Swatch, Mondaine : deux horlogers suisses face à l'Apple Watch

Mickaël Bazoge |

Faut-il y voir une coïncidence ? Au lendemain de l’annonce du special event qui verra (sans doute) Apple donner toutes les précisions sur l’Apple Watch, deux horlogers suisses ont annoncé de nouvelles montres connectées… mais pas tout à fait au même niveau que leur concurrente.

Swatch segmente à fond son marché, avec la Touch Zero One, qui se destine aux sportifs et très spécifiquement, aux adeptes du… beach volley. Déclinaison de la Swatch Touch, cette montre au design bien particulier comprend un écran courbe tactile, six fonctions en lien avec le chronomètre, un compteur de pas, ainsi que des fonctions directement destinées au beach volley quand la montre est connectée à son application compagnon (iOS et Android). 100% « Swiss made », ce produit sera commercialisé à 135 francs suisses, soit 127 euros environ.

Le constructeur ne donne pas vraiment plus d’informations pour le moment; par ailleurs, des déclinaisons pour d’autres sports sont-elles prévues ? On attend avec impatience le modèle curling… Mauvais esprit mis à part, cette Touch Zero One ne semble pas être « la » montre connectée promise par Nick Hayek, le patron de Swatch (lire : La montre connectée de Swatch dans les trois mois).

Plus universelle, l’Helvetica est la dernière née de l’horloger Mondaine. Il s’agit d’une montre à mécanisme Swiss Made, avec un design qui rappelle les autres créations de l’entreprise (pour lequel Apple avait eu maille à partir, lire : Horloge suisse : Apple fait sauter une exclusivité). Avec un nom pareil, l’Helvetica ne peut que reprendre la fameuse typographie du même nom dont Jony Ive est d’ailleurs un grand fan.

Le châssis de la toquante (étanche) est en métal inoxydable, avec une protection en saphir synthétique sur le verre. Pour le reste, cette montre ressemble beaucoup à l’Activité de Withings : on y retrouve en effet un second cadran qui affiche les efforts réalisés. Trois modèles sont proposés, chacun décliné en plusieurs déclinaisons de 28 à 43 mm, avec différentes finitions pour les cadrans et les bracelets. Cette gamme sera lancée officiellement à Baselworld en mars; les premiers exemplaires seront proposés à l’automne pour 850 francs suisses, soit 800 euros environ.

Tags
avatar Vanton | 

"cette montre au design bien particulier"

C'est une façon élégante de dire "moche" ça non... ? ;-)

avatar Mickaël Bazoge | 
Ce n'est pas mon genre de faire dans l'ironie, non monsieur.
avatar phoenixback | 

C'est quoi ces bouses entre pebble qui fait n'importe quoi et ces horreurs... apple va les manger tout cru (O_o)

avatar Vanton | 

@phoenixback :
Hum je trouve que la mondaine a une certaine élégance personnellement.

avatar béber1 | 

Et sur l'indice de cohérence à un concept de mini-ordi au poignet ?

avatar DrLektroluv | 

@phoenixback: Mais lol. Les horlogers suisses ne vont pas du tout se faire manger. Cette montre connectée est, à mon gout, beaucoup plus belle qu'une hypothétique iwatch...

Et puis, les horlogers ont des dizaines et des dizaines d'années d'expérience derrière eux, là où Apple n'a... rien.
Et puis là où Apple vends une watch gadget, les horlogers vendent un bijou, une âme. Les vrais amateurs de montres se tourneront vers l'horlogerie classique.

avatar joneskind | 

@DrLektroluv

T'es Suisse ?

"Et puis, les horlogers ont des dizaines et des dizaines d'années d'expérience derrière eux, là où Apple n'a... rien."

Un peu comme Nokia à la sortie de l'iPhone.

"Et puis là où Apple vends une watch gadget, les horlogers vendent un bijou"

Une Apple Watch Edition en or 18 carats à 4000 balles ça peut commencer à s'apparenter à un bijou. Un bijou moche pour certains peut-être, mais un bijou quand-même.

