Le jeu mobile renforce ses positions sur le marché du jeu vidéo français

Mickaël Bazoge |

L'an dernier, le jeu vidéo a fait partie des quelques secteurs qui ont su tirer leur épingle du, hum, jeu. Le SELL, le syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs, annonce dans son bilan 2020 que le marché français a progressé de 11,3% en termes de chiffre d'affaires, qui s'établit à 5,3 milliards d'euros. Une année record soutenue par le lancement des nouvelles consoles de Microsoft et de Sony, et surtout par le besoin de s'évader virtuellement de la maison confinée.

L'écosystème « consoles » représente 51% du marché total du jeu vidéo français (2,7 milliards d'euros, soit 10% de plus par rapport à 2019), celui du PC « gaming » 22,2% (1,18 milliard, +8,9%), et pour ce qui nous intéresse plus particulièrement, l'écosystème mobile 27% — soit la bagatelle de 1,4 milliard d'euros, des revenus en progression de 16%. Pour établir les chiffres du marché mobile, le SELL s'appuie sur les données d'App Annie.

Sur iOS et Android, les jeux représentent 43% des volumes de téléchargement, et 67% de la valeur (les dépenses des utilisateurs). Le smartphone, toutes chapelles confondues, est le support de prédilection pour les joueurs français : 53% s'en servent pour jouer à des jeux vidéo ; l'ordinateur vient ensuite avec 49%, suivi par les consoles (45%). Les tablettes s'affichent à 28%, les smartphones spécialisés dans le jeu, à l'instar du ROG d'Asus, comptent pour 6% du tout.

« En parallèle de ces performances, l’année 2020 aura marqué un changement dans le regard porté sur le jeu vidéo. Il s’impose désormais comme un média positif offrant de multiples opportunités au-delà de sa fonction première de divertissement », plaide le SELL. Et le jeu mobile y a pris toute sa part.


Tags
avatar fatboyseb | 

L’âge moyen de chaque plateforme est je trouve assez surprenant

avatar MrJamesAdams99 | 

@fatboyseb

Sur ce point, l'étude est bancale puisque l'échantillon de personnes est de 10 ans et plus.
En-dessous de cet âge, il y a quand même un public non négligeable

avatar Tao | 

@MrJamesAdams99

Même en ne prenant que les personnes de 10 ans et plus je trouve ces chiffres surprenants. Peut-être faudrait-il pondérer par le temps d’utilisation de chaque plateforme par groupe d’âge (je ne sais pas si c’est déjà le cas dans cette étude)

avatar cosmoboy34 | 

@Tao

Ce qui compte c’est le terme « moyen » alors que le plus intéressant dans les statistiques c’est le median bien plus parlant et représentatif. Faire des statistiques de moyenne aujourd’hui n’a plus trop de sens

avatar IceWizard | 

@cosmoboy34

« Faire des statistiques de moyenne aujourd’hui n’a plus trop de sens »

La moyenne c’est bien ce truc qui dans un pays composé uniquement de nains de 1m40 et de géants de 1m90, oblige les constructeurs de portes à avoir une hauteur réglementaire de 1m80 de haut ?

avatar cosmoboy34 | 

@IceWizard

😂

“Un statisticien est une personne qui peut avoir la tête dans un four et les pieds pris dans la glace et dire qu’en moyenne il se sent bien.”

avatar redchou | 

@MrJamesAdams99

Et avec un pouvoir d’achat qui l’est tout autant !.. 🤣

avatar toto_tutute | 

@fatboyseb

Tu n'imagines pas le nombre de retraités qui sont joueurs. Certes, c'est pas du Call of ou FIFA mais qu'importe, ce sont des joueurs de jeux vidéo.

avatar Bigdidou | 

@fatboyseb

“L’âge moyen de chaque plateforme est je trouve assez surprenant”

Ah, qu’est-ce qui te surprend ?
Ca serait intéressant d’avoir une courbe de répartition, ou au moins les écarts type et une médiane.
La moyenne toute seule, c’est pas hyper-informatif ;)

avatar cosmoboy34 | 

@Bigdidou

En somme ce que je disais 2 commentaires plus haut 😂

avatar stivjobs | 

Il n’y aurait pas un petit souci d’icône sur la dernière image ? Inversion entre l’ordinateur et la console...

avatar ohmydog | 

@stivjobs

Tout a fait.

avatar fousfous | 

Pourtant les jeux mobiles sont loin d'être bon. Si on oublie le fait qu'il faut payer pour faire la moindre chose, le gameplay est bien souvent réduit à sa propre expression avec des graphismes vraiment mauvais.

avatar lmouillart | 

Les A14 sont un peu plus de 4 fois plus performant que les X1 qui équipent les Switch. Si les jeux sont moches c'est que les développeurs ne savent pas faire avec les contraintes techniques.
Concernant le gameplay oui c'est la plupart du temps merdique.

avatar SebKyz | 

@lmouillart

Je pense que l’autonomie est une grande contrainte. Un BOTW (Zelda) sur iPad ou iPhone pomperait la batterie à une vitesse folle.
Je pense aussi qu’il n’y a pas de grands jeux (ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas de bons jeux), car les éditeurs ont peur de se mouiller et/où d’avoir un budget assez conséquent pour développer sur iOS.
Les contrôles tactiles sont la base pour ces appareils et ça ne doit pas aider, car de base il faut que ce soit développer et jouable avec les doigts.
Après il y a le Cloud comme Xcloud ou Stadia...

avatar YetOneOtherGit | 

Une vision plus globale de la dynamique générale qui pose quelques réalités:

https://www.visualcapitalist.com/wp-content/uploads/2020/11/gaming-history-50-years-timeline-revenue-up2.jpg

avatar John McClane | 

@YetOneOtherGit

Merci, ça m’a rappelé des tonnes de souvenirs !

CONNEXION UTILISATEUR