Crise de communication pour VideoLAN

Arnaud de la Grandière |

Il y a quelques jours, nous vous faisions part du communiqué de Rémi Denis-Courmont, contributeur de premier plan au développement de VLC, faisant savoir qu'il avait demandé le retrait de VLC de l'App Store, les conditions du magasin d'Apple étant selon lui incompatibles avec la licence GPL qui régit le décodeur vidéo libre (lire VLC en sursis sur l'App Store).

Tout est parti d'un billet sur le blog de Brett Smith, ingénieur de la Free Software Foundation sur les questions de conformité aux licences libres, suivi d'un mail sur la mailing-list des développeurs de VLC, affirmant que la licence GPL était incompatible avec les conditions de l'App Store. Partant de là les choses ont quelque peu dérapé, avec une crise de communication à la clé pour VideoLAN, l'organisation qui gère VLC.

De fait, l'application est toujours bel et bien disponible sur l'App Store, et VideoLAN a fait plusieurs communiqués. Tout d'abord elle a renvoyé vers un mail de Jean-Baptiste Kempf, Président de l'organisation, qui proteste contre les allégations de la Free Software Foundation : il signale que les règles de l'App Store ont été modifiées, et se demande si celles-ci sont toujours en contradiction avec la GPL 2+ qui régit VLC. De fait en fouillant un peu on peut également trouver un autre mail de Jean-Baptiste Kempf qui ne trouve pas de mots assez durs pour qualifier l'attitude de Brett Smith : « Avec des amis comme vous, nous n'avons pas besoin d'ennemis », peut-on lire entre autres joyeusetés. Kempf reproche à Smith d'instrumentaliser VideoLAN pour promouvoir son propre agenda, mâtiné de radicalité idéologique.

Un autre tweet de VideoLAN stipule : « L'application VLC est toujours sur l'App Store. VideoLAN fait son enquête et tâche de régler les choses calmement entre les différentes parties », et un autre ajoute : « VideoLAN ne distribue PAS VLC sur l'App Store, et donc ne peut l'en retirer :) » (c'est Applidium qui a publié le portage sur l'App Store), en précisant également que si Rémi Denis-Courmont est l'un des développeurs principaux de VLC, il ne fait pas pour autant partie de l'organisation VideoLAN. Il semble donc qu'il y ait quelques dissensions entre les différents collaborateurs du projet, et pour le moins un manque de coordination. Rappelons également que Rémi Denis-Courmont est employé par Nokia.

[MAJ] : nous avons modifié la description du mail de Jean-Baptiste Kempf, notre première version affirmait qu'il déclarait que les nouvelles règles de l'App Store ne sont plus en désaccord avec la licence GPL. Nous vous présentons toutes nos excuses pour cette erreur.

