Pistage publicitaire : plainte contre Apple pour la collecte des identifiants uniques 🆕

Mickaël Bazoge |

Sous la pression de Facebook, des éditeurs de jeux freemium et quelques autres, Apple a reporté la mise en place du nouveau mécanisme d'autorisation de suivi publicitaire. Cette alerte devait faire son apparition avec la version finale d'iOS 14, mais finalement elle ne sera active qu'au début de l'année prochaine (lire : Apple confirme le report du nouvel encadrement du suivi publicitaire dans iOS 14).

La collecte des IDFA (identifiants uniques qui permettent aux régies publicitaires de pister l'utilisateur) sans autorisation provoque une plainte en Allemagne et en Espagne de Noyb, un groupe fondé par Max Schrems, célèbre activiste qui lutte pour le respect de la confidentialité et des données personnelles. C'est notamment à lui que l'on doit l'arrêt du Privacy Shield, l'accord de transfert de données entre l'Union européenne et les États-Unis cet été.

Schrems et son équipe ont déposé des poursuites auprès des autorités de régulation allemandes et espagnoles. Ils accusent Apple d'avoir installé illégalement un système d'identification pour les annonceurs, sans que l'utilisateur ait son mot à dire (il l'aura bientôt). « Avec nos plaintes, nous voulons appliquer un principe simple : les traqueurs sont illégaux, sauf si un utilisateur y consent librement », explique Noyb à Bloomberg.

Les smartphones sont des appareils très personnels, souligne encore l'organisation, ils doivent donc être « sans traqueurs » par défaut. Les plaintes ne se basent pas sur le règlement général sur la protection des données (RGPD) en vigueur en Europe, pour des raisons pratiques : « Nous essayons d'éviter des procédures sans fin », précise Noyb.

Une procédure RGPD oblige tous les régulateurs européens à coopérer afin que la décision finale s'applique partout dans l'Union ; néanmoins, une condamnation en Allemagne et/ou en Espagne pourrait s'étendre ailleurs : il serait difficile pour Apple de continuer à poursuivre la collecte de l'IDFA auprès de millions d'utilisateurs alors que la pratique a été déclarée illégale dans deux pays, estime Noyb.

À l'autre bout du spectre, le futur encadrement publicitaire d'iOS 14 a déclenché une plainte d'IAB France, un groupe de régies publicitaires et d'éditeurs : dans sa plainte auprès de l'Autorité de la concurrence française, il reproche au système d'enfreindre les conditions d'une saine concurrence.

Mise à jour 18/11 — Dans une déclaration relayée par Reuters, Apple assure qu'elle n'a pas accès à l'IDFA et que l'entreprise n'utilise pas cet identifiant. L'entreprise réfute les allégations de Noyb, qualifiées de « factuellement inexactes ». La Pomme a l'intention de donner des précisions aux régulateurs de la protection de la vie privée, si les plaintes sont examinées. Par ailleurs, Apple assure que ses pratiques sont conformes au RGPD.


avatar Nord | 

@fousfous

« Sauf qu'Apple n'utilise pas ces informations. »
C’est ce qu’ils disent, mais qu’en sait-on vraiment? Ça reste une firme américaine soumise aux lois américaines. Le fait est qu’on ne le saura sans doute jamais, et malgré l’effort important qu’investit Apple en marketing sur la vie privé en temps que droit humain, le doute subsiste.

avatar Krysten2001 | 

@Nord

Sauf qu’Apple collecte le moins de données possibles à l’inverse de Google 😉 et que si jamais ils mentent, c’est foutu pour eux.

avatar fousfous | 

@Nord

Sauf qu'on a pas de preuve de ce que tu avances et que tout porte à croire qu'Apple est plutôt bon dans le respect de la vie privée.

avatar Nord | 

Les preuves, c'est là tout le problème. Pourtant, les exemples de dérapages dus à des "bogues" ne manquent pas: conservation des données de géolocalisation qu'on ne pouvait plus effacer (2014), article macg du 29/05/2019 "Apple est-elle hypocrite en matière de confidentialité?"; l'article tout récemment publié sur macg du 16.11.2020 sur "l'amélioration du système de contrôle des applications" où Apple admet avoir stocké des adresses IP, le récent scandale de Big Sur chez framablog, article du 15.11.2020 intitulé "Apple a posé le verrou final", etc.. De plus, à l'achat d'un nouvel iPhone, le très enfoui et oublié menu "Lieux importants" dans les services de localisation est actif par défaut (celui-là même à l'origine du scandale de Plan 2014. Sans compter les révélations d'Edward Snowden sur le traçage par la NSA (à l'issue des firmes techs?) de tous les smartphones, Apple y compris.

Alors oui, pas de preuve qu'Apple exploite les données et comme tu le dis, tout porte à croire qu'Apple tient vraiment à la vie privée comme le montre son marketing, contrairement à Google et Facebook qui revendiquent clairement faire du profit de la vie privée, mais comme je l'ai dit, et au vu de ce qui précède, le soupçon persiste malgré tout. Il est important de noter que je n'ai rien contre Apple, et contrairement à mes propos ci-dessus, je fais partie de ceux qui veulent croire à la résistance d'Apple et à son combat pour la vie privée des utilisateurs, c'est d'ailleurs principalement pour ça que je suis depuis plus de 30 ans chez Apple, mais cela ne peut fonctionner que si l'on ne cesse de remettre en question les pratiques parfois douteuses des grandes firmes techs (Apple incluse), et de l'ogre peu scrupuleux qu'est le gouvernement américain (et d'autres gouvernements), les forçant à s'améliorer pour conserver leur image. En ce sens, critiquer un manque de diligence d'Apple est une bonne chose pour la vie privée, puisque cette dernière en a fait son cheval de bataille. :-)

avatar Krysten2001 | 

@Nord

Comme tout service en faite. Chaque service collecte l’adresse IP 😉moins les entreprises ont d’info sur nous mieux c’est et c’est ce qu’Apple fait 😉 Apple ne fait absolument pas de commerce avec les données mais elle le fait sur le matériel,... le paramètre « lieux important » qui sont chiffrés de bout en bout et qui servent pour certaines fonctions ;)

avatar en chanson | 

@Krysten2001

T es naïf ou actionnaire de la pomme? Sinon adolescent ?

avatar Krysten2001 | 

@en chanson

Non juste quelqu’un qui aime parler avec les gens qui ont une intelligence pas comme vous la plupart du temps.
Bonne journée.

avatar Tabouret3 | 

Plutôt naïf, et adolescent.

avatar MarcMame | 

@fousfous

"Sauf qu'Apple n'utilise pas ces informations."
————
Il existe une petite nuance entre affirmer quelque chose et le faire.
A moins d’être dans le secret des dieux, tu ne sais rien d’autre que ce que le discours marketing te rabâche et que tu recraches.

avatar Krysten2001 | 

@hirtrey

Sauf que ce n’est pas leur business ;)

avatar lome_bbrr | 

@Krysten2001

Quand Apple reçoit des milliards de Google pour qu'elle adopte par défaut son moteur de recherches sur un appareil où Apple dit que les données restent quoi qu'il arrive , je ne peux que douter de ce que fait Apple avec nos données.

avatar Krysten2001 | 

@lome_bbrr

Sauf que c’est un service d’enchère. Plus tu mets, plus tu as de chance de gagner et je vous rappel qu’Apple a mit des dispositifs dans Safari.

avatar nespresso92 | 

@Krysten2001

On s'éloigne du sujet évoqué ici dans l'article.
De plus, vous mélangez des sujets qui ne sont pas liés.

avatar marenostrum | 

il est né en 2001 lui, faut laisser tomber. ça ne sert à rien d'en discuter.

avatar Krysten2001 | 

@marenostrum

Ce serait bien de faire la différence entre un pseudo et la vie réel ;)

avatar Tabouret3 | 

Mais quand vas-tu arrêter de nous sortir cet argument Lucas. Écoutes un peu les gens et remets toi en question des fois.

avatar Krysten2001 | 

@Tabouret3

Mais oui bien sûr. Depuis des années qu’ils mettent des fonctions dans l’os pour la vie privée, qu’ils basent leur discours là dessus pour se faire différencier du reste de l’industrie mais tout ça c’est du Pipo 🤣🥲

avatar reborn | 

Cette plainte c’est du pain béni pour Apple.
Ça va leur faire des arguments en faveur du consentement que doivent obtenir les publicitaires afin de tracer l’utilisateur dans d’autres apps.

avatar pilipe | 

@reborn

C’est le but.

avatar r e m y | 

@reborn

Sauf que si ils obtiennent une décision de justice allant dans leur sens, Apple devra purement et simplement supprimer les identifiants uniques... pas simplement afficher une boîte de dialogue demandant l'autorisation de les utiliser.
Les publicitaires risqueraient alors de quitter la plateforme d'Apple ce qui ne ferait certainement pas les affaires de la Pomme.

avatar reborn | 

@r e m y

J’ai compris que c’est surtout un problème de consentement. Apple doit soumettre l’identifiant unique au consentement de l’utiliateur

avatar iVador | 

On ne veut pas de trackers
Publicitaires sans consentement préalable. C’est pourtant pas compliqué à comprendre ...

avatar Tenas | 

Moi c’est simple dès que ça apparaît je mets non partout

avatar r e m y | 

@Tenas

Pareil pour moi..,sauf sur MacG où j'ai renoncé à décocher à chaque connexion au site les 67 (je viens de recompter) cases "intérêt légitime" cochées par défaut 🤦‍♂️🥴

avatar Krysten2001 | 

@r e m y

Abonnement 😉

avatar r e m y | 

@Krysten2001

Pas suffisant

avatar Krysten2001 | 

@r e m y

Bien sûr que si. En quoi ça ne l’est pas ?

avatar r e m y | 

@Krysten2001

Ça évite d'être embêté par l'affichage de publicité, mais il ne me semble pas que ça garantisse l'absence de tracking publicitaire quand on navigue sur le site.

avatar Krysten2001 | 

@r e m y

C’est marqué que si si je ne me trompe pas.

avatar r e m y | 

@Krysten2001

Ah exact... en cherchant sur le web, j'ai trouvé effectivement qu'ils indiquent "sans publicité ni pistage" alors que sur l'app ils ne précisent que "sans interruption publicitaire"

avatar Krysten2001 | 

@r e m y

Non non sur l’appli aussi. J’ai « tracking publicitaire désactivé  »

avatar r e m y | 

@Krysten2001

Après s'être abonné peut-être... mais avant d'être abonné, ce n'est pas précisé

avatar Krysten2001 | 

@r e m y

La majorité sont conscient, il ne faut pas pousser.

avatar r e m y | 

@Krysten2001

L'affichage de publicité et le tracking publicitaire sont 2 choses totalement différentes ! Donc indiquer qu'en s'abonnant on peut profiter des articles sans être interrompu par l'affichage de publicités ne signifie pas nécessairement que le tracking publicitaire est également supprimé.
Cette précision manque dans le panneau de l'app proposant de s'abonner.

avatar ClownWorld 🤡 | 

Vive Apple, j’ai hâte qu’ils mettent en place cette fonctionnalité, Apple a gagné contre l’UE, c’est pas lui qui va les faire trembler

avatar lome_bbrr | 

@ClownWorld 🤡

C'est clair ! Donnons notre pouvoir à une multinationale américaine, soumise au Patriot Act et au Cloud Act!
Ceci dit je ne serais pas non plus élogieux sur l'Europe...

avatar Krysten2001 | 

@lome_bbrr

Sauf que plus une entreprise a moins sur nous mieux c’est. Comme Apple par exemple.

avatar alan1bangkok | 

@Krysten2001

même à 200 contre lui Krysten
2001 ne lâchera pas
 il est  il restera
un grand moment de fanboy attitude

avatar Krysten2001 | 

@alan1bangkok

Pfff ayez un peu logique, ça ne vous fera pas de tord 😉

avatar fallherpe | 

Le pistage publicitaire doit avoir des limites mais ça aide aussi des sites à gagner de l'argent ! C'est pas uniquement "toxique". Regardez MacG, la pub doit être une source de revenus importants pour eux et si elle est ciblée c'est encore mieux et pas dans un but d'espionner les gens mais faut mettre des bornes...

avatar hirtrey | 

@fallherpe

Pourtant avec MacG, c’est hyper simple. Tu prends un abonnement. Pas de pistage. Pas de pub

avatar marenostrum | 

ça m'étonnerait. dès que ton nom est visible dans les commentaires, toi t'es visé comme n'importe qui d'autre, par le code source de la page qui contient le script de Google.
si moi j'arrive lire ton commentaire, Google aussi le fait, et plein d'autres robots.

avatar hirtrey | 

@marenostrum

Il n’y a pas de script Google sur la version clubIgen contrairement à MacG (test effectué à l’instant)
De plus les domaines de pub de Google et Facebook sont bloqué par mon routeur.

avatar Sindanárië | 

Moi je vais prendre des chips plutôt que du popcorn. Si y’a de la bière je veux bien une pinte !
Merci

avatar Redfield | 

Bah c'est la vérité, j'ai acheté mon iPhone et je ne veut pas d'un identifiant publicitaire qui m'est associé. Ou est le problème ? On devrait avoir le choix de ne pas en avoir si l'on en veut pas.

avatar aquoibon | 

Voici ce que j’ai mis en place pour limiter le suivi par des tierces :

Pas d’app de Facebook et Google installé sauf YouTube et WhatsApp

J’utilise des adresses mails différentes pour chaque site: Blablacar, Amazon, Uber etc...

J’utilise le navigateur DuckDuckGo

J’utilise un VPN et DNS et l’option de l’iPhone pour masquer mon iPhone en wifi

J’évite de mettre ma photo dans mes comptes

Et j’appelle uniquement en FaceTime audio pour éviter les écoutes téléphoniques

Pensez-vous que ça sert à quelque chose ou c’est inutile ?

avatar fousfous | 

@aquoibon

YouTube et whatsapp c'est pas vraiment compatible avec la confidentialité, ces 2 apps peuvent déjà avoir beaucoup d'informations sur toi.
Pour ce qui est de FaceTime audio ça ne sert à rien si tu cherches à te protéger des publicitaires. Par contre si t'as peur d'une écoute policière en effet c'est plus safe.

avatar aquoibon | 

@fousfous

Et par quel moyen ils collectent les infos ? Comment ils nous ’identifient ? nom, âge, adresse mail, photo, géolocalisation, adresse ip de l’appareil...

Mais si ces info ne sont pas divulgué par quel autre moyen arrivent t’ils à nous cibler ?

avatar fousfous | 

@aquoibon

Ils ont accès à pas d'infos sur l'appareil, de quoi t'identifier assez précisément (le modèle d'iPhone, la version d'iOS, les apps installées et encore pleins d'autres choses).

avatar aquoibon | 

@fousfous

Oui mais comme je disais iPhone à une option qui permet de masquer l’iPhone en wifi et j’utilise des vpns et dns

Pages

CONNEXION UTILISATEUR