MMT, une plateforme suisse pour les montres traqueurs d'activité

Mickaël Bazoge |

Les horlogers suisses sont en train d’affûter leurs armes contre l’Apple Watch. On a ainsi vu Swatch et Mondaine lancer des montres (plus ou moins) connectées, ou encore Montblanc annoncer un module intelligent pour bracelet : si l’industrie suisse sait parfaitement construire des montres de grande qualité, elle se cherche visiblement au niveau technologique. Nouvelle preuve encore aujourd’hui avec le lancement d’une plateforme, Manufacture Modules Technologies (MMT), conçue par Alpina et Frédérique Constant.

Dans l’idée, il s’agit d’un concept proche de celui de l’Activité de Withings : un mécanisme de montre traditionnelle, accompagné par un traqueur d’activité physique. MMT se glisse à l’intérieur d’un châssis Swiss Made et comprend un second cadran qui compile l’activité physique du porteur. La couronne sur le côté est un bouton-poussoir qui ne sert pas à remonter la montre (une fonction dédiée à l’application compagnon, là encore comme sur l’Activité).

La batterie interne du MMT dure deux ans, tandis que le produit embarque le Bluetooth pour la synchronisation. Le tout est fabriqué par MotionX (la même entreprise qui manufacture les produits Jawbone). Mondaine, avec sa nouvelle Helvetica, est l’un des premiers constructeurs à embrasser ce concept.

Source
Tags
#mmt
avatar Silverscreen | 

Oups,

... ce sera aplatie de quelques mm, aura gagné en capteurs et en autonomie et dont une industrie florissante d'accessoiristes soutiendra les efforts, quitte à se détourner de l'horlogerie traditionnelle, leur précédents clients...

Donnez moi une montre étanche, qu'on charge 30 minutes par jour, qui ne soit pas plus épaisse qu'une montre traditionnelle tout en étant design et parfaitement personnalisable (affichage, bracelets, couleurs) et je pense que, comme une immense majorité de gens, une montre traditionnelle n'aura plus d'intérêt, à part que comme objet de collection.

La montre mécanique gardera une place à part dans nos cœurs, à côté des amplis à lampes, des flippers électriques, des montres à gousset, des horloges à à contrepoids et des machines à écrire Remington.. Nul doute qu'elles conserveront un marché mais il sera bien inférieur à l'actuel.

Restructurations, rachats, consolidations, concurrence asiatique : on a déjà tout vu avec l'industrie téléphonique ou, plus loin, l'imprimerie traditionnelle....

Les horlogers suisses peuvent bien jouer les sereins, j'en connais qui doivent chier dans leur froc... À commencer par Swatch...

avatar Ipader | 

@Silverscreen :
Stainway & Sons n'est pas mort malgré l'arrivée de Yamaha et des synthétiseurs=> traduction: la concurrence asiatique et les technologies.

Je pense même que l'Apple Watch va dynamiser le secteur de la montre et de l'industrie Suisse.
On n'entend parler plus que de montres et traqueurs d'activité depuis 1 an.

Maintenant je suis convaincu que les gens qui sont passionnés de montres et qui ont beaucoup d'argent ne voudront pas porter la montre du "peuple".
Au risque de se retrouver au niveau d'un bof inculte dans le domaine.
Pour certains ils trouveront intéressant de pouvoir faire leur jogging et de connaître leur performance sans pour autant de devoirs la recharger tous les jours comme on doit nourrit un Tamagotchi.

Encore une fois, le mec qui achète une montre a 50k€ et crois moi qu'il en a d'autres, ne l'achète pas pour sa panoplie de super fonctions.
Accessoirement elle donne l'heure.

avatar Ipader | 

@Ipader :
Non très loins de mourir ;)
http://www.lexpress.fr/culture/musique/steinway-dans-l-atelier-des-rolls...

Idem pour Ferrari etc...
Il n'y a jamais eu autant de milliardaires dans le monde et l'industrie du luxe se porte bien.

Et ton Apple Watch à 8000€ n'en fait pas partie.
Peut-être pour quelques nouveaux riches chinois ou russe.

avatar Ipader | 

@Ipader :
Et pour les gosses d'émirat:
"Tenez, la rose(or) pour ta sœur et la jaune(or) pour toi Mohamed, allez jouer avec pendant que papa parle business "
Et oui on est pas loin de la kidizoom de v-tech avec l'Apple Watch, je soupçonne même qu'ils ont copié.

avatar marc_os | 

@Ipader :
Ah les milliardaires.
Et la France 6eme pays le plus riche du monde.
Et 5 millions de chômeurs en France. Commente? C'est plus encore ?
Il est oû l'argent ?
Vases communicants.
Rien ne se perd...
Je sens que je m'énerve... :/

avatar Ipader | 

@marc_os :
C'est tout à fait ça, malheureusement pour nous, en tout cas pas dans ma poche.
Prend toi une bonne bière et tout ira bien ;)

avatar béber1 | 

"@Silverscreen :
Stainway & Sons n'est pas mort malgré l'arrivée de Yamaha et des synthétiseurs=> traduction: la concurrence asiatique et les technologies."

C'est surtout parce que la musique dite classique est encore bien vivante.
C'est elle qui tire le gros du marché du piano classique.

Mais là encore, des comparos hors de propos, toujours causé sur la confusion de la mise en balance montre mécanique//montre électronique, aka Seiko, Casio et même Swatch
Le débat ici ressemble à ceux qui préfère les livres enluminés par des copistes/artistes de talents... aux Livres imprimés.

Alors si on rentre dans ce comparo, on risque d'avoir:
"Le temps que le lecteur reçoivent un seul chef-d'œuvre, l'autre aura lu une dizaine de classiques, ou d'encyclopédies, de traités d'astronomie ou de physique, etc.

Ce qui sera vrai mais qui est déplacé, parce que c'est pas au niveau de la quantité que cela se passera, mais des multiples services numériques dont les terminaux-bracelets seront les vecteurs, comme les diverses alertes médicales, entr'autres

avatar Ipader | 

@béber1 :
Mais la comparaison hors de propos commence lorsqu'on dit que l'Apple Watch va mettre l'industrie horlogère Suisse au tapis.
C'est pas moi qui ait commencé nah !

Pour les multi fonctions etc, même si j'aime lire tes interventions sur ce site, tu sais que je ne suis pas d'accord avec toi.
Un terminal au poignet aura toujours ses limites :
- tu ne peux rester plus de 30s le bras levé.
- la surface au poignet est limité.
- l'ajout d'oreillette oblige une fois de plus à recharger un truc.

A moins d'être un pur geek, on ne va pas s'emmerder a recharger le téléphone, l'oreillette, la montre, les lunettes, etc... chaque jour.

Comme je l'ai déjà dit, j'avais l'iPod nano monté sur bracelet, j'ai actuellement une fitbit charge HR, c'est déjà contraignant de devoir la charger tous les 3-5 jours.
Une montre ça s'oublie au poignet car ça devient naturel de l'avoir sur soi.
Je déteste m'ajouter une contrainte là où il n'y en avait pas.

Les super fonctions du genre payer, ouvrir sa chambre d'hôtel, sa voiture sans contact, désolé mais je le fais déjà.
Me dire quand je dois me lever car pas assez bougé, ça jamais de la vie, ils n'ont aucune psychologie, fitbit donne des objectifs pas des contraintes.

Sinon je ne vois rien que la concurrence ne fait déjà bien souvent bien mieux pensé et plus esthétique.

Et pour le côté médical et géo localisation ça existe déjà et je ne me fierait pas à un truc qui ne tient pas la journée et pas étanche.

Apple ne révolutionne rien avec cette montre et donne même l'impression qu'ils sont très en retard.

avatar béber1 | 

le bras levé, c'est peu ou prou la même chose qu'avec un smartphone tenu en main.Il y aura sans doute des réglages vis à vis de la position, et notamment celle de l'écran, mais cela viendra.

Surface au poignet, j'imagine bien un 5/6 cm de large. On est sans doute très différents
Les oreillettes évoluent, et notamment dans le monde des prothèses auditives qui s'ouvriront bientôt au marché des bien-entendants. (qualité hi-fi, contre-sons=silence en milieu urbain, etc.)

iOS a déjà des solutions :
https://www.igen.fr/accessoires/2014/10/temoignage-jutilise-des-prothese...

La Suisse a des entreprises spécialisées dans le secteurs et certains ici pourront témoigner de ces avancées, notamment sur les prothèses connectées.
Mon père utilise une solution intermédiaire le ComPilot de Phonak qui retransmet toute transmissions audio à ses prothèses "normales".
Cela donne néanmoins une idée des choses possibles à l'avenir : iPod/iPhone sans casque direct prothèses
telé, ordi, communication téléphoniques, visites guidées, conférences, etc.. direct prothèses.

Je ne dis pas que ce sera LA solution, et que ce n'est pas sans problème de fond, mais cela donne une idée des choses très possibles demain, où il n'y aura pas une seule forme de besoins mais des multitudes, comme des multitudes de solutions.. dont celle-là.

La recharge… des smatphones par rapport aux Nokia :-)))
L'autonomie et les recharges fréquentes sont le gros-gros problème de tous les terminaux mobiles, et il faudra qu'il y ait de grosses avancées technologiques dans ce domaine dans les décennies qui viennent.
Mais j'ai confiance

Pour les fonctions de paiements, pass de transports, etc. , chacun verra, mais l'être humain étant paresseux, il aura tendance à simplifier les solutions vers une solution centralisée si celle-ci est possible et fiable.
Temps et modifications progressives des habitudes, là encore.

Le problème n'est pas que que telle ou telle fonction existe déjà, que des montres plus belles existent, qu'Apple ne "révolutionne" rien (tarte à la crème qu'on lui colle toujours)
ou qu'elle serait en retard (l'iPhone n'est-il pas arrivé dans un marché existants, avec des smartphones ? si c'est pas du retard ça. Attention aux erreurs de point de vue)
c'est qu'un appareil arrive déjà à poser une bonne base conceptuelle (l'iPhone, c'est un mini ordi OS X, et donc c'est la micro-informatique qui avalait/englobait définitivement le domaine de la téléphonie mobile pour s'en servir de tuyaux pour ses multiples applications numériques)
et un appareil qui arrive à concentrer un nombre suffisant de fonctionnalités pratiques pour que cela le rende utile et donc indispensable progressivement au quotidien.

La partie n'est pas gagnée, car il y a de nombreuses barrières dont la barrière des habitudes bien évidemment, mais aussi psycho-physiologiques auxquelles doivent plus faire face tous les Wear-terminaux, dont les smartglasses au 1er rang.

Le WearComputing est à ses tous débuts. Il doit franchir de nombreuses étapes encore et notamment techniques pour commencer à persuader, mais c'est un domaine qui s'inscrit dans une forte logique de l'évolution numérique qui est d'être encore au plus prêt des individus et de leurs besoins immédiats

avatar Silverscreen | 

@ IPader

Le problème, c'est la taille du marché. L'industrie horlogère a aussi cette taille et ces possibilités en matière de montres premium parce qu'entrées et moyennes gammes alimentent les caisses (swatch etc.). Si on ne leur laisse que le très haut de gamme, adieu les économies d'échelle, bonjour le débauchage sauvage et les consolidations économiques...

Deuxio, les montres mécaniques à plus de 5000 € c'est bien mais, à un moment, même un émir s'attache aux fonctions...

Virtue a été délaissé au profit de l'iPhone dans ces cercles pour une bonne raison...

avatar Ipader | 

@Silverscreen :

Il faut arrêter avec cette théorie, le plus simple c'est de se renseigner avant de parler:
http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Swatch_Group

"La marque Omega réalise environ un tiers du chiffre d'affaires du groupe et deux tiers des profits ; les trois marques principales du groupe sont Omega, Longines, et Tissot. Le chiffre d'affaires du groupe étant réalisé pour plus de la moitié en Chine."

avatar Ipader | 

@Silverscreen :
Gamme d'exception:
Breguet
Harry Winston

Gamme de luxe et prestige:
Blancpain
Glashütte Original (Allemagne)
Jaquet Droz
Léon Hatot
Omega

Haut de gamme:
Longines
Rado
Union Glashütte (Allemagne)
Moyen de gamme
Tissot
Balmain
Calvin Klein Watches & Jewelry
Certina
Mido
Hamilton

Entrée de gamme:
Flik Flak: la marque de montres pour enfants de Swatch Group
Swatch

avatar Ipader | 

@Silverscreen :
Il n'y a que Tissot qui pourrait te donner raison mais c'est la marque Oméga la locomotive !

avatar Ipader | 

@Silverscreen :
Pour le "deuxio " je parlais de ses gamins, mais en effet ils leurs faudra des jeux...

avatar leone | 

Les personnes qui achètent des montres à plus de 30'000€ en Suisse continueront à les acheter en Suisse. Ceux qui achètent des tocantes seront peut être favorable à ce marché (s'ils acceptent de payer le prix fort) …

Pages

CONNEXION UTILISATEUR