avatar Mayorkam | 
On a donc la confirmation ici de la tentative de manipulation de certains intervenants dans cette affaire basée sur une forme de prise en otage idéologique d'iTunes. Ce qui est rassurant, c'est que cette tentative est bien dénoncée au sein même de la FSF... J'avais trouvé la première com de Courmont totalement lamentable. Visiblement, et au sein même de la FSF, il y en a d'autres à être très critiques...
avatar psalliou | 
Étonné de voir que VideoLAN continuait à faire la promo du portage de VLC pour iOS (voir mon article): http://www.nowhereelse.fr/vlc-ios-supprime-app-store-36914 ) j'ai contacté il y a quelques jours de cela R.D Courmont et J.B Kempf pour avoir leur avis sur cette affaire et il en ressort effectivement que la position de Courmont est loin d'être partagée par l'ensemble des membres actifs du projet VideoLAN... Espérons que VLC pour iOS conservera en fin de compte sa place au sein de l'App Store...
avatar iguan | 
Dans ton blog tu dis: "je n’ajouterai pas comme certains ‘procurez vous le avant qu’il ne soit retiré de l’App Store‘, dans ce cas de figure votre application sautera de toute manière lors de la prochaine MAJ d’iOS…" J'ai quelques applis qui ont été retiré de l'AppStore par la suite, donc certaines datant d'iOS 2.0 (NetShare pour ne pas le cité), qui marchent toujours toutes impeccablement sous iOS 4. Donc ca n'a rien d 'évident qu'une prochiane MAJ d'iOS fasse sauter des applications retirée du store.
avatar psalliou | 
Étonnant. Sais tu si ces App ont été retirées pour des raisons "légales" ou sans véritables raisons par leur dev par exemple?
avatar iguan | 
Pour NetShare, c'était à la demande des opérateurs, cette appli permettant de partager la connexion Internet de l'iPhone. Les autres que j'ai, je crois que c'était les développeurs eux même qui avaient décidés de la retirer.
avatar psalliou | 
Ok, merci pour l'info. Croisons les doigts et attendons de voir...
avatar denisbook | 
@Stagueve il y a eu des cas d'applications retirées suite à des plaintes pour violation de copyright/propriété intellectuelle/droit des marques. L'auteur retire de lui même en attendant de clarifier la situation.
avatar psalliou | 
Pour ça on est d'accord mais dans ce cas c'est bien plus compliqué que ça (Logiciel Libre)...
avatar rick75 | 
Il me semble que si tu as payé pour une application, même si elle est retirée, Apple ne peux pas l'effacer comme ça de ton iPhone? non?
avatar psalliou | 
Hum, c'est bien probable en effet, faudrait se penchez sur les ToS pour s'en assurer...
avatar rick75 | 
En tout cas, voilà une belle guerre interne de divergence d'opinion. Belle publicité!
avatar denisbook | 
Stalmicmac, c'est de la politique interne classique à tout projet communautaire. Vous n'avez jamais eu à négocier entre les "durs" qui veulent aller à la prochaine Etape du Combat et les "pragmatiques" qui pensent que préserver l'actuelle réussite est déjà très bien ? Les "durs" ont raisons dans le sens que si on force pas à aller de l'avant ou chambouler une situation sclérosée, on ne progresse pas Mais les "pragmatiques" ont raison de dire que si on pousse le bouchon trop loin, trop vite on peut perdre tout ce qui est acquis. - Videolan est un projet communautaire et transparent. Il est naturel que vous puissiez être mis au courant de leur cuisine et disputes internes. C'est une bonne chose. La Pub elle c'est "Vlc ca lit tout tout tout et même cette vieille vidéo indeo". Profitez en pour voir les forces contradictoires qui sont en jeux dans le Logiciel Libre et Opensource.
avatar PtitRital67 | 
ouais un peu lamentable la pub quand meme
avatar denisbook | 
Apple ne peut pas retirer une application achetée Techniquement Apple ne peut pas (sans provoquer un cataclysme, vraiment : à l'image du DVD ou Blu-ray, et cela malgré la sophistication d'un lecteur blu-ray) et dans le "TOS", rien n'est écrit comme quoi Apple le ferait. Cela dit : il faut que vous réalisez qu'on vous fournit qu'une licence d'utilisation d'un logiciel, pas la propriété éternelle. Mais cela concerne avant tout l'accord entre l'AUTEUR du programme et VOUS, PAS Apple. - "On a donc la confirmation ici de la tentative de manipulation de certains intervenants dans cette affaire basée sur une forme de prise en otage idéologique d'iTunes. Ce qui est rassurant, c'est que cette tentative est bien dénoncée au sein même de la FSF... " Le but de la FSF est quand même de fournir des logiciels aux gens et de promouvoir leur usage et adaptation aux besoins des gens. Le but est de donner du pouvoir aux _utilisateurs_ . Un logiciel qui est inaccessible est nettement moins utile et n'aide pas les gens.
