Achats In-App : Apple prévient de nouveau les clients de l'App Store

Mickaël Bazoge |

Mi-janvier, Tim Cook dévoilait à ses équipes avoir signé un arrangement avec la Federal Trade Commission (FTC) pour mettre fin à la controverse entourant sa politique de micro-paiements (lire : Apple et la FTC trouvent un accord sur les achats In-App). Le patron d'Apple n'avait alors pas manqué de rappeler la mise en place de mesures renforcées de contrôles parentaux au sein d'iOS.

On y apprenait également que le constructeur avait contacté par courriel 28 millions de ses clients ayant pu potentiellement souffrir de ces achats in-app involontaires, souvent par l'intermédiaire des enfants de la famille pas conscients de la réalité des achats effectués dans les boutiques intégrées aux jeux. Au total, ce sont 37 000 demandes de remboursements qui ont été retournées par des clients.

La FTC a précisé dans la foulée qu'Apple avait accepté de reverser un minimum de 32,5 millions de dollars, et que l'entreprise s'était engagée à améliorer l'information des utilisateurs de terminaux iOS en matière de micro-transactions. C’est tout particulièrement de la fenêtre de 15 minutes durant laquelle, après un achat, l'App Store ne réclame plus de mot de passe, qui pose problème. iOS 7.1 justement ajoute un message pour le régler (lire : iOS 7.1 se met en règle pour les In-App).

Cet accord à l'amiable avec la FTC exige également qu’Apple continue de chercher les clients susceptibles de recevoir un remboursement en cas de micro-paiements abusifs. C'est pourquoi le constructeur a envoyé des e-mails à un certain nombre d'utilisateurs d'iTunes, leur offrant une chance d'obtenir un avoir du montant des achats virtuels effectués dans une app. Ce courriel se destine plus particulièrement à ceux ayant effectué des achats in-app récents.

« Nous avons entendu de plusieurs consommateurs qu'il était trop facile pour leurs enfants de faire des achats in-app », écrit Apple, qui poursuit : « nous avons amélioré les contrôles parentaux afin qu'ils puissent mieux gérer les achats de leurs enfants, ou les restreindre complètement. De plus, nous proposons des remboursements dans certains cas ». Dans le mail, on trouvera un lien vers un formulaire afin de préciser les micro-paiements problématiques. Toutes les demandes doivent être envoyées à Apple avant le 15 avril.


CONNEXION UTILISATEUR