"une âme"

T'as trop regardé Ghost In The Shell, ou pas assez je sais pas. Enfin bon, une âme dans une montre, faut arrêter de fumer la moquette.

"Les vrais amateurs de montres se tourneront vers l'horlogerie classique."

Les vrais amateurs de montres n'achètent pas de Swatch. Et quelque chose me dit que le plus gros du chiffre d'affaire du monsieur vient plutôt de là - un objet grand public. Et dans 3 ans, plus aucun ado n'aura envie d'une Swatch.

avatar occam | 

"Et puis là où Apple vends une watch gadget, les horlogers vendent un bijou, une âme. Les vrais amateurs de montres se tourneront vers l'horlogerie classique."

Ma première montre numérique, en 1976, c'était une Mondaine fleuron de l'innovation suisse. Elle a tenu 22 mois. Impossible de la faire réparer chez Mondaine, plus de pièces de rechange.

Plus récemment, j'ai eu une montre Mondaine replica CFF (montre de gare des chemins de fer suisse). Mouvement à quartz Swiss Made qui a bien tenu, lui, 18 mois. Le boîtier était en laiton recyclé nickelé. Il m'a nickelé, je l'ai re-recyclé.

Par contre, j'ai deux réveils de poche Casio en plastique, payés 15€ il y a 17 ans. Ils marchent toujours.

Alors, "l'âme" de l'horlogerie classique suisse, très peu pour moi, merci.

avatar bnonyme | 

l'âme de l'horlogerie suisse c'est une montre uniquement constituée d'engrenages et d'un ressort, un garde-temps reposant donc sur des composants mécaniques et qui ne prend malgré tout (bien réglé) que 3 secondes d'avance (jamais de retard) par jour. C'est magique, tout comme les automates du XVIII siècle et postérieurs basés sur de la mécanique (certains automates sont vraiment fabuleux). Tout cela est de l'art, pas du fashion c'est pour cela que les horlogers comme Patek Philippe parlent de montres qui se transmettent de générations en générations. Il y a certaines montres dites à "complications" (fuseaux horaires, prise en compte du nombre de jours de chaque mois de l'année sur 400 ans, etc) qui ont nécessité des années et des années de recherche en mécanique car tout cela est uniquement animé par de la mécanique (de précision). C'est cela l'âme d'une montre. Une montre n'est pas juste un "machin" qui donne l'heure quel que soit le moyen. On est loin de l'Apple watch et consorts...

avatar joneskind | 

@bnonyme

Personne n'a dit que la mécanique d'une montre n'était pas fabuleuse. Je trouve ça personnellement très beau et très reposant. T'imagines même pas le nombre d'heures que j'ai pu passer à bricoler des assemblages en Lego Technics quand j'étais gosse rien que pour le plaisir de les voir tourner, d'observer les changements de vitesse, de créer des chorégraphies. C'est fascinant et hypnotique.

J'aime aussi beaucoup ma cheminée et parfois même j'éteins les lumières pour m'éclairer à la bougie.

La question n'est pas de comparer la beauté des deux mondes.

La question c'est de savoir ce qui va surpasser l'autre dans sa fonction. Et j'ai beau aimer les soirées romantiques passées tout nu sur une peau de bête au coin du feu avec ma femme du moment et un grand vin rouge, je sais bien que je ne saurais jamais me passer de mon chauffage centrale et de l'eau courante.

C'est la montre mécanique utilitaire qui va disparaitre. Et avec elle toute une partie de l'industrie horlogère traditionnelle. Il ne restera plus que certains grands maitres horlogers qui ne feront que quelques pièces par an pour les plus fortunés nostalgiques.

avatar rikki finefleur | 

oui oui ..
Jonsekind a sans doute oublié , qu'il y a eu la monte électronique (de type casio)..
Qui, elle a disparu, alors qu'elle donnait une heure exacte, ET n'avait pas besoin d’être rechargé chaque jour.

