App Store : les apps d'Apple vont aussi utiliser les « fiches de données privées » 🆕

Florian Innocente |

Mise à jour 19h45 — Apple a fait savoir que ses propres applications étaient soumises au même régime que WhatsApp et toutes les autres apps distribuées dans sa boutique. Et pour les apps Apple qui ne sont pas présentes dans l'App Store, le constructeur va présenter ces informations directement sur son site web.


Article d'origine — WhatsApp n'apprécie que partiellement la manière dont Apple va bientôt afficher sur l'App Store la nature des données que les apps collectent auprès de leurs utilisateurs. La filiale de Facebook est d'accord sur le fond mais c'est la forme choisie par Apple qui la contrarie.

Au début de l'année prochaine, sur l'App Store et sur le Mac App Store, chaque écran de renseignement d'une app va inclure ce qu'Apple surnomme une « fiche de nutrition » sur les données privées. Des encarts, inspirés de ceux que l'on trouve sur les boites de produits alimentaires.

Ici, les ingrédients seront les types de données que l'utilisateur fournit — en le sachant ou non — à son app et qui seront peut-être transmis vers d'autres acteurs (régies pub, éditeurs de contenus, vendeurs, etc).

  • collecte d'informations personnelles (nom, adresse e-mail, numéro de téléphone…) ;
  • collecte de santé (données médicales, relevés d'exercices sportifs…) ;
  • collecte de données financières (coordonnées bancaires, rémunérations…) ;
  • collecte de contacts (accès au carnet d'adresses) ;
  • collecte de contenus (e-mails, SMS, messages audio, etc.) ;
  • collecte de navigation web, d'achats, d'identification (IDFA, nom d'utilisateur…), de diagnostics (crashs de l'appareil, temps de lancement d'une app, etc.).

Dans une déclaration à Axios, WhatsApp ne voit aucun problème à ce besoin de transparence mais ils conteste la méthode et le déséquilibre qu'elle induit avec les apps d'Apple préinstallées sur les appareils iOS et que les utilisateurs ne vont pas chercher sur l'App Store :

Bien que fournir aux gens des informations faciles à lire soit un bon début, nous pensons qu'il est important que les gens puissent comparer ces étiquettes de « nutrition de la vie privée » des applications qu'ils téléchargent avec celles d'applications préinstallées, comme iMessage.

Et de vouloir ainsi qu'Apple se plie elle-même aux règles qu'elle impose aux autres.

Ensuite, WhatsApp juge ces courtes indications beaucoup trop réductrices. Il pourra être signalé qu'une app récupère votre position géographique ou des informations financières, mais sans nuances et sans entrer dans les détails. Telle que l'interface a été présentée jusque-là, il semble qu'il y ait la possibilité d'avoir plus de précisions, mais ce n'est clair et apparement pas suffisant au goût de WhatsApp.

La présentation de cette fiche

Dans un billet de blog, WhatsApp détaille donc, pour chacune des catégories imposées aux développeurs par Apple, ce qu'il fait exactement avec telle ou telle donnée et la précision de celles-ci.

Apple n'a pas indiqué à partir de quand ces nouvelles informations seront visibles sur ses plateformes de téléchargement, mais les développeurs ont pour obligation, depuis hier, de les inclure avec toute app ou mise à jour soumise à la validation.


Tags
avatar victoireviclaux | 

Facebook en mode Ouin Ouin.

J'aime !

avatar redchou | 

« Et de vouloir ainsi qu'Apple se plie elle-même aux règles qu'elle impose aux autres. »

- L’espoir fait vivre.

avatar romainB84 | 

@redchou

C’est ballot : à 2h45 près, ton troll passait tout seul 🤣🤣

avatar redchou | 

@romainB84

Non, d’une façon générale, les règles ne sont pas les mêmes pour tout le monde sur les plateforme d’Apple.

avatar romainB84 | 

@redchou

Yes! Bonne réponse ! Je valide !! La base même du troll : toujours rester droit dans ses bottes 😍!!
(Troll) - je te dis que si je lache le stylo qui est dans ma main il ne va pas tomber par terre.
(Personne) - heu... t’es gentil petit troll... mais y’a la gravité etc etc ... donc si si ... il va tomber
(Lache le stylo... qui tombe au sol)
(Troll) - ah tu vois ... je t’avais dit qu’il n’allait pas tomber ... j’avais raison
🤣🤣🤣

avatar redchou | 

@romainB84

Content que vous n’en ayez pas fait l’expérience.

avatar jul69 | 

Entre ça et l’arrêt du suivi publicitaire notre ami Mark l’a vraiment mauvaise 😁 on comprend mieux toutes ses gesticulations ciblant Apple très récemment

avatar Sgt. Pepper | 

La blog de WhatsApp se veut transparent mais contient surtout pas mal de zones d’ombre:
- QU’est ce qui sert a tracker l’utilisateur globalement sur plusieurs services FB ou autres?

- Qu’est ce qui est monétisé dans ces données privées, et comment?

- Silence sur le fait que WA sait: Qui parle a qui, quand, comment, où,.. (meme si le contenu message est chiffré)

avatar r e m y | 

@Sgt. Pepper

"Silence sur le fait que WA sait: Qui parle a qui, quand, comment, où,.. (meme si le contenu message est chiffré)"
C'est le cas de tous les gestionnaires de messagerie, dont Apple avec iMessage (ils récupèrent même les simples sms si on a activé la synchronisation entre ses appareils via iCloud)

avatar Sgt. Pepper | 

@r e m y

Sauf que le business d’Apple n’est pas le recel de Pub ciblée.

avatar r e m y | 

En même temps, ça ne serait pas choquant qu'Apple respecte pour ses propres apps ce qu'ils imposent aux développeurs tiers...

avatar ric_anto | 

@r e m y

Oui...
Tout comme le fait qu’Apple s’octroie un passe-droit sur les aspects réseau (cf. les problèmes rencontrés par Little Snitch).
« Faites ce que je dis mais pas ce que je fais ».
Montrer l’exemple serait bien...

avatar quentinf33 | 

@ric_anto

Après tout c’est leur OS, et ça peut me paraître légitime.

Chez moi je fume dedans mais j’interdis à mes invités de le faire. Et personne n’a à me le reprocher.

avatar hugome | 

@quentinf33

Oui mais personne n’est obligé d’habiter chez toi

avatar quentinf33 | 

@hugome

Les développeurs d’apps sur les plateformes d’Apple ou autres non plus.

avatar romainB84 | 

@ric_anto

Ça tombe bien du coup 😅😅

avatar Fennec72 | 

Pour moi, le plus important est de savoir si une application récupère des données sans rapport avec ses fonctions.
Par exemple, si WhatsApp ou Facebook récupéraient des donnée de santé ou récupéraient des données sur des visites de site e-commerces issues du cache du navigateur et sans rapport avec une quelconque visite de leurs applications respectives.

avatar r e m y | 

@Fennec72

Bref savoir tout ce qu'ils récupèrent et pour quel usage.
Par contre j'imagine que le développeur de l'app ne peut donner ces infos que pour les données qu`il recupere lui-même.
Si je prends l'exemple de l'app MacG, je ne pense pas que l'équipe de rédaction du site puisse répondre sur les données que récupèrent les dizaines de "fournisseurs" qui font du tracking pour leur "intérêt legitime" et encore moins ce qui est fait de ces données.

avatar Tibimac | 

@r e m y

Si car c'est leur responsabilité d'avoir fait le choix d'intégrer tel ou tel composant tiers et de l'avoir éventuellement paramétré comme ceci ou non et déjà dans le cadre de la GDPR le listing de tout les composants et des données récoltées doit être fait. Seulement maintenant il sera bien visible ^^

avatar r e m y | 

@Tibimac

Vous pensez vraiment que MacG sait ce qui est fait de nos données personnelles par chacun des plus de 150 fournisseurs faisant du tracking sur leur app et en particuliers les 67 fournisseurs dont on ne peut pas désactiver le tracking pour "intérêt legitime"?
J'en doute, et je ne pense pas que cette fiche qui doit être remplie désormais concerne ces tiers. Tel que c'est formulé ça ne concerne que l'usage des données par l'auteur de l'app (donc par MacG pour cette app)

avatar DareMac | 

« Et de vouloir ainsi qu'Apple se plie elle-même aux règles qu'elle impose aux autres. »

Ils ont bien raison. Apple vit-elle dans une cage de verre?

avatar romainB84 | 

@DareMac

Au vu de l’article.... non 😅

avatar DareMac | 

J’ai lu avant la mise à jour de l’article et donc celle de Apple sur le sujet.

avatar alan1bangkok | 

J’utilise régulièrement et depuis longtemps WhatsApp sans le moindre tracas
Il y longtemps que je ne me pose plus de questions sur le suivi des données de telle ou telle application.
Le simple fait de posséder un Smartphone implique un suivi legal ou pas
Je refuse de me battre contre des moulins à vent et je n’ai aucune confiance non plus au moralisateur . Je préfère être occupé à vivre

avatar e2x | 

Très bien! Que les dictateurs et bien-pensants d’Apple fassent de même.
C’est pratique de se dédouaner en balançant la responsabilité sur les autres avec un bandeau d’infos... mais actuellement on est plus saoulé par l’excès de panneau de sécurité sans en comprendre grand chose.
Particulièrement à cause de cet ajout de précisions dont ils sont souvent si radins.

avatar Lemon19 | 

Objectivement, WhatsApp a raison. Ok pour la transparence si elle s’applique à tous. Et cela permettra peut-être à certaines personnes de se rendre compte que les backdoors existent aussi chez Apple.

avatar sangoke | 

@Lemon19

Faudra apprendre ce qu’est une backdoor, parce que ça n’a rien à voir avec le traitement des données privées. Et Apple a depuis indiquée qu’elle en ferait de même pour ses propres applications

avatar Lemon19 | 

@sangoke

Faudra se renseigner un peu plus, parce que quand Apple autorise le gouvernement américain à accéder aux données d’iCloud ça touche bien les données privées. https://www.google.fr/amp/s/amp.usatoday.com/amp/4567858002

avatar sangoke | 

@Lemon19

Ça n’a rien à voir avec une backdoor, c’est juste donner accès aux données dont ils disposent sur leurs serveurs, comme toute entreprise est légalement tenue de le faire ! une backdoor ça serait un accès direct sur ton téléphone ce qui n’est absolument pas le cas, il ne faut pas tout mélanger et ne pas employer des termes qui n’ont rien à voir

avatar apaisant | 

Je trouve ça mieux de mettre l'encart mise a jour de l'article en fin d'article. Pour une première lecture c'est plus lisible.

avatar iothmane | 

D’après les notes de versions ça a l’air que l’affichage des infos de vie privée seront visible sur les versions iOS 14.3 et macOS qui seront release lundi prochain

avatar kafy28 | 

Si Facebook trouve l’idée bonne de permettre aux utilisateurs de facilement voir les données collectées et pas à travers un CGV de 15 pages en polisse 5, pourquoi n’ont-ils pas d’eux même crée cette fiche récapitulatif avant qu’elle ne soit imposée ?

Comme dab’ Facebook = 💩

CONNEXION UTILISATEUR