Coup d'oeil sur l'OCR de Prizmo 2 pour iPhone et iPad

Florian Innocente |
La toute nouvelle version 2 de Prizmo est disponible pour iPhone et maintenant aussi pour iPad au travers d'une application universelle. [2.0 – Français – 5,49 € – iPhone/iPad – iOS 6 – 41,6 Mo – Creaceed]. Prizmo poursuit dans sa spécialité qu'est la numérisation suivie de la reconnaissance de caractères des pages, extraits d'articles ou cartes de visite que l'on soumet aux caméras de l'iPhone, iPad (ou en puisant une image dans leurs Pellicules). 10 langues sont incluses et une petite trentaine de supplémentaires peuvent être librement téléchargées, mais l'éditeur prévient que l'OCR associé risque d'être moins performantes qu'avec celles intégrées d'office. Prizmo 2 utilise iCloud pour le partage des documents de travail entre ses iPhone et iPad, il sait exporter en PDF vers les applications installées compatibles avec ce format. Les outils pour pour préparer l'image avant son OCR ont été améliorés, par exemple une loupe pour ajuster précisément le cadre de rognage et d'autres pour l'éclaircir, mieux faire ressortir les textes et débarrasser le texte numérisé de parties inutiles. Nous avons rapidement fait quelques essais avec différents supports, depuis un iPhone 5 ainsi qu'un iPad 2 : couverture et contenu d'un manuel informatique, articles d'un quotidien et ceux de mensuels. Les solutions d'OCR produisent toujours des résultats variables et Prizmo ne fait pas exception mais il a cet avantage de ne pas coûter très cher et de fournir des résultats qui peuvent être assez bons moyennant un peu de pratique.
La quatrième de couverture d'un manuel informatique et le résultat ci-après sans avoir cherché à améliorer la lisibilité de l'image.
Les articles du journal ont été plutôt bien voire très bien analysés et de limiter à peu de choses le travail de correction derrière. Dans le cas du magazine, il est arrivé que le texte obtenu soit en revanche complètement inexploitable tant les erreurs étaient nombreuses. Mais en préparant le texte avant l'OCR, c'est-à-dire en jouant avec la poignée (très simple) de réglages intégrés, l'OCR se révèle nettement plus performant, avec quelque erreurs ça et là, mais rapides à corriger et bien plus que s'il avait fallu saisir l'article dans son entier. Les lettrines par exemple ont posé quelques problèmes, mais on peut les purger du texte numérisé.
Un extrait d'une page entière, bien reprise dans son ensemble, de Studio Live Magazine et avec des corrections à faire, mais en nombre réduit.
Image un peu bombée et photo moyenne à la base (prise avec un iPad 2).
Photo d'une page qui n'était pas à plat et qualité d'image moyenne (prise avec un iPad 2), Prizmo ne fait pas de miracles il faudra beaucoup reprendre, mais la source n'était pas de première qualité
Prizmo 2 est assez riche en nouveautés, en possibilités et son interface a nettement évolué aussi en arrivant au passage sur iPad. À un peu plus de 5€ (promo, 9€ ensuite, la mise à jour est gratuite pour les utilisateurs de la V1) c'est une solution mobile d'OCR plus qu'abordable. Les rapides essais conduits ici montrent que le logiciel peut se révéler très capable. Il faut cependant s'entrainer et tester les outils d'amélioration de l'image dans différents contextes pour ensuite s'assurer d'une reconnaissance moins aléatoire.

Prizmo 2 Video Trailer from Creaceed on Vimeo.

Tags
avatar sinetiq | 
Ça à l'air vraiment bien fait tout ça !

CONNEXION UTILISATEUR