Apple Watch : les avis de la presse mode

Mickaël Bazoge |

Pour son special event, Apple avait évidemment invité des journalistes de la presse high-tech, qui ont livré leurs premières impressions sur les nouveautés présentées par le constructeur, que ce soit pour les iPhone 6 ou l'Apple Watch. Mais de nombreux cartons d'invitation avaient également été envoyés à la presse mode, ce qui n'avait pas manqué de provoquer de nombreuses réactions (lire : Apple invite les journalistes de la mode à son keynote). Le défilé des journalistes spécialisés s'est conclu sur un constat presque unanime : l'Apple Watch devrait connaître un grand succès.

Pour Dylan Jones de GQ, Apple n'a pas seulement « inventé un nouveau produit, mais aussi créé un secteur complètement nouveau : Technolux », contraction évidente des mots techno et luxe. L'Apple Watch représente une « modernité rafraîchissante » bien qu'elle donne l'impression d'avoir été déjà vue des centaines de fois auparavant, de Cartier à Swatch. « C'est étrange, mais familier. Et c'est pourquoi cela fonctionne ».

Suzy Menkes espère de son côté que la Watch ne lui conseillera jamais de cesser de manger du chocolat ! La rédactrice de Vogue International pense qu'en tant que « non spécialiste du numérique », elle n'utilisera jamais toutes les possibilités offertes par le terminal. « Mais j'aime l'idée de modifier l'aspect visuel suivant mon humeur. Et peut-être en fonction de ma garde-robe ».

Eliza Brooke en appelle à une connaissance d'Apple : la combinaison des matériaux lui évoque en effet quelque chose de Burberry — l'ancienne entreprise dirigée par Angela Ahrendts, désormais en charge des Apple Store. « Ce n'est pas qu'Apple a changé la philosophie de son design en embauchant Angela Ahrendts, mais la sensation est là. Dans tous les cas, toutes ces embauches dans le milieu du luxe commencent à payer ». Et quoi qu'il en soit, l'Apple Watch est « une des meilleures technologies "prêt à porter" que nous avons jamais vues ».

« Futuriste et intuitivement familière » : c'est le constat dressé par Lisa Armstrong du Telegraph d'après les photos montrées par Apple. Lorsqu'il a fallu prendre réellement en main les modèles d'exposition, ces derniers lui ont paru « un peu encombrant ». C'est le prix à payer pour intégrer autant de technologie, relativise t-elle, et une fois au poignet, la montre se révèle élégante. Néanmoins, elle estime qu'il s'agit encore d'un « work in progress » et qu'il va falloir convaincre les utilisateurs habituels des produits d'Apple de porter quelque chose au poignet.

Tout le monde n'a cependant été convaincu. Roseanne Morrison écrit pour The Doneger Group que la Watch « n'est pas jolie. C'est une technologie très futuriste, à l'opposé du sexy féminin ». Eric Wilson d'InStyle Magazine est plus nuancé : « l'Apple Watch transporte avec elle un statut social, elle est générique dans le sens de sa flexibilité et de l'individualisation ». Mais cela reste « une montre très masculine ».


avatar John Maynard Keynes | 

@Egon-058

Ok, j'avais sans doute lu ton propos trop rapidement ;-)

Désolé sur ce point

En même temps ils ont raison d'expliquer on pourrait croire qu'il s'agit d'une technique d'éclairage ;-)

avatar John Maynard Keynes | 

@ILaw

Encore une erreur il n'y a pas d'âge limite pour apprendre, ouvrir les yeux et devenir conscient ;-)

Après il est vrai qu'avec l'âge c'est de plus en plus difficile de remettre en question ses petites posture confortables :-)

avatar John Maynard Keynes | 

Sur un autre fil SMDL a publié cette délectable compilation de commentaire lors de la sortie de l'iPod

"N'importe quoi cet I-pode.

On rêve, du délire. Mais bordel que fout Apple ?

J'adore mes mac, mais franchement S. JOBS a re-pété les plombs.

N'importe quel pro ricane quand il voit ce bazar : le MP3 n'a pas la qualité d'un véritable fichier numérique 44.1 ou 48 Khz sans parler du 88.2 voir 96Khz du DVD audio.

Les uitlisateurs grands publics payeront jamais ce prix là pour un simple baladeur mp3 un peu amélioré.

Non là, ils ont vraiment tout faut.

Feraient mieux de nous sortir le G5 illico dont tout le monde rêve.