avatar stefhan | 
"Denis-Courmont est employé par Nokia" Ah OK, je comprends mieux maintenant pourquoi cet olibrius s'est mêlé de l'histoire !
avatar rick75 | 
Il est clair qu'avec la guerre (aux avant-postes) entre tous les acteurs du marché des smartphones... voir un responsable (employé de Nokia), critiquer une appli pour iOS... ça perd tout de suite en crédibilité par rapport à la situation... Quoique... de toute manière... la plupart des utilisateurs ne sont même pas au courant... et tant que l'application reste dispo sur l'appstore et que les commentaires sont bons... ça doit "fonctionner" tout seul...
avatar skynet50 | 
Rha stupide journaliste et leurs articles foireux. Il n'y a pas de relation entre Nokia et cette affaire. Personne a jamais lever ce point sur une mailing list ou un article, *seulement* macgeneration. Voyez un peu plus loin que le bout de votre nez....Ca sent le troll macgeneration...
avatar Ihabia | 
2 points: - des gens ont mis beaucoup de travail dans VLC. Ils l'ont mis sous license GPL. S'il s'avere que la GPL est enfreinte, ils sont en droit de se plaindre. C'est une infraction aux droits d'auteurs (au sens le plus noble du terme, la facon dont les auteurs veulent que leur oeuvres soient utilises) - Une chose est sure a 100%, les gens qui utilisent VLC sur iphone n'enfreignent pas la GPL (sauf s'ils l'enfreignent par ailleurs, redistribution sans source, etc...) Donc il n'y aurait aucune raison legale de tuer l'app a distance ou a une mis a jour. Le probleme est au niveau du mecanisme de distribution, qui rajoute(rait) des restrictions legales, pas au niveau de l'utilisateur final.
avatar Soseki | 
Nokia serait donc derrière ça pour se faire un coup de pub ou pour mettre des bâtons dans les roues d'Apple ?
avatar babgond | 
Surtout, comme l'a fait remarqué l'excellent article d'arstechnica, si l'appli n'est pas valide dans l'app store, elle ne l'est pas non plus sur l'android market qui possède le même type de licence. Bien joué le taliban du libre.
avatar Franckytoo | 
Ouais lamentable ce Rémi Denis-Courmont il proteste contre VLC iPhone comme si ça vie en dépendait à croire qu'il veuille juste faire ch..r son monde !
avatar skynet50 | 
Non si tu contribuais a un projet open-source tu comprendrais que c'est important de protéger les developeurs et le code source. Il fait ca pas pour faire chier mais pour "fixer" le problème. Sans des gens comme lui des gros requins ferai encore plys mal a l'open source (Free est un exemple)...
avatar Abudah237 | 
IL n'a rien cherché à "fixer". IL semble s'est assuré qu'il avait suffisamment mis le souk pour qu'Apple finisse par en avoir marre et retire l'application, ce qu'elle a fait. Alors que le président de la fondation avait pris acte du changgement des conditions de 'AppStore, mais de toute façon les gesticulations de Courmont n'ont pas laissé le temps de vérifier si les derniers points de le license AppStore (et lui ce n'étaient que quelques points) n'étaient pas en fait résolus.
avatar skynet50 | 
Pourquoi "Rappelons également que Rémi Denis-Courmont est employé par Nokia." ? C'est super vraiment totalement inutile (Le précédent article en fait mention)...A moins de vouloir faire un rapprochement avec les poursuites Nokia/Apple mais c'est aller chercher très loin. Un peu de recherche sur la page perso de Remi montre qu'il bosse pas du tout sur quelque chose qui est en rapport sur VLC a Nokia. Donc rajouter Nokia dans vos articles c'est un peu extrapoler a la va-vite. J'espère que qqn chez Nokia demandera a enlever ces phrases car Nokia est en rien dans cette affaire.
avatar Abudah237 | 
Il bosse sur MeeGo, qui est un OS Mobile basé sur Linux que Nokia cherche à pousser, donc si, c'est complètement dans le truc. Il travaille sur MeeGo, un OS mobile concurrent à iOS (ce qui est son droit). Mais après il va nous dire la main sur le coeur que c'est sans aucun rapport. Après le FUD qu'il n'a pas hésité à déroulé jusqu'au bout vis à vis d'Apple, je ne lui accorde pas le bénéfice du doute.

CONNEXION UTILISATEUR