Apple Watch : les nouvelles révélations du SDK d'Apple

Mickaël Bazoge |

Les documents proposés au téléchargement par Apple pour WatchKit sont, comme on s'y attendait, riches d'enseignements. Si on sait que les deux modèles d'Apple Watch ont évidemment des écrans de tailles différentes, ces dalles ont également des définitions différentes : l'écran de 38 mm affiche 340 x 272, celui de 42 mm est de 390 x 312. Les développeurs devront fournir des ressources graphiques pour les deux tailles des montres.

Les gestes complexes des doigts sont impossibles : pas de « pincer pour zoomer » par exemple, ce qui est en phase avec ce qu'avait annoncé Apple durant le spécial event de l'Apple Watch. En revanche, les développeurs ont bien accès aux tapotages simples et aux glissés de doigt. Ainsi, un mouvement du doigt vers le haut permet de scroller dans l'écran actuel; un glissé vers un bord ou l'autre permet de naviguer dans les pages précédentes et suivantes. Sans oublier la gestion de la pression des doigts… et bien évidemment, la couronne digitale, qui pourra être mise à contribution.

Les Coups d'œil, comme leur nom l'indique, offrent un aperçu rapide du contenu principal d'une application (et idéalement, ce contenu, qui devra tenir sur une seule page, s'affiche d'une manière contextuelle). Apple les compare à des « moments » significatifs que l'utilisateur appellera de lui-même; ces raccourcis ne seront pas « poussés » par les apps (à noter que les Coups d'œil, un peu à l'instar des widgets d'iOS 8, n'ont rien d'obligatoire pour les développeurs : ils pourront en proposer un ou pas avec leurs logiciels).

Les notifications offrent quant à elles deux types de consultation : longue ou courte. La notification courte se destine à alerter l'utilisateur en lui présentant une information minimale, rapide à lire et préservant un certain degré de confidentialité. Si l'utilisateur laisse sa montre levée un moment, alors elle pourra afficher une notification longue, proposant plus de détails et des fonctionnalités supplémentaires. Notons l'usage intéressant qui est fait ici du capteur de mouvement : si la montre identifie un mouvement rapide du poignet, signifiant que le porteur ne veut pas (ou ne peut pas) consulter pendant un moment sa montre, la Watch se contente de la notification courte. Apple illustre ces deux types de notifications ainsi :

Cliquer pour agrandir

La notification courte (à gauche) se contente du logo de l'app et d'une très courte description de l'alerte. La notification longue comprend un aperçu de la photo, ainsi que la possibilité d'interagir avec. Au passage, la police de caractères choisie par Apple pour sa montre est la San Francisco — elle est bien sûr disponible au téléchargement. Les apps se devront d'ailleurs d'adopter Dynamic Type afin que l'OS de la Watch puisse afficher correctement les différentes tailles de caractères suivant les situations et de manière dynamique.

À la faveur de ce lâcher sauvage d'informations de toutes sortes, on comprend aussi que le lien avec l'iPhone sera encore plus fort que prévu : c'est en effet le GPU du smartphone qui sera en charge de pré-calculer et rendre les animations qui s'afficheront sur l'écran de la montre.

Car la principale information concernant les applications pour l'Apple Watch ne réside pas uniquement dans les documents d'Apple : elle est tout simplement dans le communiqué de presse ! On y apprend en effet qu'« à compter de l’année prochaine, les développeurs pourront créer des apps entièrement natives pour l’Apple Watch ». La formulation en anglais est plus ambiguë, puisque le constructeur parle de « later next year », ce qui implique que les apps qui seront développées à partir de maintenant ne seront pas vraiment des logiciels natifs…

La documentation développeurs est un peu plus claire sur ce point. Elle explique que les apps sur la montre contiennent essentiellement les ressources graphiques de l'interface. Tout le gros du travail pour son fonctionnement est assuré par l'application maître sur l'iPhone qui, ensuite, transmet à sa cousine sur la montre ce qu'elle doit afficher sur son petit écran. Les deux apps, lorsqu'elles seront en service, vont dialoguer en permanence explique aussi Apple. Ce n'est donc que dans quelques mois que des apps plus autonomes pourront voir le jour et dénouer ce lien entre la montre et le téléphone. Rappelons enfin qu'un iPhone 5 minimum est requis pour utiliser cette montre.

Tags
avatar iJulienL | 

J'ai vraiment hâte de voir ce que ça donne en vrai ! Vivement février

avatar iclems | 

Je lance une petite newsletter pour ceux que ça intéresse côté dev : WatchKit Daily - Tips, Trick and More http://eepurl.com/8M-sn

avatar Siilver777 | 

Ça a l'air d'être vraiment bien foutu, ils ont pensé à tout encore une fois. Comme dit plus haut hâte de voir ça en vrai.

avatar skynext | 

@Siilver777 :
Moi sans vouloir être négatif je suis un peu déçu, l'iPhone est vraiment complètement indispensable vu l'architecture de watchkit (la montre n'étant presque qu'un écran déporté) l'autonomie de l'iPhone était déjà pas merveilleuse cela ne va pas s'améliorer

avatar skynext | 

@skynext :
Fin d'après ce que j'ai compris

avatar Yanouss | 

@skynext :
Sauf que l'autonomie sur les nouveaux iPhones est bonne. En tout cas en ce qui me concerne ( iPhone 6)

avatar Maclowic | 

@Yanouss :
Je trouve aussi ;)

avatar skynext | 

@Yanouss :
J'ai pas eu l'occasion de tester le 6 malheureusement mais sur mon 5 l'autonomie est déjà moyenne (sans être catastrophique)

avatar NEWIPHONE | 

@skynext :
Pour être passé du 5S au 6 tu vois clairement la différence

avatar AllanZ | 

Je confirme. J'ai tenu une journée et demie avec mon iPhone 6, chose impensable avec mon iPhone 5S. :)

avatar bugman | 

@skynext : Généralement ça ne pèse pas lourd sur l'autonomie du smartphone (Bluetooth).
Généralement... parce qu'effectivement, je pense que comme celui-ci sera en charge des calculs concernant l'affichage, je suppose qu'un processus tournera en tache de fond (pour la réactivité), ce qui risque de pomper un peu plus sur la batterie.
A voir... on sait bien peu de chose pour le moment.

avatar nono68200 | 

Ca dépend comment c'est fait. Le coprocesseur M7 est aussi constamment en calcul, et pourtant la batterie tient le coup. ;)

avatar Mekhal | 

@nono68200 :
Oui, je sais pas comment ça fonctionne mais il consomme vraiment rien, j'ai souvenir d'un article qui relatait que le co-processeur avait continué de compter les pas 5 jours durant alors que le 5s était éteint et à court de jus...

Étrange de se trimballer 5 jours un smartphone éteint mais bon.. Je juge pas ;)

avatar bugman | 

@nono68200 : C'est plus sur la transmission que sur le calcul (qui ne doit certainement pas être énorme vu la résolution) que je me pose la question. J'imagine une sorte de streaming comme sur WiiU à la lecture de l'article. Peut être qu'en se basant sur ce que bouffe la technologie AirPlay pour ce genre de transmission on peut se faire une première idée de ce que cela peut consommer. Je ferais l'essai à l'occasion (sauf si quelqu'un donne une réponse) pour me faire une idée (j'utilise plus que rarement cette techno) de sa conso. Après, rien ne dit que ça fonctionnera comme cela non plus, effectivement (et rien ne dit non plus qu'une partie (en mode "heure" par exemple) ne soit géré que par la montre). A suivre (hâte d'avoir un peu plus d'infos... cette machine promet de belles surprises. C'est passionnant !).

avatar ddrmysti | 

Aucun rapport avec airplay.
Airplay utilise le wifi pour streamer le contenu de l'iphone, la watch utilise le BLE du BT4, ce qui ne consomme pour ainsi dire rien (comparé au BT classique). Elle ne stream pas les données, c'est l'iphone qui les push vers la montre quand il y a des notifications.

avatar bugman | 

@ddrmysti : "c'est l'iphone qui les push vers la montre quand il y a des notifications."
L'article parle d'un calcul (construction de l'interface graphique) et d'une transmission fait vers la montre (autre chose que du push de notification, il me semble).
Airplay, WiFi ou BT4... comme toi je n'en sais rien. Wait and see...

avatar Doomsday | 

Honnêtement je ne ferai pas parti des early adopters mais je serai definitivement client dans quelques années. C'est un beau produit à fort potentiel. Impatient!

avatar bbtom007 | 

En revanche, les développeurs ont bien accès aux tapotages simples et aux glissés de doigt
----> ça pourrait être mal interprété lol

avatar showbiz787 | 

C'est encore plus pourri que ce que je pensais :-0

Cool déjà des applis natives exclusives iwatch 2 lol

F

avatar DarKOrange | 

@showbiz787 :

Ça y est tu as déposé ta petite crotte, tu es content et soulagé ?

avatar showbiz787 | 

@DarKOrange :
J'adore Apple mais la ils se sont précipité pour rien... Gros potentiel mais l'horrible impression de voir l'ipad 1

avatar Oby1 | 

@showbiz787 :
C'est pas un peu facile de dire ça maintenant qu'on est à la n ieme génération d'iPad ? C'est sur que l'Apple watch 5 sera vachement mieux que la 1ère...
Quand l'iPad 1 est sorti, je pense que ça n'était pas trop "pourri" comme tablette.

avatar showbiz787 | 

@Oby1 :
Si tu compares avec son successeur c'est encore pire vu l'ecart technique de presque 4ans avec l'ipad 2... L'ipad 1 était pourri de chez cacaland.

avatar Bruno de Malaisie | 

@showbiz787 :
Stupide car l'iPad a changé le monde des tablettes. Qui permettait de regarder les News, lire ou surfer sur son canapé.
Et de la façon dont les gens peuvent travailler plus tard.
La première version est toujours nulle quand elle est comparée à ses itérations successives.
L'Apple Watch sera à mon humble avis du même tonneau que l'iPhone et l'iPad.
Révolutionnaire.
Mais je ne l'achèterai qu'à partir de la version 2 ou 3.

avatar philoo34 | 

@showbiz787 :

"L'ipad 1 était pourri de chez cacaland."

Pourri par rapport à quoi ?

Qu'est ce qui, faudrait dire de mon premier 386SX ?
Et pourtant l'iPad 1 le laisse loin derrière .

Le manque de recul fait dire de ses conneries des fois ....

avatar rikki finefleur | 

Philoo
Avec ces 256 mo tu penses qu'on allait loin ?
Soit Apple l'a volontairement castré , soit Apple l'a volontairement castré.
Car avec 256 mo rien que pour surfer , bon courage. Surtout qu'a ce moment là , la memoire ne valait pas grand chose.
Généralement on achète une machine pour 4 a 5 ans et non pas pour l'année en cours.
Enfin bref. Elle est devenue très rapidement obsolète.
De toute façon face au gardien du temple.. aucune critique n'est admise.

avatar philoo34 | 

@rikki finefleur :

"Avec ces 256 mo tu penses qu'on allait loin ?"
Et alors ?
La démarche d'initiation était le bonne .
Qui peut le plus peux le moins .
Faire des applis optimisées d'emblée est un gage pour l'avenir .
Les dev ont été obligés de réfléchir sans gaspiller inutilement la mémoire .
Moi je vois justement une performance de faire bien tourner des applis et avoir un os fluide avec si peu .
Toi tu n'y vois que critique , c'est ton choix, il est vain .

"De toute façon face au gardien du temple.. aucune critique n'est admise."

Et allez ! :-) mais c'est con ta réflexion , tu ne veux rien entendre , rien comprendre d'autre que Ta vision étriquée . Reste dans tes certitudes que veux tu que je te dise ...
Ce n'était pas une critique c'était une comparaison foireuse !
Tu acceptes que je dises que ton premier PC était une merde sans nom ???
C'est du discours s'ignorant ça , de mec qui ne comprend rien a la technologie .

avatar bugman | 

@philoo34 : "Et alors ?"

Le problème ne venait pas uniquement des applications. J'ai eu un iPad v1 et son gros défaut était justement ce manque de RAM. Gros manque bien visible sur le navigateur (c'est d'ailleurs le point souligné par notre ami).

avatar philoo34 | 

@bugman :

"J'ai eu un iPad v1 et son gros défaut était justement ce manque de RAM. Gros manque bien visible sur le navigateur (c'est d'ailleurs le point souligné par notre ami)."

Mon iPad v1 est toujours utilisé dans la famille , j'en conclu quoi ?
Vous avez du mal avec le sens de la mesure non ? C'est si dur que ça ?
Personne ne dit , et pas moi, que l'iPad V1 est la machine ultime , BDM !
Les premier Pc avaient combien de RAM ? On s'en servait pas ?
Et ne me parle pas du prix élevé de l'épique juste pour dire quelque chose, ce n'est carrément pas le sujet .

avatar bugman | 

@philoo34 :
"Mon iPad v1 est toujours utilisé dans la famille , j'en conclu quoi ?"
Je ne sais pas. C'est leurs droits (mais aucun rapport avec ma réponse). T'en conclus quoi ?

"Vous avez du mal avec le sens de la mesure non ? C'est si dur que ça ?"
Heu... Tu disais un peu plus haut que ce peu de RAM était bénéfique dans le sens où cela force les devs à optimiser leurs routines. Et c'est à cela que je répondais par... Certainement, mais le peu de RAM peut poser d'autres problèmes, comme par exemple le rafraichissement des pages dans le navigateur. POINT. Pas de jugement, pas de critiques, juste un fait.

"Les premier Pc avaient combien de RAM ? On s'en servait pas ?"
Si (mais là encore, je ne dis pas le contraire). Je vais même enfoncer le clou en disant que sur PC voir même d'autres machines de l’époque (comme l'Amiga), en cas de manque de RAM, et bien j'en ajoutais. Mais ce n'est absolument pas le sujet de la réponse que j'ai donné plus haut, ni le message que je veux te faire passer.

"Et ne me parle pas du prix élevé de l'épique juste pour dire quelque chose, ce n'est carrément pas le sujet ."
Décidément, tu t'inventes des histoires. Comme tu le dis, pas le sujet (mais c'est toi qui m'en parle ici, pas moi). HS, donc, nous sommes d'accord.

avatar Sometime | 

@philoo34 :
C'est le genre de remarque qui a mon sens justifie un peu le : It's not a bug it's a feature.
En mettre moins pour apprendre aux développeurs a mieux l'utiliser : l'utilisateur n'a pas non plus à payer "l'éducation aux bonnes pratiques" des-dits développeurs

avatar John Maynard Keynes | 

@rikki finefleur

Tu as raison l'iPad 1 tait une immense arnaque que tous les "spcialistes" comprenant rellement ce qu'est le srieux on dnonc comme tant une connerie ne servant rien et sans avenir.

Aprs les gens sont tellement cons et dcrbr, que cette arnaque inutile ouvert un nouveau pan l'industrie ex-nihilo qui reprsente aujourd'hui des centaines de millions de machines.

Que les gens sont cons et manipulable quand mme.

avatar showbiz787 | 

@philoo34 :
Par rapport à l'ipad 2 tu sais lire?

avatar philoo34 | 

@showbiz787 :

"Par rapport à l'ipad 2 tu sais lire?"

Toi tu sais lire mais tu comprend rien a rien .
Et l'iPad 2 dans 5 ans ?
Tu vas dire que c'est une bouse par rapport à l'iPad 5 ?

Bref comparer un modèle avec le suivant pour conclure que le premier est nul est tout bonnement ridicule

avatar showbiz787 | 

@philoo34 mais l'ipad air (5) n'est pas celui qui a suivit le Ipad 2 tu as un probleme m'a clairement...

Bon je vois en dessous que d'autres commentaires vont dans ma direction ☺

avatar skynext | 

@showbiz787 :
Je suis plutôt d'accord

avatar Grizzzly | 

@showbiz787 :
Apple procède toujours ainsi, progressivement, elle laisse vivre un peu son produit afin de le faire
evoluer correctement.
C'est donc normal qu'une v1 soit limitée, voire meme préférable

avatar IGerard | 

Le problème, ce n'est pas la techno, c'est d'avoir de bonne idées autour de cet éco système... La techno évoluera tranquillement comme d'habitude...

avatar jerome_l | 

Selon moi, le "native apps" se réfère simplement au fait que ce WatchKit contient juste un simulateur, donc "non natif". Non ?

avatar xavier25 | 

Le sdk ne permet que de faire des extensions d'apps pour iPhone pas des apps autonomes. Ce sont ces dernières qui arriveront en 2015. Pour l'heure en gros, c'est un centre de notification déporté sur la montre auquel on a accès. Mais j'ai déjà quelques idées...

avatar 0MiguelAnge0 | 

En gros: la technologie actuelle ne permet pas de combiner autonomie et indépendance, sachant que l'aitonomie n'est déjà pas exceptionnelle. Et donc d'ici quelques versions de Watchs, les applications deviendront plus natives...

Cela confirme les doutes sur les release 1 des nouveaux produits d'Apple, limitées et devenant obsolète rapidement. Car les apps capablent de tourner sur le hardware 'upgraded' ne pourront évidement pas tourner sur la Watch 1....

avatar iJoke | 

J'ai eu un iPad 1 je l'ai gardé 4 ans mais utilisé vraiment que la première année
Ce n'est qu'un grand 3GS

avatar Ast2001 | 

Vous êtes certains de votre coup sur les animations pré-rendues sur l'iPhone ? Cela me semble d'une inefficacité absolue comme système. Je vois mal Apple faire un truc aussi pourri. En gros, un mouvement du doigt sur la montre est envoyé à l'iPhone qui rend les animations correspondantes et les renvoie à la montre ? Je n'y crois pas un instant :-)

Après (mais ce n'est que l'avis d'un possesseur de Moto 360), j'ai vraiment l'impression que sur les aspects logiciels pour aWatch, ils sont très en retard (aussi bien en terme de design que de fonctions) par rapport à Android Wear (qui sait faire tourner des applis optimisées depuis le début et qui en terme de design est à des années lumière de ce que je vois pour l'Apple Watch). Sans compter Wear 2 qui arrive d'ici la fin de l'année.

avatar debione | 

J'ai un peu l'impression que plus on en apprend et moins elle en fait cette watch... La ce que j'en retiens, outre le fait que d'être obligé d'avoir un iphone il faut qu'il soit récent, tu dois l'avoir sur toi, tu seras obligés de mettre toutes les application en double (iPhone+AWatch) donc de devoir pour certain se passer de certaines app, musique,vidéo faute de place...

Mais le plus inquiétant est la double possibilité d'obsolescence (j'ai pas dit programmée)... vu que la montre ne vaut pas un pet de coucou sans iphone, l'obsolescence peut venir d'un changement de l'Applewatch (un billet sur le fait que la deuxième mouture de l'appleWatch ne fonctionnera pas avec l'iphone 5), d'un changement d'Iphone, d'un changement iOS ou encore d'un changement de los de la montre...

Bref, outre le fait que j'ai toujours du mal à comprendre la logique qu'il est plus pratique de manipuler une montre (qui nécessite les deux mains) qu'un smartphone, c'est surtout la complexité du truc qui me laisse pantois... Tant avec l'iphone qu'avec l'ipad, il se dégageait une impression de facilité d'usage, autant la tout m'a l'air compliqué. Pour avoir ce produit il faut posséder un autre produit très précis, que cet autre produit soit à jour niveau os et niveau matériel (la on a déjà dépasser la compréhension de 50% des possesseurs de smartphone qui veulent juste un truc qui marche), on est obligé d'utiliser ce truc avec deux mains, moitié tactile moitié "mécanique", le tout pour finalement avoir comme principale fonction... un écran déporté minuscule...

Excepté pour le sport (et encore il existe déjà moult chose bien moins chère et contraignante), à part du m'as-tu-vu, je vois pas...

avatar Ast2001 | 

Moi c'est l'idée de la roue mécanique à faire tourner pour se balader dans l'interface que je trouve étonnante.

a) je trouve le geste de manipulation de la roue inconfortable sur une montre classique
b) s'il on tourne la roue avec l'index, du coup ce doigt ne pourra pas être utilisé en mêem temps pour les gestes tactiles
c) une partie mécanique aussi sollicitée ne risque-t-elle pas de s'user prématurément ?
d) l'interface avec ces pastilles colorées est-elle simple ?

avatar XiliX | 

A tous ceux qui râlent du 1Go des iPhones iPad sans vraiment comprendre à quoi ça sert la RAM

http://www.redmondpie.com/why-iphone-with-1gb-ram-performs-better-than-a...

Et pouquoi le choix de 1Go de RAM par Apple est justifié par rapport à une utilisation donnée (hé oui 2Go pour le Air2).

avatar poulpe63 | 

mmh, et si Apple pouvais mettre un petit écran comme ça sur la prochaine télécommande de l'Apple TV ? :p

avatar Penible | 

Non mais acheter un nouveau device (sans doute cher) tous les deux ou trois ans pour suivre l'évolution des technos et qui fait doublon avec l'appareil que l'on a à portée de main quasiment tout le temps ça sera sans moi ... Apple ou pas ...

Je suis technophile mais j'ai mes limites dans les dépenses inutiles ...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR