Apple accepte finalement de remplacer l’Apple Watch détruite

Nicolas Furno |

Fin heureuse finalement pour notre lecteur tombé de vélo avec son Apple Watch. Rappelons que suite à cette mauvaise chute, la montre a été largement détruite : l’écran totalement séparé du reste, la batterie éjectée… autant dire qu’elle n’était plus du tout fonctionnelle. Mais puisque ce lecteur avait pris soin de souscrire à l’assurance AppleCare+, il pensait s’en tirer pour 65 €, le prix d’un échange standard.

L’Apple Watch avec son écran brisé et indépendant du reste de la montre.

Sauf que le service AppleCare+ lui avait refusé la prise en charge, sous prétexte qu’il s’agissait d’un dommage total et que seuls les dommages partiels étaient couverts. Une raison étonnante, sachant qu’il n’en était fait mention nulle part dans le contrat de l’assurance. Malgré tout, le constructeur n’a rien voulu savoir et même Apple Europe avait refusé la réparation sur le coup.

L’affaire se termine bien néanmoins, puisque notre lecteur a reçu un nouvel appel du constructeur, l’invitant à envoyer sa montre. Une fois l’Apple Watch reçue, on imagine qu’Apple a effectué des tests pour vérifier qu’il s’agissait bien d’un accident et l’entreprise a finalement autorisé le remplacement de la montre. Sans offrir les 65 € demandés, ce qui aurait été la moindre des choses, mais au moins notre lecteur recevra dans les prochains jours une Apple Watch toute neuve.

L’autorisation de remplacement envoyée par Apple et la photo prise par le service technique du constructeur.

[MàJ] : précision apportée par notre lecteur : «  Au vu des réactions à l'article j'ai dû mal m'exprimer. J'ai payé 65 € lors de la demande de réparations. Cet après-midi, Apple m'a demandé à nouveau 65 € en mentionnant que c'était un dommage total. Je n'ai pas cherché d'histoires car je suis heureux de ne pas devoir racheter une montre à 449 €. J'ai donc accepté sans rechigner et c'est bien ainsi ;-) Au total c'est donc le plan AppleCare + 130 € ».


avatar Vouzemoi | 

Du coup ça ne coute rien à apple. 130€ c'est à peine le cout de reviens de la swatch.

avatar Jerom722 | 

Pour un prix de vente à 349 € minimum, à l'aise..

avatar Domsware | 

On peut raisonner autrement : c'est une vente ferme en moins pour Apple.

avatar malcolmZ07 | 

samsung ne veut même pas remplacer les S6 dont leur pochette griffe l'écran et on se plein du SAV d'Apple

avatar Tox | 

Pour 130.- €, il est quasi certain que l'on peut souscrire une assurance couvrant ce type de dégâts sur plus d'un objet. Bref, une belle façon de se faire couillonner que cette histoire de réparation avec franchise en cas de casse offerte par les services Apple.

avatar Ali Baba | 

@Tox :
Bon courage pour faire valoir tes droits auprès de cet assureur. Tu risques d'attendre un certain temps...

avatar Boud | 

Il a raison, il dit juste qu'il y a largement mieux ailleurs.

Et en plus l'organisme assureur est tellement critiquable, qu'il ne faut pas une seule raison de plus pour ne pas y souscrire.

avatar fixb | 

Cette montre Apple est vraiment une sacré blague Pour 130€ il aurait acheté une casio g shock, pas de problème pour faire du sport.

avatar Mad | 

Tant mieux pour lui, et puis j'espère que ça fera en quelque sorte "jurisprudence" pour les prochains qui exploseront leurs montres :)
J'ai aussi un bracelet sport et je le trouve pas très rassurant en vélo, j'ai peur qu'il se détache.

avatar pld2 | 

Et ben...si une chute te fout une montre dans cet état.. Encore "ca va" elle coûte "que 449€"...
Mais la même chute avec une édition à 10000€ ouille ouille ouille!!!
L'Applecare+ niveau prix c'est en fonction du modèle? La franchise aussi?

avatar themasck | 

ça serais bien que cela fasse jurisprudence , mais j'en doute

avatar Boud | 

Non le mieux c'est de ne pas souscrire à cette assurance, mais regarder avec les assurances de la CB par exemple, habitation ... et j'en passe.

avatar gwen | 

Moi, je continuais la bataille, car il est anormal d'avoir à payer 130€ alors qu'il est ans son droit.

Apple est vraiment en dessous de tous sur ce coup.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR