Apple ne fera pas dans le porno

Christophe Laporte |

Apple a fini par retirer de la vente l’application Hottest Girls (lire : Du cul sur l'App Store) qui montrait des jeunes filles dénudées. Avant que la société californienne intervienne, le logiciel a rencontré un tel succès que les serveurs de l'éditeur qui diffusaient les images n'ont pas supporté la charge.

Finalement, les "gardiens' de l'App Store ont fini par faire savoir qu'Apple ne distribuera pas des applications qui contiennent des contenus inappropriés. Et selon Apple, c'est justement ce que l'éditeur a fait en ajoutant des filles nues à son application. Dixit Apple, c'est une violation des termes du contrat de l'iPhone Developer Program.


avatar josselinrsa | 
Heu, ça veut dire qu'ils vont supprimer Safari qui peut afficher des filles nues sur internet ? ? ? :D
avatar The Verge | 
Heureusement qu'il y a le jeu Pacman. Toutes ces belles filles qui courent après des vitamines sous leur burka ;-)))
avatar Jeje680 | 
@ bluheim la nudité non, la femme objet, demande à ta copine ;-) Du reste, je plussoie à ta remarque sur la violence, en ajoutant qu'Apple pourrait aussi y mettre des limites. Dans certains jeux, l'autre est également considéré comme objet... à dézinguer. Accepter dans un jeu ce qu'à l'évidence est on n'accepterait pas dans la réalité est tout à fait schizophrène. Mais comme depuis 68 un principe dictatorial a décrété qu'il est interdit d'interdire...
avatar Switcher | 
"Mais comme depuis 68 un principe dictatorial a décrété qu'il est interdit d'interdire..." +1
avatar Apple92 | 
C'est très bien qu'il ait supprimé une application de ce genre. Oui c'est stupide que dans la société actuelle la violence soit mieux tolérée que la pornographie, mais ce n'est pas pour autant que cette dernière doit être mise en avant. Je ne suis évidemment pas contre les sites et vidéos pornos ;) simplement, l'App Store est un service ouvert à tous et consultable par tous. Des applications de ce genre n'ont donc rien à y faire. Apple devrait mettre en place des systèmes de classification et de "restriction" plus poussés que ce qu'il y a déjà pour l'iPhone/iTouch et l'App Store. Surtout que, comme d'habitude, ce genre d'application sur un support comme l'iPhone ne va que dans un sens : des femmes objets pour geeks.

CONNEXION UTILISATEUR