IAB France porte plainte contre le futur encadrement publicitaire d'iOS 14

Mickaël Bazoge |

La version finale d'iOS 14 devait inaugurer un nouveau système d'encadrement de la publicité : les applications devaient explicitement demander aux utilisateurs s'ils acceptaient d'être suivis. Sous la pression, Apple a reculé mais c'est pour mieux sauter, cette nouvelle fonction devant être mise en place dans le courant de l'année prochaine (lire : Apple confirme le report du nouvel encadrement du suivi publicitaire dans iOS 14).

Mais ce n'est pas suffisant pour la branche française d'IAB (Interactive Advertising Bureau), qui a porté plainte auprès de l'Autorité de la concurrence. Les changements apportés par Apple dans la gestion des informations personnelles seraient contraires à une saine concurrence, selon l'organisation. L'IAB représente les acteurs de la « publicité digitale [sic] » et accompagne le développement d'une économie de la pub numérique « vertueuse et génératrice de valeur ».

Le lobby, qui compte dans ses rangs de nombreuses régies pub et des éditeurs de presse, estime qu'Apple se sert de la vie privée comme d'une « feuille de vigne » pour masquer ses pratiques anticoncurrentielles. Du côté du constructeur, on reste ferme sur sa position : la confidentialité est un « droit fondamental » : « les données d'un utilisateur lui appartiennent et il doit pouvoir décider s'il souhaite les partager et avec qui ».

En dehors de l'Hexagone, ces craintes sont portées également par Facebook, des éditeurs de presse américains et les développeurs de jeux freemium pour qui le suivi des utilisateurs est indispensable pour générer de l'engagement et des sous. La nouvelle alerte, effectivement anxiogène, pourrait pousser de nombreux utilisateurs à refuser le suivi publicitaire.

avatar shaba | 

Oui bah non. C’est certainement du marketing mais je remercie Apple pour ça. Et vu que ça impacte toutes les régies je ne vois pas où Apple impacte la concurrence

avatar r e m y | 

@shaba

Peut-être que la régie pub d'Apple bénéficie de passe-droits...
si ils portent plainte pour distorsion de concurrence, j'imagine qu'ils ont des éléments pour soutenir leur position. Dommage qu'on en sache pas plus, car là avec le peu que l'on a, ça parait curieux comme plainte.

avatar shaba | 

@r e m y

Je ne sais même pas si iAd est encore actif, ils avaient renoncé à un moment

avatar wataru | 

@r e m y

Apple n’a plus de régie publicitaire depuis l’échec de iAds.

avatar IceWizard | 

@r e m y

« Peut-être que la régie pub d'Apple bénéficie de passe-droits... « 

Euh .. elle n’as pas fermée depuis des années cette régie publicitaire APPLE ? Cupertino a encore une activité publicitaire (en dehors de l’AppStore) ?

avatar marenostrum | 

dans Big Sur (beta) > Préférences Système > Sécurité et Confidentialité > (onglet) Confidentialité > (tout en bas) Publicité Apple > ...... explications d'Apple.

avatar IceWizard | 

@marenostrum

« dans Big Sur (beta) > Préférences Système > Sécurité et Confidentialité > (onglet) Confidentialité > (tout en bas) Publicité Apple > ...... explications d'Apple. « 

Ma religion m’interdit d’utiliser un OS en bêta version (surtout que Steam a corrigé le bug empêchant l’exécution de Civilization 5 sur Catalina !).

avatar r e m y | 

@IceWizard

Alors sur iOS
réglages / confidentialité / Publicité (en bas de écran) puis dernière ligne de la page affichée: "Publicité et confidentialité"

avatar Nesus | 

Curieux de voir le jugement. Ça revient quand même à se demander si la vie privée est plus importante que l’enrichissement de quelques-uns.

avatar redchou | 

Apple a de bonne excuse, les vraies raisons sont souvient bien moins glorieuses...

avatar kinon | 

Ça te ferais mal d'approuver simplement quand c’est bien hein :-)

avatar Anarkyst | 

@kinon

+1
J’aime pas les gens qui se plaignent des bonnes actions d’Apple sous prétexte que c’est que de la comm

avatar Sindanárië | 

@Anarkyst

👍🏽

avatar pierrefeuilleciseaux | 

Hahahaha merci Apple !

avatar vincentn | 

Trop tard. Il ne fallait pas faire les imbeciles et n’importe quoi depuis des années, alors que tout le monde, acteurs du marché, consommateurs, législateurs, organes de contrôle… ont cru vos paroles et vous ont laissé le bénéfice du doute et le temps pour être plus vertueux. Et pourtant, je risque d’être indirectement impacté par tout ceci…

Juste dommage que ce soit Apple et non le législateur (au niveau européen) qui s’y attelle.

avatar fondoeil | 

@vincentn

C’est au contraire une bonne nouvelle que ce soit Apple, plutôt que le législateur, qui s’en occupe. Au moins, il y a une chance que ça fonctionne efficacement et que ce soit simple... Quand on voit le résultat pour les cookies et les sites Internet, on a tout sauf envie que les institutions européennes s’en mêlent...
Mais Apple aura bien du mal, car cela fait longtemps que le milieu publicitaire traditionnel arrose les politiciens ou est engagé politiquement. Les uns et les autres n’ont vraiment aucun intérêt à ceux que les choses changent. Pour des raisons différentes Facebook et bien d’autres n’ont pas plus intérêt à ce que ça change. D’où la hargne actuelle de Facebook contre Apple. Tout ce qui peut donner l’impression qu’Apple a des pratiques anticoncurrentielles est bon pour ceux qui vivent de nos données personnelles...

avatar Sindanárië | 

@vincentn

"Juste dommage que ce soit Apple et non le législateur (au niveau européen) qui s’y attelle."

Aussi

avatar sandalfo | 

Bravo Apple, IAB va te faire foutre. Mes données c'est mon droit.

avatar damien.thg | 

😂😂😂

avatar ClownWorld 🤡 | 

Pourquoi macg n’avoue pas que lui aussi pense comme IAB? 😂

avatar Sindanárië | 

@ClownWorld 🤡

🤫ça va vexer 😬😏🤣

avatar Krysten2001 | 

Merci Apple 🍏💪 c’est lamentable de voir ça et en utilisant à tout vent le mot « anticoncurrentiel » alors qu’Apple n’a plus IAd depuis longtemps.

avatar fousfous | 

On voit bien à quoi sert toutes ces attaques sur la supposé position dominante d'Apple... Apple protège la vie privée des utilisateurs et ça ne plait pas à certains. Du coup ils vont voir l'antitrust pour que eux aient les mains libres.

avatar reborn | 

Bah Apple demande le consentement, c’est à l’utilisateur de choisir..

avatar macnewbie007 | 

« L'IAB représente les acteurs de la « publicité digitale [sic] »

En français , digital n’a pas le même sens qu’en anglais.
De là à penser que toutes ces entreprises du « digital » nous font des doigts d’honneur au sujet de nos données personnelles...

avatar Rage68 | 

Non mais franchement en gros nos données privés doivent appartenir aux autres et ont a pas de droits dessus

avatar Sindanárië | 

Ce nouveau système proposé par Apple ne pourrait qu’être en accord avec le RGPD. Voir même mieux

avatar fernandn | 

Je demande pour une durée de 2 à 5 ans la fin de l’état de droit remplacé par un état de devoir!!

avatar mizempli | 

Comment laisser le choix aux utilisateurs peut poser problème.
Imposer oui mais laisser le choix non.

avatar kafy28 | 

« vertueuse et génératrice de valeur » .....
« vertueuse et génératrice de valeur » .....
« vertueuse et génératrice de valeur » .....
« vertueuse et génératrice de valeur » .....
« vertueuse et génératrice de valeur » .....
« vertueuse et génératrice de valeur » .....
« vertueuse et génératrice de valeur » .....
« vertueuse et génératrice de valeur » .....
« vertueuse et génératrice de valeur » .....
« vertueuse et génératrice de valeur » .....
« vertueuse et génératrice de valeur » .....
« vertueuse et génératrice de valeur » .....

J’ai beau l’écrire plusieurs fois, ça a l’air toujours aussi con.

avatar Cclleemm | 

Com ou pas com j’en sais rien, mais en tout cas c’est une bonne nouvelle pour le consommateur !

avatar Mike Mac | 

En tous cas, une fenêtre avec un bouton unique pour refuser en bloc le tracking publicitaire et autre, il est là le progrès pour l'usager.

Quand on voit le temps perdu à refuser de mutiples instances de cookies par site web nouvellement visité....

La pub, tu la payes en achetant les produits qu'elle vante et tu la subis à longeur de journée. C'est donc double peine !

avatar r e m y | 

@Mike Mac

J'ai toujours été surpris de la façon dont sont libellés les boutons de cette boîte de dialogue... car il n'y a PAS d'option refuser.
Soit on accepte le tracking, soit on demande à l'application de bien vouloir ne pas le faire. Je crains que ce soit comme le "do not track" sur les sites web, une demande que le site n'est pas obligé d'honorer ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Do_Not_Track ).

Ce serait beaucoup plus clair d'avoir un bouton "refuser le tracking" et qu'iOS bloque alors de façon stricte les manœuvres de tracking des apps pour lesquelles on aurait signifier ce refus.

avatar Ali Baba | 

On faisait comment avant tous ces outils numériques ? On ne faisait pas de pub ? Bah si, et ça fonctionnait très bien.

CONNEXION UTILISATEUR