqu’à 50 cycles (CT) est telle qu’elle ne donne plus une vision sanitaire réelle. Mais au-delà ce ça, l’économie s’effondrera avant le v1.0 de l’application 🤯

avatar Kubusiu | 

« Beaucoup plus intéressante que les apps dites de contact tracing, dont l'efficacité n’a toujours pas été démontrée »

Votre mauvaise foi est totale! Lamentable 🤨

avatar Dziga_Vertox | 

Pas été démontrée ?
Pardon ? Quelles sont vos sources pour dire ça ?
Cela semble plutôt efficace en Corée.

avatar Dziga_Vertox | 

La viiiiiiiiiiiiiiiiieeee privée.
Quelle connerie.
Sauver une vie ne vaut apparemment d’avoir un tout petit peu de surveillance, généralement dans ces cas là sans mauvaise contrepartie.
La viiiiiiiiiie privée. Pour des abrutis qui sont tous sur les réseaux sociaux.
Douche génération biberonnée aux idioties des paranos de La quadrature du net et autre techno vigilante.
Bref.

avatar Adodane | 

En même temps quelqu’un qui tousse peut avoir quoi d’autre comme maladie en début novembre ?

avatar marenostrum | 

pleins. tu peux même mourrir sans avoir le covid, 24/24. mais cette app, utilise une astuce, celui qui tousse en ce moment a des fortes chances d'avoir le Covid. bref l'app va le diriger vers le medecin. seul problème, qui a aussi l'autre app, il t'oblige pas. même si tu tousses tu vas au boulot si ça te chante. bref ça dépend de toi et pas d'app.

avatar marenostrum | 

on va éliminer les toubibs. c'est bien.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR