HP/iPod, un clonage réussi ?

vincent absous |

Pourtant, HP entend bien marquer sa différence avec la Pomme. La société de Carly Fiorina propose en effet à la vente des autocollants que l'utilisateur peut imprimer lui-même et qui permettent d'habiller facilement son baladeur. iPod peut alors prendre des couleurs psychédéliques, montrer toute l'admiration qu'on a pour un artiste, toute sa ferveur patriotique, etc. La société propose sur son site de quoi dépanner ceux en mal d'inspiration. Gageons qu'un tel produit, qui sait résister à l'eau, mais qu'on peut ôter très facilement pour en changer, saura faire fureur. HP commercialise aussi la HP PhotoSmart 375, une imprimante photo à laquelle on peut connecter directement iPod pour qu'elle imprime directement les clichés que son disque dur recèle. La société propose encore HPTunes, un logiciel perettant à l'utilisateur d'iTunes de jouer la musique dans l'environnement Media Center de Microsoft. On le voit : HP prend soin d'iPod.

Par ailleurs, HP ne compte pas sur Apple pour faire la seule promotion du baladeur. Le fabricant lance sa propre campagne de publicité et met le paquet. Elle s'offre des doubles pages dans les magazines américains. Surtout, à l'occasion des MTV Music Awards de demain dimanche, elle lance une campagne de publicité à la télévision, composée de plusieurs spots réalisés par Paul Hunter. HP occupera donc le terrain médiatique avec son baladeur. Le réseau des distributeurs HP sera lui inondé de matériel publicitaire divers.

Dans ces conditions, certains se demandent si HP ne va pas faire oublier Apple. L'analyste Rob Enderle le pense. Selon lui, les ventes d'iPod HP devraient dépasser très vite celles de l'iPod version Cupertino. Le réseau de distribution HP est beaucoup plus vaste, composé qu'il est de revendeurs tels que CompUSA, BestBuy, Circuit City, etc. Apple ne risque-t-elle pas, alors, d'y perdre en quelque sorte son bébé ?

On ne connaît pas les termes exacts de l'accord entre Steve Jobs et Carly Fiorina, mais Apple était en position de force pour négocier. La dîme versée par le deuxième fabricant mondial d'ordinateurs à Cupertino doit être conséquente. Surtout, l'iPod que vend HP est, comme celui que vend Apple, lié à iTunes. Pour le nourrir, il faut en passer par le juke-box d'Apple que l'accord de janvier dernier a placé bien en évidence sur le Bureau des utilisateurs des ordinateurs HP ou Compaq. De même, et contrairement à ce que certains espéraient, le baladeur reste compatible avec le seul iTunes Music Store (HP lance aussi le HP Music Store, en fait l'iTMS réhabilé) . Si l'on veut y placer la musique achetée sur un autre service disponible pour les utilisateurs Windows, il faudra en passer par des manipulations plus ou moins fastidieuses. Depuis deux ans et demi, iPod est étroitement associé à l'image d'Apple. Celle-ci espère certainement que les utilisateurs PC qui achèteront un iPod HP sauront être sensibles aux qualités techniques, au design, à l'esprit Apple qui anime l'objet. En clonant iPod, Apple espère amener à elle de nouveaux switchers.

Tout semble donc pris en compte pour que l'expérience très malheureuse du clonage des Mac menée dans le milieu des années 90 ne recommence pas. Apple est leader sur ce marché, elle entend bien le rester.


avatar TrollMan06 | 

Salut je viens du futur ☺️

avatar MrYOSS | 

@TrollMan06

Moi aussi ?

avatar Link1993 | 

@MrYOSS

J’ai une révélation à vous faire ! Steve Jobs est mort en 2011 ! ?

CONNEXION UTILISATEUR