Que de fric claqué pour des conneries. Apple ne pourra jamais rivaliser avec Sony pour des milliards de raison.

Pour commencer et (pour finir et faire court) ce qui fait la crédibilité d'un produit et l'impose en standart , c'est son catalogue, même pas sa qualité (ex : standart DAT/MP3, VHS/V2000, etc) :

Sony a du catalogue, Microsoft (Beurk) a du catalogue. Apple n'en a pas !!!

La bataille est déjà perdue. Pauvre Steve J. Vraiment il me fait mal. mais qu'est-ce qu'il lui a pris d'aller se foutre dans cette galère ?

Je continuerai à acheter du mac, mais pas ces conneries grand public...

bis repetita placent ;-)

avatar Orus | 

L'iPod et les lecteurs MP3 servent à quelque chose, ils ont complètement remplacés avec efficacité les baladeurs à K7 et autre bidules de Sony avec des discs.
Là, cette montre ne sert à rien et elle ne sera pas efficace vu son autonomie sans doute ridicule.
Elle ne remplace pas une vraie montre; c'est juste la création d'un nouveau besoin artificiel.

avatar John Maynard Keynes | 

@Orus

ça ne sert à rien, cela aussi on l'a servit pour bien des produits

Elle ne remplace pas une vraie montre; c'est juste la création d'un nouveau besoin artificiel.

Déjà utilisé pour l'iPAd et pour le Mac dans son temps.

avatar Orus | 

De belles et grandes phrases, toutes plus vides et creuses les unes que les autres.
Apparemment on va vous la faire aimer de force cette montre Apple.

avatar alphateam | 

Edit : j'ai déplacé mon commentaires pour répondre à l'utilisateur concerné

avatar philoo34 | 

@Orus

"Elle ne remplace pas une vraie montre; c'est juste la création d'un nouveau besoin artificiel."

Venir ici nous raconter ça c'est pas un besoin artificiel ?
Et pourtant tu en abuses ....

avatar hugome | 

@ John Maynard Keynes

"Les grands créateurs de mode ont eux aussi révolutionnés les usages, eu un impact fort sur la société, libéré les individus, changés les règles du jeu ..."

Tu comprends la différence entre l'industrie de la mode et la haute couture ?

Ce qu'il faut faire pour vendre à des millions de personnes des produits à moins de 500 €, et à quelques VIP des folies à 10 000 € ?

Si je te suis, l'Apple Watch c'est de la haute couture qui se vendra avenue Montaigne ?
Ah, non, c'est pas ce que tu as voulu dire ? Mais qu'est-ce que tu as voulu dire ?

Je te parle MARKETING. Tu connais la boîte qui a révolutionné l'INDUSTRIE de la mode ? Elle s'appelle Zara, et ses produits sont faits en copiant à bas coût les créations du monde entier et en les renouvelant toutes les 3 semaines. Son patron est une des plus grandes fortunes au MONDE. Les produits sont jolis mais tiennent difficilement l'année, et on se bouscule pour voir la dernière collection.

Et bien ça c'est pas le business d'Apple. Et çe n'est d'ailleurs pas non plus le business de l'horlogerie de luxe.

Apple a besoin de créer le désir, et pour ça de faire appel à l'émotion, donc de faire des beaux produits. La mode aussi, mais la similitude s'arrête là.
Le jour où la forme prime la fonction, Apple meurt.
Le business de la mode c'est de créer des nouvelles formes pour la même fonction que la collection précédente. Un des ressorts majeur est l'achat d'impulsion. Tiens, un jour, on parlera de ma femme qui est capable de scanner les 200 modèles d'une boutique en une minute, et qui a environ 10 mètres linéaires de fringues, tu comprendras, ce que c'est, la mode. :-))

"Le pb de beaucoup ici c'est qu'ils ont une vision très superficielle, entre autre,"
...du marketing et de l'innovation.

avatar hugome | 

@Applesoft

Je dis pas qu'il n'y aura jamais un succès sur l'Apple Watch. Au contraire, je pense qu'il y a un marché pour une montre autonome. Mais je doute que ça soit aussi fort que pour le smartphone ou la tablette, et de très loin. Et comme tu dis ça viendra de façon itérative. Le paiement sera certainement quelque chose de fort.

avatar Mysterium | 

" C'est une technologie très futuriste, à l'opposé du sexy féminin »

La mode est misogyne :)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR