CurrentC, le concurrent d'Apple Pay, dans la tourmente

Mickaël Bazoge |

Il y a du changement dans l’air du côté de Merchant Customer Exchange (MCX), le consortium en charge de la mise en route de CurrentC, un concurrent d’Apple Pay. Dekkers Davidson, le CEO de l’entreprise, a été débarqué et remplacé (en intérim) par Brian V. Mooney, un expert en paiement ayant travaillé chez Bank of America.

On a beaucoup entendu parler de CurrentC au moment du lancement d’Apple Pay en octobre dernier : plusieurs des membres du consortium, en particulier les pharmacies CVS et Rite Aid, ont retiré la possibilité de régler via le service sans contact d’Apple, quelques jours après l’avoir mis à disposition de leurs clients.

En tant que partie prenante de MCX, ces enseignes ont signé un contrat d’exclusivité qui leur interdisait d’utiliser autre chose que CurrentC… même si cette solution n’est toujours pas disponible (ce devrait être le cas cette année) et que le déploiement d’Apple Pay continue sur sa lancée — et encore plus depuis le lancement de l’Apple Watch.

CurrentC a souffert d’une communication déficiente (finalement, sortir de l’exclusivité ne conduit pas à une amende), d’un piratage de ses serveurs, et d’un fonctionnement « à l’ancienne » qui pose certaines questions de sécurité. Les données d’Apple Pay sont conservées dans une enclave sécurisée de l’iPhone, tandis que celles de CurrentC sont stockées dans un nuage qui conservera les données bancaires de l’utilisateur (lire : CurrentC : le concurrent d'Apple Pay se défend… en plein piratage).

Le coup de grâce prématuré pourrait bien avoir été donné par un membre très important du consortium : Best Buy a en effet annoncé la prise en charge d’Apple Pay.

avatar gg | 

Il faudrait écrire " le consortium en charge de la mise en route " et non pas " le consortium en charge de la mise en doute ".

Sinon, encore bravo pour votre site et votre iOS app.

avatar Mickaël Bazoge | 
Quoi que doute, c'était pas mal aussi ;)
avatar gg | 

@MickaëlBazoge :

C'est vrai que " doute " était pas mal non plus.

Mais cela aurait été, un peu, l'histoire du serpent qui se mord la queue : on crée un consortium pour développer un système de paiement mais, en même temps, ce consortium est créé pour le détruire (ou le mettre en doute).

Mais bon, tout le monde fait des fautes (moi comme tout le monde) et je dois dire (mais c'est subjectif et biaisé car j'aime votre site) que vous auriez tendance à faire moins de fautes, en moyenne, que les autres sites...

avatar enzo0511 | 

Le problème c'est de défendre un système dans son intérêt économique avant de tenir compte des clients
Ca a été le grand souci de Moneo qui va bientôt disparaître

avatar hrurussia | 

Monéo n'est pas si prêt à disparaître sachant que c'est le système mis en place dans presque toutes les universités françaises pour payer au Restaurant Universitaire, aux distributeurs automatiques, services de photocopie etc... et qu'en plus certaines Universités ne l'ont mis en place que très récemment !

avatar keyzone | 

Moneo s'arrête vraiment. On a jusque fin juillet pour vider sa carte sur une borne et jusqu'au 30 juin pour payer avec me semble-t-il.

avatar hrurussia | 

Oui c'est bien ce que j'avais lu mais apparement cela va rester efficace dans les universités. Enfin c'est ce qu'on nous a dit! Parce que a 15 euros la carte etudiant, c'est hors de question de changer.

avatar izoong | 

ha ça existe encore moneo ? Franchement c'est comme la mobicarte je croyais que c'était de l'histoire ancienne...

avatar ipfix8 | 

moneo ahahahahahahaha

avatar PINOCU | 

Moneo, Currentc MDR.
Jamais entendu parler de ces trucs.

avatar Jerom722 | 

Marrant quand on sait qu'apple pay est à peine apparu aux US et est à l'état de rêve en France :)

Samsung pay lui est compatible avec n'importe quel terminal de paiement NFC, comme nos carte bleues :)

avatar Maliik | 

CurrentC n'est pas encore née qu'il est déjà mort.
Vraiment mal ficelé leur paiement avec QR code...

Aucune confiance dans le nuage quand on s'est qu'ils viennent de se faire pirater.

Interdire aux pharmacies d'utiliser une solution alternative (comme ApplePay) alors que leur propre outils ne fonctionne pas... Super !

CONNEXION UTILISATEUR