A mon avis si il y a une qui risque de disparaitre, c'est la montre que tu dois recharger chaque jour, et te trimballer son chargeur également. C'est tellement à coté de la plaque

Quand une montre devient une contrainte quotidienne, elle a des chances de finir au fond du tiroir.

avatar Ipader | 

@rikki finefleur :
Rien que ma fitbit reçu à la saint Valentin que je dois recharger tous les 3 jours commence a me soûler.
Ils ne comprennent pas qu'on ne recharge pas une montre comme un téléphone ou un MacBook.
C'est un truc qu'on PORTE sur soi attaché au poignet.
Au mieux on l'oublie sur son chargeur, au pire on se retrouve avec un truc déchargé qui ne sert plus a rien au poignet.

avatar Ipader | 

@Ipader :
* qu'on ne porte pas

avatar feefee | 

@Ipader :

"Ils ne comprennent pas qu'on recherche une montre comme un téléphone ou un MacBook."

Si ils le comprennent parfaitement , ils ne peuvent juste pas faire autrement pour l'instant .

Et donc si déjà une fitbit ne tient que 3 j , il est compréhensible qu'une montre connectée avec plus de fonctions ne dire qu'une journée . Cela s'améliorera avec le temps .

Le fait d'en vendre dors et déjà permettra d'en clocher le processus d'un écosystème florissant .
Une fois que l'autonomie sera digne de ce nom , tout sera en place pour profiter d'une montre connectée à 100%.
Ceux qui veulent attendre attendront, les impatients eux achèteront et ils feront avec l'autonomie , ils s'adapteront .
C'est le prix à payer pour l'instant .
Mais parmi les 2 style d'utilisateurs il n'y en a pas un de plus malin que l'autre , chacun ses priorités .

avatar joneskind | 

@Ipader

"Rien que ma fitbit reçu à la saint Valentin que je dois recharger tous les 3 jours commence a me soûler. »

C’est parce que ta FitBit ne t’apporte pas assez en regard de la contrainte.

"Ils ne comprennent pas qu'on ne recharge pas une montre comme un téléphone ou un MacBook. »

Une SmartWatch n’est pas une montre. C’est un bracelet intelligent capable entre autre de donner l’heure, mais c’est tout.

"C'est un truc qu'on PORTE sur soi attaché au poignet. »

Oui, et alors ? Tu dors avec ta montre ? Et sinon, tu oublies de la remettre à ton poignet tous les matins ? Le geste est exactement le même.

avatar Ipader | 

@joneskind :
Oui je dors avec ma fitbit car elle analyse mon sommeil elle me réveille discrètement par une vibration sans réveiller ma femme, elle vibre aussi discrètement quand je suis appelé la nuit car je suis manager d'une équipe d'ingénieurs qui travaillent en 24/7.
Choses impossible si elle est sur son chargeur.
Elle fait ce dont j'ai besoin et le considère comme un bracelet et pas une montre, chose qu'Apple ne fait pas car ils m'appellent "Watch".

avatar Ipader | 

@joneskind :
On en reparle après 2 mois d'utilisation si tu veux bien, et tu me diras si tu as plié à cette contrainte et si elle t'es tellement utile.
Et qu'à aucun moment tu t'es retrouvé en rade.
Que ta vie est tellement bien réglé que tu puisses quotidiennement recharger ta montre car c'est comme cela qu'ils l'appellent.
A oui et une activité ça se mesure sur 24h.

avatar feefee | 

@rikki finefleur :

"A mon avis si il y a une qui risque de disparaitre, c'est la montre que tu dois recharger chaque jour, et te trimballer son chargeur également. C'est tellement à coté de la plaque"

Oui c'est sur elle va disparaître .
Pour laisser la place au modèle qu'on ne rechargera qu'une fois par mois .
Qui lui même va disparaître au profit du modèle ne se rechargeant qu'une fois par an .
La montre elle restera la même mais encore plus performante .
Ainsi va le progrès .

Les autres seront encore la un petit moment certes mais la courbe sera descendante, inexorablement .

avatar Ipader | 

@feefee :
Oui on a vu ça avec l'iPhone, bien tenté.

avatar joneskind | 

@rikki finefleur

Rikki a sans doute oublié qu’avant l’iPad il y avait eu le TabletPC, avant l’iPhonce il y avait eu le PocketPC, que la montre électronique comme la montre à Quartz l’apporte rien de plus que l’heure. Que c’est pas le fait qu’elle soit électrique ou digitale qui fait qu’une smartwatch est intéressante mais ce que son LOGICIEL permet de faire de plus qu’une montre classique, qu’elle soit mécanique ou électrique.

Mais je ne peux pas m’étonner qu’une fois de plus tu n’aies absolument rien compris de ce que je voulais dire.

"A mon avis si il y a une qui risque de disparaitre, c'est la montre que tu dois recharger chaque jour, et te trimballer son chargeur également. C'est tellement à coté de la plaque »

Avant les téléphones restaient branchés, on avait pas à les recharger. Ensuite sont arrivés les premiers téléphones portables accompagnés d’une valise pour la batterie et d’une antenne d’un metre de haut. Tu crois que les premiers clients se sont dit « ça marchera jamais, c’est beaucoup trop chiant à déplacer » ?

"Quand une montre devient une contrainte quotidienne, elle a des chances de finir au fond du tiroir. »

Bien. Je pense que là tu commences à entrevoir ce que je veux dire. Y a un équilibre entre le service rendu et la contrainte. Tu ne vois QUE la contrainte sans envisager le service. Comment veux-tu dans ces conditions avoir la moindre chance d’être pertinent dans ton analyse ?

Je te laisse méditer.

avatar bnonyme | 

"La question c'est de savoir ce qui va surpasser l'autre dans sa fonction"
Personne ne surpassera l'autre, les deux vont coexister, point. L'industrie horlogère a eu des difficulté lors de l'apparition des montres digitales dans les années 70 mais depuis elle est redevenue florissante. Il y a la même distinction entre une Twingo et une Ferrari, les deux servent à se déplacer, la Twingo est moins chère mais il y aura toujours des amateurs (fortunés) de belles mécaniques qui achèteront des Ferrari. Pour rester dans le domaine de l'automobile, je trouve que les bagnoles des années 30/40 sont le summum de l'art et la marque Morgan (anglaise) continue à en fabriquer environ 150 par an si je ne me trompe. Elle a un look années 30, avec un châssis en bois (mais un moteur moderne et puissant décliné en plusieurs gammes) et elle se vend, il y a un marché pour cela. En ce qui me concerne c'est la voiture de mes rêves (mais trop chère pour moi).

avatar Risenr0ck | 

@phoenixback :
La Swatch, comme dit dans l'article, vise les joueurs de beach volley spécifiquement... Pas l'Apple Watch.
La Mondaine reprend le design de la Withings et a un mécanisme Swiss Made... Pas l'Apple Watch.

Toutes trois montres connectées, oui, mais qui ne visent pas du tout le même public.

avatar slinkytheboy | 

Hop Schweiz !
Apple n'arrivera jamais à la cheville de l'horlogerie Suisse...

avatar occam | 

...famous last words :) ...

avatar joneskind | 

@slinkytheboy

L'important c'est pas qu'elle lui arrive à la cheville, mais qu'elle scie la planche sur laquelle elle est posée. Et c'est précisément ce qui va se passer quand elle aura démontré la supériorité d'une montre intelligente sur une montre classique, même de luxe.

J'aime bien la métaphore du carrosse. Quel maréchal ferrant aurait pu voir venir la fin du cheval à l'époque de la première automobile ?

La suite on la connait.

avatar izoong | 

bof je veux pas une montre connectée, je veux une Apple Watch

avatar docdav | 

La version curling devrait faire un tabac chez les femmes de ménage !

avatar gwen | 

Wahoo j'adore le design de la Swatch.
Dommage que ça ne serve que pour le volley. Il y tant d'amateur de ce sport que ça ?

Moi, j'aimerais bien la même chose mais pour la natation et/ou le trekking.

avatar joneskind | 

@gwen

Quoi ? T'es jamais allé sur les plages suisses ? Y a que ça partout des beach-volleyeurs !

Par contre, pour trouver une plage suisse, faut avoir les moyens d'aller dans les îles. Hé ! un paradis fiscal ça se paye !

avatar Vanton | 

@Risenr0ck :
Elle est autrement plus belle que la Withings...

avatar joneskind | 

C'est quand même fou comme ces mecs qui n'avaient pas peur de la montre connectée d'Apple se sont empressés d'en sortir une fissa...

Et autant les horlogers savent faire des montres, autant ils sont totalement incapables de pondre un OS. Et c'est là qu'ils perdront leur "âme" pour reprendre l'expression de DrLektroluv (c'est un nom de godemichet électrique ça non ? Docteur 'Lektro Love ? mais désolé je diverge (pouf pouf)).

Ce que j'aime dresser des tableaux apocalyptiques de fin du monde (de fin du monde suisse, rassurez-vous)

avatar slinkytheboy | 

@joneskind
la réponse est dans le début du second paragraphe... Chacun son boulot.
Apple horloger ? no way... Appeler une Apple Watch, une montre, c'est de ne pas rendre honneur et donner du respect aux vrais horlogers ! Désolé mais Apple va se mettre dans un bourbier avec cette Apple Watch, je n'y crois pas du tout.

Sincèrement Apple a d'autres choses à faire: stabilier Yosemite par exemple et même iOS. Ca me saoule d'être obligé de réinitialiser la PRAM toutes les semaines sur mon MacBook Pro Retina 13". Depuis que je suis repassé sur Mavericks, ca tourne comme une horloge... Suisse. Euh ?

avatar joneskind | 

@slinkytheboy

Justement, Apple n'est pas horloger, son boulot c'est les smartbidules. Elle ne fait pas des montres, elle fait des objets intelligents qui se portent au poignet et qui accessoirement peuvent donner l'heure. Et c'est bien pour ça que les horlogers ont du souci à se faire, parce qu'il n'y a qu'une place sur un poignet et que cette place ira toujours au plus offrant. Même le meilleur des chevaux de course ne saurait remplacer la plus pourrave des bagnoles. L'Apple Watch n'a pas besoin d'être luxueuse ou autonome pour remplacer la montre classique. Elle doit juste offrir plus. Et c'est bien parti pour.

La voiture n'empêche personne d'aimer les chevaux, mais on peut pas vraiment dire que le commerce de chevaux soit florissant aujourd'hui. C'est tout le sens de ma remarque.

avatar p@t72 | 

deux horlogers suisses face à pebble et Withings...
pas à l apple watch! ou les montres android!

avatar P'tit Suisse | 

Autre exemple (à mon avis plus esthétique que ceux présentés ici ) :
http://www.tdg.ch/economie/Frederique-Constant-lance-sa-montre-connectee...

A noter que le PDG prévoit que 30 à 50 % des montres à quartz suisse seront connectées dans les prochaines années.

avatar Ipader | 

Ces deux montres ont du caractère dans leur domaine respectif là où l'Apple Watch paraît fadasse.

avatar death_denied | 

@rikki finefleur

Haha Casio disparu, tu m'a bien fais rie toi. Casio est l'un des plus gros veneur de montres au monde. Et puis t'as jamais remarqué dans la plupart des films les héros portent encore des Casio (petit exemple: Avatar).

avatar Ipader | 

@death_denied
Ouf, tu ne nous a pas parlé de James Bond...
Essayes encore!

avatar tbr | 

La chose la plus flagrante que je constate en regardant toutes ces "montres" connectées, notamment celles qui sont dévoilées ici, c'est leur manque total d'originalité, non pas au sens design (ou décoratif) mais simplement des fonctions : elles se copient les unes les autres.

Au fond, elles ne font qu'imiter (en pire) les montres standard et ne justifient pas (vraiment, amha) de les acheter.

Quant à l'Apple Watch, considérant son autonomie (à vérifier en situation), elle attendra...

avatar fredseg | 

J'ai de longue date une Mondaine qui reproduit les horloges des gares Suisses, design qui inspira Apple pour l'icône de son application horloge. Donc, la première Apple watch c'est moi qui l'ai et pi c'est tout.

CONNEXION UTILISATEUR